Francaisdefrance's Blog

05/08/2011

Ramadan: pas bon pour la santé, cousin…

Je suis content. Enfin quelqu’un qui me rejoint sur l’hypocrisie qu’est la ramadan… On se prive le jour et on fait des orgies de bouffe la nuit. Le corps humain doit se demander ce qu’il se passe. Le ramadan fait des victimes; le carême, non… D’après certains médias, il y a de plus en plus de musulmans qui font le ramadan: suicidaires, les muzz, suicidaires… Enfin; c’est eux que ça regarde. Mais les hôpitaux, c’est nous qui payons pour eux…

FDF

.

Le ramadan est une perversion du carême !


« Le ramadan n’est pas seulement une mauvaise copie du carême, c’est une perversion du carême (comme de nombreuses pages du Coran sont une perversion de la Bible, etc.). Le symbolisme du jeûne de carême est, notamment, la purification de l’âme par le retranchement de la nourriture du corps (car le jeûne purifie le corps). Mais le ramadan, c’est le contraire. Car si l’on jeûne dans la journée, la nuit on fait bombance (et on digère dans la journée). Dans les pays musulmans, la consommation alimentaire augmente de 30 % pendant le ramadan. (C’est pourquoi chez nous toutes les chaînes de supermarchés ont leurs rayons spécial ramadan, alors que, si le carême était vécu par les catholiques comme 40 jours de jeûne, il ne pourrait pas y avoir de rayons spécial carême, pour la bonne raison que le jeûne de carême c’est une réelle privation.) L’orgie de nourriture est telle que les hôpitaux sont pris d’assaut par des malades qui présentent tout l’éventail des pathologies liées à la surconsommation de nourriture (et grasse, et sucrée…), depuis la simple indigestion jusqu’aux crises cardiaques. Et il y a des émissions spéciales à la télévision pour demander aux gens de se modérer et donner des recettes de plats moins riches. En ces temps de dictature hygiéniste, le ramadan devrait être interdit… »

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/

A noter:

Le jeûne du mois de Ramadan est obligatoire pour tout musulman dès la puberté. Il existe cependant des dérogations pour certaines personnes, en particulier pour les malades. En effet, lorsque le jeûne peut avoir des conséquences néfastes sur son état de santé, le musulman est autorisé à ne pas jeûner. Malheureusement, de plus en plus de personnes exemptées de jeûne insistent pour le faire et refusent la dispense qui leur accordée sur le plan religieux. Elles commettent alors un acte répréhensible puisque le jeûne nuit à leur santé. Cette situation se retrouve notamment chez des patients atteints de maladie chronique comme le diabète.
Le ramadan: que du bonheur…