Francaisdefrance's Blog

28/07/2011

Oslo: comme si Geert Wilders était responsable du carnage…

Wij zijn met u, Geert!
FDF

Photo pillée à http://ripostesita.wordpress.com/2011/06/23/grandissime-vistoire-pour-les-resistants-a-lislam-europeens-geert-wilders-a-ete-relaxe-par-le-tribunal-damsterdam/

.

Les médias, « MERDIAS » devrais-je dire, se jettent comme des charognards sur le chef du Parti de la liberté des Pays-Bas. Comme si celui-ci était responsable du carnage d’Oslo. Wilders prône une résistance contre  l’islamisation de l’Occident; certainement pas des attentats contre les islamistes. Dont acte…
FDF
.

La presse néerlandaise appelait  le chef de file de l’extrême droite aux Pays-Bas, Geert Wilders, à clarifier son discours sur la lutte contre l’islam en Europe pour éviter que le carnage de vendredi en Norvège ne fasse des émules. « Il est temps que Wilders explique comment il entend donner forme à sa lutte contre la décadence de l’Europe – et surtout ce qu’il compte faire avec les musulmans en Europe qui refusent de renoncer à leur croyance », écrit le quotidien progressiste NRC Next.

« Ce combat doit-il entièrement être mené depuis les bancs de la chambre basse du parlement? », interroge le quotidien. Le Parti pour la Liberté (PVV) de M. Wilders dispose de 24 sièges de députés sur 150 et soutient au parlement le gouvernement du premier ministre libéral Mark Rutte.

L’idéologue du PVV, Martin Bosma, entretient « un flou exaspérant à ce propos », affirme le NRC Next, selon lequel il s’agit « d’éviter de nouveaux malentendus tragiques ».
Le quotidien assure toutefois que M. Wilders « n’est pas complice des actes d’Anders Behring Breivik », qui a reconnu avoir commis les deux attaques qui ont fait 76 morts vendredi en Norvège. « Wilders, précisez où est la limite », titre pour sa part le Volkskrant (gauche), citant Hans Moors, un spécialiste de l’extrême droite, selon lequel il est trop facile de qualifier M. Breivik de « psychopathe », comme M. Wilders l’a fait samedi sur Twitter.

Geert Wilders, qui affirme lutter contre « l’islamisation » des Pays-Bas, « devrait présenter des arguments sur ce qui cloche dans la réflexion de gens comme Breivik, dire où se situe la frontière », selon M. Moors.

Quant au quotidien protestant Trouw, il note l’embarras de certains députés néerlandais qui, tout en disculpant Wilders, « se refusent à dire si le PVV joue avec le feu en condamnant en termes durs la prétendue islamisation de l’Europe ». Le quotidien se demande combien de temps « ce tabou persistera » mais « ne s’attend pas que Wilders tempère le ton ».

Source: http://www.lefigaro.fr/

23/06/2011

Je n’avais qu’une journée d’avance… Geert Wilders relaxé !!!

Je devras faire médium; moi… Suite à l’info que l’on a taxé de fausse que j’avais publiée hier, je l’avais donc retirée du blog. Mais excellente nouvelle ce matin! Geert Wilders a bien été relaxé à son procès! N’en déplaise à mes détracteurs… Il n’y a jamais de fumée sans feu…

Une grande victoire contre l’islamisme et une grande baffe dans la tronche aux muzz intégristes (au fait, il y en a d’autres?). Désormais, grâce à Geert Wilders, il est légal de critiquer l’islam ! Du moins aux Pays-Bas…

A retenir tout de même que la critique des croyances n’est pas de l’incitation à la haine ! Allons y gaiement…

Bravo, Geeert !

FDF

.

 

 

Le Coran comparé à « Mein Kampf » : Wilders relaxé !!!

Le patron de la droite populiste néerlandaise, poursuivi pour incitation à la haine raciale et religieuse, a été relaxé ce jeudi par le tribunal d’Amsterdam.

