Francaisdefrance's Blog

18/12/2011

Les menaces d’Erdogan…

Et que va répondre notre cher président? Il va lui falloir être très prudent. Dans quatre mois, on vote…

FDF

.

CET INDIVIDU SE PERMET DE NOUS MENACER DE « CONSEQUENCES IRREPARABLES »  et de FAIRE DU CHANTAGE. CERTAINS VEULENT LES FAIRE ENTRER DANS L’UNION EUROPÉENNE !!!!!!!!!   ET ON LEUR DONNE 130 MILLIONS / AN  –  et il voudrait quoi encore le turc ??

NOUS NE VOULONS PAS DE TURQUIE  DANS L’EUROPE MORIBONDE




Génocide arménien: Erdogan menace Paris de conséquences «irréparables»

Ca n’a pas été toujours la guéguerre…
.

 La possible adoption d’un projet de loi sanctionnant la négation du génocide arménien et considéré comme «hostile» par la Turquie…

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a menacé la France de conséquences «graves, irréparables» qu’aurait l’adoption d’un projet de loi réprimant la négation du génocide arménien, appelant le président français à barrer la route à ce texte, a rapporté vendredi l’agence Anatolie.
«Je souhaite exprimer clairement que si ces démarches arrivent à terme, les conséquences sur les relations politiques, économiques, culturelles et dans tous les domaines avec la France, seront graves», a souligné Erdogan dans une lettre envoyée à Nicolas Sarkozy.
Erdogan, dont le pays a toujours refusé de reconnaître le génocide arménien (1915-1917), évoque aussi l’impact «irréparable» sur les relations franco-turques qu’aurait le vote de ce texte par le Parlement français, exhortant Nicolas Sarkozy à faire obstacle au projet.
Projet de loi «hostile» à la Turquie
«J’espère sincèrement que vous tiendrez votre promesse de faire échouer des initiatives de ce genre et empêcherez ainsi des démarches qui auront des conséquences irréparables» sur les relations bilatérales, a dit le Premier ministre turc. Il a en outre appelé la France à faire preuve de «bon sens» et à empêcher que les rapports bilatéraux deviennent «l’otage des revendications de tierces parties», faisant référence à l’Arménie.
«Ce projet de loi vise directement la république de Turquie, la nation turque et la communauté turque de France, et nous le considérons comme hostile», a ajouté Erdogan.
Le projet doit être examiné le 22 décembre par l’Assemblée nationale française. L’ambassade de Turquie à Paris a déjà averti qu’un vote favorable jeudi prochain entraînerait le rappel pour consultations de l’ambassadeur en France, Tahsin Burcuoglu, et le gel de toute coopération avec Paris.


La Turquie reconnaît que jusqu’à 500.000 Arméniens ont péri dans l’Anatolie ottomane au cours de la Première guerre mondiale, mais, selon elle, ils n’ont pas été victimes d’une campagne d’extermination mais du chaos des dernières années de l’Empire ottoman. Pour les Arméniens, il s’agit d’un génocide, qui a fait plus d’un million et demi de morts.

Source: http://www.20minutes.fr/