Francaisdefrance's Blog

01/07/2011

La toute première responsabilité de l’UE est de protéger ses citoyens…

Alors là, il va falloir que l’UE nous en apporte des preuves. Car jusqu’à présent, c’est plutôt la préférence non nationale qui a pris le dessus…

FDF

.

Pour un réfugié en Europe, mille réfugiés en Afrique pourraient être sauvés

Ce texte est du psychologue danois Nicolai Sennels.

La solution qu’il propose sauverait davantage de réfugiés et pourrait prévenir des guerres civiles en Europe. De plus, elle pourrait s’avérer appropriée dans le contexte de la récente décision de la cour européenne des droits de l’homme statuant que les réfugiés provenant de pays en déroute ne peuvent être expulsés même quand il s’agit de criminels très dangereux.

Ceuta
Protection des infidèles : la clôture frontalière entre le Maroc et Ceuta (une ville espagnole située en territoire marocain)

__________________

Immigration clandestine: «Nous ne sommes plus en mesure de protéger le flanc sud-est de l’Europe»

Le «printemps arabe» a déclenché une vague sans précédent d’immigration illégale en Europe. La chute ou l’affaiblissement de nombreux dictateurs a entraîné un relâchement de la sécurité, ce qui permet aux gens de fuir les sociétés islamiques. Des centaines de milliers de musulmans sont déjà entrés dans l’UE, et des centaines de milliers d’autres se préparent à venir. 

En 2008, 80.000 immigrants illégaux sont entrés en Grèce. Les autorités grecques ont lancé un appel à l’aide, disant que «le pays n’était plus en mesure de protéger le flanc sud-est de l’Union européenne». En conséquence, des gangs d’immigrants «brandissant des épées, des haches et des machettes» ont ravagé le centre historique d’Athènes. Selon un nouveau rappport de l’agence Reuters, l’immigration clandestine établit de nouveaux records, car «l’immigration clandestine en Europe est en voie de dépasser le sommet atteint en 2008. Selon l’OMI, rien qu’en Italie et à Malte, environ 42.000 migrants ont déjà traversé la frontière, surpassant le total de 40.000 pour ces deux pays en 2008.»

La responsabilité la plus importante de l’UE – maintenant et pour les années à venir – consistera à ériger et à entretenir une barrière frontalière efficace et bien surveillée aux endroits appropriés de la frontière extérieure de l’Union. Dans le même temps, les pays de l’UE doivent construire et gérer ensemble des camps de réfugiés à l’extérieur de l’Europe. Les immigrants illégaux qui ne peuvent pas être renvoyés dans leur pays d’origine y recevront un abri, de la nourriture et des soins médicaux.

Selon le HCR, le coût de l’hébergement dans un camp de réfugiés, disons quelque part en Afrique, est de 50 dollars/33 euros par an. Par exemple au Danemark, il en coûte 50.000 dollars/33.000 euros par an. En d’autres termes, pour un réfugié autorisé à séjourner au Danemark, nous pouvons protéger et nourrir 1000 réfugiés dans un camp situé dans une région où ils comprendront la langue et se sentiront culturellement chez eux. 

Source : Illegal immigration: « We can no longer hold Europe’s southeast flank », par Nicolai Sennel, Jihadwatch, 29 juin 2011. Traduction par Poste de veille

vu sur http://www.postedeveille.ca/2011/06/pour-un-refugie-en-europe-mille-refugies-en-afrique-pourraient-etre-sauves.html