Francaisdefrance's Blog

07/11/2011

Pourquoi je suis POUR le rétablissement de la peine de mort…

Tout simplement pour ce qui suit… C’est de plus en plus souvent. Puisqu’on ne peut pas effectuer de « prévention », allons y pour la répression; mais exemplaire !!! Le principal étant d’éradiquer complètement cette forme écoeurante de « délinquance »… La soi-disant « folie » de ces criminels est trop souvent et trop facilement l’excuse plaidée devant les cours de justice. D’où les récidives…

FDF

.

Gard: la fillette tuée à coups de couteau !

Portée disparue depuis samedi soir, Océane, fillette de 8 ans, a été retrouvée à trois kilomètres de son domicile de Bellegarde (Gard). 

Océane, fillette de 8 ans habitant à Bellegarde (Gard), portée disparue depuis samedi soir, a été retrouvée morte dimanche vers 10h30, au bout d’une vigne, « deux ou trois kilomètres du domicile familial ». 

L’enfant porte « des traces de coups de couteau » et on « s’oriente clairement vers une piste criminelle« , a indiqué ce dimanche le procureur de la République à Nîmes, Robert Gelli. 

Le corps a été découvert « en partie dénudé, mais pas complètement, par une riveraine des lieux, qui ne participait pas à la battue », a-t-il ajouté. 

« A cet instant, on ne peut pas dire si la fillette a été violée », a précisé le procureur. « Il faut attendre les résultats de l’autopsie », qui devrait avoir lieu lundi, a-t-il précisé. 

La fillette avait disparu de son domicile samedi peu après 19h, alors qu’elle était sortie, à la demande de son père, pour aller chercher un jeu vidéo chez des voisins, habitant à quelque 300 mètres de là, a expliqué la porte-parole de la gendarmerie de Languedoc-Roussillon. 

Ne la voyant pas revenir, ses parents avaient immédiatement donné l’alerte et un important dispositif de recherches avait été mis en place. Une quarantaine de militaires de la section de recherches de Nîmes, assistés notamment d’un hélicoptère, avaient entrepris de fouiller les alentours du village, et de sonder un étang et des canaux proches. 

Les recherches s’étaient poursuivies dimanche matin, avec l’aide de 130 villageois venus spontanément apporter leur concours aux équipes de secours. 

Les parents et les grands-parents de la petite victime ont été entendus par les enquêteurs en début d’après-midi. 

Source: http://www.lexpress.fr/

30/10/2011

Clair, rapide, net et sans bavures…

Au moins ça fait plaisir. Six mois après son forfait, ce meurtrier est condamné. Il a tué volontairement 17 personnes dans un attentat. Il prend la peine de mort. Quoi de plus logique? Pas de frais de justice pendant des années, nourri et logé aux frais du contribuable peu de temps, il ne sera jamais libéré « pour bonne conduite » (donc pas de récidive), la population est débarrassée d’un fardeau et ça montre l’exemple pour d’autres éventuels candidats à ce genre de massacre. Chapeau à la Justice!  Marocaine, bien sûr…

Parce qu’en France, je ne vous explique pas ce que genre de con nous couterait avant d’être remis en liberté. Et des cas semblables, il y en a plein, en France…

FDF

.

Attentat de Marrakech : peine de mort pour le principal suspect

La justice marocaine a condamné à mort Adel Osmani pour avoir organisé et perpétré l’attentat à bombe qui avait fait 17 morts, dont huit Français, le 28 avril dernier dans un café de Marrakech.

L’accusation avait réclamé la peine « la plus sévère possible » contre Adel Osmani et les huit hommes accusés d’être ses complices dans l’attentat perpetré en avril dernier dans un café de la place Djemaa el Fna, l’un des lieux les plus touristiques de Marrakech. Elle a été entendue. A l’énoncé du verdict de peine de mort ce vendredi, des parentes de l’accusé et des autres presonnes reconnues coupables de complicité se sont mises à crier et à éclater en sanglots.

L’accusé dément toute implication…

Durant son audition pendant le procès, Adel Osmani avait lui rejeté les chefs d’accusation retenus à son encontre, notamment ceux de fabrication d’explosifs et de meurtre. Invité ce vendredi par les juges à faire une dernière déclaration avant que le verdict soit prononcé, Osmani, portant la barbe et vêtu d’un sweat-shirt gris des New York Yankees, s’est déclaré innocent du chef de complot politique. « Toute cette affaire est sans fondement« , a-t-il dit. « Il y a tant d’injustice dans ce pays (…) Je ne comprends pas ce pays. Des innocents se trouvent impliqués dans des affaires comme celle-ci alors qu’ils sont en fait utilisés dans des stratagèmes politiques.« 

Osmani était accusé de s’être déguisé en hippie joueur de guitare et d’avoir posé deux bombes dans un café Argana. Le ministère de l’Intérieur a dit qu’Osmani entretenait des liens avec Al Qaïda, mais des agents locaux du réseau islamiste ont démenti toute implication dans l’attentat. Un homme présenté comme son principal complice, Hakim Dah, s’est vu infliger une peine de réclusion à perpétuité.

