Francaisdefrance's Blog

03/09/2010

Récession: Le restaurant trois-étoiles des élus des Hauts-de-Seine…

Et l’on s’étonne pourquoi nous sommes en train de devenir un « pays pauvre »… Et on se demande pourquoi on nous dit de nous serrer la ceinture. Et l’on s’étonne de recevoir notre feuille d’imposition avec 20% d’augmentation. Et l’on s’insurge contre le peuple qui gronde et descend dans la rue… Et ceci n’est rien comparé aux dépenses « obligées » de nous « hautes instances »…

FDF

.

Le département des Hauts-de-Seine gère un restaurant réservé au Conseil général, Le Ruban Bleu.

Miège_budgetp11 [Résolution de l'écran]Au Ruban bleu,  on lutte ardemment contre le dérapage des prix. Pour la modique somme de 13,41 €, on s’y régale d’ un repas gastronomique dont le prix réel est près de 10 fois supérieur : 122 €, selon la Chambre régionale des comptes d’ Île-de-France (rapport de 2007).

Le tout servi dans un cadre sélect, avec un service digne d’un trois-étoiles. On comprend l’attachement des élus à cette cantine qui leur sert quelque 20 000 repas par an : le département compense la différence.

Coût : 1,5 million € en 2007.

L’accès à des personnes extérieures y serait strictement limité à un petit nombre de hauts fonctionnaires de l’ État selon une liste établie par le cabinet du président du Conseil général. Nonobstant, cette pratique induit ” une distorsion de concurrence avec la restauration privée, sans justification par l’intérêt départemental ” selon la Chambre régionale des comptes.

Inauguré par Charles Pasqua, longtemps maître des lieux et qui continue de le fréquenter, le Ruban bleu accueille régulièrement Jean Sarkozy, souvent accompagné de ses deux mentors, Isabelle et Patrick Balkany.

Source : Le Livre noir des gaspillages de l’argent public et Marianne (09-05-09).

http://www.observatoiredessubventions.com