Francaisdefrance's Blog

14/12/2011

Le prix du gaz n’augmentera que de 4,4% au 1er janvier ! Merci !!!

Merci à Fillon, Sarkö et Cie; ça aurait du être 10%. Ils ont réussi à ramener cette inévitable augmentation à 4,4% . Merci, grand merci!

En fait, si on suit bien l’actualité, Fillon avait annoncé la couleur  en disant être opposé à cette augmentation de 10%, inéluctable selon les fournisseurs de gaz… Il avait promis (je n’aime pas ce mot…) de tout mettre en oeuvre pour réduire la casse; pour nous, les contribuables, rien que pour nous. La France (presque) entière était dans l’attente de la bonne nouvelle…

Et c’est arrivé. Hosanna au plus haut de l’Elysée ! Gloire à Sarkö Ier !

Ouvrons les yeux: il y a peu de temps, les médias annonçaient que 8 millions de Français n’avaient pas les moyens de se chauffer! En 2011! Dans un pays fleuron de l’économie (voir: http://tinyurl.com/7b6wk4x ). Annoncer une telle augmentation du gaz tenait alors de la provocation et du mépris du peuple. Alors, en haut lieu, on a louvoyé; comme d’hab. Car les présidentielles approchent…

Mais il ne faut pas TOUS nous prendre pour des cons.

FDF

.

Idée de cadeau de Noël…

.

****************************************

Cette augmentation fait suite à l’invalidation par le conseil d’Etat du gel des prix du gaz décidé à la rentrée par le gouvernement. Le tarif social du gaz sera en revanche revalorisé.

Le gouvernement veut limiter la casse. Les prix du gaz augmenteront finalement de 4,4% au 1er janvier prochain, selon un communiqué diffusé par le ministre de l’Energie, Eric Besson ce mardi. L’annonce était attendue, depuis la suspension par le conseil d’Etat du gel des prix du gaz décrété par le gouvernement en septembre. Un gel qui avait initialement pour objectif d’éviter une hausse des prix du plus mauvais effet à quelques mois de l’élection présidentielle…

Depuis la décision de l’institution à la fin du mois de novembre, le suspense planait donc sur l’ampleur de la hausse que les ménages auront à endosser. Dans sa décision, le conseil d’État rappelait qu’en vertu de la formule de calcul en vigueur, les prix aurait dû augmenter entre 8,8% et 10% en fonction des catégories de tarifs. Un montant jugé «inacceptable» par le gouvernement. Interrogé sur le sujet à la télévision, François Fillon avait prévenu que la hausse n’excèderait pas 5%.

Tarif social du gaz revalorisé

Cette baisse, moindre qu’anticipée par le conseil d’Etat, résulte du nouveau mode de calcul des prix du gaz, dont la mise en oeuvre a été accélérée. La nouvelle formule préconisée par la Commission de régulation de l’Energie (CRE) accorde en effet davantage d’importance aux prix du marché par rapport aux contrats d’approvisionnement à long terme, moins avantageux. Un effort supplémentaire sera toutefois demandé à d’autres clients de GDF, notamment les entreprises, qui n’étaient initialement pas concernées.

Les 300.000 bénéficiaires du tarif social du gaz, de leur côté, verront ce coup de pouce revalorisé de 10%. Le dispositif, créé en 2008, vise à alléger la facture de gaz des ménages les plus fragiles. A partir du 1er janvier, «la réduction moyenne pour un foyer de quatre personnes chauffé au gaz et éligible à la CMU complémentaire passera de 142 euros à 156 euros par an», précise le communiqué.

Source: http://www.lefigaro.fr/

11/12/2011

Huit millions de Français n’ont plus les moyens de se chauffer !

Et ceux-ci ne vont pas aller au Secours Catholique ni aux Restos du Coeur pour chialer comme les « nouveaux Français » qui n’y arrivent plus malgré toutes  les allocations qui leurs sont généreusement attribuées pour pouvoir nourrir leurs nichées.

C’est tout simplement une HONTE !

