Francaisdefrance's Blog

01/02/2012

Encore un qui aurait mieux fait de se taire…

Vous allez vous marrer…

J’ai reçu ce commentaire…. heuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu, j’en ris encore. Ah le con! Ou alors, il a fait exprès, c’est pas possible.

« De notre pays« , qu’il dit, le mec… Magnifique…

FDF

.

**************************************************************************************

francois le francais commented on Projet de mosquée: une nouvelle polémique; à Angers, cette fois…

bandes de foutus nationalistes chiens d’infidèles mécréants vous faites la honte de notre pays


.

More information about francois le francais

IP: 90.12.16.164, ANantes-156-1-25-164.w90-12.abo.wanadoo.fr
Email: gg@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/90.12.16.164

.

Pauvre con…

08/12/2011

Les projets de mosquée et la loi de 1905…

Il faudrait créer un conseil de surveillance dans tous les conseils municipaux au sujet de la constructions de mosquées (appelées selon les circonstance: centres culturels, centres cultuels, etc… pour éviter de tomber sous le coup de la loi de 1905).

Car ces « centres culturels, cultuels », abritent en fait tous des mosquées. Ce « jeu de mots » est pratiqué dans beaucoup de municipalités dhimmies (en général de Gauche).

Arrêtons de prendre les électrices et électeurs pour des cons…
FDF

.

Révélations sur la prochaine mosquée de Conflans Saint-Honorine

L’Union de Défense des citoyens et contribuables, après avoir tancé Bertrand Delanoe en plein conseil  (video) sur les 28 millions d’euros octroyés par la mairie de Paris pour un centre islamique, alerte sur de nouveaux scandales. A Conflans-sainte-Honorine dans le Val d’Oise, l’UDCC analyse un projet de mosquée se situant dans une illégalité apparente, annonçant une activité politique (contraire à la loi de 1905) et exposant des références à un ouvrage de charia (Reliance of a traveller de Al-Misri ) dont les prescriptions sont criminelles, évidemment contraire à nos lois et au respect de l’ordre public.

L’UDCC va travailler en collaboration avec l’Observatoire de l’islamisation. Rejoignez ses équipes locales afin de faire respecter les lois françaises et prendre une part active dans la résistance citoyenne. Demain il sera trop tard.

Source: http://www.islamisation.fr/

24/11/2011

A Montpellier: les musulmans exigent: l’UMPS s’exécute…

Un seul mot: lamentable…

2012, vite !

FDF

.

A Montpellier (34), l’UMPS veut sa mosquée-cathédrale !


Communiqué de Guillaume Vouzellaud, membre du Bureau politique du Front National, secrétaire départemental FN de l’Hérault

Vingt ans après la publication dans Le Monde d’un article de Henri Tinq intitulé : « Plutôt que de multiplier les petits lieux de culte musulmans la France s’oriente vers la construction de mosquées-cathédrales » (Le Monde 1er déc. 1989), plus d’une vingtaine de mosquées avec minaret sont déjà construites sur les 2.000 lieux de culte reconnus par le Conseil français du culte musulman (CFCM) (Source : Oumma.com).

Dans son édition du 22 novembre 2011, le quotidien gratuit 20 Minutes fait état d’un nouveau projet de construction d’une grande mosquée-cathédrale à Montpellier, plus précisément, dans le quartier des Près d’Arènes.

Exigé par les associations musulmanes, ce projet auquel s’activent des élus socialistes, communistes, radicaux de gauche et du Modem, sous l’œil bienveillant des représentants de l’UMP, pour trouver un terrain constructible et accessible en tramway, devrait obtenir, bien entendu, un financement public. Pire, un conseiller municipal souhaite qu’elle « se voie de loin ».

Le Front National refuse catégoriquement l’implantation sur le sol de Montpellier d’une énième mosquée-cathédrale, fruit de revendications communautaristes auxquelles le Gouvernement et les élus locaux sont en train de soumettre les Français au mépris le plus élémentaire de notre identité locale et nationale. Il rappelle qu’en vertu de la loi de 1905, il veillera également à ce que pas un centime d’argent public ne soit détourné au profit du financement des cultes. Comme l’affirmait Elisabeth Badinter le 29 septembre dernier dans Le Monde, « en dehors de Marine Le Pen, plus personne ne défend la laïcité ».

Source: http://www.nationspresse.info/

10/08/2011

Des musulmans lancent une pétition contre la construction d’une mosquée !

