Francaisdefrance's Blog

09/10/2011

Nous sommes en danger. Arrêtons l’immigration !

Nous sommes en danger de perdre notre identité nationale. Nous sommes en danger de perdre nos racines judéo-chrétiennes. Nous sommes en danger de devenir de plus en plus pauvres. J’en passe et des meilleures. Et la source de ces dangers, c’est l’immigration; sous toutes ses formes. Alors, pensons à nos enfants; à nos petits enfants… Luttons pour eux!

FDF

.

Nous voulons un référendum sur l’immigration !

Monsieur le Président,

L’immigration massive que nous connaissons est un danger majeur pour notre pays :

– Elle est d’abord un danger pour notre identité nationale. Des millions de personnes sont arrivées en quelques décennies chez nous sans partager notre culture, nos valeurs, nos coutumes. Et souvent même sans avoir la plus petite envie de les adopter et de s’intégrer.

– Elle est aussi un danger financier, notamment pour notre système de protection sociale, déjà en faillite, et pourtant véritable pompe aspirante de l’immigration légale et clandestine.

– Elle est encore un danger pour la sécurité, puisque bon nombre d’immigrés non intégrés s’attaquent à leurs voisins.

– Elle est enfin une menace pour les immigrés parfaitement intégrés et qui risquent un fâcheux amalgame.

Nous vous demandons donc instamment d’organiser au plus vite un référendum sur l’immigration, avec trois questions :

1) Faut-il revenir au droit du sang, c’est-à-dire réserver l’obtention de la nationalité aux enfants des Français et dans des cas exceptionnels aux étrangers méritants qui ont prouvé leur attachement à la France ?

2) Faut-il réserver l’aide sociale aux Français ?

3) Faut-il supprimer le regroupement familial en France ?

Vous avez tenu à maintes reprises le langage de la fermeté et nous vous en remercions. Mais la situation devient chaque jour plus préoccupante. Les trois réformes indiquées par ces questions permettraient de stopper réellement l’immigration et donc de s’attacher sérieusement à l’intégration des immigrés déjà présents sur notre sol. Et elles ne coûteraient rien ; au contraire, elles permettraient de substantielles économies.

Je compte sur votre détermination à défendre la France et les Français pour préparer au plus vite cet indispensable référendum.

Pour participer, c’est ici: http://stop-immigration.fr/

02/01/2011

La tolérance, l’amour et la paix selon l’islam.

Cette barbarie en Europe? Non merci; on a déja donné…

FDF

.

Une femme condamnée à 50 coups de fouet au Soudan pour avoir porté un pantalon.

Une femme lapidée à mort en Somalie pour adultère.

Une femme tuée par ses proches en Jordanie pour avoir « sali la famille ».

Une fillette tuée par son père en Turquie, parce qu’elle avait été violée.

Une jeune Kurde enterrée vivante en Anatolie parce qu’elle parlait aux hommes.

Une femme tuée au Pakistan pour avoir refusé le mariage.

Une fillette vitriolée en Afghanistan pour être allée à l’école.

Une fillette de 11 ans, à peine mariée, morte au Yémen suite à des violences sexuelles conjugales.

Et combien de femmes lapidées en Irak, en Iran, en Arabie, au Nigeria et dans tous ces pays régis par l’Islam, cette « religion de paix et d’amour », comme nous le rabâchent à longueur d’année nos apôtres de la tolérance à sens unique ? Le calvaire de l’Iranienne Sakineh n’est hélas que la partie émergée de l’iceberg.

En Turquie, trois femmes meurent chaque jour, victimes des crimes d’honneur. Peut-on accepter une telle barbarie au sein de l’Europe ?

Quand toutes ces abominations auront cessé, quand les femmes musulmanes vivront librement partout dans le monde, quand tous les pays musulmans de la planète accepteront la réciprocité en matière de tolérance religieuse, quand les chrétiens ne seront plus martyrisés ou massacrés, quand les églises seront autorisées en Arabie comme les mosquées le sont à Rome, quand nous pourrons porter une croix autour du cou dans tous les pays arabes comme les femmes peuvent porter librement un tchador en Europe, alors nous pourrons porter un autre regard sur l’Islam et le Coran.

Mais en attendant, ceux qui en Europe dénoncent sans arrêt l’islamophobie mais ferment systématiquement les yeux sur toutes les atrocités commises au nom du Prophète, par hypocrisie ou par lâcheté, se font les complices de ces crimes.

On ne peut à la fois se réclamer des valeurs humanistes de l’Europe et fermer les yeux sur la barbarie. Ce n’est plus un simple choc des cultures que l’Europe est en train de vivre, mais un choc des civilisations. Le problème est de savoir si l’Europe a encore envie de défendre ses racines judéo-chrétiennes et sa culture gréco-latine. Il est permis d’en douter. Car nos élites ont trop souvent tendance à confondre « acceptation de l’autre et  tolérance » avec le renoncement à nos valeurs.

Source: http://www.les4verites.com/