Francaisdefrance's Blog

21/11/2011

Ca continue: deux policiers agressés lors d’une intervention à Voisenon!

Encore des « chances pour la France », sûr; on ne cite pas les noms…

En revanche, dans le meurtre horrible de la jeune Agnès, on cite le nom: c’est un Français…

Ici, la légitime défense eût été la meilleure façon de régler le problème. Mais en France, la police ne doit pas riposter; ça déclencherait des émeutes… Mais on peut toujours négocier « en privé ».

Le règne des sous-merdes doit se terminer; et vite !

FDF

.

Photo d’illustration

.

Deux policiers de Melun (Seine-et-Marne), âgés d’une trentaine d’années, ont été sauvagement agressés dimanche vers 17 heures, lors d’une banale intervention sur un incendie à Voisenon. Les deux fonctionnaires étaient présents pour sécuriser les lieux et barrer la rue principale de ce village habituellement tranquille.

Alors que l’un était en faction, il a été attaqué par deux « jeunes majeurs », capuches sur la tête, qui l’ont mis à terre et roué de coups. Lorsque son collègue est intervenu, il a subi le même traitement et ses agresseurs ont même tenté de l’étrangler.

Heureusement, les renforts sont intervenus et le duo, originaire de la commune, a été arrêté et placé en garde à vue. Les policiers, eux, ont été transportés à l’hôpital de Melun. Ils souffrent de traumatismes crâniens et présentent des hématomes sur tout le corps. Pour l’instant, les raisons de ce déchaînement de violence restent inconnues.

Source: http://www.leparisien.fr

13/07/2011

Scènes de la délinquance ordinaire…

Quand je lis ce genre de faits divers, j’ai une forte envie d’aller nettoyer le vieux fusil poussiéreux de mon grand-père…

FDF

.

Les policiers ont procédé au cours de la nuit de samedi à dimanche peu après 3 heures à l’interpellation de trois mineurs qui ont dégradé trois voitures en stationnement rue de Pressensé à Villeurbanne. Les lascars s’amusaient à sauter sur les capots. Ils feront l’objet d’une convocation devant la justice. Une demi-heure plus tard un équipage intervenait pour les mêmes raisons cette fois dans le 6 e arrondissement rue Pierre-Corneille où un majeur et un mineur ont été mis en cause également pour des dégradations sur des véhicules.

Lyon 6 : à trois pour arracher le sac d’une vieille dame

Samedi à 9 h 30 une dame de 80 ans demeurant à proximité de la place Lyautey dans le 6 e arrondissement a été agressée par trois jeunes filles âgées de 13 et 16 ans. Les « sauvageonnes » se sont précipitées sur leur victime pour tenter de lui dérober son sac à main n’hésitant pas à la faire chuter au sol. Devant sa résistance et ses cris, elles se sont enfuies mais ont pu être rattrapées par un équipage de la BAC place de la Comédie où elles couraient dans l’intention de s’engouffrer dans le métro. Au terme de leur garde à vue elles devraient être présentées à un juge des enfants.

Un homme nu et violent sur l’A42 à Vaulx

Hier aux alentours de 19h30, un homme de 26 ans se trouvait nu sur l’A42 dans le sens Lyon-Genève à hauteur de la commune de Vaulx-en-Velin. Il forçait les automobilistes à s’arrêter pour monter sur les capots, arracher les essuie-glaces puis tenter de frapper les occupants des véhicules. Un fonctionnaire de la CRS autoroutière 45 qui passait par là est intervenu en recevant le soutien d’un gendarme lyonnais sur les lieux par hasard. L’homme, connu des services de police et qui ne se trouvait pas dans un état normal a été interpellé et conduit à l’hôpital E.-Herriot.

Lyon 9 e : jets de pierres contre la police

Hier soir, aux environs de 19 heures, un équipage de police qui procédait à un contrôle routier de routine s’est fait prendre à partie par un groupe de personnes non identifiées à hauteur du 559 avenue d’Ecully dans le 9 e arrondissement. Les policiers ont été agressés à coup de cailloux et ont essuyé des tirs à air comprimé, l’un d’eux a été légèrement blessé à la tête. Aussitôt à été lancé une opération de sécurisation du secteur avec envoi d’une section de CRS assistée de quelques équipages de police. Le calme est revenu et la police n’a procédé à aucune interpellation.