On aura tout vu. Les querelles intestines se précisent au sein des communautés musulmanes. « Diviser pour régner »… Il est temps pour nous, les résistants, de pénétrer la brèche… On n’attendait que ça…

FDF

.

Photo d’illustration

.

Angers. Une pétition circule contre le projet de mosquée.

Une certaine Union des musulmans d’Angers fait actuellement circuler une pétition contre le projet de mosquée que soutient l’Association des musulmans d’Angers (AMA). Cette pétition circule sur internet et dans les lieux de prières, actuellement très fréquentés du fait du ramadan.

Composée d’associations et de particuliers, cette Union des musulmans d’Angers estime que le projet actuel est « pharaonique » et qu’il néglige la formation religieuse.

En mai dernier lors d’une réunion très houleuse, l’AMA avait présenté son projet de construction d’une nouvelle mosquée sur le site des Capucins à Angers. Le coût présenté avoisinait les 6,4 millions d’euros HT.

Source: http://www.courrierdelouest.fr/

13/07/2011

Projet d’une nouvelle mosquée à Angers?

Pas d’affolement. Un projet de mosquée, c’est tout un poème…

Il y a déjà « la pose de la première pierre » sous l’oeil faux-cul des muzz du coin et l’oeil béatement idiot des élus Français du secteur. L’évènement est médiatisé à souhait.

Dans le cas présent, ce n’est pas encore fait. Et quand ça se fera, il faudra attendre plusieurs années avant que les muzz ne se mettent au boulot. En outre, la construction elle-même put durer aussi quelques années… En France, il y a plein de PROJETS de construction de mosquée; qui restent des PROJETS, heureusement. Mais c’est un effet psychologique de l’annoncer.

On peut aussi signaler que le maire dhimmi-socialiste d’Angers brave impunément la loi de 1905.

FDF

.

Bientôt une nouvelle mosquée à Angers ?

Le « projet »…

Posté par NP Info Pays de la Loirel

Communiqué de Gaëtan Dirand, secrétaire départemental du Front National de Maine-et-Loire

4,5 millions d’euros. C’est le prix de la mosquée qui doit prochainement être construite à Angers, au cœur du futur quartier des Hauts-de-Saint-Aubin. Jean-Claude Antonini, maire socialiste de la ville, a en effet décidé selon ses propres termes de reprendre en main l’initiative de ce projet pharaonique de construction d’un lieu de culte musulman et d’un centre culturel qui devraient couvrir une surface de douze mille mètres carrés.

Si l’AMA (Association des musulmans d’Angers) assure pouvoir financer une partie du projet, à ce jour personne ne connaît l’exacte contribution de la mairie à cette construction notamment en ce qui concerne le centre culturel qui fera partie intégrante du chantier. Nous nous étonnons d’ailleurs du silence de l’opposition municipale sur le sujet.

Les Angevins n’ont-ils pas le droit de savoir quelle est exactement la nature de l’implication de la mairie ? Ont-ils été informés de ce projet ? Sont-ils d’accord ?

Le Front National du Maine-et-Loire propose :

1 – Un référendum communal d’initiative populaire concernant la nouvelle mosquée d’Angers.
2 – Un moratoire immédiat, pour que toute construction de mosquée soit discrète et respecte une charte d’urbanisme cohérente et respectueuse de chacun.
3 – Qu’il soit impossible pour un pays étranger de financer tout lieu de culte en France (par exemple, l’Arabie saoudite vient d’accorder 980.000 euros à la mosquée de Strasbourg).

Source: http://www.nationspresse.info/

07/07/2011

Le projet de la mosquée de Grigny en marche…

Il n’y a que le projet qui est en marche… Nous n’en sommes pas à la pose de la première pierre, encore moins au démarrage des travaux… Construisons déjà un bistrot à coté!

FDF

Arme de dissuasion massive anti-mosquée…

.

Voir ici: http://youtu.be/XMpHtB6Cv-s

26/06/2011

Les dhimmis du jour sont:

Stéphane Saint-André, maire « laïque » de Béthune et le député André Flagolet qui contribuent à l’islamisation de notre Patrie… Bonus: l’abbé Gallois, de la paroisse catholique de Béthune.

FDF

.

Pose de la première pierre de la mosquée : un nouveau « lieu de vie »…

 Image symbolique : Stéphane Saint-André, «maire laïque heureux» dévoile la première pierre.
 Stéphane Saint-André, «maire laïque heureux» dévoile la première pierre.

