Francaisdefrance's Blog

09/02/2012

Leçon de français…

Avec tous les commentaires pratiquement incompréhensibles que je reçois qui émanent des « bienfaits de l’immigration », j’ai pensé (ça m’arrive…) que rien ne vaut un bon poème pour parfaire leur connaissance de notre langue. En fait, je participe à ma façon à l’intégration de ces pauvres « jeunes » qui ont du mal car ils se sentent rejetés. Merci qui?

FDF

.

Que c’est beau, dommage que l’auteur doive se dissimuler
pour ne pas être traité de raciste ou pire.

Évocation douce-amère
Mais pourquoi le taire
Le couscous nous savons le faire
aussi bien que ta mouquère

Tu l’as voulue l’indépendance,
Tu réclames même la repentance
Alors que fais-tu en France
Baladant ton arrogance?

Avec toute ta famille,
Tes femmes et tes filles,
Que les voiles entortillent
Notre économie tu bousilles

Tes fistons cambriolent,
D’autres plus marioles
sont dans la fumerolle
et roulent en belles bagnoles.

Tu ne connais pas le travail,
Pour toi c’est l’épouvantail,
A sa vue, tu bailles,
Et même tu défailles…

Tu es couvert par la Secu,
Tu as en plus la CMU,
Et tu restes à l’affût
Tu rêves en plus d’être élu…

En plus tu promets l’Islam,
A genoux sur le macadam,
Tu fêtes le ramadan.
Et des fatwa tu brames.

Alors petit maghrébin
Avec sous le bras tes bambins
Et tout ton saint-frusquin

Va retrouver ton président faquin.

La France n’est pas biculturelle
Vous êtes notre érésipèle
Plus même, nos écrouelles

.

QUAND REVIENDRA-T-IL CHARLES MARTEL?
Ronsard ne nous avait il pas prévenus ?

.

France de ton malheur tu es cause en partie,
Je t’en ai, par mes vers, mille fois avertie.
Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
Qui se moquent de toi quand tu es en danger,
Car la plus grande part des étrangers obtiennent
Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent.

Pierre de Ronsard (1524 -1585)
Et ces vers datent bien du XVIème siècle !

Merci à Francinette…

04/03/2011

Pierre de Ronsard: déjà, à l’époque, cet homme voyait juste…

Et encore un visionnaire. que l’on n’a pas pris au sérieux, bien sûr. Qu’il soit rassuré. En 2011, ça n’a pas changé…
FDF
.

 

        • Pierre de Ronsard (1524 -1585):
        • France de ton malheur tu es cause en partie, Je t’en ai par mes vers mille fois avertie. Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers qui se moquent de toi quand tu es au danger, Car la plus grande part des étrangers obtiennent les biens qui à tes fils justement appartiennent…