Francaisdefrance's Blog

13/06/2011

Après les avions furtifs, les réseaux de communication furtifs…

Reste à trouver la version civile pour contrer efficacement les « chasseurs de sorcières » qui polluent quotidiennement la vie de ceux qui, sur le Net, travaillent à prouver la vérité que le « politiquement correct » ne veut absolument pas divulguer. Ca ne doit pas être bien difficile à mettre au point…
FDF
.

Un Internet «fantôme» pour contourner la censure des dictatures…

WEB – Les Etat-Unis travaillent à un projet visant à mettre en place une sorte d’Internet furtif pour déjouer les plans des dictateurs…

Un Internet «fantôme » contre le côté obscur de la force. L’administration Obama travaille sur un projet mondial visant à déployer un Internet «fantôme» ainsi que des systèmes de téléphonie mobile permettant aux dissidents de déjouer la censure des régimes dictatoriaux, rapporte dimanche le New York Times. Ces efforts ont été révélés lors de nombreuses interviews menées par le quotidien new-yorkais ainsi que dans des documents et des câbles diplomatiques secrets obtenus par ce dernier.

Les Etats-Unis mènent ainsi des projets discrets pour créer des réseaux de téléphones portables indépendants à l’intérieur de certains pays et conduisent aussi une opération digne du plus pur roman d’espionnage pour mettre en place un Internet furtif. Dans cette perspective, de jeunes entrepreneurs de Washington cherchent à mettre au point des équipements électroniques n’attirant pas l’attention et suffisamment compacts pour être transportés dans une valise de voyage ordinaire.

Communiquer avec l’extérieur sans être repéré

Financée par une allocation de deux millions de dollars du département d’Etat, cette valise pourra passer les frontières d’un pays donné et les équipements y être rapidement assemblés pour permettre des communications sans fil sur une vaste zone avec un accès à Internet. Certains de ces projets portent sur de nouvelles technologies en développement aux Etats-Unis tandis que d’autres s’appuient sur des techniques et outils déjà créés par des pirates informatiques.

Les réseaux de communications furtifs permettront aux activistes de pays comme l’Iran, la Syrie et la Libye de communiquer avec l’extérieur sans que le gouvernement puissent même les détecter, selon des participants à ce projet cités par la NYT. Dans un des projets les plus ambitieux, le département d’Etat et le Pentagone ont consacré au moins 50 millions de dollars pour créer un réseau indépendant de téléphone mobile en Afghanistan utilisant des tours sur des bases militaires protégées comme relais à l’intérieur du pays…

…Suite et source: http://www.20minutes.fr/article/740085/internet-fantome-contourner-censure-dictatures

29/12/2010

Des sites internet chrétiens vandalisés par des intégristes musulmans au Liban.

Ils se mettent au goût du jour les muzz. Ils arrivent maintenant à pirater des sites internet chrétiens… La « cybermuzz-invasion » a commencé. Heureusement que nous autres, résistants, sommes armés depuis plus longtemps qu’eux pour faire mumuse sur le net… Et si le conseil des églises du Moyen Orient a besoin d’un coup de main, il peut nous contacter.

FDF

.

Au Liban, un deuxième site internet,celui de l’union catholique internationale pour la presse chrétienne, a été piraté.

Les pirates informatiques ont détruit la totalité de son contenu. Le 13 janvier dernier, déjà, le contenu du site internet du conseil des églises du Moyen Orient avait été entièrement remplacé par du matériel de propagande intégriste musulmane.

Pour le père Toni Khadra, directeur du bureau de l’UCIP à Beyrouth, c’est une attaque aux valeurs communes de convivialité entre christianisme et islam.

Source: http://news.catholique.org/