Francaisdefrance's Blog

13/11/2010

Grenoble: un pompier blessé par balle! Ca va trop loin, là!

Mais jusqu’où va t’on les laisser faire, toutes ces sous-merdes? C’est de plus en plus violent de jour en jour. Il faut dès à présent employer la manière forte et riposter comme il se doit. C’est la racaille qui commande, en France? Ben ça ne va pas durer, croyez-moi. Nous sommes au bord d’une guerre civile où il n’y a qu’une partie qui attaque. L’autre ne riposte même plus et ce laxisme va inévitablement en faveur des racailles. Les français en ont plus qu’assez. Il va y avoir de la monnaie à rendre… Pour l’exemple. Et si l’exemple ne suffit pas , on « fera donner la Légion ». En principe, ça calme…
FDF
.

Un coup de feu a perforé le biceps d’un pompier de 24 ans, en intervention pour des incendies de voiture dans le quartier de la Villeneuve, déjà théâtre de violences cet été.

Un pompier de 24 ans a été légèrement blessé par une balle vendredi soir à Grenoble alors qu’il participait à une intervention pour des feux de voitures dans le quartier de la Villeneuve. Selon la préfecture, il s’agit d’un «acte totalement isolé».

Les faits se sont déroulés vers 22h30 quand un coup de feu, dont on ignorait encore l’origine exacte, a «perforé le biceps» du jeune homme, selon la préfecture qui a confirmé une information du Dauphiné Libéré. En outre, la voiture des policiers, qui accompagnent systématiquement les pompiers en intervention dans ce quartier sensible, a essuyé deux impacts de balles respectivement «sur le capot et sur la plaque d’immatriculation».

Secourus par ses collègues, le pompier blessé a été emmené à l’hôpital d’où il devait sortir samedi dans la journée, son état de santé ayant été «jugé satisfaisant». Il devait être également entendu par les policiers. «Il va bien. Il a eu une blessure au bras. Normalement il devrait sortir ce midi ou en début d’après-midi», a déclaré devant la presse le préfet de l’Isère, Éric Le Douaron, alors qu’il se rendait au chevet du blessé au CHU.

Deux collègues du jeune homme ont déclaré à l’issue de leur visite que le blessé «n’avait pas ressenti la douleur tout de suite» en raison de «l’épaisseur de sa combinaison». A la suite de la persistance de la douleur, «il a alors retiré sa veste et s’est aperçu qu’il était blessé au bras», ont-ils dit.

Ambiance «calme» dans le quartier de la Villeneuve

Aucune interpellation n’a eu lieu à la suite de cet incident, selon la direction départementale de la sécurité publique, qui enquête notamment pour déterminer «le type d’armes utilisé». «Il s’agirait probablement d’un 22 long rifle», a précisé la préfecture en évoquant seulement le calibre de la balle qui a touché le pompier.

L’ambiance restait également «calme» dans le quartier de la Villeneuve où un car de CRS reste posté depuis les violences de cet été, selon la police. A la mi-juillet, quelques dizaines de « jeunes » avaient brûlé des voitures et affronté les forces de l’ordre à la suite du décès d’un jeune du quartier, mort lors d’un échange de tirs avec la police consécutif au braquage d’un casino à Uriage.

A la suite de ces incidents, le président Nicolas Sarkozy avait prononcé un discours à Grenoble dans lequel il avait prôné notamment la déchéance de la nationalité pour les personnes d’origine étrangère auteurs d’agression contre des représentants de la force publique.

Source: http://tinyurl.com/2dwsewk

12/10/2010

Quartiers « sensibles » à Grenoble: le nettoyage commence; enfin… Ils ont lâché les chiens.

On n’y croyais plus… Grenoble, haut lieu de la racaille et désormais tristement célèbre. Grenoble, sa racaille, ses sous-merdes, ses bandes, ses violences… Et bien à Grenoble, on a décidé de réagir… L’assaut a enfin été donné. Enfin, un avertissement, déjà. En toute légalité et qui a rapporté gros. Les délinquants du coin doivent tirer la gueule, ce soir; et certains faire dans leur froc. C’est le but recherché. Pour la sécurité de nous autres, les souschiens… Et ce n’est qu’un début… Un grand merci à nos forces de l’ordre qui ont commencé un nettoyage des écuries d’Augias….