Au 1, rue Jean-Baptise – Lebas, il y avait foule hier matin pour l’inauguration. Attendu par les musulmans du Béthunois, le projet de mosquée – dont le coût est estimé à 1 million d’euros – commence à voir le jour. Tout un symbole.

Depuis plusieurs années, les musulmans de l’arrondissement de Béthune ne peuvent se retrouver que dans un local trop exigu du Mont-Liébaut, d’où le souhait de créer une mosquée. D’après Yassine Brahim, le président de l’Association musulmane de l’agglomération béthunoise (AMAB), porteur du projet, cette communauté représente pas moins de « 200 familles. »

Un lieu d’ouverture.- Pendant cette cérémonie, on n’a eu de cesse d’entendre parler de lieu de vie ouvert (vers les non-musulmans), une idée qui se concrétise jusqu’à l’architecture du bâtiment qui ne ressemble pas à l’image traditionnelle d’une mosquée.

L’architecte, Oussama Bezzazi, de l’atelier APA à Roubaix, a cherché à « allier tradition et modernité, en utilisant du béton matricé et de la brique traditionnelle. » L’architecte souligne également l’importance qu’il a accordée au vitrage « pour montrer l’ouverture même par son architecture. La transparence, ce n’est pas très courant dans les lieux de culte. » Quant à l’ancienne maison située sur le terrain, intégrée au projet, elle abritera les locaux de l’association.

Le projet au 1, rue Jean-Baptiste – Lebas prévoit en plus des salles de prière qui pourront accueillir 490 hommes et 202 femmes, deux salles ablutions, trois salles de cours, une salle de conférence et quatre locaux commerciaux.

Soutiens.- Le président de l’association a remercié de « leurs soutiens depuis le début » le député André Flagolet et Stéphane Saint-André, qui s’est dit être « un maire laïque heureux. » Le principe de laïcité a été rappelé à différentes reprises. Ainsi, pour Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille, qui a enseigné en 1990 dans l’établissement André-Malraux à Béthune, « dans l’espace public, on est tous des citoyens et des laïques. Après, chacun a sa chapelle, le maire, sa mairie l’imam a sa mosquée. » Yassine Brahim a également remercié « nos frères catholiques, protestants ici présents. » Invité à l’inauguration, l’abbé Gallois, de la paroisse catholique de Béthune, s’est dit « très à l’aise au milieu de vous. » À propos du projet, il ajoute : « C’est un bel accomplissement de ce que vous avez semé dans ces quartiers, dans cette ville. »

Financement.- Le prix de la construction est estimé à un million d’euros. Le chantier devrait durer dix-huit mois sauf que les fonds financiers ne sont pas tous là. La construction va donc se faire « pas à pas, d’abord les fondations, la façade, quelques structures », assure Yassine Brahim, qui en appelle aux dons. Le président de l’AMAB ajoute également que : « Ça rejoint le problème de financement des mosquées. C’est le chemin de route de toutes les mosquées de France. » Depuis la séparation de l’Église et de l’État en 1905, la loi interdit en effet le financement de lieu de culte.

Source: http://www.lavoixdunord.fr/

16/10/2010

Projet de mosquée: une nouvelle polémique; à Angers, cette fois…

Décidément, les associations musulmanes brillent en ce moment par des retournements de situations, des imams véreux, des querelles intestines, le foutoire, quoi. De toutes façons, et l’Histoire le prouve, l’islam a toujours été une « religion » n’existant que par des guerres, des conquêtes, des batailles et beaucoup de sang. L’islam se complait dans la violence et le sang. C’est dans les gènes de cette idéologie; comme dans toutes les idéologies, d’ailleurs…  Alors quand on en parle en terme d’amour, de paix et de tolérance…

En tout état de cause, c’est la ville d’Angers qui fait les frais actuellement de ces crises d’existentialisme…

Retour sur un nouveau projet de mosquée foireux… Ah, au fait, je ne serai pas là pour la pose de la première; désolé, j’ai piscine…

FDF

.


Un permis a été accordé fin septembre pour construire une mosquée et un centre culturel aux Capucins. Mais l’Association des musulmans d’Angers traverse une nouvelle crise. Le juge des référés a été saisi.

La polémique

« « Par rapport à la Ville d’Angers, j’ai honte », lâche Abdel Chérif, président de l’Association des musulmans d’Angers. L’association traverse une nouvelle crise alors que le permis de construire de la future mosquée a reçu un avis favorable, le 27 septembre 2010. « Trente ans qu’on attendait ce jour, et voilà qu’il y a un nouveau putsch ! », se désole le président, dépité.