… Ses avocats feront appel

Sept autres accusés ont été condamnés à des peines de deux à quatre ans de prison pour appartenance à une organisation illégale, assistance à la préparation d’un attentat, ou pour ne pas avoir révélé à la police l’identité du poseur de bombe. Des parents de victimes françaises ont assisté en nombre au procès. Certains tenaient à la main des portraits de leurs proches disparus tandis que d’autres se pressaient autour d’une interprète. Les avocats des parents de victimes avaient fait savoir qu’ils tenaient à ce que les suspects reçoivent des peines sévères, mais qu’ils ne demandaient pas la peine de mort.

Les avocats d’Adel Osmani ont eux exprimé l’intention de faire appel à cette condamnation. Déjà samedi le Parquet de Rabat a interjeté appel du jugement rendu pour les sept autres prévenus, jugés complices dans l’organisation de l’attentat.

Mais il faut savoir que depuis 1993 aucune peine de mort n’a été exécutée au Maroc bien que nombre de condamnés se sont vus infliger une telle sentence durant cette période… Il va s’en tirer probablement, ce fumier !

FDF

Source: http://lci.tf1.fr/

15/05/2011

Peine de mort en Europe pour les critiques de l’islam.

Ne riez pas; c’est déjà appliqué…

FDF

.

La charia s’instaure dans les faits en Europe, du fait de musulmans militants, mais aussi, du fait de gauchistes militants, d’intellectuels dévoyés, de juges commettant du déni de justice en refusant de prendre en compte tous les éléments de fait, de dirigeants européens peu ou prou corrompus.

Théo Van Gogh, critique de l’islam, a été tué par un musulman militant, et des intellectuels devoyés se sont empressés de le décrire comme un provocateur et un antisémite,
Pym Fortuyn, gay, critique de l’islam, a été tué par un gauchiste.
Anars et gauchistes autoproclamés « antifas » agressent régulierement, de concerve avec les musulmans militants les critiques de l’islam, les opposants à l’islam.

Les intellectuels dévoyés montent des dossiers fallacieux visant à diaboliser les personnes critiquant l’islam, afin qu’elles n’attirent pas la compassion publique, et dans certains cas les dénoncent et facilient le travail des assassins.

Des juges pratiquent régulièrement le déni de justice en refusant, lors qu’il leur est soumis des cas dont un des aspects est lié, de prendre connaissance de cette doctrine, et donc du sens et de la portée, dans ce contextes, des actes qui leur sont soumis.

Des dirigeants corrompus refusent d’ordonner à la force publique d’empêcher les actes illégaux et barbares commis par les musulmans militants et leurs complices, contre les critiques de l’islam.

C’est ainsi que l’on arrive à une situation dans laquelle tous les opposants à l’islam sont en Europe menacés de mort et régulièrement, assassinés : autrement dit, la charia, qui punit de mort la critique de l’islam, s’applique deja en Europe et s’y instaure de plus en plus. Grave…

Source: http://tinyurl.com/27jfcxo

21/02/2011

Attentats de Bombay: peine de mort confirmée pour le seul auteur survivant: ça calme…

Ce n’est pas que je sois systématiquement pour la peine de mort (quoique, quelques cas de meurtres en France ces derniers temps m’ont incité à revoir ma copie) mais là, force est de constater qu’en Inde la Justice mérite son nom. Le genre de décision qui devrait calmer d’autres candidats aux attentats. En France, on leur ferait un procès interminable et couteux sans effet notoires…
FDF

Mohammed Ajmal Amir Kasab, seul auteur survivant de l'attentat de Bomba, blessé,  après son arrestation, le 1er décembre 2008.

Mohammed Ajmal Amir Kasab, seul auteur survivant de l’attentat de Bomba, blessé, après son arrestation, le 1er décembre 2008. Police de Bombay/AFP/archives

La haute cour de Bombay a confirmé lundi en appel la condamnation à mort du seul auteur survivant du commando responsable des attentats de Bombay en 2008, qui avaient fait 166 morts.

