Francaisdefrance's Blog

25/02/2012

Marseille 2: le retour…

Ce n’est plus le pays du pastis, mais celui de la kalachnikov…

Pillé chez JPPS qui confirme mon précédent billet sur cette belle ville de Marseille où il fait bon vivre: quand on échappe aux balles perdues… Merci JP.

FDF

.

MARSEILLE : UNE ENCLAVE ISLAMIQUE ?

Marseille. Nouveau règlement de comptes : un jeune de 21 ans abattu

Marseille

Les semaines passent et se ressemblent à Marseille où un énième règlement de comptes a coûté la vie à un jeune homme de 21 ans hier en fin de soirée. L’un de ses amis est quant à lui légèrement blessé.

Tout s’est déroulé dans l’un des quartiers nord de la ville : un homme seul et casqué a fait irruption dans un snack de la cité « Le Mail » dans le 14ème arrondissement avant de faire feu sur la victime à l’aide d’un pistolet-mitrailleur.

Touché à deux reprises à la tête, le jeune homme de 21 ans n’a pu être sauvé. Celui-ci était connu de la justice pour de « petits délits » mais le préfet de police Alain Gardère a précisé qu’il était « prématuré » d’évoquer la piste du trafic de stupéfiants, qui semble « étonnante » dans ce quartier.

16 morts en 2011

Après une série noire de fusillades fin 2011, il s’agit du premier règlement de compte depuis le début de l’année. En décembre, des tirs de kalachnikov avaient fait plusieurs morts dans l’agglomération et quatre cadavres avaient été retrouvés dans des voitures en flamme. Fin novembre, un policier avait été tué dans une course-poursuite et les forces de l’ordre avaient abattu un braqueur qui leur tirait dessus à la sortie d’un magasin, en plein jour.

L’année dernière, 20 règlements de comptes ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône (29 victimes dont 16 décédées), dont 15 à Marseille (23 victimes dont 13 décédées), selon les chiffres de la préfecture.

Faits divers

Marseille. Fusillade dans une cité : une homme placé en garde à vue

Une voiture de police à Marseille.

Un jeune homme de 21 ans, accusé d’être l’auteur d’une fusillade fin décembre dans un quartier est de Marseille, a été arrêté et placé en garde à vue ce week-end à la brigade criminelle de la police judiciaire. Le 30…Publié le 09 Janvier 2012

 

Grand Sud

Marseille. Deux jeunes gravement blessés dans une nouvelle fusillade

Photo prise le 1er décembre 2011 d'une saisie par la police à Marseille de lance-roquettes, armes de poing et kalachnikov

Les jours se suivent et se ressemblent à Marseille qui a une nouvelle fois connu une tentative de règlements de compte hier soir. Deux jeunes de 18 et 23 ans ont été pris pour cibles par plusieurs agresseurs, alors qu’ils se trouvaient dans leur véhicule, dans…Publié le 31 Décembre 2011

Faits divers

Guerre des gangs à Marseille : trois morts de plus

Des enquêteurs de la police judiciaire et de la police technique et scientifique inspectaient hier la voiture calcinée./AFP

Les corps de trois hommes carbonisés dans une voiture ont été retrouvés le 25 décembre, peu avant minuit. Sans doute un règlement de comptes entre trafiquants de drogue. La guerre des cités a fait trois morts de plus, au terme d’une semaine…Publié le 27 Décembre 2011

Grand Sud

Nouvelle fusillade à Marseille : un ado de 14 ans pris pour cible

Photo prise le 1er décembre 2011 d'une saisie par la police à Marseille de lance-roquettes, armes de poing et kalachnikov

Les jours se suivent et se ressemblent malheureusement à Marseille. Après la mort d’une jeune de 17 ans, abattu par les tirs de Kalachnikov jeudi dernier, c’est un ado de 14 ans qui a été pris pour cible vendredi soir dans une cité des quartiers sud de la…Publié le 24 Décembre 2011

Grand Sud

A Marseille les policiers seront équipés de fusils à pompe

Les BAC des Bouches-du- Rhône seront les premières à être dotées d'ici la fin de l'année./Photo DDM, Thierry Bordas

Annonçant hier le décès du policier Eric Lalès abattu lors d’une fusillade à la kalachnikov fin novembre à Marseille, le président de la République a promis que les brigades anticriminalité (Bac) seraient désormais équipées de 150 fusils à pompe et de 600 boucliers balistiques souples…Publié le 09 Décembre 2011