Le projet de nouvelle mosquée et de centre culturel, d’un montant de 4,5 millions d’euros, s’apparente à un feuilleton à rebondissements, même s’il n’a jamais été aussi prêt d’aboutir. En juin, le conseil d’administration de l’association signait ce projet, à la majorité, avec une condition incontournable : ouvrir le centre culturel vers la Ville. « Le maire est formel là-dessus : il accepte de nous laisser propriétaire des terrains, une fois que l’Association les aura achetés, mais nous nous sommes engagés à ouvrir ce centre vers les Angevins, à faire connaître notre culture. Je trouve ça très bien… »

Début août, l’Association des musulmans d’Angers dépose un permis de construire sur la zone industrielle de la Grande flécherie, dans le quartier des Capucins. En y joignant les plans élaborés par un architecte nantais et la superficie de ce projet : 4 367 m2 de Shon sur un terrain de 12 513 m2. Le préfet Richard Samuel est séduit par le projet. L’affaire est en bonne voie, d’autant que le permis de construire est signé le 27 septembre. Dans la foulée, des appels d’offres sont lancés et une date de démarrage des travaux est donnée : février 2011. Tout va bien…

« Remaniement »

Pas si vite. Car le 29 septembre, des membres du conseil d’administration se réunissent, sans le président (!), et décident de fomenter un putsch. Ils désignent alors un nouveau président, Djamel Zakri. « Le conseil a procédé à un remaniement. C’était nécessaire pour apaiser le climat de l’association, se défendait, hier soir, Djamel Zakri. Il nous faut un président qui consulte davantage les musulmans, qui ne prenne pas de décisions unilatérales. Je prends la relève jusqu’aux prochaines élections en juin 2011. »

Abdel Chérif ne l’entend pas ainsi. Il a saisi le juge des référés pour contester cette décision. « J’étais sur le point de signer, cette semaine, le compromis de vente du terrain avec l’aménageur, la Sara. Cette action compromet tout le projet de mosquée et du centre culturel. » Pour lui, cela ne fait aucun doute : « Une partie du conseil d’administration ne souhaite pas que la municipalité ait un droit de regard sur nos affaires. Je parle de l’ouverture du centre culturel vers les non musulmans. Pourquoi, je ne sais pas ? Je les considère en tout cas comme des intégristes. »

« Droit de regard… »

De son côté, Djamel Zakri indique qu’une assemblée générale est prévue « fin octobre ou début novembre », en présence des adhérents. « On ne peut pas valider le projet de mosquée dans leur avis. » Il assure que cette clause figure dans les statuts. Ce que conteste le président défait…

Du côté des élus, c’est la consternation. « La Ville d’Angers est favorable à ce projet d’implantation d’un lieu de culte digne à Angers. Mais si ce projet n’aboutit pas dans l’immédiat, c’est du fait des difficultés successives de l’association. On souhaite que le centre culturel soit un lieu ouvert à toutes les communautés, et c’est clairement en contradiction avec le climat actuel au sein de l’association… », explique Frédéric Béatse, adjoint au maire.

L’association a vécu plusieurs crises de gouvernance, ces dernières années, avec quatre présidents en deux ans et des actions en justice. Reste à savoir qui est en mesure de ramener la paix au sein d’une association qui, en ne dépassant pas ses querelles intestines, ternit l’image de toute une communauté. »

Source: http://tinyurl.com/35ntz6l

10/10/2010

Mosquée de Metz: attention à la loi de 1905 !

D’après cet article, du moins son contenu, les musulmans de Metz comptent sur la municipalité pour assouvir leur désir d’implanter une « grande » mosquée; au niveau financier, du moins. Rappelons à la mairie de Metz que la loi de 1905 est valable pour toutes les religions... Et là, il est bien question de mosquée; pas de « centre cultuel et culturel », comme d’habitude, quand on est obligé de nommer ce genre d’édifice afin d’obtenir les subventions municipales…

FDF

.

