Francaisdefrance's Blog

31/12/2011

Lieux culturels et cultuels, qu’ils nous disent…

Ne vous faites pas d’illusions; c’est pareil chez nous… Preuve en est qu’à ma connaissance jamais un sous-chien n’a été invité à une « prière » dans une mosquée. Mais certains ont du le faire en douce.

Et dans les écoles coraniques, c’est la même chose…

FDF

Une tronche pareille ne peut pas prêcher l’amour, la paix et la tolérance…

.

.


mosques us

Le magazine Perspectives on Terrorism a récemment rendu publique une étude sur la propension des mosquées américaines à encourager l’étude de textes islamiques qui encouragent le recours à la violence pour atteindre des objectifs politiques. L’étude s’intitule :

Sharia Adherence Mosque Survey: Correlations between Sharia Adherence and Violent Dogma in U.S. Mosques (Enquête sur l’adhésion à la charia dans les mosquées : Corrélations entre l’adhésion à la charia et la propagation d’une doctrine violente dans les mosquées des États-Unis).

L’étude portait sur 100 mosquées choisies de façon aléatoire sur le territoire américain. Les principales conclusions de l’étude sont les suivantes :

  1. 80% des mosquées visitées fournissent à ceux qui les fréquentent de la littérature pro-jihad encourageant le recours à la violence extrême (Qutb et Maududi) ou « modérée » (Ibn Khatir) contre les non-musulmans. Qutb, Maududi et Ibn Kathir font partie des auteurs endossés par les Frères Musulmans;
  2. 51% des mosquées diffusent la littérature d’auteurs comme Maududi et Sayyid Qutb qui promouvaient la révolution islamique;
  3. Les imams opérant dans ces mosquées promeuvent ce type de littérature;
  4. Il existe une corrélation entre la propension de ceux qui fréquentent les mosquées à se conformer aux pratiques recommandées par la charia et le niveau de violence de la littérature disponible dans les mosquées qu’ils fréquentent.

Pour les fins de l’étude, différentes pratiques furent examinées pour déterminer l’adhésion de ceux qui fréquentent une mosquée particulière à la charia.

Lors de la prière

  1. Ségrégation des sexes;
  2. L’imam ou un leader s’assure de l’alignement des participants en lignes compactes et droites.

Description de celui qui dirige la prière

  1. Port de la barbe;
  2. Port d’un couvre-chef traditionnel;
  3. Port de vêtements traditionnels (non-occidentaux) avec des pantalons qui remontent au-dessus des chevilles;
  4. Port de la montre au poignet droit.

Description des participants:

Le port de la barbe, celui du couvre-chef et de vêtements traditionnels ont également été observés chez les participants;

Dans les mosquées où les femmes étaient présentes à la prière (65%), les observateurs notèrent si elles portaient un hijab moderne ou non (une partie de la chevelure est visible dans le premier cas).

Une version préliminaire de l’étude a été publiée par le Middle East Forum à l’été 2011.

La dernière version de l’étude est disponible sur le site Perspectives on Terrorism.

Profils de sept livres recommandés par les islamistes

Les responsables de l’enquête sur la propagation de textes violents dans les mosquées ont produit de courts profils pour sept des livres dont ils cherchaient à déterminer la disponibilité dans les mosquées qu’ils ont visitées. Les profils des livres et leur contenu sont accessibles en version anglaise en cliquant sur les hyperliens suivants :

  1. Riyad-us Saliheen Yahiya ibn Sharaf al-Nawawi (1234-1278);
  2. Jihad in Islam Sayyid Abul Ala Maududi (1903-1979);
  3. Umdat al-Salik (Reliance of the Traveller) – Ahmad ibn an-Naqib al-Misri (1302–1367);
  4. Tafhim al-Qur’an (The Meaning of the Qur’an) – Sayyid Abul Ala Maududi (1903-1979);
  5. Fiqh-us-Sunnah (The Book on Acts of Worship) – Sayyid Saabiq (????-2000);
  6. Tafsir – Ismail Ibn Kathir (1301-1373);
  7. Ma’alim fi’l-Tariq (Milestones) – Sayyid Qutb (1906-1966).

