Francaisdefrance's Blog

15/02/2012

Tunisie: ils ont voulu la démocratie: ils auront la charia…

Wajdi Ghenim: il me fait penser à tous ces malades qui m’écrivent sur ce blog. Et qui me menacent de mort et m’insultent… Le ver est dans le fruit.

Je plains les Tunisiens qui ont été assez fanatisés pour y croire, à leur révolution.

FDF
.

Wajdi Ghenim prône l’instauration de la charia en Tunisie.

Wajdi Ghenim
.

Wajdi Ghenim, prédicateur islamiste égyptien, qui donne une série de conférences en Tunisie, a appelé, hier, lundi 13 févier 2012, à la grande mosquée de Sousse, sur fond de takbir, à ce que la Tunisie, comme elle a été déjà la première à se révolter contre la dictature, soit également l’instigatrice et un modèle aux autres pays en appliquant la chariâa islamique.

Lors de son prêche, M. Ghenim s’est adressé, sous les slogans scandés par les participants de « non non à la laïcité, la Tunisie islamiste » aux laïcs qu’il considère comme étant haineux envers l’Islam : «mourrez de rage ! L’islam viendra, viendra… et le jihad aussi, inch’allah!»
Par ailleurs, selon lui, les laïcs sont «ceux qui détestent Dieu, détestent la religion, détestent l’Islam et le combattent, des criminels qui combattent le hijab et le niqab et qui assiègent les mosquées».

Pendant ce temps, un grand rassemblement de citoyens a eu lieu devant la mosquée pour protester contre Wajdi Ghenim et surtout ce qu’il prêche notamment l’encouragement de l’excision féminine, sous des slogans de « Tunisie libre, le terrorisme dehors », « non au prêche wahhabite« , « honte au gouvernement qui nous a vendu pour des dollars », etc. Comme d’habitude une contre-manifestation était organisée par les islamistes, dont certains défendaient le prédicateur et essayaient d’expliquer les raisons de sa venue en Tunisie et sa logique.

Notons que selon certains médias, le prédicateur a prolongé sa visite : il sera à Sfax à la mosquée de Sidi Lakhmi où il animera le prêche du vendredi prochain. Ces médias précisent que des rassemblements de protestation sont prévus également.

Source: http://www.businessnews.com.tn/

Bonus: http://youtu.be/qRH2elTeroU

12/01/2012

Vraie poésie à faire circuler ! L’auteur mériterait d’être connu…

Reçu de JPD.

Il me semble l’avoir déjà publié… Bon; c’est pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore lu.

FDF

.

Le pire est que ça s’apprend, le « métier » d’imam…

.

J’ai un petit boulot peinard

Je dors bien, je me lève tard,

Pas de rendement, pas d’horaire,

Pas de patron, pas d’actionnaires,

Je prêche à tort et à travers

Des couplets plus ou moins pervers,

Sans risque de me faire saquer,

Je suis l’Imam de la mosquée !

Pas besoin d’aller au turbin,

J’ai une douzaine de bambins

Et tous les mois grâce aux fistons

J’encaisse les allocations

J’suis un seigneur, j’suis un Imam,

J’ai le droit d’être polygame,

Et tous les soirs à la casbah

Je hisse les voiles sur le grand mat.

On me laisse faire mon p’tit biz’ness

Une femme et deux ou trois maîtresses

Ici c’est cool, c’est le bonheur,

J’ai le beurre et l’argent du beur !

J’suis un barbu, j’suis un notable,

Un protégé, un intouchable,

Et j’appelle mon avocat,

Dès qu’on pince mes femmes en burqa.

Pendant que les Français turbinent

Pour nourrir toutes mes concubines,

Moi je me promène en djellaba

La France c »est beau comme là-bas !!!!

A méditer…

30/11/2010

Tariq Ramadan fait son cinéma…

L’autoproclamé « intellectuel » re-pointe le bout de son nez… Le « double langage » qu’il pratique a de nouveau séduit certains spectateurs… Pas les « mieux-pensant », c’est sûr…

FDF

.

Tous voiles au vent, femmes et hommes se sont pressés, hier matin, au Gaumont multiplexe, pour assister à la conférence de l’hyper médiatique Tarik Ramadan. Presque mieux qu’Harry Potter, le penseur suisse d’origine égyptienne a fait déborder la salle de cinéma. Pour les organisateurs Abdelkader El Marraki et Mohammed Khay,   « le frère Ramadan tient un discours en accord total avec notre vision de l’islam. Il défend une religion très souple et en a une lecture moderne. Qu’il s’agisse de l’individu, de la famille ou de la société, nous partageons son éthique musulmane. Nous sommes pour un islam de France. »

Ils n’étaient pas seuls à boire ce qui s’apparentait// <![CDATA[ plus à un prêche qu’à une conférence. Très clairement, le professeur Ramadan a séduit son public. Il s’agissait, hier, de parler éthique, morale, détermination du bien et du mal. En clair, comment bien se comporter en accord avec la révélation. Et Ramadan de commencer par un appel à la prise de notes et à l’enregistrement.   « Ne devenez pas des consommateurs de conférences. Il ne sert à rien d’écouter sans en tirer profit. » Et l’homme de citer le Prophète, puis Paul Ricœur, Emmanuel Kant et de poursuivre :   « La morale vient de la religion et l’éthique de la raison. (…) La morale serait du révélé, l’éthique serait du négocié rationnel. Vous suivez ? » Silence dans le public.   « Si vous vous dites que c’est difficile, ne me demandez pas de descendre, c’est à vous de vous élever. Il faut qu’on soit exigeant les uns avec les autres. » Applaudissements dans la salle obscure. Un élan que Ramadan stoppe net.   « Surtout on n’applaudit jamais ! Ce n’est pas un meeting politique, on est dans une réflexion fondamentale sur Allah ! Quand vous applaudissez, c’est l’émotion qui parle et vous vous concentrez moins, c’est inversement proportionnel à vos applaudissements. Faites silence et essayez de comprendre. Et puis, en plus, c’est pas bon pour l’ego d’applaudir car vous êtes en train de me renvoyer un message qui dirait : ‘Ce que tu as dit, je pourrais y croire.’ » Réfutant   « le jugement à géométrie variable », celui que ses détracteurs accusent de tenir un   « double discours » a terminé sa conférence sur   « l’éthique de l’intimité ». Sur le baiser que l’on se devrait tous de déposer sur le front de ceux que l’on aime. Une certaine idée de paix.

Source: http://tinyurl.com/2bfdttg