Francaisdefrance's Blog

13/08/2011

Passé entre les gouttes…

Vous ne devriez pas l’avoir vue passer, cette info (ça date de mai). On ne l’a pas médiatisée. Ce n’est pas fait pour rassurer mais il faut que le monde sache… Les Français convertis à l’islam et envoyés en « formation » de terroristes, ça n’est pas du pipo. Rassurons nous, il n’y a pas que des Français… Mais ce mec a peut être tué un soldat Français…

FDF

Photo d’illustration

.

Un Français tué en Afghanistan … du côté Taliban.

Plusieurs talibans ont été abattus le 9 Mai 2011 dans la province de Zabol au Sud-est de l’Afghanistan, et l’un deux possédait un passeport Français.

« Plusieurs insurgés ont été tués vers le 9 mai dans une opération dans la province de Zabol. Parmi eux, figurait un homme porteur d’un passeport français »
Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

L’homme s’entraînait sans doute au djihad, et d’ailleurs, Claude Guéant, a récemment rappelé « qu’un certain nombre de Français sont allés se former au jihad en Afghanistan ».

De longue date, les responsables français du renseignement et de la lutte antiterroriste ciblent les djihadistes partis combattre les forces internationales en Afghanistan, comme la menace principale à l’intérieur des frontières.

Selon les services Français, quelques dizaines de Français s’entraineraient à la Guerre Sainte en Afghanistan.
Leur retour en Europe est surveillé de près, et ces précautions ce sont révélées efficaces, quand une dizaine de djihadistes ont été capturés en Ile de France, dont quelques uns cueillis à leur descente d’avion.
C’est le cas notamment d’un Indien qui serait l’animateur de ce réseau djihadiste Français. Cet homme était d’ailleurs « la cible principale » de l’opération menée contre les réseaux djihadistes Français et celui-ci aurait « des liens avec le Pakistan.
Les autres interpellés au cours de cette même opération sont soupçonnés d’avoir effectué des allers-retours vers la zone Pakistano-afghane.

Ils auraient été identifiés notamment à la faveur d’échanges sur internet, a expliqué une source proche de l’enquête.

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/