La mosquée, un centre de la révolution islamique

Dans un essai consacré aux origines intellectuelles du renouveau musulman du XXe siècle, Ibrahim Abu-Rabi, un intellectuel des Frères Musulmans basé en Amérique du Nord, rapporta qu’il revenait à Hassan al-Banna, le fondateur de l’organisation islamiste, d’avoir modifié le rôle de la mosquée :

(Traduction PdeB) «(Hassan) al-Banna consacra un zèle incessant à organiser son mouvement, modifiant radicalement certaines pratiques et certains concepts-clés. Un des changements qu’al-Banna chercha à apporter fut de faire passer le statut de la mosquée d’un endroit statique de culte à un centre de la révolution islamique.»

Ibrahim Abu-Rabi, Intellectual origins of Islamic resurgence in the modern Arab world (Les origines intellectuelles du renouveau islamique dans le monde arabe moderne), State University of New York Press, Albany, pp. 76-77 Google Books

Jusqu’à son récent décès, Ibrahim Abu-Rabi dirigeait la Chaire d’Études islamiques à l’Université de l’Alberta (Edmonton). Point de Bascule a produit un profil d’Abu-Rabi.

La conclusion de l’étude de Perspectives on Terrorism confirme que la transformation des mosquées en centres de révolution islamique telle que promue par Hassan al-Banna est bel et bien en voie de réalisation.

Source: Point de Bascule

19/11/2011

Islamisation par l’invasion: les bruits de babouches approchent…

Les bruits de cartouches dans les chargeurs aussi…

T’as le droit d’y croire, frère Mahmoud al-Zahhar. Les lignes qui suivent rejoignent toutes une même source de haine: l’islam. Il n’ y a pas plusieurs islam. Il n’y en n’a qu’un. C’est celui des fous d’Allah.

Nous sommes ainsi prévenus. N’allez pas vous plaindre si la Résistance s’active soudainement, amis musulmans. Ce qui suit venant de votre part n’est que la concrétisation d’une déclaration de guerre…

Nous somme prêts…

.
FDF

.

Dans un discours diffusé sur les ondes d’Al-Quds TV le 28 octobre 2011, le leader du Hamas Mahmoud al-Zahhar  a rappelé que l’offensive de son organisation au Moyen-Orient n’est qu’une partie du combat des Frères Musulmans et des islamistes en général pour imposer les principes du Coran à la planète entière.

Un des fondateurs du Hamas avertit que la civilisation occidentale « sera incapable de résister au ‘‘grand et glorieux’’ islam »

Share


Quand des non-musulmans évoquent ce genre de vérités élémentaires, ils sont qualifiés de racistes et d’islamophobes par les alliés du Hamas opérant en Occident.

La vidéo de l’intervention du leader du Hamas a été sous-titrée par MEMRI en anglais et archivée par Jihadwatch :

(Traduction PdeB) « Aujourd’hui, nous tenons à souligner que notre plan ne se limite pas à la libération de la Palestine. (…) Notre plan vise à guérir tous les maux de la civilisation occidentale qui ne sait que repousser ou tuer, contrôler ou détruire, entrer en conflit avec le peuple ou le restreindre. »

« Cette civilisation sera incapable de résister au grand et glorieux islam et à son programme humanitaire. »

(…) « La nation arabe a commencé à récolter les fruits d’un chaud printemps arabe. Hier, les islamistes l’ont emporté en Tunisie. Demain, ils triompheront en Égypte, puis en Libye et ce, jusqu’à ce que l’islam, qui règne en conformité avec les règles du Coran, prévale sur la planète entière. »

Point de Bascule a ajouté cet extrait à une liste de citations publiées récemment et qui attestent d’une volonté de l’islam radical d’imposer son programme à la planète entière : Le projet de conquête islamique.

La charte du Hamas (article 2) présente l’organisation comme « une des ailes des Frères Musulmans en Palestine ». Le mouvement tunisien Ennahda qui a remporté la victoire pour laquelle se félicite le leader du Hamas dans son discours est également affilié aux Frères Musulmans.