FDF

.

Importante opération de police à Grenoble.


lefigaro.fr

Deux-cent cinquante policiers et gendarmes ont investi plusieurs appartements d’un quartier sensible de la ville à l’aube, mardi. Ils visaient à lutter contre l’économie souterraine.

Une nouvelle fois, une importante opération de police s’est déroulée mardi matin à Grenoble. Pas moins de 250 membres des forces de l’ordre ont investi plusieurs appartements d’un quartier sensible de la ville, le quartier Mistral. Ces hommes du GIPN (Groupement d’intervention de la police nationale), gendarmes, policiers, membres de la police technique et scientifique ainsi que des maîtres-chiens sont arrivés peu après 6 heures du matin.

Une quarantaine de suspects étaient visiblement visés par cette opération de lutte contre «l’économie souterraine» . Vingt-trois d’entre eux ont été interpellés, et vingt-et-un placés en garde à vue. Cette opération s’est déroulée dans le cadre d’une instruction pour «escroquerie en bande organisée, blanchiment, faux et usage».

Ce coup de filet est l’aboutissement de sept mois d’une enquête qui a débuté en mars à la suite de l’interpellation d’une personne ayant ouvert des comptes avec de «fausses fiches de salaires», de «fausses quittances EDF» et tentait d’obtenir des crédits. Les enquêteurs soupçonnent que les donneurs d’ordre ont fait appel à plusieurs autres exécutants pour ouvrir des comptes de la même façon, acheter du mobilier et le revendre, dans de probables opérations de blanchiment.

Rétablir l’ordre

Cette opération visait également le quartier de La Villeneuve, théâtre de violences urbaines cet été, qui avaient été provoquées par la mort d’un jeune braqueur. A la suite de ces violences, un nouveau préfet, Eric Le Douaron, avait été installé en Isère par le président de la République, avec notamment pour mission de rétablir l’ordre et lutter contre l’économie souterraine liée au trafic de drogue.

C’est lors de l’installation du nouveau préfet le 30 juillet que Nicolas Sarkozy avait prononcé son fameux «discours de Grenoble» dans lequel il prônait un renforcement de l’arsenal répressif contre les délinquants.

Quelques jours plus tard, début août, une opération de grande ampleur avait eu lieu dans le quartier de La Villeneuve : sept cars de CRS avaient été nécessaires à l’arrestation de six personnes, dans le cadre des précédentes violences urbaines. Peu de temps auparavant, trois jeunes hommes avaient été interpellés avant d’être remis en liberté, dans le cadre de l’enquête sur un vol à main armée du casino d’Uriage et les fusillades qui avaient suivi.

Source: http://tinyurl.com/23jfbmy

08/10/2010

Contrôleurs de tramway agressés à Grenoble: onze blessés !

 

Quand tout le mode dit qu’il y en a marre… Il faudrait peut-être écouter le peuple, un jour. Avant que celui-ci ne se fasse « écouter » avec les moyens nécessaires…

FDF

.

Mercredi, une équipe de contrôleurs qui effectuait une patrouille sur la ligne A du tramway, à Grenoble, dans l’Isère, a été agressée par une vingtaine d’individus, au moment où les rames passaient dans le quartier de la Villeneuve.

Au moment de cette violente agression, les contrôleurs n’étaient plus escortés par la police, indique une source syndicale. 

 

Des policiers qui les escortent dans les quartiers jugés dangereux, précise RMC. Selon cette même source, onze agents ont été blessés.

Deux des agresseurs auraient été arrêtés.

Ce jeudi, en signe de protestation, les conducteurs et contrôleurs de la ligne A des Transports de l’Agglomération Grenobloise (TAG) ont décidé d’exercer leur droit de retrait et n’ont pas assuré leur service.

C’est dans ce quartier de La Villeneuve, que des émeutes avaient eu lieu, mi-juillet, à la suite de la mort d’un des braqueurs du casino d’Uriage-les-Bains.

Sinon, ce jeudi, on apprend dans Le Parisien que la ville de Grenoble va expérimenter une « super brigade anticriminalité » hyper réactive aux situations d’urgence. Elle sera en service… dans quelques mois.

Source : Le Post.fr