Francaisdefrance's Blog

14/12/2010

Mais puisqu’on vous dit qu’ils baissent, les chiffres !!! Comme le pouvoir d’achat…

Photo d’illustration.

 

Encore à Marseille. A propos, ce n’est pas aux Etats Unis que les enlèvements sont passibles de la peine capitale?

FDF

.

Un jeune buraliste libéré après une semaine de rapt!

.

Une série d’opérations de police a été menée dès six heures du matin ce mardi dans les quartiers nord de Marseille. Douze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire. Elles sont soupçonnées d’avoir participé, le 8 décembre, au kidnapping, avec une forte demande de rançon, d’un jeune patron de bar du quinzième arrondissement de la cité phocéenne. L’otage a été retrouvé et libéré mardi dans un appartement situé à Célony, près d’Aix-en-Provence. 

Les auteurs présumés sont âgés de 20 à 32 ans. Le supposé cerveau du gang, un certain Anis R., connu des services de police, fait partie des personnes interpellées.

Les policiers de la PJ de Marseille et la direction centrale de la police judiciaire, avec l’appui du GIPN, du Raid et de la BRI, ont été mobilisés pour l’opération. Selon nos informations, d’autres interventions de ce type devraient être organisées dans les jours prochains à Marseille.

Source: http://www.lepoint.fr/

28/09/2010

HADOPI: à peine né, déjà ciblé…

C’est une forme de résistance, aussi… Mais « on » va dire que c’est du terrorisme. On parie?

FDF

.

Le site Hadopi.fr déjà sous la menace d’un raid !

Des internautes français appellent à attaquer en masse le site de la Haute Autorité, qui doit ouvrir ces jours-ci. Le Parti pirate dénonce le projet.

Même pas lancé et déjà menacé ? Hadopi.fr, le site officiel de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, chargée de lutter contre le téléchargement illégal, a été lancé, selon son secrétaire général Eric Walter.

Mais déjà les anti-Hadopi s’organisent pour tenter de le faire tomber. Depuis quelques jours, un « appel aux armes » illustré du bateau de The Pirate Bay circule sur les sites et les forums. Rédigé dans un anglais approximatif, il annonce le lancement d’une attaque par déni de service (DDOS) contre le site de la Hadopi le 5 novembre.

« La communauté française a préparé un raid contre la tyrannie de l’Etat sur Internet. Pour accueillir Hadopi.fr sur Internet, nous ferons une attaque DDOS sur leur site pour le rendre inutilisable », indique notamment le tract virtuel, avant de proposer aux internautes de télécharger un logiciel spécialement adapté aux attaques de ce type.

Une idée « contre-productive et vaine »

Cet « appel aux armes » prend pour modèle les « raids » des Anonymes, le petit nom des utilisateurs du site 4chan.org. Récemment, ils ont fait tomber de la même manière les sites de la MPAA et de la RIAA, les organismes représentant l’industrie américaine de la musique et du cinéma.

Par le biais de son site, le Parti pirate s’est opposé à cette possible attaque, qualifiée de « vaine et contre-productive, qui amène de l’eau au moulin de nos adversaires, qui stigmatisent déjà les internautes et les criminalisent […]. Seule une vigilance citoyenne et un engagement politique sans faille viendront à bout des politiques répressives menées contre nos libertés fondamentales ».

Pour un raid de type DDOS, aucune compétence technique n’est nécessaire. Il suffit de lancer le logiciel ad hoc et d’indiquer une adresse à attaquer. L’effet de masse assure le reste, et le site, incapable de gérer toutes les requêtes qui lui adressées, croulera alors sous l’afflux. Le tout est de réunir suffisamment d’internautes pour mitrailler le site.

Source: http://tinyurl.com/39ctyay