Contrairement au Hamas et à la MAC au Canada cependant, Ennahda ne reconnait pas ouvertement son association à l’organisation fondée par Hassan al-Banna. Outre les convergences idéologiques entre Ennahda et les Frères Musulmans, GMBDR explique qu’il est possible de déduire les rapports entre ces entités notamment par la participation du leader d’Ennahda, Rachid Ghannouchi, à des organisations islamistes internationales dirigées par Youssef Qaradawi, le guide spirituel des Frères Musulmans.

Point de Bascule profite de l’occasion pour reproduire une description du Hamas fournie par Fabrice de Pierrebourg dans son ouvrage Montréalistan (Montréal, Stanké, 2007, pp. 345-346) :

« Créé en 1987, Hamas, dont l’acronyme en arabe signifie « zèle », est une organisation terroriste musulmane sunnite radicale issue de la section palestinienne des Frères Musulmans. Il utilise des moyens politiques et violents, y compris le terrorisme, pour atteindre son objectif, soit la création d’un État palestinien islamique en Israël. Le Hamas a déclaré qu’ »il est en guerre avec le peuple juif, ainsi qu’avec l’État d’Israël. Le but de chaque opération est de tuer des juifs ; parce qu’en tuant des juifs, tous les colons sionistes et leurs alliés sortiront de la région ». »

« Hamas est bien financé et organisé et ses fonds proviennent de nombreuses sources. En mars 1996, les services de renseignements israéliens estimaient qu’environs 95% des 70 millions de dollars recueillis chaque année étaient versés à des organismes de bienfaisance, comme des hôpitaux, des dispensaires et des écoles, et qu’une petite partie seulement de ce montant était détournée pour l’acquisition d’armes et des opérations militaires. Bien que des fonds apparemment recueillis pour des organismes de bienfaisance soient versés directement à l’aile militaire, une partie des fonds de bienfaisance destinés aux activistes, à leurs familles et à des établissements est détournée au profit de l’appareil terroriste et est utilisée à des fins terroristes. Les organismes de bienfaisance paient des amendes  et aident les familles des activistes arrêtés ou les activistes eux-mêmes. En d’autres termes, pour servir au terrorisme, il n’est pas nécessaire que les fonds soient utilisés exclusivement pour l’acquisition d’armes, la fabrication d’explosifs ou le soutien logistique. »

« Depuis 1990, Hamas a commis plusieurs centaines d’attentats terroristes contre des cibles aussi bien civiles que militaires. Depuis le début de la deuxième Intifada, en septembre 2000, Hamas est l’un des principaux groupes impliqués dans les attentats suicides contres les Israéliens. »

En 2002 au Canada, le Hamas a été inscrit sur un registre d’organisations terroristes identifiées par le gouvernement. En 2004, la Muslim Association of Canada (MAC) a défendu le Hamas publiquement même après cette inscription par le gouvernement fédéral. De 2001 à 2010, la MAC a versé 296 514$ à IRFAN-Canada, le collecteur de fonds du Hamas au Canada selon les données de l’Agence de revenu du Canada (ARC). En avril 2011, l’ARC a retiré à IRFAN-Canada son statut d’organisme de bienfaisance pour avoir transféré 14,6 millions de dollars à l’organisation terroriste Hamas.

Dans la cause R. v. Ahmad 2009 CanLII 84774 (ON SC) (sections 80-84), le juge Dawson a expliqué qu’un organisme canadien qui fournit des fonds pour la construction d’écoles (et on peut extrapoler pour d’autres activités humanitaires) à Gaza permet au Hamas de transférer les sommes qu’il aurait consacrées à ces fins civiles vers d’autres fins. En pratique, il est donc impossible de dissocier les contributions faites pour les activités humanitaires du Hamas de celles qui sont faites pour appuyer ses activités terroristes et militaires.

D’autres définitions du Hamas et descriptions des faits d’armes de l’organisation sont disponibles en français sur le site de Sécurité publique Canada ainsi que dans un jugement prononcé par la Commission de l’Immigration et du statut de réfugié dans l’affaire X. c. Canada 2001 CanLII 26964 (CISR).

Source: http://pointdebasculecanada.ca/

(Encore une de JC JC…).

