Francaisdefrance's Blog

06/05/2011

Marche des Cochons: appel aux dons !

Il faut que cette Marche des Cochons ait lieu! Elle ne nuit en rien aux valeurs de NOTRE République. Ce qui n’est pas le cas de certaines manifestations « anti-françaises » qui, elles, sont autorisées…

FDF

.


Vingt-quatre heures seulement après l’annonce de l‘interdiction de la Marche des Cochons par le Préfet du Rhône, nous sommes en mesure de vous annoncer que notre avocat plaidera aujourd’hui à 14h30 devant le tribunal administratif qui devra ensuite se prononcer sur la légalité de l’arrêté préfectoral.

Cette audience est très importante. Au delà de l’aspect juridique lié à la notion « d’ordre public », il est fondamental de savoir quel sort réserveront les juges lyonnais à la vision préfectorale de la laïcité qui, selon celle-ci, interdirait toute critique d’une religion ou d’une de ses pratiques.

L’organisation de la Marche des Cochons fait appel à la générosité de tous pour financer tous les recours juridiques nécessaires afin que la Marche des Cochons soit autorisée.

AIDEZ LA MARCHE DES COCHONS : FAITES UN DON !

Ou rendez-vous sur notre site internet www.marchedescochons.com

02/05/2011

La « gentille » grande mosquée de Lyon…

Faut pas en dire du mal. C’est pas bien. C’est un lieu de prières et c’est tout; un lieu d’amour, de paix et de tolérance. Comme toutes les autres mosquées de France (et d’ailleurs). Mais c’est étrange que n’importe quel « infidèle » ne puisse y mettre les pieds… Je pense qu’avec un bon déguisement et une excellente connaissance de la langue arabe, un « envoyé spécial » aurait bien des choses à raconter sur les prières et sermons qui y sont prodigués. Surtout à partir d’aujourd’hui avec la (probable) disparition soudaine de Ben Laden… Les appels à la haine et au jihad fusent déjà.

FDF

.

Grande mosquée : le préfet dément.

Concernant les informations relayées par le journal Le Monde mardi, et ayant pour origine le site Wikileaks, reprises et développées par Lyon Capitale mercredi, laissant entendre que la Grande Mosquée de Lyon serait « une base arrière d’Al Qaida en France« ; le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a démenti formellement mercredi soir.

Il a précisé dans un communiqué envoyé à toutes les rédactions que ces « rumeurs » n’étaient « absolument pas confirmées par les services en charge des questions de terrorisme » et que Kamel Kabtane, Recteur de la Grande Mosquée de Lyon était « un interlocuteur légitime et reconnu par les autorités du département du Rhône« .

« La Grande Mosquée de Lyon ne saurait être considérée comme liée à une entreprise terroriste, a-t-il conclu. Si cette rumeur devait participer à un amalgame entre une religion ayant toute sa place dans la République et des terroristes reconnus et poursuivis comme tel, elle serait en tous points condamnable« .

Source: http://www.lyoncapitale.fr/

29/04/2011

Marche des cochons: le coup de gueule des momos…

Aux « Verts« :

ça sent (mauvais…) la chasse aux électeurs de plein nez, tout ça…


Aux musulmans:

vous envahissez nos rues pour des prières qui ressemble plus à de la provocation qu’à de la religion. Nous prenons le droit de nous amuser comme bon nous semble sur NOS terres. Il est où, le problème? Vous n’islamisez pas aussi facilement que vous le pensiez? Vous trouvez de la Résistance sur votre passage? Il fallait vous y attendre.

Et en ce qui concerne les élus qui vous soutiennent, « on » s’en occupe. Eux aussi auront des comptes à rendre…

Personnellement, le 14 mai, j’y serai, à Lyon; et pas seul…


FDF

.

Lu sur oumma.com:

Des élus lyonnais demandent l’interdiction de « la marche des cochons »

« La France bon enfant de la « danse des canards » fait place aujourd’hui à une certaine France franchouillarde de la « marche des cochons », qui n’a plus guère besoin d’avancer masquée sous des groins de carnaval pour dissimuler son appartenance à la droite dure…

La jeunesse ralliée au club des identitaires de Lyon fait encore des siennes, et habitée par une « cochomania » proche de la névrose, a décidé d’envahir les rues de la métropole lyonnaise, le 14 mai prochain, dans une « marche des cochons » cocardière.

La cochonaille hissée en étendard des valeurs républicaines, scandant la « fin du halal et le retour du porc dans les cantines scolaires », l’affiche d’un chauvinisme primaire n’est pas du goût des présidents du groupe des élus Europe Ecologie Les Verts à Lyon, qui ont écrit, la semaine dernière, au Préfet du Rhône, Jean-François Carenco, pour lui demander d’interdire cette manifestation.

L’extrême-droite, qui n’est pas à un mensonge près, a l’art de dénaturer la réalité, ce qui a mis les nerfs à vif des élus écologistes de Lyon, qui ont démonté son habituelle propagande délétère en soulignant que la ville de Lyon propose un menu « sans viande » (et non sans porc) dans ses cantines scolaires, dans le cadre d’ « une démarche novatrice et consensuelle de la Ville avec toutes les confessions, associations et les syndicats » .

Alors que les ultras de droite ont battu le rappel sur Facebook pour mobiliser les jeunes de France et de Navarre, dans une « marche des cochons » qui voit grand et ratisse large, les élus écologistes de Lyon ont fait bloc pour dénoncer « une stigmatisation directe des citoyens de confessions tierces« , et exiger également la suppression du site Internet et de la page Facebook dédiés à la manifestation porcine.

Comment capter et séduire les « bons français » sous le leitmotiv de la préférence nationale ? En remettant le couvert d’une ripaille qui ne faisait pourtant plus recette : un « apéro rosette beaujolais » , avec en clou du spectacle un « lâcher de cochons volants »… Mazette, le populisme ne se refuse rien, à quand le son et lumière de la cochonaille criant à l’islamisation de la France ?! »