Francaisdefrance's Blog

12/09/2011

Belgique: El Khassem tente d’égorger Mohamed pour une place de parking…

En terres civilisées, une bonne engueulade suffit; et ça en reste là. Chez ces maboules, l’instinct barbare ressort immédiatement: on égorge. Entraînement pour l’Aïd ? Non non; réaction issue de temps anciens où ils sont encore, d’ailleurs…

FDF

.

Un riverain mécontent a entaillé à la gorge un conducteur qui s’était garé devant chez lui

MOLENBEEK-ST-JEAN

“De tels actes pour des futilités telles que des places de parking, c’est tout de même incroyable”. En une phrase, Janine, habitante de la rue de l’Indépendance, à Molenbeek-St-Jean (Bruxelles), a résumé la stupeur des riverains suite à une bagarre qui a mal terminé, ce vendredi, vers 22 h.

“Cela fait trois jours qu’on les entendait se bagarrer au sujet du stationnement, mais là, ça a été vraiment trop loin”. En effet, la victime, Mohammed, 39 ans, selon le parquet de Bruxelles, aurait garé sa Mercedes devant la maison d’un voisin, ce qui n’aurait pas plu à ce dernier. Des insultes ont volé, puis des coups.

El Khassem, 46 ans, s’est alors emparé d’un couteau et a entaillé le trentenaire à la gorge, à hauteur de l’artère jugulaire. Ce dernier baignait dans son sang quand les policiers sont arrivés, alertés par les voisins qui avaient entendu des cris. Son état, grave lorsqu’il a été emmené aux soins intensifs, s’est à présent stabilisé.

Il a donc survécu à une plaie de six centimètres de longueur et de deux centimètres de largeur ! Ce père de trois enfants était apprécié dans le quartier, d’après les échos de ceux qui connaissaient bien. Et selon leurs dires, ce ne serait pas Mohammed qui était le conducteur de la Mercedes, mais c’était bien lui qui était venu rouspéter auprès d’un individu mal garé…

Les suites de l’enquête devraient déterminer la responsabilité de chacun. Quoi qu’il en soit, El Khassem a été placé sous mandat d’arrêt pour tentative de meurtre par le juge Olivier Anciaux étant donné la localisation du coup de couteau.

“Au départ, il ne s’agissait que d’un conflit de voisinage. Mais pour que l’un des protagonistes arrive à égorger son adversaire, on est dans le cadre d’une tentative de meurtre”, a déclaré le porte-parole du parquet, M. Moisnil.

L’agresseur au couteau était déjà bien connu des services de police et de la justice. Il était en attente (novembre) d’un procès pour coups et blessures et avait déjà été condamné à deux ans de prison dans le cadre d’une sombre affaire de stupéfiants. »

Source:  La Dernière Heure