31/05/2011

Le double discours de Tariq Ramadan…

Et dire qu’il y en a encore qui n’ont pas compris son « petit manège »…

FDF

.

Tariq Ramadan : Une prière à Allah pour qu’il frappe les ennemis de l’islam !

English version HERE

Après un discours en français intitulé Palestine – notre engagement, Tariq Ramadan conclut avec une prière en arabe. Palwatch.org a traduit la prière de l’arabe vers l’anglais.

Le discours et la prière ont été enregistrés sur un DVD vendu par les Éditions Tawhid basées à Lyon, France.

(La vidéo que l’on pouvait voir ICI

a été CENSUREE !)


Voici la transcription des sous-titres de l’anglais vers le français réalisée par Point de Bascule:

0:11
Allah, nous Vous demandons parce que vous êtes Allah.

0:16
Allah, raffermissez la foi de nos frères et sœurs en Palestine,

0:24
Allah, raffermissez leur foi dans la Palestine

0:30
Et faites-les triompher de leur ennemi, Votre ennemi, l’ennemi de la religion [l’islam]

0:36
Avec Votre miséricorde, ô Généreux.

0:40
Allah, raffermissez leur foi dans la Palestine,

0:46
En Tchétchénie, en Afghanistan, au Maroc, en Algérie, en Tunisie,

0:57
En Égypte, au Soudan, au Cachemire et sur tous les territoires et tous les champs de bataille.

1:08
Allah, frappez vos ennemis, Vos ennemis, les ennemis de la religion [l’islam].

Référence supplémentaire

LE JIHAD DE TARIQ RAMADAN EXPLIQUÉ PAR SES SAVANTS MUSULMANS


Source: http://www.pointdebasculecanada.ca/

16/01/2011

Soudan: les « frères musulmans »; encore eux…

Il est bien évident que c’est pour faire appliquer leur saleté de charia à l’encontre des chrétiens du Sud…

FDF

.

Les Frères Musulmans du Soudan demandent aux musulmans du monde de s’opposer à la division du Soudan.

Sur le site web officiel anglais des Frères Musulmans Ikhwanweb on peut lire le communiqué qui suit, en date du dimanche 9 janvier 2011 alors que c’était jour de vote pour 4 millions de Sud-Soudanais sur la question de la séparation de cet Etat entre le Sud-Soudan chrétien et le Nord musulman :

Les Frères musulmans au Soudan demandent aux pays arabes et islamiques de défendre l’unité du Soudan, et de sauver le Soudan du complot US-Israël pour le diviser.

Dans leur déclaration, ils ont appelé les musulmans du monde entier à travailler à s’assurer de la sécurité et de la fortification des frontières soudanaises et à manifester leur solidarité avec le peuple soudanais. Ils ont cité:

«Ce n’est pas un secret qu’il y a un complot visant à briser l’unité du Soudan et le monde arabo-musulman s’il l’ignore, il atteindra son but. Nous prions humblement pour la stabilité du pays et l’unité de la nation».

Source: http://www.pointdebasculecanada.ca/

08/10/2010

Charia: les Etats Unis prennent conscience de son incompatibilité…

Les Etats Unis inquiet des progrés de la charia.

L’Amérique est en émoi! Les américains se posent eux aussi des questions sur l’offensive de l’islam dans leurs villes et la volonté d’imposer la charia cette loi islamique! Tout comme en France, ils ont leurs bobos béat et idiots utiles mais je vous laisse lire un extrait d’un article de  Frank J. Gaffney Jr . Un article venant de Point Bascule traduit en Français!

(…) Le travail de sensibilisation de l’opinion publique sur la menace de la charia ne serait pas si ardu si les journalistes et politiciens mal informés étaient le seul obstacle à surmonter. Le travail est compliqué à cause de l’habileté des apôtres de la charia à semer la confusion dans les esprits quand ils ne mentent pas tout simplement.

Par exemple, le New York Time cite Camie Ayash, une porte-parole du Centre islamique de Murfreesboro, Tennessee – qui propose la construction d’une mosquée de 52 mille pieds carrés ce qui a provoqué une intense réaction locale. Madame Ayash se plaint que les gens soient sensibles à «une totale désinformation sur l’islam.». Elle-même donne ensuite un parfait exemple de désinformation musulmane – ce que la charia appelle la taqqiya – en prétendant: «Qu’il n’y a pas de conflit entre la charia et la Constitution des Etats-Unis».