Faits divers

À Marseille, c’est la guerre des kalachnikovs

Les policiers marseillais étaient plus de 500 hier à manifester leur mécontentement de la préfecture./AFP

Les projecteurs sont braqués sur Marseille et l’inondent d’une lumière crue et accusatrice. Comment donc la cité a-t-elle pu laisser sa délinquance se développer à ce point ? En une semaine, la ville et ses environs ont été secoués par des faits divers d’une violence exceptionnelle : trois…Publié le 03 Décembre 2011

 

Faits divers

Marseille. Encore un mort dans une fusillade à la Kalachnikov

Des policiers sur les lieux d'une fusillade à Marseille, le 28 novembre 2011

VIDÉO — Une fusillade à la Kalachnikov a fait un mort et un blessé grave dans la nuit de jeudi à vendredi dans les quartiers Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône). C’est la troisième fusillade de la semaine enregistrée dans la ville après…Publié le 02 Décembre 2011

Source: http://cafephilodedroite.blogspot.com/

01/09/2011

Délinquance: un passage à tabac d’une violence inouïe à Toulouse !

La méthode ne laisse planer aucun doute sur le « genre » d’agresseur dont il s’agit… Nous nous comprendrons à demi-mots…

FDF

.


Photo d’illustration.

.

Massacré à coup de pieds, un jeune est entre la vie et la mort !

.

Un jeune homme de 22 ans est dans le coma après avoir été violemment battu, dans la nuit de mardi à mercredi, dans le quartier de Lardenne à Toulouse. Son agresseur est activement recherché.

Que s’est-il passé, vers 0 h 30, dans la nuit de mardi à mercredi, rue Miguel-Pascual, dans le quartier de Lardenne à Toulouse ? Un jeune homme de 22 ans a été retrouvé inanimé par la police. Il se trouvait entre la vie et la mort et a dû être pris en charge par le SAMU. Hier encore, il était dans le coma et n’avait pu être entendu par la police.

D’après les premières constatations, ce jeune homme a été très violemment battu à coups de poings et de pieds, en pleine rue, par un autre homme. Selon les témoins, « il avait le visage massacré ».

Des coups violents avant de disparaître

Ce sont des riverains qui, apeurés face à un tel déferlement de violence, ont donné l’alerte auprès des services de police lorsque l’altercation a dégénéré entre les deux hommes.

Le passage à tabac, qui n’aurait pas duré très longtemps, a été d’une violence inouïe de sorte que quelques coups ont suffi à l’agresseur pour laisser sa victime complètement KO avant de prendre la fuite et de disparaître. Il n’aurait utilisé contre sa victime ni couteau, ni arme de poing. Mais la seule force de ses coups, précis et répétés, a suffi à le laisser agonisant sur le bitume.

Les enquêteurs mettaient tout en œuvre, hier, pour identifier cet homme qui aurait agi seul. Toutes les hypothèses étaient explorées. Les deux protagonistes se connaissaient-ils ? Est-ce un vol de téléphone portable qui aurait mal tourné ? L’assaillant voulait-il de l’argent ? Est-ce une agression gratuite ? Est-on face à un règlement de comptes ?…. Dans cette affaire, le mobile reste à déterminer. Aucune piste n’est écartée par les enquêteurs.

À l’heure où l’agression s’est produite, les températures étaient encore agréables et des personnes se trouvaient toujours dans la rue ou à leur fenêtre dans cette petite rue truffée d’immeubles. Des témoins ont assisté à la scène. Les habitants du quartier ont été entendus.

L’état de santé du jeune homme de 22 ans était particulièrement préoccupant hier. Son pronostic vital était engagé. Une enquête a été ouverte.


Coup de feu en pleine ville

Le 27 juillet, en plein après-midi, un jeune homme de 25 ans avait été tabassé, menacé et touché à la cuisse par un coup de feu en plein centre-ville de Toulouse. Il avait été retrouvé couvert de sang et emmené à l’hôpital de Rangueil où il avait dû subir une opération chirurgicale.

Là encore, le mobile du passage à tabac était flou même si la piste du règlement de compte est désormais privilégiée.

Le service régional de la police judiciaire avait pris en charge l’enquête.

Source: http://www.ladepeche.fr/