Francaisdefrance's Blog

10/05/2011

Dépouille de Ben Laden: les intégristes prêts à tout pour le récupérer.

Continuez à nous faire rire, les intégristes. Vous nous avez assez fait pleurer avec vos attentats…

FDF

.

La volonté des américains d’immerger le corps de Ben Laden pour éviter de créer un lieu de pèlerinage aura été vaine.

Un peu partout dans le monde, les admirateurs du chef d’Al Quaïda semblent s’équiper en vue d’un pèlerinage sur les lieux mêmes où repose leur guide spirituel. Depuis l’annonce de Barak Obama, des bouteilles de plongée, des palmes et autres tubas viennent agrémenter la panoplie des fondamentalistes non sans quelques complications techniques. En effet, la sangle des masques qui s’emmêle parfois avec les poils de barbe provoque chez certains des douleurs forts désagréables.

Le premier pèlerinage prévu à la mi-juin pourrait voir des centaines de fidèles par moins 250 mètres. Un rassemblement attendu avec impatience par la fédération pakistanaise des grands requins blancs.

JPEG - 45.7 ko

Vu sur: http://notrejournal.info/

07/12/2010

Financement de réseaux terroristes: le filon du Hadj…

La plus grosse tirelire du monde…

Selon Wikileaks.

Il n’y aurait rien d’étonnant…
FDF

.

Le Hadj, le cinquième pilier de l’islam, inquiète les Etats-Unis. Selon une note diplomatique classée confidentielle, rédigée en mai 2009 par l’ambassade des Etats-Unis à Riyad, les américains ont demandé à leurs homologues saoudiens de limiter le montant des sommes d’argents que des pèlerins emportent dans leurs bagages à leur retour du pèlerinage.

Pour les services américains, des sommes d’argent considérables sont collectées chaque année au cours du pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. Et ces sommes seraient versées par la suite à des « réseaux terroristes » ! Dans un télégramme, daté du 29-05-2009, confidentiel de l’ambassade américaine à Riyad, révélé par Wikileaks, des conseillers américains ont pressé, lors d’une réunion d’information, les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur saoudien de surveiller « les mouvements des liquidités » qui quittent l’Arabie Saoudite au cours du Hadj.

Selon les responsables américains, « des groupes terroristes, y compris le Hamas et le Hezbollah, collectent probablement des millions de dollars annuellement, le plus souvent à l’occasion du pèlerinage et de ramadan ».

Les américains n’hésiteront pas à confier également à leurs homologues saoudiens que « les donateurs privés en Arabie saoudite demeurent la principale source mondiale de financement de groupes terroristes ». Face à ces accusations, les saoudiens ont tenté de rassurer les services américains en promettant l’application d’une nouvelle loi qui interdit aux hadjis de quitter le territoire saoudien avec une somme d’argent qui dépasse un seuil limité.

Et pour colmater cette « faille de sécurité » qui est le « hadj », selon la terminologie employée par les américains dans ce câble diplomatique, les saoudiens ont mis en place une nouvelle cellule du renseignement financier qui enquêtera et analysera toutes les collectes d’argent organisées au cours du pèlerinage à la Mecque.

Les hadjis seront, des lors, mis sous surveillance et leur portefeuille fera l’objet d’un contrôle minutieux. Et pour le moindre écart, un pèlerin risquera de se retrouver sur le banc des accusés pour « financement de réseaux terroristes » !

Source: http://tinyurl.com/yftbyme

22/11/2010

ALGER REDEVIENT LA CAPITALE DE LA FRANCE OCCUPEE…. PAR LES ALGERIENS !

Elections 2012… Il va falloir ne pas se tromper de bulletin de vote, sinon…


FDF
.

Après Giscard et Chirac, Sarkozy remet Alger sur la sellette, comme l’interlocuteur incontournable de la politique française.

Une véritable hystérie gagne nos ministres passés, présents… et à venir.