La connaissance la plus superficielle de la charia suffit à montrer toute l’absurdité d’une telle déclaration. En fait, la loi musulmane interdit la manière démocratique d’adopter des lois. Elle exige de remplacer les Constitutions et les gouvernements comme les nôtres par une théocratie globale appuyée sur le droit musulman: ce droit infériorise les femmes et les traite comme des citoyens de seconde zone. Un droit qui autorise le meurtre des homosexuels et ceux qui quittent l’islam (les apostats).

En bref, la charia est totalement incompatible avec notre système juridique, nos libertés et notre mode de vie.

Ajoutons à cela cette perle de Ihsan Bagby, un professeur associé à la faculté d’Études islamiques de l’Université du Kentucky. Selon le New York Times. il a déclaréque : « même si la radicalisation des jeunes musulmans qui ont des difficultés d’intégration est une menace réelle, les jeunes qui nous préoccupent ne fréquentent pas les mosquées.»

Consulter simplement le rapport de la police de New York. Vous y lirez ceci: «Cette idéologie de la charia prolifère dans les démocraties occidentales à un rythme exponentiel. L’Internet, certaines organisations salafistes, les groupes où l’on prêche des sermons incendiaires, la littérature salafiste, les vidéos exaltant le djihad, les voyages financés par des extrémistes vers les madrasas (écoles coraniques), les camps d’entrainement militaire à l’étranger ont servi «d’incubateurs d’extrémisme» pour les jeunes, musulmans chatouilleux – particulièrement ceux qui vivent dans les communautés de la diaspora en Occident.» (C’est nous qui soulignons).

Un peu partout des Américains lisent sur l’islam pour tenter de comprendre la vraie nature de la menace que représente l’implantation dissumulée de la charia. Ils ont le droit d’être informés franchement et honnêtement des progrès de cette implantation, des efforts pour la promouvoir et la légitimer non seulement dans les mosquées, mais aussi dans les institutions financières, les banques, les universités et les agences gouvernementales. Ceux qui omettent de fournir ces informations font partie du problème et devraient être traités en conséquence.

* Frank J. Gaffney Jr. est président du Center for Security Policy, un chroniqueur pour le Washington Times et animateur de l’émission syndiquée « Secure Freedom Radio »

Par Gérard Brazon

Source: http://tinyurl.com/3yhul8y

27/08/2010

Canada: le Parti Vert rejette la décriminalisation de la polygamie !

Elizabeth May

Les voiles se lèvent… Nous savons de plus en plus précisément qui sont les (autres) ennemis du monde Occidental…

FDF

.

27Août 2010

Dimanche le 22 août 2010, l’agence QMI a rapporté que les membres du Parti vert avaient voté contre une motion qui visait à décriminaliser la polygamie. Des 300 membres présents, 82 % se sont opposés à la proposition alors que 18 % ont voté en sa faveur.
La chef du Parti vert, Elizabeth May, avait exhorté les membres de son parti à rejeter la motion en faisant valoir qu’il y a « un tas de questions » qui sont sans réponses.
Soucieux d’éclairer les néophytes sur la position de l’islam en la matière ainsi que sur les autres questions qui relèvent de la charia, Nuh Ha Mim Keller a traduit le manuel de charia Umdat al-salik en anglais en 1991. Un
article précédent
La section m du livre présente les modalités suivantes qui s’appliquent à l’homme impliqué dans une relation polygame :
m10.5 Le mari doit faire la tournée de toutes ses femmes;
m10.5 Le mari doit passer un temps égal avec toutes ses femmes;
m10.5 Lorsqu’il passe la nuit avec l’une de ses femmes, le mari n’est pas obligé d’avoir des rapports sexuels bien que ce soit recommandé;
m10.6 Le mari doit déterminer par tirage au sort laquelle de ses femmes l’accompagnera lors d’un voyage;
m10.7 Si le mari y consent, une femme peut passer son tour et laisser le mari choisir une autre femme;
m10.8 Le mari ne peut seulement visiter la femme dont le tour était prévu. Une exception peut être acceptable si le mari apporte à manger à l’une de ses femmes lors d’une journée différente de celles prévues par l’horaire des visites ;
m10.9 Lorsqu’un homme marie une nouvelle femme, la séquence des visites conjugales est interrompue et la nouvelle femme a préséance sur les autres. Si elle est vierge, il demeure avec elle durant sept jours sans avoir à compenser les autres pour son absence.