 

Conformément aux réquisitions du parquet, le tribunal d’Amsterdam a relaxé ce jeudi Geert Wilders, le chef du Parti pour la Liberté (PVV), de tous les chefs d’accusation pour lesquels il était poursuivi. Le patron de la droite populiste, qui soutient au Parlement sans y participer le gouvernement du Premier ministre libéral Mark Rutte, était accusé d’incitation à la haine et à la discrimination raciale et religieuse.
 
Geert Wilders, 47 ans, avait notamment comparé le Coran à Mein Kampf d’Adolf Hitler. La justice lui reprochait également d’avoir appelé les musulmans à se conformer à la « culture dominante » ou à s’en aller. Ses différents propos avaient été tenus entre octobre 2006 et mars 2008 dans des journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film Fitna (« Discorde » en arabe), diffusé sur internet. Il encourait jusqu’a un an de prison ou 7.600 euros d’amende.

« Légal de critiquer l’islam »
 

« Les déclarations de M. Wilders ne constituaient pas une critique des individus eux-mêmes mais une critique de leurs croyances« , explique le juge, selon lequel « le tribunal juge ces déclarations acceptables en raison du contexte et du débat de société« .  « Le tribunal estime que ces déclarations sont grossières et dénigrantes. Mais elles ne constituent pas une incitation à la haine« , ajoute-t-il. Selon le droit néerlandais, cette décision ne peut faire l’objet d’un appel.
 
Geert Wilders se félicite évidemment de sa relaxe. « Ce n’est pas seulement une grande victoire pour moi-même, c’est une victoire pour la liberté d’expression. Aussi longtemps que je vivrai, je continuerai de m’exprimer« , assure-t-il. « Cela signifie que c’est légal de critiquer l’islam« , conclut-il.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde

27/05/2011

Encore une victoire pour Geert Wilders!

Ils auront beau tout essayer; ils ne réussiront jamais à le faire taire. La raison l’emporte sur l’idéologie malsaine de l’islam.

Bravo, Geert: nous sommes tous avec toi !

FDF

.

Le parquet requiert à nouveau la relaxe de Geert Wilders !

« Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Le parquet néerlandais a à nouveau requis mercredi la relaxe du chef de file de l’extrême droite néerlandaise Geert Wilders, jugé à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans. « Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Geert Wilders, qui encourt jusqu’à un an de prison ou 7.600 euros d’amende, est poursuivi notamment pour avoir comparé le Coran au « Mein Kampf » d’Adolf Hitler, dans des déclarations faites entre 2006 et 2008 dans des journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film de 17 minutes « Fitna » (« Discorde », en arabe).

« Ses commentaires peuvent provoquer de l’anxiété et de l’aversion, mais ils ne sont pas punissables par la loi », a affirmé M. Velleman. « Critiquer une religion n’est pas une offense punissable », a pour sa part affirmé Birgit van Roessem, une autre représentante du parquet, estimant que les critiques de M. Wilders, 47 ans, sont dirigées vers l’Islam et non envers les musulmans.

Le parquet avait déjà requis la relaxe du député d’extrême droite le 15 octobre 2010, mais les premiers juges de M. Wilders ayant été récusés le 22 octobre à la demande du prévenu, qui avait mis en doute leur impartialité, le procès qui s’était ouvert le 4 octobre avait été arrêté. Les nouveaux juges avaient ordonné le 30 mars la reprise du procès.

Le ministère public néerlandais avait décidé en 2008 de ne pas engager de poursuites contre M. Wilders à la suite de plaintes déposées contre lui. Mais il y avait été finalement contraint, le 21 janvier 2009, par la cour d’appel d’Amsterdam.

Le Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders, arrivé troisième aux élections législatives du 9 juin 2010, a apporté son soutien au gouvernement du Premier ministre libéral, Mark Rutte.

Source: http://www.lalibre.be/

.

« Il est temps que les bons se rassurent et que les méchants tremblent »

Louis-Napoléon Bonaparte

15/11/2010

Menaces de mort contre Geert Wilders aux Pays-Bas: son auteur acquitté !

