Francaisdefrance's Blog

28/09/2010

Otages au Niger: ce qui circule sur un site pro-palestinien…

Impressionnant. Et l’on va encore nous affirmer qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer. Si ces infos sont vraies, encore une fois, le dessous des cartes n’est pas en notre honneur… Lamentable.

FDF

.

Wednesday, September 22, 2010

Guerre civile en France : Confirmation que les 7 otages au Niger sont aux mains des services franco-israeliens


MISE A JOUR IMPORTANTE 23 SEPTEMBRE 2010, 16H21 (TEMPS UNIVERSEL): INTERCEPTION DES COMMUNICATIONS DES SERVICES FRANCAIS VERS PARIS. LES SERVICES FRANCAIS VIENNENT D’ENVOYER UNE CASSETTE VIDEO DES  7 OTAGES A AL JAZEERA IL Y A QUELQUES MINUTES, LA FRANCE-ISRAEL A APPOSE LE LOGO AQMI, LE DRS-DST LES VOIX DES MERCENAIRES…
« Le Niger, comme la Mauritanie, le Mali, tout le Maghreb étant sous le control total et direct de la France-Israel et de son gouvernement de racistes et de poseurs de bombes (sur la photo, la racaille de l’extreme droite juive sioniste Sarkozy et son nouveau pantin Tandji installé depuis peu par les services francais).
Des sources touaregues dans la region nous confirment que les ravisseurs ont travaillé pour la sécurité d’Areva et sont liés aux trafics de drogue dans la region, au Maghreb et dans le sud de l’Europe (Espagne, Corse, Sardaigne, sud de l’Italie). Toujours selon des sources touaregues locales, plusieurs groupes armés utilisent des telephones satellites de fabrications francaises et sont en contact direct avec des élements francais travaillant comme ‘conseillers-instructeurs’ dans les armées nigeriennes, maliennes ou mauritaniennes et que ce sont ces éléments francais qui ont enlevé indirectement les otages d’Areva avec l’aides de leurs reseaux de trafiquants de drogue locaux qui sont etrangement puissament armés.
Les services francais ont enlevé les 7 otages au Niger, selon nos sources aucun signe de vie des otages depuis dimanche dernier. Les tribues touaregues accusent la France de mener une guerre coloniale contre les tribues touaregues au travers de l’armée nigerienne dont le nouveau chef a été  mis en place par les services francais lors du dernier coup d’etat, de piller le Niger et ses richesses naturelles.
Cote DRS-DST, les sources touaregues confirment la venue d’emissaires francais et algériens au debut du mois d’aout 2010, pour tenter de localiser qui des tribues locales avaient informées des tierces parties des prises d’otages récentes en cours du DRS-DST, et qui donnait des informations sensibles. Plusieurs jeunes ont été enlevés par l’armée nigerienne sur ordre des ‘conseillers’ francais en représailles. Les freres touaregues confirment qu’ils subissent le harcelement continu des reseaux de trafiquants de drogue, de l’armée nigerienne, qui sous-traitent dans la region et qui sont protégés par les militaires francais d’un coté et le DRS-DST algérien de l’autre coté, ils nous informent egalement de la présence accrue d’anglais et d’americains (beaucoup de noirs americains) qui offrent beaucoup d’argent pour des informations et ont etabli plusieurs liens solides avec des chefs de tribues. Plusieurs jeunes femmes ayant été enlevées, violées et retrouvées mortes. Reseaux de proxenetismes qui les offrent ensuite aux expatriés et militaires occidentaux. Il ne fait aucun doute que les prises d’otages a répétition sont le fait des services francais qui souhaitent maintenant devancer la présence americaine dans la region en re-établissant des bases militaires opérationnelles illégalement sous couvert de terrorisme dans la région.

Le gouvernement de la France-Israel souhaitant jouer les premiers roles dans la region du Maghreb-Sahel, par l’intermediaire d’une part de son controle total sur le DRS-DST (controle du general Kharroubi-Attafi dit Kherfi, Tewfik ayant demandé la protection d’Obama) et de l’autre coté des bases militaires illégales et coloniales, completant ainsi son dispositif avec les bases secretes du Senegal, et publiques de Cote d’Ivoire, Tchad, Centre-Afrique et Djibouti, forcant ainsi l’administration Obama et les israeliens a deleguer entierement la region aux francais, contrairement a ce qui se passe en Afghanistan, Yemen, Somalie, Liban, Syrie, Turquie, Jordanie, Emirats-Arabes Unis. Voila pourquoi le DRS-DST a implanté ces faux groupes armées, le message etant de faire comprendre que seuls le DRS-DST, donc la France peuvent lutter et se charger de faire le gendarme localement.

Car l’heure du bilan est venu pour la mafia israelienne a Paris et celui-ci est catastrophique, les soldats morts pour Israel en Afghanistan doivent se justifier avant 2012, de meme que la politique de re-integration dans l’OTAN ou la encore, Sarkozy ne pese aucun poids dans la balance, la France-Israel souhaitant donc montrer qu’elle a su conserver le pré-carré  africain et que Sarkozy controle toujours le DRS algérien et ce meme apres la mort de Larbi Belkheir, créateur des GIAs et pere de la guerre civile algérienne pour le compte des services francais, celui la meme qui a installé Tewfik et Smain Lamari. Malheureusement pour eux, sont venus se greffer de multiples faux groupes financés et appuyés par des reseaux anglais, americains, israeliens, qui eux aussi ont leur ramification et leurs liens dans le DRS-DST a Alger.