L’essentiel de l’Umdat al-salik est disponible en version Word sur internet. Cliquez : de Point de Bascule consacré aux mutilations génitales féminines rapporta l’endossement que Tariq Ramadan et plusieurs autres autorités contemporaines de l’islam ont accordé au manuel.
ICI].

21/08/2010

Les Frères Musulmans font interdire les débats sur internet concernant l’amputation prescrite par la charia !

Et pour cause…

FDF

.

21 Août 2010

La nouvelle date déjà de quelques mois (mars 2010) mais elle n’en est toujours pas moins fort pertinente pour comprendre où conduirait l’application de la charia promue par Présence Musulmane Canada (PMC) et la Muslim Association of Canada (MAC), les deux sections locales des Frères Musulmans.

Le site australien Adelaidenow.com.au rapporta le 24 mars dernier que la Cour de charia de Kaduna dans le nord du Nigéria a ordonné aux supporteurs d’un groupe de défense des droits humains du pays de cesser leurs discussions sur Twitter et Facebook concernant l’amputation pour vol prévue par la charia.

La discussion se poursuivait depuis 2000 lorsque Malam Buba Bello Jangebe avait été amputé conformément à la charia pour avoir volé une vache.

L’injonction de la Cour faisait suite à une requête de la section nigériane des Frères Musulmans qui avait plaidé que les forums internet seraient utilisés « pour se moquer de la charia et la dépeindre sous un jour négatif ».

L’article intégral est disponible en version originale anglaise en cliquant [ICI].

L’article o8.7.19 du manuel de charia Umdat al-salik prévoit que tout commentaire sarcastique au sujet de la charia doit être puni.

Un article précédent de Point de Bascule a expliqué l’importance du manuel et identifié plusieurs autorités de l’islam (dont Tariq Ramadan) qui l’endossent. Cliquez [ICI].

En 2007, la Cour de charia du Nigéria a également interdit la présentation d’une pièce de théâtre intitulée Phantom Crescent (Le croissant fantôme) parce qu’à l’instar des discussions sur internet prohibées récemment, elle portait un regard critique sur la charia.

Le site de l’organisation Theatre Without Borders (Théâtre sans frontières) donne une brève description de la pièce. Cliquez [ICI].

Le Soleil du Sénégal rapporta la nouvelle en français le 8 octobre 2007. Cliquez [ICI].

Source: http://tinyurl.com/27w3erh

07/08/2010

Piège à cons au Québec: la plus grande conférence islamique de l’histoire à Montréal!

Une nouvelle organisation des Frères Musulmans annonce la tenue de « la plus grande conférence islamique de l’histoire de Montréal »

6 Août 2010

Original English version: Click [HERE]

Note de PdeB: Cette nouvelle a été originalement publiée en anglais le 5 août 2010 par le Global Muslim Brotherhood Daily Report.

Une nouvelle organisation affilée au réseau des Frères Musulmans a annoncé la tenue de « la plus grande conférence islamique de l’histoire de Montréal» le 25 septembre prochain. Dans l’annonce de l’événement, on mentionne notamment la participation des conférenciers suivants associés au réseau des Frères Musulmans (Que du « beau linge…) :

– Tariq Ramadan, le petit-fils du fondateur des Frères Musulmans ;

– Jamal Badawi de l’Islamic Society of North America (ISNA) et leader des Frères Musulmans en Amérique du Nord ;

– Zainab Al-Alwani du Fiqh Council of North America (FCNA), sans doute la fille ou une proche parente de Taha Al-Alwani du réseau américain des Frères Musulmans;

– Abdalla Idris Ali (ISNA).

