Francaisdefrance's Blog

21/06/2011

Fillette kamikaze au Pakistan…

 

   

Courageux, les talibans…Ils n’ont même pas les c……. pour se sacrifier eux-même. Et ils envoient des enfants à leur place, ces cons. Ecoeurant!

 

FDF

.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La police pakistanaise a indiqué lundi avoir arrêté une petite fille de 9 ans bardée d’explosifs qui devait commettre un attentat suicide à un barrage policier dans un district du nord-ouest secoué par la rébellion islamiste.

Aucune source indépendante ne pouvait confirmer les intentions de la petite fille, mais si les affirmations de la police était confirmés, il s’agirait de la première fois au Pakistan qu’une petite fille est utilisée par des rebelles islamistes pour commettre un attentat contre les forces de sécurité.

Elle a été arrêtée à une cinquantaine de mètres d’un barrage de police des faubourgs de Taimargara, la principale ville du district du Bas Dir, où l’armée avait menée une offensive en 2009 pour déloger les talibans.

«Elle se comportait de manière étrange», a déclaré à l’AFP le chef de la police de la région, Qazi Jamil-ur-Rehman. «Elle portait 8 kg d’explosifs, ce qui est très lourd pour son âge. C’était une écolière innocente qui avait peur. Elle est avec nous, et nous allons tenter de retrouver sa famille».

Selon la police, la fillette a raconté avoir été enlevée quelques jours plus tôt à Peshawar, principale ville du nord-ouest du Pakistan, puis emmenée dans le Bas Dir, proche de la frontière afghane.

«Ils m’ont dit dit d’appuyer sur le bouton»

Elle est apparue devant les caméras de la télévision nationale dans son uniforme bleu et blanc d’écolière. «Ils m’ont dit dit d’appuyer sur le bouton lorsque je serai près de policiers», a-t-elle déclaré à propos de ses ravisseurs lors d’une conférence de presse.

Si les attentats suicide se sont multipliés au Pakistan ces dernières années, ils ont été rarement commis par des femmes ou des enfants, même si les rebelles sont régulièrement accusés d’utiliser des kamikazes adolescents.

Le 26 décembre dernier, une femme kamikaze vêtue d’une burqa avait tué 43 personnes à un point de distribution d’aide alimentaire de l’ONU à Khar, principale ville du district tribal de Bajaur, frontalier de l’Afghanistan.

Le Pakistan est depuis 2007 en proie à une multiplication des attentats qui ont tué près de 4500 personnes, attribués aux talibans et à leurs alliés qui ont déclaré la guerre sainte au gouvernement d’Islamabad pour le punir de son alignement sur la stratégie américaine dans la région.

Source: http://fr.canoe.ca/