« Se rendre à Alger devient le pèlerinage obligé pour tout ministre ou présidentiable français. » (PB)

Après ALLIOT-MARIE et VILLEPIN, hier, RAFFARIN, aujourd’hui, c’est HORTEFEUX qui décide d’aller brosser le burnous du Bouteflika, demain.

On a le droit de se poser des questions à les voir, tous, se presser auprès de « son éminence » pour faire les salamalek d’usage en pays oriental.

Certains vous diront que négocier avec l’Algérie est indispensable pour « décrocher » des marchés qui redresseraient l’économie française.

Rien n’est plus faux et les français l’ont très bien compris.

D’ailleurs, la très indépendante Algérie s’est déjà rapprochée, de très près, des américains (les nouveaux colons) et ils ont décidé d’un commun accord, qu’il n’y aurait  «aucun pays étranger » qui interviendrait ni dans le Sahara ni en Afrique subsaharienne. Exit la France.

Ca veut dire que la France ne pourra plus compter sur l’uranium convoité du Niger. Quant au reste des ressources africaines, appelées « richesses », elle n’avait plus que l’avantage de payer très cher leurs produits. Dans les marchés de demain, l’Amérique, partenaire de l’Algérie, préemptera et la France paiera encore plus cher.

Le nouveau gouvernement (très gaulliste) de Sarkozy met trop d’empressement à se prosterner devant Bouteflika, pour que les seuls intérêts financiers de la France en soient la véritable raison.

Ces gens-là pensent-ils que les français ont perdu leur bon sens légendaire ? Que nenni !

Nous savons à quel point la France est endettée puisque nous supportons les restrictions rigoristes qu’elle nous impose, à nous, pour sortir d’une crise que nous pourrions éviter.

En appliquant des mesures très simples et de bon sens, la France pourrait dès demain, remplir à nouveau, ses caisses vides sans devoir mendier d’hypothétiques marchés à une Algérie exsangue dont le seul but est de coloniser la France.

Pour cela, il faudrait, qu’avec fermeté, la France cesse d’importer une main d’œuvre algérienne dont l’employeur principal est, chez nous, L’ASSEDIC.

Car, si la France veut faire des économies, elle doit impérativement revoir sa politique immigrationniste suicidaire.

Et, comme les français ont oublié d’être idiots, ils ont compris que toutes ces allées et venues en Algérie n’augurent rien de bon pour leur avenir face à ce problème essentiel qu’est devenue l’immigration dans notre pays.

On se demande, donc, avec inquiétude :

– Quelles concessions vont encore faire les gaullistes à l’Algérie après qu’Alliot-Marie ait déjà promis à Bouteflika, plus de visas et une libre circulation, à sens unique, des immigrés algériens ?

– Quel paquet-cadeau, offert par la France, transporte Raffarin dans ses valises ?

– Quelles promesses, au nom de la France, aura faites un Villepin à Bouteflika, pour obtenir les voix des algériens en France ?

– A quel prix Hortefeux rachètera sa repentance pour avoir tenu des propos « racistes » ?

Quand on sait qu’un Azouz Begag ou une Fadela Amara, gens de gauche, introduits dans les gouvernements de droite sous Chirac et Sarkozy, militent pour la république algérienne dans l’espoir de voir – comme Montebourg le fait, aujourd’hui, au Parti socialiste – des algériens de souche à la tête de l’Etat français.

Alger capitale de la France ? Oui, si nous ne nous décidons pas très vite à condamner ces partis en place qui vendent la France à l’Algérie. Et la seule manière de les condamner est de nous investir dès aujourd’hui, dans les élections de demain.

A qui ferez-vous confiance en 2012, alors que vous savez, déjà, que ceux en place, vous trahissent en 2010 ?

On entend dire de ces Résistance Républicaines, Blocs identitaires et autres formations nationalistes qui voient, de jour en jour, grossir leurs rangs, que ce sont des partis extrémistes parce qu’ils se révoltent.

