Francaisdefrance's Blog

31/07/2011

Bonjour la France !

Piqûre de rappel…

FDF

.

Sans partager des idées extrémistes, une évidence dure à accepter.
Et si ça se passe ainsi dans l’avenir, bijour la France !

Renseignements de source officielle:

> En 1968 la population française était de 49.700.000 habitants.
> Les musulmans en France étaient 610.000 soit 1,23 % de la population !
> En 1988 la  population française était de 56.000.000 d’habitants.
> Les musulmans en France étaient 2.000.000 soit 3,6 % de la  population !
> En 2009 la population française est de 67.000.000  d’habitants
> Les musulmans  en France sont 8.000.000 soit 11,94 % de la population !
> En suivant la même croissance, puisque tous les 20 ans la population musulmane est multipliée par 3,5, il est probable que :
> En 2030 la population française sera de 70.000.000 d’habitants
> Les musulmans en France seront 28.000.000 soit 40 %, soit près de la moitié de la population Française !
> Ce qui veut dire que dans 20 ans près d’un habitant sur deux serait musulman !!
>

Étonnant pour un pays qui n’avait aucune tradition musulmane en 1930.
> Alors, à quoi ressemblera la France dans 20 ans puisque l’Islam est une religion conquérante qui refuse toute cohabitation avec d’autres religions ?
> Des églises seront elles incendiées comme on peut le voir dans certaines parties du monde ?
> Verrons nous apparaître des formations politiques de type HAMAS ou HEZBOLLAH s’implanter en France ?
> La laïcité de l’Etat sera-t-elle remise en question ?
> L’égalité des droits homme-femme existera-elle toujours, puisque c’est déjà remis en cause dans les banlieues ?
> La viande Hallal sera-t-elle obligatoire, avec toutes les souffrances que cela représente pour les animaux,puisqu’ils sont égorgés vivants ?
>
Une chose est certaine, c’est que la France de 2030 ne ressemblera pas à  la France de 2010.
> Je  vous laisse à votre méditation en vous demandant de faire suivre afin que personne ne
> puisse dire « on ne  savait pas » !

(Mais si, mais si, TOUT LE MONDE LE SAIT, et particulièrement ceux qui ont en charge notre avenir. Mais leur sens politique s’est arrêté au concept suivant, facile, lâche et peu contraignant :

“ APRÈS MOI, LE DÉLUGE “
> Pourquoi donc ont-ils peur de mettre un frein à l’arrogance conquérante du monde arabo-musulman ?

20/05/2011

Tunisie: le peuple s’inquiète sur la montée des mouvements islamistes…

Grave: si même là-bas, ça les inquiète…

FDF

.

L’activisme des islamistes inquiète le camp laïque

Les partisans d’Ennahda se plaisent à cultiver une image policée, tout en tentant de construire une hégémonie sociale et politique.

Il était aux premières loges pour voir défiler les premières manifestations à caractère politico-religieux qui ont fait leur apparition, le vendredi, sur l’avenue Habib-Bourguiba, dans le centre-ville de Tunis. Salarié de la librairie Al Kitab, à Tunis, Ziad s’alarme, comme de nombreux Tunisiens attachés à la laïcité, de « la montée des mouvements islamistes financés par les pétromonarchies du Golfe ». « Nous voulons une république de citoyens, pas une république de croyants », tranche ce trentenaire qui reproche au parti islamiste Ennahda (renaissance) de s’appuyer sur « le réseau des mosquées pour diffuser sa propagande politique ». Cible d’une répression féroce sous Ben Ali, les islamistes tunisiens, très discrets pendant le soulèvement populaire, sont sortis de l’ombre. Ils font désormais preuve d’un activisme ostentatoire, plaçant leurs imams dans les mosquées, multipliant les meetings et les œuvres de bienfaisance en direction des plus démunis ou des réfugiés libyens qui affluent en Tunisie. Légalisé le 1er mars dernier après trente ans de clandestinité, le parti Ennahda espère se poser en alternative pour arriver en tête du scrutin qui doit désigner, le 24 juillet prochain, les élus à l’Assemblée constituante…

Suite et source: http://www.humanite.fr/17_05_2011-l%E2%80%99activisme-des-islamistes-inqui%C3%A8te-le-camp-la%C3%AFque-472402

05/04/2011

Reflexion…

.