Le célèbre pourfendeur de l’islamisme est menacé de mort: la Justice acquitte son auteur…

Oh!!!  La belle dhimmitude qui arrive à point nommé. Cette merde de rappeur a vu qu’en France (Limoges) on pouvait impunément vomir sur l’Occident; il s’en prend à Geert Wilders. Il profère des menaces de mort: Devant la Justice Néerlandaise, il est acquitté !!!

Dément.

FDF

.

Une decision très bizarre de la cour d’appel néerlandaise, acquittant un rappeur qui a menaçé de mort Geert Wilders. Lisez les paroles plus bas, vous constaterez que les menaces de mort sont pourtant incontestables.

LA HAYE, 11/11/10 – La cour d’appel de La Haye a acquitté hier un rappeur qui a menacé Geert Wilders, leader du Parti pour la liberté (PVV) estimant que le texte de sa chanson ne constituait pas une infraction.

.

Le rappeur, qui se fait appeler “Mosheb” (photo ci-dessus), était poursuivi pour les paroles de sa chanson intitulée ”Qui est le prochain?”, dont voici un extrait des paroles :

“Pim Fotuyn a parlé des musulmans,

Il a été abattu.

Theo van Gogh, a parlé des musulmans,

Il a été abattu.

Qui est le suivant …? (…)

je prépare une attaque contre Geert Wilders.

Et ceci avec des MOTS.

Je te  trouve affreux. Tu seras étranglé.

Tous ceux (…) qui parlent des musulmans se font tuer. “

Dans les paroles, le rappeur alterne constamment les menaces avec des mots qui les atténuent.

“Geert préfères-tu sauter du toit, ou préféres-tu recevoir des balles dans le corps?

Je suis pas un terroriste,  je suis un rappeur innocent.

Ceci est un avertissement !

Veux-tu rester en vie ?

Alors tu dois retirer ce que tu as dis (…)

Ecoute Geert, ce n’est pas une blague, la nuit dernière j’ai rêvé que je te coupais la tête. “

Wilders a lancé une procédure contre la chanson en 2007, après avoir entendu et vu le clip sur Internet.

Un tribunal de première instance avait condamné Mosheb, mais la cour d’appel a décidé l’acquittement hier.
Selon la cour d’appel, le texte ne constitue pas en soi une infraction punissable. Par contre la vidéo telle qu’elle pouvait être vue sur Youtube est une infraction. Car on pouvait y entendre également des coups de feu.
Les coups de feu ne pouvaient cependant pas être entendus sur la version originale du CD du rappeur.

La cour d’appel a conclu qu’il ne peut pas être établi si les coups de feu ont été ajoutés par le rappeur ou par quelqu’un d’autre.

Source : NIS News, via Tundra Tabloids traduction et source: Bivouac-id.

15/10/2010

Procès Wilders: « critiquer une religion n’est pas punissable ».

Et qu’on se le dise !!!

On avance, on avance… « ILS » vont finir par reculer…

FDF

.

AMSTERDAM 

Critiquer une religion n’est pas « punissable« , a estimé vendredi le parquet dans son réquisitoire contre le député néerlandais d’extrême droite Geert Wilders, jugé à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans.

« La critique ne peut être punissable que si elle se dirige de manière incontestable vers les individus eux-mêmes et non uniquement vers leurs convictions« , a déclaré la procureur Birgit van Roessel>.

« Blesser les sentiments, les sentiments religieux, ne joue aucun rôle », a souligné la magistrate.

Le parquet avait demandé mardi, en entamant son réquisitoire, que M. Wilders ne soit pas poursuivi pour « outrage à un groupe de personnes », l’un des cinq chefs de prévention dont le chef de file du parti d’extrême droite PVV doit répondre.

Le ministère public avait estimé que « comparer Mein Kampf au coran » pouvait être « blessant » mais que cela ne constituait pas un délit.

Le parquet devait commencer vendredi par se prononcer sur la culpabilité de M. Wilders concernant les quatre chefs d’incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans pour lesquels il est poursuivi avant de requérir une peine.

