Francaisdefrance's Blog

09/11/2011

Prières de rues: on n’est pas au bout…

Montage d’illustration; Les « heurtés », comptez vous…

.

Maintenant que l’excuse de l’islamophobie, de la liberté de culte, de la stigmatisation et du racisme est épuisée, les muzz trouvent d’autres raisons d’encombrer les rues pour « prier »…L’entente entre musulmans de diverses confessions et origines n’existe pas. Rien d’étonnant à ce que partout où ils passent, ce soit un foutu bordel…

« Religion » d’amour, de paix et de tolérance…

FDF

.


LA MOSQUEE DE PARIS AU COEUR D’UNE VERITABLE BATAILLE RANGEE

En fait, les musulmans sont toujours très unis lorsqu’il faut taper sur la France, les Français, les religions non mahométanes et les juifs.

Mais, pour ce qui est de leur entente, à eux, entre musulmans, elle est inexistante.

La preuve : La future Mosquée de Paris.

La Préfecture de Paris attend toujours les « statuts de l’association » devant gérer le nouveau lieu de culte qui aurait dû, selon leurs dires, résoudre  le problème néfaste des prières à ciel ouvert.

Mais cette fois, les patriotes Français n’y sont pour rien. Pas de saucisson-pinard, pas de soupe au cochon, rien.

Le conflit réside dans la bataille que se livrent  les deux « clans » musulmans, les subsahariens et les maghrébins, qui veulent  tous deux, en assurer le «contrôle».

Après les différends entre ceux du Maroc et ceux d’Algérie qui se disputaient  la présidence du culte musulman de France, l’Islam, religion de paix et d’amour de tous ces fidèles, n’a pas su apaiser la discorde qui règne entre ces deux autres ethnies : les africains d’en bas et les africains d’en haut.

La cohabitation est difficile ? Mais, intégrez-les, s’il vous plait !

S’ils ne s’intègrent pas entre eux, comment  pourrions-nous les intégrer à notre culture ? Quand les bienpensants le comprendront, alors peut-être, verrons-nous enfin, revenir la paix des braves, dans notre pays.

En attendant, les Français bon teint, continuent de voir leurs rues envahies et, de fait, interdites à toute circulation, les jours de prière, pendant que les autres continuent de s’étriper pour savoir qui sera le « chef » de la prochaine mosquée de Paris.

Source: http://www.petitsechodoran.com/