A vos neurones…
FDF

.

En 1968 la population française était de 49.700.000 habitants. Les musulmans en France étaient 610.000 soit 1,23% de la population.  

En 1988 la population française était de 56.000.000 d’habitants. Les musulmans en France étaient 2.000.000 soit 3,6% de la population.
En 2009 la population française est de 67.000.000 d’habitants. Les musulmans en France sont 8.000.000 soit 11,94% de la population ! (chiffre officiel, mais en réalité plus important que cela) En prenant seulement ces chiffres et en suivant la même croissance, puisque tous les 20 ans la population musulmane est multipliée par 3,5
I l est probable qu’en 2030 la population française sera de 70.000.000 d’habitants. Et que les musulmans en France seront 28.000.000 soit 40 % de la population française. Donc, dans 20 ans seulement, près d’un habitant sur deux serait musulman. Etonnant, non, pour un pays qui n’avait aucune tradition musulmane en 1930 ?

Alors à quoi ressemblera la France dans 20 ans puisque l’Islam est une religion conquérante qui refuse toute cohabitation avec d’autres religions ? Des églises seront-elles incendiées comme on peut le voir dans certaines parties du monde ?
Verrons-nous des formations politiques de type HAMAS   ou HEZBOLLAH s’implanter en France ?
La laïcité de l’Etat sera-t-elle remise en question ?
L’égalité des droits homme-femme existera-elle toujours, puisqu’elle est déjà remise en cause aujourd’hui même en France dans les banlieues ?
La viande hallal sera-t-elle obligatoire, avec le financement qu’il génère pour les mosquées et toutes les souffrances que cela représente pour les animaux, égorgés vivants ?
Une chose est certaine : la France de 2030 ne ressemblera pas à la France de 2010, mais déjà la France de 2010, c’est les banlieues de non droit, c’est les voitures incendiées, les femmes voilées …

Je vous laisse à votre méditation…Et faites suivre, SVP, afin que personne ne puisse dire : « on ne savait pas » !

23/02/2011

Immigration: piqûre de rappel…

Plus que jamais d’actualité et qui ne laisse rien présager de bon pour l’avenir de notre patrie Lisez le PPS en bas de page…

FDF

.

Plus personne ne peut le nier: si rien n’est fait pour maîtriser la substitution de population en cours, si les Français continuent de mener la politique de l’autruche face à l’invasion, la France sera un pays à majorité arabo-africaine et musulmane avant le milieu du présent siècle. Le Liban et le Kosovo préfigurent ce que sera cette France-là, celle de nos enfants.

Parmi les immigrés, 5 millions sont musulmans et la fécondité de leurs femmes est deux fois plus élevée que celle des femmes françaises autochtones : 4,07 enfants par femme africaine, 3,35 par femme turque, 3,29 par femme maghrébine. Plus inquiétant, la baisse relative enregistrée sur le long terme a cessé depuis une décennie, signe que l’intégration, dont la chute de la fécondité était l’un des indices, fonctionne désormais moins bien. Si ces comportements restent stables, les immigrés pourraient représenter, en 2030, 24% de la population totale (15,7 millions), mais 42% des naissances (273 000), la barre des 50% étant dépassée dés 2040.

( Hervé COUTAU-BEGARIE, « 2030, la fin de la  mondialisation ? » édition Tempora, 2009.)

Bonus: insee_ parad

07/10/2010

Grande mosquée de Metz: c’est NON! Encore une fois!