Ils ont raison de se révolter. Ils voient clairement notre pays aller à la faillite par la faute des politiques français, toujours prêts à faire les yeux doux à un pays fantôme, l’Algérie, continuant, en cela, la politique menée depuis son indépendance par De Gaulle.

Car ces groupes ou associations ou partis politiques ont compris que notre passé de français en Algérie, ressemble à leur présent et ils appréhendent leur avenir. Et, tout comme nous nous sommes dressés, en Algérie française, contre le pouvoir en place, ils sont bien décidés, aujourd’hui, à faire de même pour conserver à la France, son territoire.

Notre combat d’hier est devenu le leur mais il demeure, toujours, le nôtre. Nous devons leur apporter tout notre appui et notre expérience pour éviter les écueils que nous avons rencontrés et rencontrons encore, dans la politique pro algérienne du pouvoir en place.

Nous savons, d’ores et déjà, que notre vote n’ira jamais à la gauche pro arabe et pro immigrationniste.

Mais nous ne devons pas laisser cette droite asservie recommencer les erreurs du passé.

Regardez donc tous ces ministres RPR-UMP qui se sont bousculés pour décrocher un maroquin (comme ça porte bien son nom !), se précipiter pour ce prosterner aux pieds d’un algérien qui hait la France.

Allons-nous les laisser vendre la France à l’Algérie comme ils l’ont fait par le passé ?

Pourrions-nous faire confiance à un Mariani qui parlait de « reconnaissance de génocide sur les français d’Algérie » il y a quelques jours et qui, pour une place de ministre, vend son honneur à une équipe qui nous raye de la France ?

Car, c’est bien de cela qu’il s’agit. Vous êtes-vous demandé qui a été nommé, dans ce nouveau gouvernement, au  « secrétariat aux rapatriés » ?

Personne ! Pourquoi ? Parce qu’il a disparu, purement et simplement, de la liste des ministères constitués.

Comment voulez-vous qu’ils soient en train de lècher la poire au Bouteflika et, en même temps, nous reconnaître en nous faisant exister sous une forme quelconque dans leur politique gouvernementale ?

Non. C’est incompatible. Alors, comme toujours, ils choisissent les algériens d’abord !

Pendant 50 années de notre vie en France métropolitaine, nous nous sommes battus pour que l’Etat reconnaisse son implication dans l’abandon de notre peuple et dans notre exode forcé au profit des algériens.

En réponse à nos revendications, pendant 50 ans, la droite et la gauche ont continué de favoriser les algériens, à notre détriment, faisant tout pour nous désavantager, pour nous faire taire, pour nous refuser toute reconnaissance légitime. H. Falco ayant été le dernier en date à nous avoir trahis dans le texte de loi concernant le mémorial du quai Branly.

Pendant 50 ans, avec un mépris affiché, ils nous ont collé une étiquette d’extrémiste, ne se souciant de notre passé qu’au moment des élections.

Et bien, oui. Nous acceptons d’être des extrémistes. Au même titre que le sont les patriotes de Résistance républicaine, des Ligues du Sud ou du Midi, de l’Alsace d’abord ou du Bloc identitaire et bien d’autres encore.

Comme eux, nous voulons la France aux français. Peut-être, plus qu’eux, parce que nous avons souffert, jusque dans notre chair, de l’abandon par la France des fervents patriotes que nous étions et que nous sommes restés.

Alors, il n’est plus question de nous tromper. Dans 18 mois, nous devrons choisir ceux qui nous rendront notre fierté de rester français. Et, ceux-là, n’appartiennent ni à L’UMP, ni au PS, ni aux Verts.

Trop de noms de traîtres à notre cause résonnent comme un glas dans notre mémoire. De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy…

Nous avons le devoir de nous unir à tous ceux qui, comme nous, rejettent les partis de la droite UMP/UDF/MoDem et, avec plus de force encore, les partis de la gauche PS/PCF/VERTS.