Geert Wilders, dont le parti a terminé troisième aux élections législatives du 9 juin, comparaît pour avoir notamment qualifié l’islam de « fasciste » et réclamé l’interdiction du coran, comparé au livre « Mein Kampf » d’Adolf Hitler.

Le procès du député, qui encourt un an de prison ou 7.600 euros d’amende, s’était ouvert le 4 octobre. Sept journées d’audience sont prévues. Le jugement devrait être rendu le 5 novembre.

Le PVV de Geert Wilders, arrivé troisième aux élections législatives anticipées du 9 juin avec 24 sièges de députés, a apporté son soutien au gouvernement libéral-chrétien-démocrate minoritaire du nouveau Premier ministre néerlandais, le libéral Mark Rutte.

Source: http://tinyurl.com/2cu7b83

13/10/2010

Procès de Geert Wilders: la relaxe requise !!!

Ils ne l’auront pas comme ça, Geert Wilders! C’est un battant et un farouche patriote ! Continuez à le soutenir par tous les moyens qui vous passent par la tête. En tout cas, la sienne, « ILS » ne l’auront pas !!!  Courage, Gert, nous sommes tous avec toi !!!

FDF

Le député d’extrême droite Geert Wilders, jugé pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans, n’est pas coupable d' »outrage à un groupe de personne », a estimé le parquet néerlandais dans son réquisitoire. 

« Comparer le coran et l’islam à Mein Kampf, au national-socialisme, au fascisme et au communisme peut sans aucun doute être blessant. Mais être blessant n’est pas, en tant que tel, un outrage punissable par l’article 137c du code pénal », a déclaré le procureur Paul Velleman. Le parquet a entamé mardi son réquisitoire à l’encontre du chef du Parti pour la liberté (PVV), également poursuivi pour quatre chefs d’incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans et les étrangers non-occidentaux. Il annoncera vendredi quelle peine il requiert.

Les dommages et intérêts réclamés par les plaignants, principalement des particuliers, doivent être déclarés « irrecevables » par les juges, a également estimé le parquet, selon lequel il n’a pas été prouvé que les déclarations de M. Wilders leur étaient directement destinées. « Nous pensons qu’aucun des plaignants n’a souffert de préjudices« , a expliqué la procureur Birgit van Roessel, lors de l’audience, diffusée en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Le procès du député d’extrême droite n’est pas un procès « politique », a assuré par ailleurs la magistrate : « un procès politique est un procès durant lequel la politique a une influence décisive sur l’ouverture de poursuites ou sur le jugement. Ce n’est pas le cas ici ».

Source: http://tinyurl.com/28ovc6m

08/10/2010

Pour un Front Uni de la Résistance Islamophobe Française !

Résistance: ca se précise… Il a raison, Charles Dalger. Il existe officiellement le PVV néerlandais, et l’UDC suisse; et Dieu sait s’ils connaissent une popularité grandissante… En France, nous n’avons rien d’officiel et surtout de reconnu par nos Hautes Instances qui préfèrent et de loin donner la main aux associations anti-française dont vous connaissez tous les noms. Il est temps d’officialiser cette résistance. Charles, nous seront nombreux à vous suivre…

FDF

.

« Au moment où ce billet est écrit, l’étron de chien coupable de la fiction crapuleuse « La Crevaison d’un petit Déchet », lance un nouvel appel à la haine antijuive sur RMC. A la radio, on entend une pouffiasse à déchets glousser d’horreur, soulignant chaque mensonge réitéré par l’étron de chien.

Comme l’expliquent les média résistants du web,  les organes de propagande sont ligués pour mener une violente campagne de dénigrement et de haine, contre tous les opposants au nazislamisme,  en particulier contre les Juifs.

Alors que,  dans le monde entier, on a au moins, écouté les arguments de ceux qui dénoncent la fiction crapuleuse, parce qu’ils sont solides et les preuves irréfragables, en France, non seulement la contestation de la fiction est censurée, mais pire, dix ans après ses ravages initiaux, la propagande refait la promotion de la fiction. C’est anormal qu’on n’ait pas encore livré aux incinérateurs les premières carcasses de propagandistes liquidés.