Bien que l’affaire dure depuis longtemps, on ne peut pas dire que le politique local fasse preuve d’une grande fermeté :  « Question pratique, tout reste encore assez évasif. Aucun planning n’a encore été fixé. «Il faut laisser les choses se mettre en place»,» tient à préciser Antoine Fonté, adjoint à la Culture et aux Cultes. «On prendra le temps qu’il faudra. La mairie de Metz ne s’inscrit pas dans une démarche d’urgence. Nous voulons que les liens entre les communautés soient les plus serrés possible. Ce projet a besoin de sérénité.» Les rôles sont toutefois répartis. «C’est l’association qui va mener sa réflexion et imaginer ses échéances, sa gouvernance. Tout cela sera exprimé dans un cahier des charges.

La Ville de Metz accompagnera cette grande mosquée selon des modalités qui restent encore à fixer et qui respecteront le cadre législatif. Cela pourra être aussi bien une aide logistique qu’un financement du bâtiment.» Pour l’implantation, rien n’est encore décidé. Officiellement, personne n’y a encore pensé. «Le rêve, ce serait qu’elle soit visible, à côté d’une église et d’une synagogue. Mais il faut aussi répondre au besoin de proximité pour les pratiquants.» On pense, logiquement, à Borny. Rien n’est confirmé. Même un éventuel minaret. «Beaucoup de choses se décideront aussi en fonction de l’argent dont nous disposerons. Nous comptons sur la générosité de la communauté et sur la mairie» confie Djamila El Brahmi« . Bon, finalement : on aura une grande mosquée avec minaret dans un quartier communautaire – et reconnu et accepté comme tel – financée en partie par la Mairie. Pour remplacer celle-ci ou celle-là?

Source: http://tinyurl.com/2a88966

30/09/2010

Conflans Sainte-Honorine : le projet de mosquée piétine. Concertation avec les opposants au point mort…

Echos du conseil municipal du 27 septembre 2010

Lu sur mediaseine: http://www.mediaseine.fr/Conflans-Sainte-Honorine sous la plume de
Lotfi Hammoumraoui

La mosquée « Al-Qalam » verra-t-elle le jour à Conflans Sainte-Honorine ? Rien n’est moins sûr. Le projet porté par l’association « La Plume » peine à
trouver les fonds nécessaires pour construire son lieu de culte.

Dispersés dans les communes avoisinantes pour exercer leur culte, les musulmans conflanais veulent ériger une mosquée dans leur ville. Ce projet, mené en concertation avec la mairie, n’est pas
sans susciter l’interrogation des riverains et des élus.

Un terrain trouvé

Dans un premier temps, la mosquée « Al-Qalam » (« La plume », en arabe) a été envisagée sur un terrain situé dans le quartier des Hautes-Rayes. Cependant, face à une levée de
boucliers de riverains et également à cause de l’ampleur du projet (initialement, il prévoyait avec la mosquée, la construction d’un cyber-café, d’une salle de classe et d’un espace de lecture),
la Municipalité de Conflans Sainte-Honorine a finalement rétracté cette offre. La vente d’un terrain de 4000 mètres carrés, situé dans la ZAC des Boutries, est alors proposée à l’association pour
un montant de 400.000 euros.

Cette vente était d’ailleurs inscrite dans les délibérations du conseil municipal du 27 septembre 2010. Mais faute de fonds suffisants, l’association a préféré repousser les termes de la
transaction : « Nous sommes en relation avec la mairie pour mener ce projet à bien. Malheureusement, les fonds ne sont pas suffisants aujourd’hui pour conclure la vente
du terrain
» nous déclare Brahim Hamidi, vice-président de l’association La Plume.

« Une des plus grandes mosquées de France »

Comme dans bon nombre de villes françaises, le projet de construction d’une mosquée suscite quelques interrogations. Ainsi, l’opposition conflanaise reste sceptique sur son financement :
« Le financement global de ce projet pharaonique n’est pas d’une grande transparence. On ne connaît rien de l’origine des fonds. On ne connaît rien non plus du type
d’enseignement qui va être dispensé
» déclare Jean-Florent Campion (NC), conseiller municipal d’opposition. « Les dimensions du terrain – 4000 mètres carrés – semblent
disproportionnées par rapport au besoin des musulmans de la ville. Ce serait une des plus grandes mosquées de France. D’après les informations disponibles auprès des autorités musulmanes, les
besoins de la ville de Conflans sont au maximum de 800 mètres carrés
» poursuit-il.

Une association de défense de la laïcité a également vu le jour (ADLconflans) afin de pousser le maire « à vérifier la légalité du projet et la conformité avec les règles
républicaines des activités qui y sont prévues
» inscrit-elle sur son site Internet. Dans une pétition, l’association réclame également une concertation populaire ainsi qu’un audit cultuel,
culturel et financier.