Source: http://forum.doctissimo.fr/

05/02/2011

Policiers attaqués à Besançon (Doubs)! Le FN réagit.

 

Et il est bien le seul…

FDF

.

Besançon, son univers impitoyable…



Un policiers a été agressé ( et conduit au CHU Jean Minjoz ) par huit  » jeune’s  » dans le quartier des « 408 »  – la Cité Brulard  –  ( photo ) à où le conducteur d’un scooter avait abandonné son engin après avoir refusé de se soumettre à un contrôle. Les agresseurs présumés ont pris la fuite et se sont réfugiés dans un local associatif du quartier où ils ont été interpellés par une trentaine de policiers, dont des CRS.

Ils sont en garde-à-vue…

La réaction immédiate du FN: COMMUNIQUE DE PRESSE


16/10/2010

Roubaix: une jeune femme Rom a saisi un bébé d’un an par le pied pour frapper un policier !

Et les revoilà stigmatisés! J’ai ressorti ce « fait divers » des tiroirs. Ca date de juin de l’an passé, mais peu importe. Cela n’a pas besoin d’être un scoop. Cela a besoin d’être connu… On stigmatise les Roms…  On se demande bien pourquoi…

FDF

.




Roubaix : une manouche frappe les policiers avec un bébé

(30 juin 2009)

Triel sur Seine - Poubelles

Les exactions des romanichels sont nombreuses. Novopress s’en est fait l’écho à Triel-sur-Seine (Yvelines) (photo). Elles sont aussi généralisées. Parfois, ces violences sont insoutenables. Le 25 juin, à Roubaix (Nord), une jeune femme Rom a saisi un bébé d’un an par le pied pour frapper un policier. Retour sur l’évènement.

Jeudi soir, une patrouille de police arrête un homme pour défaut de permis de conduire et d’assurance dans le quartier du Cul-de-Four. L’automobiliste commence à entrer en rébellion. Des renforts doivent intervenir. Une manouche « prend un bébé d’un an des bras d’un homme du camp et s’interpose. Les policiers pensent qu’elle s’en sert pour empêcher l’interpellation, comme bouclier en quelque sorte. Il n’en est rien », explique Delphine Tonnerre sur Nord Eclair.fr du 27 juin.

La Rom se sert en fait de l’enfant comme d’une véritable masse contre le policier. « Elle s’empare de l’enfant par un bras et une jambe et frappe une première fois un policier. Puis saisit l’enfant seulement par un pied et frappe à nouveau », relate la journaliste. Hurlant de douleur, le bébé est ensuite jeté au sol « récupéré in extremis par les policiers ».

Les occupants versent dans l’hystérie : « des femmes se dénudent, envoient des giclées de lait maternel ( ! ) sur les fonctionnaires. Et un homme du camp se mutile : il s’entaille le ventre sur 20 centimètres. Les policiers lui portent les premiers secours en effectuant un point de compression », détaille le site d’information locale. Quant à la tsigane qui a frappé ses interlocuteurs à coups de bébé, « elle a été emmenée au commissariat ». Le jeune enfant est sain et sauf mais en état de choc. Les riverains sont eux aussi traumatisés et révoltés : « Ils nous volent les ballons, ils envoient les enfants faire leurs besoins sur le stade alors qu’on s’entraîne… », déplore un membre du club de football proche du drame.

Les Roms sont issus de populations originaires du nord-ouest du sous-continent indien. Ils seraient apparentés aux Cingalais du Sri-Lanka et ont terminé la colonisation de l’Europe au XIVème siècle. Face à l’insécurité récurrente qu’ils provoquent, des mobilisations populaires s’organisent pour rétablir l’ordre et le droit partout en Europe : dernièrement, à Triel-sur-Seine, à Belfast (Irlande) ou à Naples (Italie) en mai 2008 après la tentative d’enlèvement d’un bébé par une bohémienne (1).

(1) Le rapt d’enfants par des gitans ne date pas d’aujourd’hui. C’est notamment le thème du célèbre roman de Victor Hugo, « Notre Dame de Paris », publié en 1831. Son héroïne, Esmeralda, est un bébé enlevé par les « Égyptiens» (terme utilisé à l’époque pour désigner les Roms).
Source:  Novopress.info