Plus aucun rapport n’est possible, ni avec les organes de propagande, ni avec les propagandistes, ni avec les politocards collabos des nazislamistes. Il ne peut pas exister de débat honnête avec ces déchets. Au moins, nous devons les ignorer et si nous voulons être efficaces, nous devons les empêcher de nuire. Le CRIF a choisi le camp collabo. Tant pis pour les abrutis juifs qui font encore confiance à ce machin.

En cet automne 2010, nous vivons la situation tragique que nous avions prévue et décrite dès l’automne 2000.  Si nous en sortons un jour, ce sera par les armes. En effet, soutenue par la propagande et les « juges rouges », en désaccord sur tout, la coalition UMPS n’est d’accord  que sur une seule politique, l’islamisation forcée de la France  et l’aide aux nazislamistes à travers le monde. La coalition UMPS mène cette politique avec un zèle proche de l’acharnement.  Décidée à l’Elysée depuis de Gaulle,  la politique arabe française est depuis des années, sous contrôle des réseaux d’influence islamiques. Ils sont puissants. Ils ont eu le temps de prospérer durant les cinquante dernières années. Dans la propagande, les investissements massifs venant du pétrole, ont abondamment porté leurs fruits, sur le terreau fertile de l’antisémitisme résiduel, mais endémique. Peu de politicards, de droite et de gauche, ont résisté aux colossaux bakchichs, es mouvements musulmans cherchant à conquérir l’Occident.

Dans ces conditions, à quoi servent les voix isolées des élus hostiles à l’hégémonisme musulman, dans des majorités automatiquement favorables ? Nous demandons donc à ces représentants de tous les partis, de former un front uni, pour stopper l’islamisation. Si ces députés et autres élus, lucides sur l’islam, sont vraiment sincères, ils doivent former le front souhaité. Sinon, nous aurons raison de douter de leur honnêteté.

En France, nous n’avons pas la chance d’avoir un parti politique islamophobe, comme le PVV néerlandais, ou l’UDC suisse. Ces partis ne sont ni racistes, ni antisémites. Même si d’ultimes tarés juifs pensent le contraire. En Suède, le parti contre l’islamisation qui vient de percer aux dernières élections, compte encore dans ses rangs, quelques antijuifs, mais beaucoup moins que l’UMP, le PS, le PCF et les autres partis français. L’absence d’un mouvement spécifiquement islamophobe en France, est due essentiellement à l’existence du Front National. Tant que son fondateur vivra, le FN continuera à mélanger des Français seulement hostiles à l’invasion musulmane, avec d’authentiques racistes et antisémites. Même si en nombre et en pourcentage, ces derniers sont de moins en moins nombreux au FN, ils gênent l’indispensable coalition des islamophobes.

Nous attendons impatiemment la formation du Front Islamophobe Français. Les députés, sénateurs et élus locaux, devraient en constituer l’ossature. Mais les mouvements nés spontanément dans la population, devraient en conserver le contrôle, pour éviter toute récupération par les autres partis.

Un travail gigantesque est nécessaire pour une implantation significative dans tout le pays. Elle pourrait être extrêmement coûteuse. Mais même sans moyens, rien n’empêche que des candidats du front islamophobe se présentent dès à présent, à toutes les élections possibles. Peu importe les scores ridicules au début. L’important c’est de manifester l’existence du Front Islamophobe partout. Mieux, leur haine contre ces candidats, entraînera les collabos à se démasquer. Car, à défaut de nous attaquer pour le moment, aux collabos de haut niveau, commençons par nettoyer ceux qui polluent autour de nous. Ceux sont les plus nombreux. »

Par Charles DALGER

04/10/2010

Pays-Bas: l’accord est confirmé entre les libéraux et le PVV de Geert Wilders.

Confirmation d’une excellente nouvelle…

Allez, Geert, c’est une première victoire et nous sommes là pour t’épauler sur le chemin du succès  final contre la propagation du cancert vert!

Geert, it is a first victory and we are there to help you on the road of the final success against the distribution of the green cancert!

