Francaisdefrance's Blog

08/03/2012

Re-humour: les bienfaits cachés de l’islam….

Je savais bien qu’un jour quelqu’un allait me trouver un avantage au port du niqab… Ils sont tout de même forts, ces islamistes…

FDF

.

Il y a un avantage : quand il change de femme, il peut garder la photo sur son bureau….

JC…

21/01/2012

Nouvelle sorte de récidive: le port du niqab…

Ne me dites pas que ce n’est pas de la provocation, ça! Ne me dites pas que le coran impose le port du niqab, c’est faux. Elles feront tout pour nous emmerder. Leurs barbus les envoient pour ça. A nos autorités de répondre de façon de plus en plus répressive…

FDF

.

Aussillon. Verbalisée en récidive pour port de niqab

Déjà verbalisée le 24 novembre dernier pour port de niqab sur le marché d’Aussillon, une Castraise aurait récidivé le 14 janvier dernier vers 14 h , marchant voilée sur le trottoir du Cours René Reille, dans le centre-ville de Mazamet. Les policiers alertés ont eu du mal à établir avec certitude qu’il s’agissait de la même personne que celle verbalisée en novembre. Invitée à oter sa tenue noire où seuls les yeux étaient visibles, la jeune femme a tout d’abord refusé avant d’obtempérer pour une vérification d’identité. S’en est suivi un échange verbal qui lui vaudra une comparution au Parquet de Castres le 5 mars, en plus de la récidive.

Convoquée en fin de semaine au commissariat, la jeune femme est arrivée et repartie en infraction avec la législation sur le port du voile.

Cette affaire s’ajoute à une autre, semblable, survenue début décembre boulevard de la Maylarié à Aussillon. Une jeune femme de 20 ans avait été verbalisée par les policiers pour dissimulation de son visage sur la voie publique. Ce jour-là, les forces de l’ordre avaient du agir face à l’interposition du mari. D’où une deuxième procédure correctionnelle, cette fois à l’encontre du mari, pour incitation à agir sous la contrainte.

Le port du niqab ou de la burqa n’est plus autorisé dans la rue, les jardins publics, les gares, les commerces ou les mairies, depuis la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage.

Source: Henri via http://www.ladepeche.fr/

17/12/2011

Niqab ou bikini: l’Egypte se pose des questions…

Entre « religion » et business, je pense que le choix va être vite fait. C’est con pour eux: il vont devoir faire une entorse à la charia. Bof; une fois n’est pas coutume. 
Mais c’est la crédibilité de la « religion » d’amour, de paix et de tolérance qui va en prendre un coup. Bientôt un islam ultra-tolérant, ultra-modéré? On n’est plus à ça près, avec les islamistes…
Allah ne sera plus leur Dieu; il va se nommer « FRIC ». Il va falloir changer de hurlement; ça va être « FRIC Akbar ! ».
FDF
.
Un « compromis » ???
.

Après la victoire des partis islamistes lors de la première phase des législatives prévues jusqu’en mars en Egypte, une question cruciale se pose quant à l’avenir du tourisme, première ressource économique du pays. Longtemps considérée comme l’une des destinations phare du pourtour méditerranéen, attirant des visiteurs du monde entier en quête de soleil bon marché, Les soulèvements populaires qui ont touché le pays des pharaons cette année, se sont traduits par une baisse de la fréquentation touristique de plus de 35% au deuxième trimestre 2011, selon les chiffres du gouvernement, soit un manque à gagner avoisinant les 4 milliards de dollars.

Après la conférence « Encourageons le tourisme » organisée au Caire dimanche 11 décembre par le parti de la Liberté et de la Justice (PJL), issu de la confrérie des Frères musulmans, pour rassurer le touriste, le chef Mohammed Badie a posé devant les photographes en serrant la main de visiteurs occidentaux à Louxor, point de départ des croisières sur Nil.

Du côté d’Al Nour, deuxième parti ayant remporté un franc succès avec 24,36% des voix, derrière les Frères musulmans (36,62 % des voix), il convenait également de rassurer les professionnels et les investisseurs nationaux et étrangers au travers d’une conférence qui s’est tenue à Assouan dimanche dernier. « Le parti salafiste al-Nour ne veut pas interdire le tourisme balnéaire. Mais nous voulons un tourisme plus halal (…) avec des plages non-mixtes », explique un membre ce parti.