7 octobre 2010

blason islamique du futur califat de la ville de Metz, MoselleLa ville de Metz veut sa grande mosquée[non!] Difficile à dire aujourd’hui, tant le projet présente des complexités financières et légales. Une chose est certaine : la municipalité socialiste fera tout pour qu’il aboutisse.[avec une musulmane voilée à la table de la conférence de presse, c’est pas gagné !] (…) Il est possible qu’il y ait des réactions négatives [ce n’est pas «possible», c’est CERTAIN. Ce seront même majoritairement des réactions négatives, et argumentées pour que vous ne puissiez pas dire que vous ne saviez pas] (…) mais rien ne nous fera reculer [Hé bien vous serez simplement éjectés de la mairie, et là encore vous ne pourrez pas dire que vous n’aviez pas été prévenus] (…) sur cette démarche d’intégration [ce n’est pas une démarche d’intégration, c’est une démarche de léchage de babouches et une pathétique tentative de négation de la réalité car l’islam est incompatible avec la république, il ne peut donc pas s’y intégrer, il ne peut que la désintégrer] (…)

La municipalité messine a présenté, hier, l’association de préfiguration d’une future grande mosquée à Metz. Elle regroupe les différentes associations cultuelles. Soutenue par la Ville, elle va dessiner les contours de l’édifice.

Y aura-t-il bientôt une grande mosquée à Metz ?

Après avoir ouvert le dossier il y a un an et demi, elle a présenté, hier, l’achèvement d’une étape majeure : la constitution d’une association de préfiguration, l’union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (UACM). Celle-ci regroupe (…) Nous devons sortir du climat de stigmatisation actuel.

La suite sur

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/3883199/

La-ville-de-Metz-veut-sa-grande-mosquee.html (archives : pdfcopie d’écran)

Une grande mosquée à Metz

Surtout éviter les sujets qui fâchent. Un minaret ? Les financements étrangers ? L’association, liée à l’Algérie, qui ne participe pas au projet ? À régler plus tard ou ne pas en parler du tout. Sous l’égide de la municipalité, cinq associations – trois turques, une algérienne, une marocaine – ont décidé de (…)

La suite sur

http://www.estrepublicain.fr/fr/lorraine/info/3884774-Une-grande-mosquee-a-Metz

(archives : pdfcopie d’écran)

Un maire démocrate et républicain, soucieux de l’avenir tant pour sa commune que pour la France, ne devrait JAMAIS autoriser la moindre construction de mosquée. Il existe une multitude de raisons parfaitement fondées à cela, multitude de raisons que tant les maires que les élus municipaux ignorent le plus souvent, ou parfois préfèrent sciemment ignorer afin de pouvoir dire plus tard « On ne savait pas… ».

Informons les élus, et la population, afin que tous sachent pourquoi il ne faut pas autoriser la construction d’une mosquée et qu’ensemble ils prennent les bonnes décisions.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Démocratie Directe

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

– Imprimer la première page de l’un des deux articles à propos de la mosquée, cités ci-dessus, directement depuis le navigateur (Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer… > Pages de:1 à:1)

Avec ça le destinataire va comprendre à propos de quoi on lui écrit.

Un timbre tarif « 20 grammes » de base permet d’envoyer au moins deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille à votre courrier (recto-verso, soit deux pages). Avec le verso libre de la feuille où vous avez imprimé la première page de l’article, cela fait donc trois pages disponibles sur lesquelles expliquer pourquoi il ne faut pas construire de mosquées.

– Imprimer sur ces trois pages l’argumentaire Construction de mosquées : pourquoi il faut dire NON, http://sitamnesty.files.wordpress.com/2009/03/construction-de-mosquees-pourquoi1.pdf.

Pour imprimer ce document pdf en trois pages seulement, ne pas imprimer la page de garde (qui ne contient guère que le titre)

Si vous le souhaitez, vous pouvez imprimer d’autres argumentaires à la place

– soit en trois pages eux aussi (voir la rubrique Argumentaires sitamnesty.wordpress.com/argumentaires au paragraphe Documents en 3 pages).