Avec les partis républicains, nationalistes et patriotes, nous serons plus forts pour ébranler, dès aujourd’hui, l’édifice qu’ils se sont bâti et qui doit impérativement tomber demain, si nous voulons conserver la France aux français.

C’est dans l’union avec toutes ces forces vives profrançaises, qui comptent une jeunesse forte et révoltée contre les apparatchiks au pouvoir, que nous retrouverons notre dignité de français.

.

Source: http://echodupays.kazeo.com/

20/11/2010

Prenez votre temps…

MECQUE 2010 : L’arrivée du premier vol retour prévue samedi…

Tout est bien qui finit bien. Malgré la perte de deux oudjadjs (Elhadji Alioune Mbaye et Adja Mariame Guène) aux Lieux saints de l’Islam, les 2.961 pèlerins de la mission officielle du Haj 2010 rentrent au Sénégal à partir de cette nuit, avec l’espoir de voir leurs prières exaucées par le Tout-Puissant. 

La Mecque, ville sacrée se vide lentement, mais sûrement, de son beau monde. Un monde composé de plusieurs millions de fidèles musulmans, tous acquis à la cause de Dieu Le Créateur. Ils étaient venus sacrifier aux devoirs que leur imposait le pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam et qu’ils ont effectué avec brio, mais surtout avec l’espoir de voir leurs prières exaucées par le Miséricordieux. Parmi eux, quelque 2.961 Sénégalais de la mission officielle qui ont franchi toutes les étapes de « l’épreuve », de Médine à Mousdalifa, en passant par La Mecque, Mouna, Arafat (où ils ont prié toute une journée pour que Dieu leur accorde sa Grâce) et le lancer des trois Jamrates ou la lapidation de Satan. N’empêche que durant leur séjour en Terre sainte de l’Islam, nos compatriotes, à leurs heures perdues, parcouraient les vastes rues de la cité religieuse pour faire des emplettes à offrir à leurs familles et proches…

Lu sur: http://www.lesoleil.sn/

15/11/2010

Pèlerinage à la Mecque: « ils » se baisent entre eux…

Il n’y a pas de raison que ce soient toujours les mêmes qui subissent les arnaques. Certains pèlerins de la Mecque en ont fait les frais. Le plus amusant est que les arnaques viennent de sociétés organisatrices du voyage, qui semblent être de même confession que les « fidèles »… C’est tous les ans pareils mais les muzz se font encore avoir. C’est du masochisme?

FDF

.

Arnaque pour les pèlerins de la Mecque !

Envol rocambolesque le 24 octobre dernier à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. / Photo DDM, archives Michel Viala
Envol rocambolesque le 24 octobre dernier à l’aéroport de Toulouse-Blagnac. / Photo DDM, archives Michel Viala

Alors que le pèlerinage annuel des Musulmans prend fin le 16 novembre, les pèlerins de la région ont une nouvelle fois été victimes des pratiques commerciales abusives d’agents de voyage.

Dimanche 24 octobre l’avion qui devait décoller à 7 heures avec 91 pèlerins en partance pour le pèlerinage à La Mecque n’est jamais arrivé. Dans leurs vêtements blancs, les futurs hadjs et hadjas prennent leur mal en patience. Mais leurs enfants venus les accompagner demandent des explications qu’un homme d’une cinquantaine d’années, dégoulinant de sueur tente laborieusement de leur fournir. Prénommé Habdelhamid, ce monsieur est le rabatteur de l’agence Amen International voyage qui est en charge des pèlerins du Lot-et-Garonne, du Tarn-et-Garonne, de l’Ariège et de la Haute-Garonne restés en rade dans le hall « D » de l’aéroport toulousain.