Entre le port du bikini et celui du niqab, il y a des milliards de dollars indispensables à l’économie égyptienne.

Source: Oumma.com

07/12/2011

Révoltant: une voilée récidiviste condamnée à 50 euros !

Remarquez au passage que le montant des amendes à l’encontre de cette provocatrice sont tout sauf propices à une non-récidive… C’est d’ailleurs le cas (déjà condamnée pour le même motif…).

Les réquisitions de la défenses sont d’une petitesse honteuse. Je sais bien qu’il faut que tout le monde travaille pour gagner de l’argent, mais là, c’est un peu léger, non ?…

Mais bon; ça se passe à Bordeaux, dont Juppé est bientôt recteur de la mosquée (cumul de mandats ?).

Justice, que nous fait tu là ???

FDF

.

SON AVOCAT  Me HAKIM,   VEUT  FAIRE CROIRE AU TRIBUNAL QU’ELLE NE SE PRESENTE PAS A L’AUDIENCE PARCE QU’ELLE TRAVAILLE …
SOIT, MAIS PAS DANS UNE ENTREPRISE FRANCAISE ALORS…

ELLE NE PORTAIT PLUS SA BÂCHE, SUITE A UNE PREMIERE CONDAMNATION, ET VOILA QU’ELLE LA REMET  !!!!!!!

CE SERAIT PAS POUR FAIRE CHIER LE MONDE CA?
LES MOUQUERES ONT LE DROIT DE TRAVAILLER  MAINTENANT,  EN ISLAM???

JC JC

 .

Port du niqab en public : « amendes » requises contre une Bordelaise


Deux amendes de 50 et 30 euros ont été requises lundi devant le juge de proximité de Bordeaux à l’encontre d’une Bordelaise de 29 ans verbalisée à deux reprises en avril et juillet derniers pour avoir dissimulé son visage en public au moyen d’un niqab.
Le jugement a été mis en délibéré au 18 janvier.
La contrevenante, absente à l’audience car en période d’essai après avoir trouvé un emploi, avait été verbalisée une première fois le 13 avril au marché des Capucins, un lieu très fréquenté dans le centre de Bordeaux.

Le 9 juillet suivant, un second procès verbal (PV) lui avait été dressé au même endroit.
Elle a été convoquée devant la justice à la suite de ce second PV.
L’officier du ministère public a requis une amende 30 euros pour la première infraction et de 50 euros pour la seconde, relevant que la contrevenante, mariée et sans enfant, « ne portait plus » le niqab en public depuis les faits.
Elle encourait une amende de 150 euros et/ou un stage de citoyenneté.
« Vous êtes la troisième juridiction en France (ndlr : après Meaux et Nantes) à être saisie pour ce type de faits », a rappelé au tribunal l’avocate de la contrevenante, Me Anne-Geneviève Hakim qui a plaidé la relaxe ou, à défaut, une dispense de peine.
Selon Me Hakim, si le premier PV a été dressé « dans des conditions très sereines », la jeune femme s’est sentie « humiliée » la seconde fois, l’agent tirant sur son voile et articulant exagérément, « comme si elle ne parlait pas français ».
De nationalité française et diplômée du secondaire, elle parle un excellent français, a insisté le conseil.
Sa cliente vient d’une famille d’origine maghrébine « pas religieuse », mais porte le voile de son propre chef depuis l’adolescence, a indiqué l’avocate à des journalistes après l’audience.
Elle a aussi jugé la loi restrictive car ne visant de fait « que le niqab ». Votée en octobre 2010 et effective depuis avril, elle interdit théoriquement de dissimuler par tout moyen son visage dans l’espace public, que ce soit avec un voile, une cagoule ou un masque.
C’est une loi « surnuméraire » qui ne concerne « que très peu de femmes » en France, a-t-elle poursuivi, évoquant encore les mises en garde du conseil d’Etat français et du Conseil de l’Europe.

Source: http://www.leparisien.fr/

12/04/2011

Lundi 11 avril 2011 1 11 /04 /Avr /2011 12:18 Vidéo choc : débat sur l’islam dans le 93 !

Ils ne lâcheront jamais. A nous de nous montrer plus résistants qu’eux. Et à ce stade là de la haine anti française et anti chrétienne hurlée sur nos terres, je pense qu’il n’y a plus de « cadeaux » à faire. Bande de malades!