– soit vous pouvez bien entendu aussi imprimer un argumentaire en seulement une page, ou seulement deux pages, ou panacher en trois pages = 1 page + 2 pages etc. comme il vous plaira (voir les divers argumentaires proposés).

Qui sont les destinataires ?

En priorité les élus, et ensuite optionnellement les habitants.

Les noms des élus municipaux se trouvent sur la page

http://www.mairie-metz.fr/metz2/municipalite/cyber_mairie/organigramme/elus_photos.php

(ou elections.lefigaro.fr 2008 Metz A, B et C)

L’adresse postale de la mairie se trouve sur la page des mentions légales :

http://www.mairie-metz.fr/metz2/commun/mentions.php

On peut aussi éventuellement rechercher l’adresse publique personnelle des élus sur les pagesblanches.fr de l’annuaire du téléphone tant il est vrai que l’on réfléchit bien mieux seul et chez soi aux conséquences de ses décisions.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça d’expliquer aux élus pourquoi il ne doivent pas se rendre responsables et coupables de certaines erreurs à ne surtout pas commettre. Ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas…

Vous avez une enveloppe ? Un timbre ?  

Alors vous avez le……… P O U V O I R ……

… de dire son fait à toute personne publique.

Option « Informer la population »

On note une étrange tendance récurrente des élus, toutes villes et toutes tendances confondues, à ne faire que le minimum syndical pour l’information des riverains lors d’un projet de construction de mosquée dans leur quartier alors pourtant que ces riverains sont bien évidemment concernés au premier chef. D’ailleurs il ne vient même jamais à l’idée des élus de consulter les riverains pour savoir s’ils veulent ou non d’une mosquée, à croire qu’ils n’ont pas confiance en la démocratie, hormis pour se faire élire et en faire ensuite à leur guise au mépris des habitants.

Puisqu’on ne peut pas compter sur les élus pour faire le travail d’information et de consultation pour lequel ils sont pourtant payés, on va le faire à leur place, toujours avec la même méthode citoyenne de tractage postal. La lettre destinée à la population sera la même que celle destinée aux élus, ne reste qu’à trouver les noms et adresses postales des riverains du projet.

Une fois informés, on peut compter sur les habitants pour aller demander des comptes à leurs élus.

Là encore c’est très simple.

On trouve dans les articles et sur le site de la mairie de Metz des indications suffisantes pour déterminer les noms des rues à proximité potentielle de ce projet de mosquée :

Mon rêve serait que la mosquée soit proche d’une église et d’une synagogue

Il faut donc qu’elle soit assez proche d’une église ou d’une synagogue

A Villejuif aussi la demande était la même, avec des arguments différents. La proximité c’est plus pratique en babouche pour la baston à l’issue d’un prêche du vendredi, comme en égypte contre les coptes.

Vous trouverez les adresses des églises de Metz sur la page metz.fr/metz2/quotidien/culte/paroisse.php

et les adresses des synagogues sur la page metz.fr/metz2/quotidien/culte/synagogue.php

Pages 59 à 62 (copie d’écran) du compte-rendu du conseil municipal du 29 septembre 2005 [archive pdf 14 Mo]

Le nom de la rue est suffisant pour trouver noms et adresses postales des habitants de la rue, grâce à l’annuaire du téléphone pagesblanches.fr : indiquer le nom de la rue, le nom de la ville, cliquer sur Trouver et l’annuaire vous donne la liste des nom-adresse de tous les habitants de la rue.

Vous pouvez ensuite trouver les noms de rues voisines en cliquant sur le service cartographique de l’annuaire (lien Plan sous les noms)

Si vous préférez, utiliser n’importe quel autre service cartographique indépendant, tel maps.google.fr ou Viamichelin.fr par exemple, en indiquant de même le nom de la rue et la ville.

Le plan permet de voir les rues voisines et donc d’obtenir, de proche en proche via l’annuaire, tous les nom-adresse de tous les habitants de toutes les rues riveraines du projet de mosquée. Cela va permettre d’informer le plus grand nombre possible de riverains.