Officiellement il s’agirait d’un problème de visa délivré trop tard par le consulat d’Arabie Saoudite. Mais la veille, le décollage d’un premier avion de pèlerins a déjà été annulé et le vol reporté sine die. Et dans l’après-midi, 450 pèlerins qui s’apprêtaient à décoller ont été contraints de débarquer à la suite du contrôle de sécurité de l’appareil. « Depuis deux ou trois ans les retards au décollage des charters de pèlerins sont devenus monnaie courante, quand ce ne sont pas des problèmes liés aux escrocs qui leur vendent des billets fictifs », explique-t-on au service de renseignement de l’aéroport.

Chacun des 91 pèlerins qui ne finiront par décoller que le lendemain matin après une nuit passée dans l’aérogare a payé 3 800 € pour une vingtaine de jours en terre sainte, vol et hébergement compris. Mais aucun n’a traité directement avec l’agence qui organise le voyage. « Les pèlerinages sont vendus par des rabatteurs qui sollicitent les gens sur les marchés ou dans les mosquées. Ils distribuent parfois des flyers dans les lieux de prière, mais ces documents renvoient au rabatteur et ne mentionnent jamais le nom de l’agence », raconte le fils d’un pèlerin. De fait, contactée par téléphone, à partir du numéro fourni sur sa carte de visite, l’Agence Amen International voyage est injoignable.

Car s’il est bien réel, le numéro indiqué renvoie sur le rabatteur toulousain. Un rabatteur qui se charge de tout depuis la collecte des chèques et des passeports une quinzaine de jours avant le voyage, jusqu’au rendez-vous de départ fixé par téléphone 48 heures avant le décollage, et la restitution des documents visés par le consulat saoudien quelques minutes avant d’embarquer.

Ces pratiques commerciales de dernière minute ne sont que très rarement dénoncées par les pèlerins souvent âgés. Mais beaucoup de leurs enfants, souhaitent désormais « mettre ça sur la place publique pour que les instances concernées interviennent enfin pour faire cesser ce trafic. »

Source: http://tinyurl.com/2ub8ozg

19/09/2010

La Mecque: une Marseillaise de 15 ans retrouvée morte sur le toit d’un hôtel.

19 09 2010

.

Le pèlerinage OBLIGATOIRE à la Mecque, si c’est pour s’y faire violer et tuer, ça peut se faire dans les « cités »…  Le fameux « pilier de l’islam » qu’est cette coutume s’avère désormais dangereux… Quelle bande de barbares…

FDF

.

Mercredi matin, cette adolescente, âgée de 15 ans, de nationalité algérienne et résidant à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, a été retrouvée morte à La Mecque, en Arabie Saoudite, où elle était venue en pèlerinage avec des proches.

Le corps de la jeune victime a été découvert sur le toit de l’hôtel où elle résidait.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’adolescente aurait été violée avant d’être tuée.

Quatre suspects ont été arrêtés par la police locale.

Ils sont originaires du Yémen et du Bangladesh et pourraient faire partie du personnel de l’hôtel où l’adolescente a été retrouvée sans vie.

Source: Le Post

24/08/2010

Les délires du pélerinage à la Mecque…

Chaque année, c’est pareil. On dénombre de nombreux morts lors du pèlerinage imposé à la Mecque pour les muzz. Et on se demande bien pourquoi… En fait, les gaillards en question fanatisés et lobotomisés à souhait vont droit dans le mur en se rendant la-bas. Regardez la vidéo qui suit. Vous allez comprendre… Le pire est qu’ils y retournent.  Bon. du moment que c’est le coran qui le dit…

Moi, je préfère Ibiza, mais chacun son truc… Bien moins dangereux, mis à part le fait qu’on peut éventuellement y chopper le SIDA si on passe son temps dans le stupre et la luxure. Mais entre gens civilisés, on sort « couvert »…

FDF

.