Au fait, le prix du gaz va augmenter de 5% en janvier…

FDF

Et en outre:

ALORS QUE NOTRE PRESIDENT  DISTRIBUE DES MILLIARDS D’€uros  à LA GRECE, A LA TURQUIE,  AU MAROC (TGV), etc etc etc etc ,  ALORS QUE CE MÊME PRESIDENT  SE PAYE DES VOYAGES  TRÈS ONÉREUX ,  ET UNE SUITE à 37000 € LA NUIT lors du sommet de  CANNES,  ALORS QUE LES DÉPUTÉS  de droite comme de gauche,  REFUSENT DE BAISSER LEURS  GRAS SALAIRES DE 10%  en ces temps de crise, QUAND « CERTAINS POLITIQUES »  perçoivent des retraites faramineuses, tandis que nos députés européens  émargent au Parlement,  parfois juste pour leur gras salaire,   et j en passe,
LA FRACTURE SOCIALE  et la PAUVRETÉ NE CESSENT  DE PROGRESSER DE FAÇON  TOTALEMENT PRÉOCCUPANTE  DANS NOTRE PAYS .

JC JC

Il n’y a rien d’étonnant à ce que plus de 80%  des français fassent  preuve d’une grande défiance à l’égard de  leurs politiques.


La Fondation abbé Pierre lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation au problème de la précarité énergétique. Aujourd’hui, 8 millions de Français n’ont pas suffisamment les moyens de chauffer leur logement.

Spectaculaire lancement, jeudi, à Paris, de la campagne hivernale de la Fondation Abbé-Pierre : deux militants ont passé toute la journée dans un appartement de trois mètres sur quatre, avec des trous béants à la place des fenêtres, reconstitué devant la fontaine des Innocents. Leur but ? Sensibiliser l’opinion à la précarité énergétique dont souffrent 8 millions de personnes, dans 3,7 millions de logements qualifiés de « passoires énergétiques ».

La Fondation abbé Pierre lance aujourd'hui une campagne de sensibilisation au problème de la précarité énergétique. Aujourd’hui, 8 millions de Français n'ont pas suffisamment les moyens de chauffer leur logement.

La Fondation abbé Pierre lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation au problème de la précarité énergétique. Aujourd’hui, 8 millions de Français n’ont pas suffisamment les moyens de chauffer leur logement.

Un chiffre qui fait froid dans le dos. Près de huit millions de personnes en France n’ont pas les moyens de chauffer leur logement. La Fondation Abbé Pierre veut frapper fort pour le lancement de sa campagne d’hiver. En dressant ce nouveau bilan de «précarité énergétique», la Fondation diffuse un peu partout en France des affiches où l’on peut voir notamment deux personnes âgées dans leur appartement aux murs défraîchis, enroulées sous une couverture ou encore une femme avec son fils dans un lit, qui ont froid.

Avec dessous, ce message : «Ils s’aiment mais ce n’est pas ce qui les rapproche. Huit millions de personnes souffrent du froid parce qu’elles n’ont pas les moyens de chauffer leur logement. Agissons!».

En menant cette nouvelle campagne de sensibilisation, la Fondation Abbé Pierre veut surtout interpeller les pouvoirs publics sur la création d’un «bouclier énergétique», capable d’assurer à tous «une capacité minimum à se chauffer»
«En France, aujourd’hui, 3,8 millions de ménages souffrent de précarité énergétique, soit un ménage sur six, soit 8 millions de personnes. Ce sont des gens qui ne peuvent se chauffer et s’éclairer normalement, et parfois qui ne peuvent pas se chauffer du tout», détaille Emmaüs dans un communiqué.

Un million de propriétaires occupants aussi concernés

Parmi ces précaires «énergétiques», il y a même des ménages modestes qui vivent dans des maisons individuelles. Parmi eux, «plus d’un million de propriétaires occupants sont aussi concernés par cette forme de précarité», rapporte encore la fondation sur le mal-logement.

Si le phénomène n’est pas nouveau, la précarité énergétique, elle, explose depuis maintenant quelques années. En cause, une inflation des loyers «de près de 50 % en 10 ans», ainsi qu’une «hausse dramatique des charges de gaz, d’électricité ou de fuel».
Mêmes les mesures actuelles (tarifs sociaux, aide aux impayés…) ne suffisent plus. «Elles n’allègent qu’une partie du public concerné et ne compensent pas les diverses augmentations subies par les familles les plus modestes», plaide la Fondation Abbé Pierre.

Le gouvernement avait révélé au printemps dernier que 800 000 ménages sont éligibles au tarif social du gaz mais que seulement 300 000 en bénéficient réellement.

Quant aux litiges sur les factures énergétiques, le nombre de dossiers traités par le médiateur de l’énergie a explosé en 2011.

Source: http://www.leparisien.fr/