Francaisdefrance's Blog

27/05/2011

Encore une victoire pour Geert Wilders!

Ils auront beau tout essayer; ils ne réussiront jamais à le faire taire. La raison l’emporte sur l’idéologie malsaine de l’islam.

Bravo, Geert: nous sommes tous avec toi !

FDF

.

Le parquet requiert à nouveau la relaxe de Geert Wilders !

« Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Le parquet néerlandais a à nouveau requis mercredi la relaxe du chef de file de l’extrême droite néerlandaise Geert Wilders, jugé à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans. « Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Geert Wilders, qui encourt jusqu’à un an de prison ou 7.600 euros d’amende, est poursuivi notamment pour avoir comparé le Coran au « Mein Kampf » d’Adolf Hitler, dans des déclarations faites entre 2006 et 2008 dans des journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film de 17 minutes « Fitna » (« Discorde », en arabe).

« Ses commentaires peuvent provoquer de l’anxiété et de l’aversion, mais ils ne sont pas punissables par la loi », a affirmé M. Velleman. « Critiquer une religion n’est pas une offense punissable », a pour sa part affirmé Birgit van Roessem, une autre représentante du parquet, estimant que les critiques de M. Wilders, 47 ans, sont dirigées vers l’Islam et non envers les musulmans.

Le parquet avait déjà requis la relaxe du député d’extrême droite le 15 octobre 2010, mais les premiers juges de M. Wilders ayant été récusés le 22 octobre à la demande du prévenu, qui avait mis en doute leur impartialité, le procès qui s’était ouvert le 4 octobre avait été arrêté. Les nouveaux juges avaient ordonné le 30 mars la reprise du procès.

Le ministère public néerlandais avait décidé en 2008 de ne pas engager de poursuites contre M. Wilders à la suite de plaintes déposées contre lui. Mais il y avait été finalement contraint, le 21 janvier 2009, par la cour d’appel d’Amsterdam.

Le Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders, arrivé troisième aux élections législatives du 9 juin 2010, a apporté son soutien au gouvernement du Premier ministre libéral, Mark Rutte.

Source: http://www.lalibre.be/

.

« Il est temps que les bons se rassurent et que les méchants tremblent »

Louis-Napoléon Bonaparte