Chacun faisant jouer ses réseaux, au final ce sont les reseaux Kharroubi,-Attafi, dit Kherfi, qui affrontent les reseaux Tewfik…. chacun monnayant ses services au plus offrant pour rester en place car dans les chancelleries occidentales il ne fait plus aucun doute, l’Algerie est passée sous controle ‘islamique’, Sarkozy tente de se replacer militairement dans la région en devancant le changement radical et inévitable au maghreb pour eviter les désagrements qui ont lieu en Guinee, au Cameroun, en RDC ou les ‘nouveaux regimes’ se tournent vers l’argent chinois pour sortir de la spirale de la domination coloniale raciste de la France-Israel, c’est deja le cas en partie au maghreb mais les decrets cremieux de France savent qu’ils ne font pas le poids face a la puissance economique chinoise…   Au final ceux qui pensent que le DRS-DST protege les interets algériens ne sont que des fous, sa tete ne faisant que monnayer la securite des gisements d’hydrocarbures et de minerais rares du peuple algérien, aux voleurs de la France-Israel, et s’assure (ndlr: la tete du DRS-DST) que tout ce qui a été volé durant le reigne de Larbi Belkheir (depuis pres de 30 ans) reste sous controle de la France-Israel….

Les israeliens ne perdant rien dans la région puisqu’ayant le controle et la supervision depuis  les reseaux elyseens de la France-Israel-Algerie, a l’interieur du DRS-DST et par  l’entremise d’Ouyahia qui est un agent de la DST comme Tewfik le rebel, les reseaux Balkany et ceux du MEDEF, par Dov Zerah nouvellement installé par Sarkozy. Bernard Squarcini de la DCRI, qui chapote les prises d’otages avec Bernard Bajolet (coordinateur du renseignement a l’elysée), sur conseils non avisés de Claude Guéant (conseiller principal de Sarkozy, un illuminé raciste qui a fait carriere dans les valises du criminel Pasqua),  le diplomate Levitte (tres proche du cabinet Netanyahu) et enfin Herve Morin, ministre de la défense, dont le pro-sionisme tapageur fait des ravages a l’interieur de son ministere (affaire Chauprade), tout ce beau monde issu de la mafia israelienne, ou ayant fait carriere grace au lobby qui n’existe pas en France… La sécurité d’Areva étant assurée par des barbouzes des services francais… CQFD »

Source: http://tinyurl.com/36gfg72

17/08/2010

Les combattants du djihad font de l’humanitaire au Pakistan…

L’islam ne recule devant rien pour ne montrer qu’un côté faussé de l’idéologie qu’il répand… La preuve, au Pakistan, les intégristes donnent dans l’humanitaire. Ce n’est pourtant pas le genre de la maison…

Malins, les types; qui pourrait leur reprocher ça?

FDF

.

Aman Ullah ne décolère pas. Il fait partie des 20 millions de déplacés pakistanais, suite aux inondations qui touchent le pays. Depuis seize jours, il loge avec sa femme et ses quatre enfants sous une tente, au milieu d’un camp installé dans une école publique de Nowshera, près de Peshawar. Il exhibe ce qu’il a reçu des autorités pour le déjeuner : un plat de riz. « Les ONG et la population locale donnent des vivres. Le problème, c’est que les autorités détournent l’aide », accuse-t-il, exaspéré. Et il raconte : « Hier, un homme est venu à bord d’un 4 x 4 rempli de dattes, de glace, d’eau, de pain et de conserves. À peine arrivé, la police a saisi sa voiture. Quelques heures plus tard, nous n’avons reçu que du pain. Les policiers avaient pris tout le reste. »

Cette corruption discrédite les autorités civiles. Elle renforce aussi la popularité des organisations humanitaires islamistes liées à des groupes terroristes et qui sont plus efficaces. Parmi elles, le Falah-e-Insanyat. Ce mouvement est la branche caritative du Lashkar-e-Taiba, un groupe terroriste pakistanais responsable des attentats de Bombay, qui ont tué 186 personnes en novembre 2008.

Toutes les zones sinistrées quadrillées

À quelques kilomètres du camp de Nowshera, au bord d’une route, un docteur du Falah ausculte ses patients : des enfants, des hommes et des femmes malades de la diarrhée ou de la gastro-entérite. Derrière lui, dans un garage de trois mètres sur trois, un humanitaire, vêtu d’un gilet jaune fluo marqué du nom de l’organisation, donne des médicaments sous le regard d’Abdul Rauf, le chef du mouvement, venu inspecter le travail de ses humanitaires : « Nous sommes présents dans toutes les zones sinistrées du pays, distribuons de la nourriture à 40.000 personnes par jour et nos médecins ont examiné 123.000 malades depuis trois semaines. Nous avons 37 ambulances rien qu’à Nowshera. »

L’aide du Falah reste limitée par rapport à d’autres ONG qui logent des milliers de personnes dans des écoles et sous des tentes. À Nowshera, son centre de distribution de nourriture n’est qu’une toile suspendue au-dessus d’un terrain boueux. La nourriture est entreposée dans une tente. Peu importe. Les inondations sont une occasion de vanter les actions du mouvement et de recruter. « Beaucoup de volontaires nous ont rejoints dans les villes où ils collectent des fonds pour nous », se réjouit Abdul Rauf.

Derrière lui, clouée sur un mur, une gigantesque bannière aux allures de panneau publicitaire énumère les actions du mouvement. Murtaza, un père de famille qui a fui les inondations, observe la pancarte. Il est venu consulter un de leurs médecins pour son bébé qui souffre de problèmes de peau à cause de la chaleur. « Je ne les connaissais pas avant. Ici, nous avons tout perdu alors toute aide est la bienvenue. Ce que le Falah accomplit est bon aux yeux d’Allah. »

Source: http://tinyurl.com/264p37b

« Page précédente