En France, plus de 2 000 lieux de culte musulmans sont recensés.


*****************************************************************************************

Sur le Salon Beige on peut lire cet article

28 septembre 2010

Conflans : une poignée de résistants s’oppose à à la mosquée

Une lectrice du Salon nous envoie ce témoignage :

Il y avait hier soir à Conflans-sainte-Honorine, une manifestation pour lutter contre l’implantation d’une mosquée. Nous étions une demi douzaine seulement face à une centaine de musulmans, dont des femmes en niqab, burka…, avec des pancartes « non à
l’islamophobie »  « islam vaincra »
etc.

L’association fondée pour lutter conte l’implantation d’une mosquée à Conflans a été mise en place par des
personnes habitant Conflans.

Le maire PS Philippe Esnol est sorti pour nous traiter de fascistes. »

Particulièrement intéressant ce commentaire frappé au coin du bon sens et plein de modération de raslec:

Répose à Nicolas qui déclare que l’ADL (ndlr: Association de Défense de la la Laïcité à Conflans) refuse la construction d’un lieu de culte.

En tant que membre de l’ADL je tiens à corriger cette inexactitude, l’ADL n’est pas opposée à la construction d’un lieu de culte, l’ADL pose la question de la légalité des activités
d’enseignements qui vont avoir lieu dans le complexe dépendant de la mosquée.

Nous demandons à ce que soit vérifiée la doctrine qui va être diffusée car certaines organisations islamiques diffusent dans la population française les règles de la Charia et incitent leurs
fidèles à les appliquer ce qui pose un problème évident de légalité et de sécurité ainsi qu’une violation des droits et libertés des citoyens (musulmans et autres).

Si dans la France d’aujourd’hui demander à ses élus de protéger ses concitoyens contre d’éventuels activistes politiques (la Charia est la partie politique de l’islam) suffit à se faire
traiter de fascistes, il y a un vrai problème…

Si l’association la Plume n’a rien à se reprocher et n’entend pas diffuser ni enseigner la Charia pourquoi ne collabore-t-elle pas?

Site de l’ADL: http://adlconflans78.over-blog.com

********************************************************************************************************************************

L’avis de  Jean-Florent Campion élu d’opposition Nouveau Centre à Conflans à cette page: http://nouveaucentre.canalblog.com/

*****************************************************************************************************************************

Mise au point de l’ADL:

Des rumeurs comme quoi l’ADL serait un mouvement d’extrême-droite sont propagées par le Maire.

Une petite mise au point s’impose donc :

1)

L’ADL est composée de citoyens et n’est en aucun cas un mouvement d’extrême-droite, peut-être le Maire s’en serait-il rendu compte s’il avait pris la peine de nous rencontrer.

2)L’ADL pose des questions précises au Maire, ce qui est le droit de tout citoyen, nous attendons toujours les réponses.

3)Traiter les gens de fascistes n’est pas une réponse.

M. Esnol semblant collaborer très étroitement avec l’association La Plume en vue de la réalisation du complexe musulman abritant la mosquée, il devrait donc être en mesure de nous expliquer le
contenu de la doctrine de la dite association.

Pourquoi perdre son temps en invectives stériles et tenter de créer la discorde alors qu’il serait si simple de répondre aux légitimes inquiétudes de nos concitoyens en procédant à quelques
vérifications ?

Nous voulons juste savoir si l’association La Plume va enseigner les règles de la Charia à ses fidèles.

Oui ou non ?

Pourquoi avez-vous un problème à répondre à cette question M. Esnol?

Il est grand temps que M. Esnol maire de Conflans rencontre l’ADL.  Pour lui faire connaitre l’avis de ses concitoyens il y a la nouvelle façon de voter.

Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voterhttp://directdemocratie.wordpress.com

En bas de cette page on trouvera les coordonnées de la mairie:

http://www.mairie-conflans-sainte-honorine.fr/a-l-affiche/index.html

Quoi mettre dans votre enveloppe?

Votre prose personnelle pour inviter le maire à écouter ses concitoyens ou un copier/coller de tout ou partie de cet article. Un timbre ordinaire permettant l’envoi de 2 feuilles soit 4 pages on
pourra compléter le courrier avec un des argumentaires qui figurent à cette page:

http://sitasecure.wordpress.com/2009/01/27/argumentaires-au-format-pdf-pour-les-imprimer-cliquer-sur-limprimante-dans-le-coin-superieur-gauche/