Les représentants de quartiers sont des habitants particulièrement intéressants à informer puisqu’ils sont un lien supplémentaire entre les élus et les habitants. Vous trouverez leurs noms en tête des différents compte-rendu des comités de quartier disponibles sur le site de la ville de Metz. Vous trouverez leur adresse postale publique personnelle sur les pagesblanches.fr de l’annuaire du téléphone.

Vous pouvez bien évidemment répéter l’opération à volonté :-) tant que vous avez des timbres, des enveloppes, du papier, de l’encre dans votre imprimante et un peu de temps.

Petit à petit, internaute après internaute envoyant lettre(s) après lettre(s), vos missives vont toucher élu après élu, représentant de quartier après représentant de quartier, habitant après habitant, au hasard, telles des gouttes de pluie.

Inexorablement, l’information va inonder le conseil municipal et la ville, jusqu’à la goutte qui fera déborder le vase, et ce sera peut-être celle que vous aurez envoyée.

Pas de timbre, ni d’enveloppe, ni d’imprimante ? Grosse flemme ?

Bien que cela soit éminemment moins efficace que par tractage postal, vous pouvez participer par courriel, voir sitamnesty.wordpress.com/sita-par-courriels

L’URL court tinyurl.com à indiquer dans votre courriel pour le présent article est tinyurl.com/mosquee-de-metz

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

26/08/2010

Pakistan: les mouvances islamo-terroristes gagnent la confiance de la population…

Il est certain qu’avec le fric qu’on leur octroie pour la libération de nos otages (quand ils les libèrent…) ils peuvent se permettre de faire leur propagande nauséabonde. En fait, nous aidons les sinistrés du Pakistan indirectement… Alors les appels aux dons…

FDF

.

L’aide intéressée des islamistes au Pakistan…

26 août 2010

Profitant de l’inefficacité gouvernementale, des associations humanitaires liées à la mouvance islamiste,voire terroriste, distribuent aides et soins médicaux. Gagnant la sympathie de la population.

Ils arrivent par camions sur les zones sinistrées et distribuent à tour de bras des vivres, du matériel et même 5 000 roupies (44 €) en liquide à chaque famille. Très efficaces, les membres de l’ONG Jamaat-ud-Dawa (JuD) pallient les faiblesses de l’aide gouvernementale et se montrent très proches de la population.

Pourtant, cette organisation est officiellement interdite au Pakistan et figure sur une liste de l’Onu des organisations terroristes. Elle est liée au Laskhar-e-Taiba, un groupe armé soupçonné d’avoir perpétré les sanglants attentats qui ont fait 186 victimes à Bombay, en 2008.

Sur le terrain, la population n’en a cure et apprécie cette manne qui vient soulager sa douleur, combler d’urgents besoins alimentaires et sanitaires. « Jusqu’ici, nous avons aidé plus de 250 000 personnes, expliquait, la semaine dernière à l’AFP, Atique Chochan, porte-parole de la JuD.

« Le gouvernement ne nous a donné que des tentes »

« Les organisations religieuses nous aident davantage que le gouvernement qui ne nous a donné que des tentes et rien d’autre », assure Ghulam Haider, un chauffeur de taxi de 25 ans dont la maison, à Nowshehra, a été balayée par les inondations.

Cette stratégie de la bienfaisance n’est pas nouvelle. Elle avait déjà été déployée, en 2005, lors du séisme qui avait lourdement frappé le cachemire pakistanais. Reste à savoir quel est, une fois le drame passé, sa réelle efficacité politique auprès de la population. Anthony Cordersman, conseiller de l’administration Obama, craint que cela ne rende « le Pakistan encore plus vulnérable à l’extrémisme, ce qui renforcerait la menace terroriste ».

De son côté, l’analyste pakistanais Talat Massood déplore que « le gouvernement soit incapable de remplir son rôle ». Laissant la population face à deux choix : « Être sous la domination de l’armée ou sous la domination des rebelles ».

Source: http://tinyurl.com/379hnya