Francaisdefrance's Blog

08/11/2011

Le 3 novembre 2011, dans la Mairie du 18ème arrondissement de Paris…

Delanoë interpellé sur le financement public de deux mosquées!

Pris sur le fait, Delanoë. Quelle honte pour le maire de Paris. Constatez par vous-même…

FDF

.

http://youtu.be/6hmLictW-SA

Une parfaite soumission à l’islam peut provoquer de graves troubles psychologiques…

23/10/2011

Les Tunisiens clandestins de Paris peuvent lècher les babouches à Delanoë…

Il faudrait peut-être expliquer à Delanoë que tout ceux qui vont accepter son « offre » vont aller la filer aux « cousins » restés au bled et retourner derechef par le premier bateau de clandestins en partance pour l’Europe… Sous un autre nom, c’est certain. Et la spirale continuera… Je suis sûr que le maire-dhimmi de Paris en est conscient. Mais quand on est capable de fêter avec l’argent des contribuables parisiens la fin du ramadan en grandes pompes babouches, on est capable de tout… Pauvre France.

FDF

.

La Ville de Paris va accorder une aide d’insertion de 700 euros aux migrants tunisiens qui repartent chez eux au titre du retour volontaire.

Le dispositif d’urgence d’aide aux migrants tunisiens, qui se traduit par des subventions aux associations qui s’occupent de leur hébergement, de leur nourriture et de leur accompagnement sanitaire et administratif, va prendre fin au 31 août.

L’aide au retour volontaire des Tunisiens versée par l’ OFFI (Office français d’immigration et d’intégration) a été limitée à 300 euros (montant habituel de l’aide au retour humanitaire), au lieu de 2 000 euros (montant maximum de l’aide au départ volontaire). La Ville de Paris a donc décidé de compléter l’aide au retour par une aide à l’insertion.

Coût de l’ aide de la ville de Paris aux Tunisiens

Actuellement, il y aurait en France entre 600 et 900 migrants Tunisiens, jeunes pour la plupart. 330 d’entre eux bénéficient des hébergements financés par la mairie de Paris. Environ un tiers de ces derniers voudraient actuellement repartir chez eux, voire la moitié. Dans ce cas, le montant global de l’aide d’insertion serait comprise entre 77 000 et 100 000 euros.

A ce jour, 250 migrants sont repartis avec les 300 euros d’aide au retour.

Bertrand Delanoë a jugé que “la politique du gouvernement à l’égard des migrants tunisiens est indigne“. En réponse à une remarque selon laquelle sa politique d’accueil allait encourager d’autres vagues de migration, il a répondu qu’il était “conscient du risque” …

J’assume mon choix. On ne pouvait pas laisser ces gens crever de faim chez nous, au moment où la Tunisie accueille des centaines de milliers de Libyens qui ont fui leur pays“, a-t-il argumenté.

Le Conseil de Paris a voté lundi une nouvelle aide d’urgence de près de 580 000 euros, après 300 000 euros en mai et 500 000 euros en juin.

Le conseiller de Paris Jérôme Dubus (Centre et Indépendants) trouve cette aide inadéquate pour aider au renouveau économique du pays. Il aurait préféré que la Ville de Paris aide financièrement les villes touristiques de Tunisie.

source: http://www.observatoiredessubventions.com/

24/08/2011

Pluie de skuds sur Delanöé…

Il va falloir qu’il se mette à l’abri dans les caves d’une mosquée, le maire-dhimmi-socialiste de Paris. Apparemment, son amour démesuré pour  l’islam ne passe pas…

C’est bon de ne pas se sentir seul à dénoncer cette infamie. Merci les gars !

FDF

.

http://www.projet-apache.com/

http://www.blocidentitaire-idf.com/
 « AUJOURD’HUI, LES PARISIENS  SONT SANS LOGEMENT, LES FRANÇAIS N’ONT PLUS D’ARGENT, LES EUROPÉENS VOIENT LEUR AVENIR FOUTRE LE CAMP »
Mais DELANOE –  MAIRE PS  de PARIS   préfère  dépenser pour le RAMADAN.



Communiqué de presse du 24 août 2011

Fête du ramadan…  les provocations de la Mairie de Paris, ça suffit !

Hier soir, une dizaine de militants identitaires parisiens du Projet Apache et du Bloc Identitaire ont parcouru le quartier de l’hôtel de ville à Paris pour y coller des affiches qui ont attiré l’attention des nombreux passants et des riverains.
 
Ces dernières montraient un grand portrait de Bertrand Delanoë accompagné d’une fausse citation de sa part : « Aujourd’hui, les parisiens sont sans logement, les français n’ont plus d’argent, les européens voient leur avenir foutre le camp… Mais je préfère dépenser pour le RAMADAN ! ».
 
Cette action fait référence à la scandaleuse initiative de la Mairie de Paris, qui organise aujourd’hui en son sein une soirée… en l’honneur de la fin du ramadan.
Cette soirée fort coûteuse verra se produire des artistes notamment venus de Tunisie, pays duquel Bertrand Delanoë a toujours été très proche…
 
Les identitaires parisiens dénoncent cette malheureuse initiative de la part de la Mairie de Paris, à l’heure où l’ensemble de nos dirigeants appellent les français à de nombreux et injustes sacrifices pour sauver un système ultra-libéral aux abois. En particulier, rappelons que les prix du logement et des loyers ne cessent d’augmenter (plus de 8000 Euros le mètre-carré dans certains quartiers !) et que les parisiens peinent aujourd’hui à vivre dans des conditions décentes. Cette soirée constitue donc une véritable provocation.
 
Elle dénote une fois de plus la politique de préférence systématique à l’étranger orchestrée depuis maintenant plus de 10 ans par Bertrand Delanoë. A l’heure où la relocalisation de l’économie, des populations mais également des dépenses paraît plus que jamais la seule solution pour sortir de la crise d’un système mondialiste condamné, il est inadmissible de voir la Mairie de la plus grande ville française célébrer coûteusement la fête d’une religion extra-européenne.
 
Derrière cette soi-disant politique « d’ouverture à l’autre » par « la culture » se cache en réalité une vision du monde totalitaire et universaliste, à l’encontre des identités et des traditions populaires. Bertrand Delanoë devra un jour assumer ses choix politiques. Il pourra en attendant toujours compter sur les identitaires pour éveiller le peuple parisien et incarner la voix de la majorité silencieuse.