FDF

Les chrétiens-démocrates pour un gouvernement soutenu par Geert Wilders

Le parti chrétien-démocrate (CDA) néerlandais a voté majoritairement samedi en faveur d’un accord de gouvernement avec les libéraux soutenu par le parti anti-islam de Geert Wilders, lors d’un congrès extraordinaire à Arnhem (est).

« Sur 4.033 votants, 2.759 ont voté pour, 1.274 contre, soit 68% pour et 32% contre », a annoncé le président du CDA Henk Bleker.

Les libéraux, en tête lors des élections législatives du 9 juin, avaient conclu mardi un accord avec le CDA pour former un gouvernement minoritaire, soutenu par le Parti pour la liberté (PVV) sans lequel ils n’auraient pas de majorité au parlement.

Mais la perspective d’une collaboration avec le parti de M. Wilders a suscité une forte opposition au sein du CDA et les députés chrétiens-démocrates avaient annoncé vouloir attendre l’issue du congrès pour se prononcer sur l’accord, adopté mercredi à l’unanimité par les députés libéraux et du PVV.

Plusieurs dizaines de membres du CDA ont pris la parole samedi, une minute chacun et majoritairement pour exprimer leur désaccord, lors du congrès retransmis en direct par la télévision publique.

« Ce ne sera pas un gouvernement blanc ou vert mais brun, et cela rappelle de funestes souvenirs, 70 ans en arrière », a notamment affirmé un adhérent du parti. « Nous donnons à Geert Wilders une tribune, on lui offre la possibilité de dire tout ce qu’il veut », a mis en garde une autre membre du CDA.

« Ne faites pas cela aux gens dans notre pays, ne le faites pas à notre parti, ne le faites pas à notre pays », a lancé le ministre démissionnaire de la Justice Hirsch Ballin.

Le chef de file du CDA, l’ancien ministre des Affaires étrangères Maxime Verhagen, a justifié la collaboration avec le parti de M. Wilders : « un million et demi de personnes dans notre pays ont voté pour le PVV, si nous les tenons à l’écart, cela n’amenuisera pas les problèmes ».

Partenaire de la quasi-totalité des coalitions gouvernementales néerlandaises depuis la Seconde guerre mondiale, le CDA avait enregistré le 9 juin une défaite historique, n’obtenant que 21 sièges contre 41 auparavant.

Le soutien du PVV (24 députés), qui qualifie l’islam de fasciste et a fait campagne pour l’interdiction du Coran et du voile intégral, donnerait au futur gouvernement libéral-chrétien-démocrate une courte majorité de 76 sièges sur 150 à la chambre basse du parlement.

Geert Wilders, qui affirme mener une croisade contre l’islamisation des Pays-Bas, est jugé à partir de lundi à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans.


Source: http://tinyurl.com/3a3k58w

*****************************************************************************************************

FDF:

« incitation à la haine raciale« … Depuis quand l’islam est il une race???

29/09/2010

Geert Wilders: « il va enfin se passer quelque chose aux Pays-Bas » !

C’est une excellente nouvelle. D’autant plus que certains autres pays d’Europe semblent enfin suivre le même chemin; enfin… Mais pas la France, bien sûr…

FDF

.

29 septembre 2010

Union des droites aux Pays-Bas !

W

Un accord sur une coalition gouvernementale minoritaire entre libéraux et chrétiens-démocrates néerlandais, soutenue par le parti anti-islam de Geert Wilders, a été conclu hier. Mark Rutte, le chef de file du parti chrétien-démocrate (CDA) Maxime Verhagen, et Geert Wilders, dirigeant du Parti pour la liberté (PVV), sont parvenus à un accord sur un programme de gouvernement et sur le soutien du PVV à la future coalition gouvernementale. Le VVD et le CDA ne totalisent que 52 des 150 députés de la chambre basse mais obtiennent une majorité de voix avec le soutien du PVV. Geert Wilders s’est réjoui :

« C’est un beau jour pour les Pays-Bas. La gauche n’est pas au pouvoir, il va enfin se passer quelque chose aux Pays-Bas ».


Source: http://tinyurl.com/262zhz2