Francaisdefrance's Blog

17/08/2011

Musulmans: c’est à vous d’aider vos « frères » qui meurent de faim ! Vous en avez les moyens…

Reçu par mail…

FDF

.

Et dire que les pays arabo-musulmans regorgent de richesses

.

A l’heure où nous voyons en boucle sur toutes les chaînes de TV l’appel de l’Unicef, je rappelle à tous que les pays de l’Afrique concernés sont majoritairement musulmans mais que tous ces frères sont en guerre fratricide et chassent leurs frères, les laissent mourir de faim sans état d’âme.

Que font les pays voisins …musulmans de surcroît? RIEN, et le Croissant Rouge (équivalent de notre Croix-Rouge)…Rien… Mais c’est à nous de donner…


Il manque 1 (et pas 2 ,ni 3) milliard d’euros…

Peut-être qu’au lieu de construire des hôtels de luxe , d’acheter des 4/4 ou de faire des patinoires dans le désert il faudrait que chaque Emirat ou autre pays ouvre son porte monnaie au lieu de demander aux ouvriers français qui

gagnent le Smic d’ouvrir le leur…

Et si chaque musulman d’Europe et d’ailleurs donnaient un euro pour l’Afrique, voilà un geste qui les conduiraient certainement au Paradis!

Voilà des décennies, si ce n’est plus, que ces pays sont dans la misère et régulièrement on nous matraque avec des images terribles de populations qui sont appelées à disparaître !!!!!!!!!!! Femmes enfants sont mis en avant afin de

nous faire culpabiliser un peu plus et ceci dans le but de nous soutirer de l’argent.

Ces femmes musulmanes qui avec leur croyance font plein enfants alors qu’elles savent pertinemment qu’elles ne pourront pas les nourrir !!!!!!! Peu d’hommes dans ces reportages …….

Pourquoi alors que ces géniteurs engrossent leur harem et des gamines à peine pubères, ne sont t’ils pas conscients et responsable de leur folie ?

2000 ans de retard et une religion aveugle font de ces peuples des condamnés pour l’éternité……………

Croyez vous encore que c’est de notre faute et que nous devrions nous sentir responsables de tant de misère ???

Lorsque que dans un pays il y a plus de balles de fusil que de grains de riz nul ne saura jamais rien changer, malgré toute la bonne volonté et tout l’argent du monde !!!

Triste mais hélas bien réel.

15/07/2011

Yusuf Al-Quaradawi: admirateur d’Hitler, il s’offre le maillot du Barça !

Vous ne rêvez pas; non non. Les relations entre Adolf Hitler et les musulmans ont toujours été cordiales (en fait, il se servait de leur fanatisme exacerbé pour assouvir ses fantasmes). 76 ans après la chute du Reich, au Qatar, on fait revivre cette sale période en toute impunité sur fond de football… Mais à eux, on ne leur dira rien.
FDF

.

Un Qatari adepte d’Hitler s’offre le maillot du Barça !

Amateur de foot et de nazisme…

Le 14 août 2011 s’annonce déjà comme une date historique pour le FC Barcelone. Non, le mythique club blaugrana ne s’apprête pas à battre le record de matchs gagnés d’affilés, ni à remporter une cinquième ligue des champions et Messi ne sera pas (tout de suite) sacré ballon d’or pour la 3ème fois d’affilé. Mais c’est ce jour là que le FC Barcelone se déplace au Stade Santiago Barnabéu du Real de Madrid pour y disputer le cinquième clasico de l’année 2011, dans le cadre du match aller de la Supercoupe d’Espagne. Et c’est surtout ce jour là que le Barça arborera, pour la première fois de son histoire, un véritable sponsor sur la face avant de son maillot.

165 Millions d’euros pour cinq ans

Pendant longtemps les dirigeants blaugrana ont pourtant refusé de signer des contrats de sponsoring, plaçant le club Barcelonais, symbole de la catalogne, à l’égal des sélections nationales. Pourtant en 2006, le président Laporta surprend son monde en annonçant la signature d’un contrat avec l’UNICEF, permettant à l’organisme de s’afficher sur le maillot, contre rétribution…barcelonaise ! Le club espagnol s’engagera en effet à verser 1,5 millions d’euros par saison à l’UNICEF, se distinguant une nouvelle fois des autres équipes, et dégageant une volonté d’élargir le club à une perspective « sociale et universelle ». Seul problème : les difficultés économiques du club de plus en plus persistantes conjuguées à la volonté de garder ses meilleures joueurs oblige à prendre des mesures. Finalement, c’est Sandro Rosell, le nouveau président Barcelonais qui franchira le pas. En signant un contrat sur cinq ans, le 10 décembre 2010 le FC Barcelone a accepté l’apparition du logo « Qatar Foundation » sur son maillot, pour la modique somme de 165 millions d’euros(30 par saisons + 15 pour la fin de saison dernière), faisant du maillot rouge et bleu le plus cher de l’histoire. Et offrant, une superbe publicité à la « Qatar Foundation », qui devient la première entité à payer pour s’afficher sur la face avant du maillot du meilleur club du monde.