Lire: http://www.dailymotion.com/video/xablnf_la-lapidation-de-satan-a-la-mecque_news

16/08/2010

Alerte à la bombe à Lourdes: le corbeau envolé…

Ca, c’est sûr. Pour avoir gâché cette fête religieuse chrétienne, il l’a gâchée, cet abruti… C’est bizarre que personne ne « condamne », « s’insuge », « promet de faire toute la lumière », etc… Ah oui, c’est vrai; ce n’est pas une mosquée…

FDF

.

Mais où est-il passé ? Au lendemain de l’alerte à la bombe à Lourdes, l’homme qui a prévenu la police est introuvable. Ce que savent les enquêteurs pour le moment, c’est que l’appel « venait d’une cabine téléphonique », « d’un homme au fort accent méditerranéen qui paraissait assez déterminé« , a précisé le préfet, expliquant ainsi pourquoi « nous devions envisager l’hypothèse avec sérieux« . « Nous avons déjà quelques éléments. L’objectif c’est de le retrouver« , a-t-il ajouté sur RTL.

Pour les croyants, c’est « une belle journée de fête qui a été gâchée« , déplore la direction des sanctuaires. Pas moins de 30.000 personnes se trouvaient sur le site dimanche matin, quand le commissariat a reçu peu avant midi un appel prévenant que quatre bombes allaient exploser à 15h sur le site des Sanctuaires de Lourdes, qui comprend la grotte où, selon la religion catholique, la Vierge Marie est apparue à Bernadette Soubirous il y a 152 ans. Aussitôt, l’évacuation du site, qui comprend 22 lieux de culte sur 55 hectares. Alors qu’un message demandant aux pèlerins de quitter le site était diffusé en six langues, les grilles donnant accès à la basilique de l’Immaculée conception, la basilique du Rosaire, l’église souterraine Saint Pie X, les services administratifs, l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes, ainsi que les piscines, étaient fermées. De nombreux pèlerins attendaient à leurs abords, certains ayant entonné des chants, d’autres se dirigeaint vers leur hôtel.

Une évacuation qui s’est faite dans le calme tandis que les services de déminage de la police, en provenance de Bayonne, inspectait les lieux au peigne fin. Mais rien, aucun engin explosif. L’alerte était fausse. Le dispositif de recherches a donc été levé et les Sanctuaires rouvraient vers 15h30, à temps donc pour la procession, moment fort du pèlerinage, célébrée à 16h30, a annoncé le préfet des Hautes-Pyrénées.

Un précédent en 2002

Une précédente alerte à la bombe avait été déclenchée à Lourdes le 27 octobre 2002 et l’église souterraine Saint Pie X, la plus grande des Sanctuaires, avait alors été évacuée.

Le pèlerinage de Lourdes est le plus important des pèlerinages effectués en France à l’occasion de l’Assomption. Cette année, le thème de ce 137e Pèlerinage national est « Avec Bernadette, fais le signe de la Croix, choisis le chemin ». En France, le culte marial fait partie de l’Histoire. C’est Louis XIII qui a demandé à ses sujets d’organiser le jour de l’Assomption des processions en l’honneur de la Vierge Marie à laquelle il avait dédié le royaume pour la remercier de ses victoires militaires et obtenir la naissance d’un héritier.

L’Assomption est alors devenue une fête nationale. La Révolution française l’avait supprimée, mais le Concordat (1801) entre Bonaparte et le pape Pie VII l’avait rétablie comme fête religieuse chômée. La loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’Etat n’a pas remis en cause cette décision. L’Assomption est devenue un dogme (point fondamental de la religion catholique) en 1950 par une bulle du pape Pie XII.

A Paris, malgré la pluie, plusieurs milliers de croyants ont pris part à une procession dans le centre historique de la capitale. Plusieurs centaines de fidèles ont par ailleurs participé à Paris à la procession mariale organisée par l’église traditionaliste de Saint-Nicolas du Chardonnet (Ve), a constaté un journaliste de l’AFP.

Source: http://tinyurl.com/2eyakfs