Yasir Qadhi, un autre des conférenciers annoncés, a été impliqué dans le passé dans une controverse après avoir nié l’Holocauste. Selon le Sunday Telegraph (Londres) du 3 janvier 2010, Qadhi a décrit l’Holocauste en 2001 comme une supercherie. Il affirma que « jamais Hitler n’avait eu l’intention d’éliminer les Juifs massivement » et que « tout cela n’était que de la propagande ». Bien qu’il ait affirmé plus tard avoir été induit en erreur lorsqu’il formula ces remarques, il n’en afficha pas moins des hyperliens vers des articles écrit par un négationniste notoire de l’Holocauste sur un forum islamique accessible sur internet, selon le Centre for Social Cohesion.

L’organisation United for Change (Unis pour le changement) se décrit de la façon suivante :

« La mise sur pied de l’organisation United for Change résulta d’un voyage récent organisé au Mali. United for Change fut mise sur pied pour contribuer à la réalisation d’un monde où les principes les plus nobles de l’islam sont appliqués pour unir les musulmans et pour alléger la souffrance humaine directement attribuable à la négligence humaine, à l’insensibilité et aux mauvaises conduites. United for Change veut favoriser l’unité des organisations musulmanes d’Amérique du Nord pour que puissent être entreprises des tâches monumentales qui exigent plus de ressources humaines et matérielles que celles que peuvent mobiliser des groupes isolés. À travers cet effort, nous visons à encourager l’unité, la coopération et la bonne volonté entre les groupes et les organisations participants, à promouvoir la compassion et l’empathie et à contribuer au soulagement de la misère des communautés pauvres et marginalisées en Amérique du Nord et à l’étranger. »

Une des membres et co-fondatrice de United for Change est Asma Mirza. Elle fut identifiée comme la présidente de la Muslim Student Association (MSA) en 2008. Des photos et d’autres documents laissent présumer qu’Asma Mirza est la fille ou une proche parente de Yacub Mirza, l’ancien vice-président d’origine pakistanaise de la Fondation SAAR. La Fondation SAAR (aujourd’hui démantelée) regroupait plusieurs organisations islamiques basées dans le nord de la Virginie qui furent perquisitionnées par la police en 2003. La Fondation SAAR fut établie en 1983 par des individus qui établirent d’autres courroies de transmission des Frères Musulmans aux États-Unis, notamment la Muslim Student Association (MSA), l’Islamic Society of North America (ISNA) et l’International Institute of Islamic Thought (IIIT).

On considère généralement que SAAR était financée par la famille al-Rajhi d’Arabie saoudite. Jusqu’à récemment l’organisation faisait l’objet d’une enquête pour déterminer si elle avait financé des activités terroristes. En août 2007, Mirza participa à un panel lors d’un congrès de l’ISNA en compagnie de Zaki Barzinji, vraisemblablement un parent de Jamal Barzinji, un autre personnage important au sein du réseau SAAR. Le leadership de plusieurs organisations affiliées aux Frères Musulmans est progressivement transféré aux descendants des fondateurs. Jamal Barzinji fut l’un des fondateurs de la Muslim Student Association (MSA) au début des années ’60.

La conférence de Montréal est commanditée par Islamic Relief Canada. L’organisation-mère Islamic Relief Worldwideadministrateurs est Ibrahim el-Zayat, un leader des Frères Musulmans en Allemagne et pour toute l’Europe. El-Zayat est également un administrateur de la section britannique de l’IRW. L’IRW est une compagnie enregistrée au Royaume-Uni et des documents officiels indiquent que le Dr Ahmed al-Rawi, l’ancien dirigeant de la Fédération des organisations islamiques d’Europe (FOIE) et le président de la Muslim Association of Britain (MAB), compte parmi ses directeurs. (IRW) a son siège social en Grande-Bretagne. Un de ses

Un autre directeur de la compagnie IRW est Issam al-Bashir, un ancien ministre des Affaires religieuses du Soudan. Dans le passé, des articles du GMBDR élaborèrent sur les différentes positions occupées par al-Bashir au sein d’organisations contrôlées par les Frères Musulmans. Dans plusieurs pays européens, la section locale de l’IRW est associée à la section locale des Frères Musulmans.

Source: Point de Bascule