Se crédibiliser dans le football… à l’aide de pétrodollars

Ce groupe, qui s’offre ainsi une publicité à dimension planétaire (600 millions de personnes, par exemple, avait regardé le premier Barça-Real Madrid de la saison dernière, conclut sur une victoire 5 à 0 du Barça), est une organisation privée « sans but lucratif ». L’objectif de cette ONG, dont le véritable nom est « La Fondation pour l’Education, les sciences et le développement communautaire du Qatar » est de préparer le Qatar à « l’après-pétrole », en quelque sorte par l’éducation et la recherche. Fondée en 1995 par l’émir du Qatar Hamad bin Khalifa Al Thani,qatar foundation elle a donc sortit le chéquier pour s’offrir cette couverture. L’argent dépensé pour ce contrat symbolise à la fois la richesse du petit pays qui affiche le plus haut revenu par tête du monde et s’offre (presque) tout à coups de pétro-dollars , mais aussi la volonté de crédibiliser l’image du Qatar dans le monde du football (le pays a notamment obtenu l’organisation de la Coupe du Monde 2022 ), également à coups de pétro-dollars. L’obtention de l’organisation de la Coupe du monde ayant donné lieu à de graves soupçons de corruptions, le Qatar a en effet besoin de se crédibiliser dans le football, et ce n’est ni le niveau de l’équipe nationale, ni le niveau des club locaux qui pourrait l’y aider. Et comme à son habitude, le pays y remède en signant des gros chèques.

Des liens supposés avec le Hamas

Mais ce n’est pas le plus inquiétant :la Qatar Foundation ne serait en fait pas dirigée par l’Emir Qatari, mais par le mystérieux Yusuf Al-Quaradawi.  Ce dernier est présenté comme un savant religieux, qui oeuvre pour le bon développement du Qatar. En plus d’être conseiller religieux pour la chaîne Al-Jazeera, ce dernier est également Président de l’Association internationale des savants musulmans. Pas de quoi fouetter un chat, donc. Pourtant, à y regarder de plus près, le personnage semble extrêmement louche. Membre des Frères Musulmans depuis de nombreuses années, Al-Quaradawi est surtout considéré par de nombreux observateurs comme dangereux, et impliqué dans le terrorisme islamique. Selon un journal israëlien, la Qatar Foundation serait d’ailleurs l’une des principales sources de financement du Hamas. Et le savant est également connu dans le monde arabe pour ses sorties nauséabondes. Le 30 janvier 2009, ce dernier déclare en direct sur Al jazeera : » Allah ne cesse de punir les juifs pour leur corruption. Hitler a été envoyé pour les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah le veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans. En conclusion j’aimerais dire que j’espère qu’Allah me donnera, à la fin de ma vie, la chance d’aller sur les terres du Jihad , et je tuerai les ennemis d’Allah, les juifs« .Yussef Al-QaradariIl appelle également au meurtre de Wafa Sultan, syrienne connue pour avoir critiqué l’Islam. Sur les homosexuels, Al-Quaradawi est à peine plus tendre « Il s’agit d’une activité de dépravés, inacceptable pour la religion islamique et passible de peine de mort, la seule solutionpour purifier la société de ces pratiques. » Le dirigeant de la Qatar foundation explique également comment battre sa femme, et semble en accord avec les attentats suicides, « compensation divine pour les pauvres ». Il dirige également le conseil européen de la Fatwa, qui cherche à imposer la charia chez les musulmans européens. Récemment, le futur sponsor de FCB a même demandé au club des explications au sujet de la présence de Gérard Pique au mur des lamentations, coiffé d’une kippa… Des actes et déclarations qui ne semblent pas choquer le club barcelonais, bien content d’encaisser un chéque salvateur.

En conclusion, le FC Barcelone s’apprête, contre rémunération, à faire co-habiter sur son maillot un organisme cherchant à améliorer les droits et la situation des enfants dans le monde, (qui passerait derrière) avec un organisme dirigé par un négationniste mysogyne et homophobe pour qui les non musulmans ne sont que sous-hommes (lui, bien mis en avant sur le maillot). Et cela, pour au minimum cinq saisons. Décidement, la crise n’épargne personne.

Source: Le Post