Francaisdefrance's Blog

03/09/2011

On a trouvé enfin une « utilité » au voile intégral !

La cagoule, c’est dépassé; il faut vivre avec son temps. C’est bien la preuve que cette « tenue » est faite pour faire peur… Mais il fallait déjà y penser. Enfin quelqu’un qui a trouvé une « utilité » à ce déguisement ». A ne pas imiter, bien sûr.

La prochaine fois que vous croiserez une voilée, faites très attention. Mais ne tirez pas le premier: c’est interdit. Et en outre, on ne sait jamais ce qu’il y a en dessous… A signaler que dans les contrées où l’on peut voir beaucoup de ces tenues, parfois, sous ce morceau de tissu se cache un extrémiste bardé de bombes. Brrrrrrrrrrr.

FDF

.

Le braqueur troque la cagoule contre le voile intégral…

Un braqueur, plutôt que d’utiliser une classique cagoule, s’est dissimulé sous un voile intégral pour commettre un vol à main armée dans une salle de jeux dans la petite ville de Ratingen, près de Dusseldorf.

Il était voilé de la tête au pied, précise 7sur7, ce qui rend bien difficile son identification. Il est même impossible de savoir s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme !

La personne n’a prononcé que trois mots : « la caisse, la caisse, la caisse « tout en tendant un sac et menaçant la gérante de l’établissement avec un pistolet.

Celle-ci s’est d’ailleurs retrouvé enfermé dans les toilettes et « l’anonyme » a pris la fuite avec la caisse …

La police dispose donc de peu d’indices … sa taille : 1,60 m ! C’est maigre.

Source : Le Post et 7sur7

19/09/2010

Mosquée d’Avignon: des coups de feu, une oreille arrachée, des coups qui pleuvent…

Ahhhhhhhhhh, cette « religion » d’amour, de paix et de tolérance. Heureusement que ses fidèles sont là pour nous faire rire… J’oubliais: « religion » de partage. A Avignon, le partage de la mosquée se fait dans la douleur, sur fond de fanatisme et de querelles personnelles… La fréquentation des mosquées, c’est risqué. C’est pour ça que je n’y vais pas (non, j’rigole…).

FDF

.

RAPPEL : Le 17 février 2008, la mosquée du Chemin-bas d’Avignon à Nîmes avait été le théâtre de violences.

Ce 17 février 2008, au soir, après plusieurs mois de tension, la mosquée du Chemin-bas d’Avignon a sombré dans la violence pendant la prière. A cette époque, deux groupes de fidèles – les partisans de l’iman et ses détracteurs – se partageaient la mosquée à l’heure de la prière. Dans une ambiance particulièrement délétère.
Hier, deux des principaux protagonistes mis en cause dans cette affaire – Boubaker Slimani, un fidèle proche de Driss Saoudi, l’imam de la mosquée, et Saïd Chibani, un opposant – étaient convoqués devant le tribunal correctionnel. Le premier nommé représenté par M e Romain Floutier a dû s’expliquer sur les coups de feu et sur le pistolet qu’il avait dans la poche ce 17 février dans l’enceinte
de la mosquée. Deux balles avaient atteint le jeune imam du clan des opposants, sérieusement blessé au talon.

Le deuxième prévenu, défendu par M e Jean-Pierre Cabanes, a contesté les coups portés à Boubaker Slimani. « Vous voulez le condamner pour quoi ? proteste M e Cabanes. Parce qu’il a fallu maîtriser Boubaker Slimani qui avait tiré plusieurs coups de feu ? » « J’avais pris cette arme pour me défendre » , a raconté de son côté Boubaker Slimani. « Mais j’ai tiré à terre. Et je demande pardon à la justice pour l’arme . Dans la mosquée, il me regardait comme ça » , mime ce sexagénaire, évoquant les moqueries, provocations des opposants de l’imam… Ou encore des coups qu’il aurait reçus ce 17 février, avant que, ce soir-là, tout dégénère. « C’est un menteur. Et il va le payer très cher devant Dieu » , trépigne Said Chibani qui sera finalement expulsé de la salle.
« La trame de fond de cette histoire, ce n’est pas l’aspect religieux, a relevé M e Romain Floutier, l’avocat de Boubaker Slimani. Il y a derrière tout cela un aspect polito-financier. A cette époque se préparaient les élections du Conseil français du culte musulman (CFCM). » L’avocat évoque alors « l’intervention bienveillante » d’un membre du CFCM qui aurait essayé, selon lui, de rallier à sa cause, l’association cultuelle de la mosquée du Chemin-bas d’Avignon. D’où ces tensions et incidents qui se multiplieront ? « Derrière tout cela, il y aussi les agissements de ceux qui ont voulu prendre le pouvoir de l’association cultuelle », assure l’avocat. Le tribunal a suivi les réquisitions du vice-procureur Patrick Pribile. Boubaker Slimani a été condamné à un an de prison avec sursis ; Said Chibani à 6 mois de prison avec sursis.

Source: http://tinyurl.com/22tuvyv

09/09/2010

Délinquance: à 17 ans, il tire sur des policiers.


Mineur, délinquant, il tire sur des flics. Rien de neuf sous le soleil. Mais bon, ça commence à bien faire.

FDF

.

Coups de feu au Mirail : un mineur présenté au parquet.

À la suite des coups de feu à répétition, la préfecture a annoncé des renforts de police dans les cités sensibles de la Ville rose./Photos DDM, archives.

À la suite des coups de feu à répétition, la préfecture a annoncé des renforts de police dans les cités sensibles de la Ville rose./Photos DDM, archives.

Un jeune de 17 ans a été présenté au parquet, hier soir, dans le cadre de l’enquête sur les coups de feu tirés dans le quartier du Mirail et sur des policiers le 24 août. L’autre adolescent de 15 ans interpellé dans cette même affaire par les enquêteurs de la PJ, mardi à La Reynerie, a été remis en liberté. Il n’en a pas fini avec la justice pour autant. Il devait être présenté devant un juge des mineurs pour s’expliquer sur la détention d’une quantité d’un peu plus de 1 kg de résine de cannabis retrouvé à son domicile par les policiers…


Source: http://tinyurl.com/28xlqwl