Visionnez bien cette vidéo. Ca c’est passé hier lundi dans le « neuf-trois ». Et dire qu’il n’y a encore pas longtemps, quelqu’un de « haut placé » du gouvernement affirmait qu’il n’y avait aucun rapport entre l’islamisation et les banlieues… Voyez encore de quoi « ils » sont capables. « On » les a trop laissé faire et ils se croient en terrain conquis. A nous de leur montrer que non; par tous les moyens. A situation grave, recours exceptionnels…

FDF

.

Lire : http://www.drzz.info/article-video-choc-debat-sur-l-islam-dans-le-93-par-jean-patrick-grumberg-71472105.html

13/12/2010

J’ai honte de notre France…

Et il y a de quoi. J’espérer que cette annonce va faire autant de bruit que celui de l’acharnement actuel venant de toutes part concernant l’intervention de Marine Le Pen la semaine passée à la télé. Si ce n’est pas une gifle donnée à tous les VRAIS Français, ça… Si ce n’est pas un bras d’honneur qui leur est fait par les islamistes… Désormais, la résistance doit monter d’un cran. Nous avons le choix des armes. Nous faire ça; dans notre propre pays! Lamentable !!!

Lisez plutôt…

FDF

.

NIQAB AU VOLANT – La compagne de Lies Hebbadj obtient gain de cause !

.

Cette jeune femme avait été verbalisée en avril dernier parce qu’elle portait un niqab au volant, en plein débat de la loi sur le voile.

HONTEUX !!!

Le tribunal de police de Nantes a rendu, lundi, sa décision sur la contestation par une conductrice d’un procès-verbal pour port du niqab au volant, affaire tombée en plein débat sur le voile et qui avait tourné à la polémique avec deux mises en examen du conjoint de la femme, l’épicier nantais Lies Hebbadj. Le procès-verbal qui lui avait été dressé fin avril a été purement et simplement annulé.

La principale intéressée, Sandrine Mouleres, 31 ans, n’était pas présente au tribunal, empli d’une foule dense de journalistes. Le tribunal de police a examiné l’affaire, le 28 juin, en présence de la jeune femme et de son désormais très médiatique compagnon Lies Hebbadj, au coeur d’une polémique avec le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, qui a dénoncé sa polygamie dès le lendemain de l’annonce de la contestation du P-V, fin avril. Depuis la contestation du P-V, Lies Hebbadj a été placé trois fois en garde à vue et mis en examen deux fois, pour « viols aggravés » et « escroquerie, fraude aux aides sociales et travail dissimulé ». Il a aussi été condamné le 17 novembre à une amende de 700 euros pour « abus de confiance », mais a fait appel.

Une affaire très médiatisée

Au départ de la médiatisation de cette famille, un policier nantais a verbalisé, le 2 avril, la jeune mère de famille au volant de sa voiture, estimant que le port de son niqab altérait sa vision périphérique. Selon lui, elle ne s’était pas arrêtée aux premières injonctions qu’il lui avait adressées. Le P-V mentionne l’article 412-6 du Code la route, soit 22 euros d’amende pour « circulation dans des conditions non aisées ». Mais Sandrine Mouleres, qui a dénoncé le P-V en public lors d’une conférence de presse, le 23 avril, en niqab, accompagnée de Lies Hebbadj, a contesté cette version des faits devant le tribunal de police.

Son avocat, Me Jean-Michel Pollono, demandait la nullité de la contravention, car le P-V a été dressé avant le vote de la loi sur le voile. Lors de l’audience du 28 juin, Sandrine Mouleres est venue intégralement voilée, mais a retiré son voile pour témoigner, et son compagnon, Lies Hebbadj, qui portait à la fois barbe, keffieh, calotte blanche et djellaba noire, a suivi l’audience du fond de la salle. Le 14 octobre, Sandrine Mouleres a publié un livre, Les boucs émissaires de la République, sous-titré « Moi, Sandrine, ma vie, mon histoire, ma vérité » (Michalon). Elle y explique les raisons de son port du niqab et de sa conversion à la religion musulmane, ainsi que son choix de devenir la compagne de Lies Hebbadj, à la demande de la première femme de celui-ci. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, et donc le port du voile intégral (niqab, burqa…), a été promulguée et publiée le 12 octobre au Journal officiel.

Source: http://tinyurl.com/288borb