Mohammed Ajmal Amir Kasab, un Pakistanais de 23 ans, avait été condamné à la peine capitale en mai 2010 par un tribunal d’exception indien au terme d’un procès d’un an. La peine de mort avait été prononcée en vertu de quatre chefs d’accusation: meurtres, actes de guerre contre l’Inde, complot et terrorisme.

Kasab était le seul accusé survivant du commando. Les neuf autres membres ont été tués lors de l’intervention des forces de l’ordre.

Du 26 au 29 novembre 2008, un commando de dix hommes lourdement armés avait semé la mort dans des hôtels de luxe, un restaurant touristique, la principale gare et un centre juif de Bombay, faisant 166 morts et plus de 300 blessés.

Kasab a été déclaré coupable d’être l’un des deux auteurs du carnage à la gare, qui a fait 52 morts.

L’Inde a imputé les attentats, qualifiés par la presse de « 11-Septembre de l’Inde », au groupe extrémiste Lashkar-e-Taïba (LeT) installé au Pakistan.

La haute cour de Bombay a par ailleurs rejeté un appel de l’Etat concernant l’acquittement prononcé l’an dernier pour deux Indiens qui avaient été accusés d’avoir fourni des plans manuscrits aux dix islamistes.

Depuis son arrestation quelques heures après le début des attentats, Kasab a été placé en isolement dans une prison de la capitale économique. Pour des raisons de sécurité, il n’était pas présent lors de la procédure en appel mais il a suivi les audiences par liaison vidéo.

Il a écouté le verdict en appel les yeux rivés au sol, a rapporté la chaîne de télévision NDTV.

Un avocat de la cour suprême, K.T.S. Tulsi, a déclaré à cette chaîne que les attentats de novembre 2008 étaient « la pire tragédie depuis l’indépendance de l’Inde ».

« Des femmes et des enfants ont été tués sans pitié. Les auteurs n’ont pas eu d’égard pour la vie humaine. Dans de tels cas, quelqu’un d’aussi diabolique ne mérite aucune pitié », a-t-il ajouté.

Au cours de la procédure en appel, qui a commencé en octobre 2010, les conseils de Kasab avaient demandé un nouveau procès, argumentant n’avoir pas eu assez de temps pour venir à bout des 11.000 pages du dossier d’accusation avant le début du procès.

Les avocats de Kasab peuvent encore interjeter appel auprès de la cour suprême à New Delhi, la plus haute juridiction du pays. En dernier ressort, ils peuvent demander la grâce de la présidente de l’Inde.

En Inde, la dernière exécution, par pendaison, a eu lieu en 2004 et la précédente remontait à 1998.

Après les attentats, les relations entre l’Inde et le Pakistan, deux pays rivaux d’Asie du sud qui se sont opposés lors de trois guerres depuis leur indépendance concomitante en 1947, s’étaient brutalement tendues et le processus de paix, entamé en 2004, avait été interrompu.

Les deux pays ont annoncé début février avoir convenu de reprendre leurs pourparlers de paix.

Source: http://www.ladepeche.fr/

18/11/2010

Les étranges œuvres théologiques de l’Ayatollah Khomeiny…

Reçu par mail…

*******************************************************************************************************

Juste un instant, chers compatriotes sur les martyrs chrétiens irakiens de la barbarie musulmane.
L’Archevêque chaldéen de Mossoul Paul Faraj Rahhou retrouvé mort dans une fosse le jeudi 13 mars 2008 après son enlèvement le 29 février 2008 par des terroristes musulmans, exécuté par ses ravisseurs qui avaient préalablement mitraillé ses gardes du corps lors du rapt à la sortie de l’office devant l’église.
Fin 2008 une campagne meurtrière avait fait 40 morts dans la communauté chrétienne de Mossoul entrainant le départ de 12 000 d’entre eux.
Ces attaques ont été perpétrées contre quatre églises et un monastère par voitures piégées et par explosifs.
A côté de ces églises se trouvait un jardin d’enfants et une école primaire…….
Le 31 octobre de cette année, vous avez tous appris l’assassinat par des terroristes musulmans dans la cathédrale chaldéenne de Bagdad de deux prêtres ainsi que 44 fidèles pendant l’office.
On assiste à une véritable épuration ethno-religieuse de ces chrétiens d’Orient qui représente 2% de la population irakienne.
Récemment, encore, la semaine dernière se sont déroulés des attentats par obus de mortiers, mitraillages et voitures piégées faisant  de nombreux morts parmi les chrétiens
Même pas les animaux se comportent ainsi.
Les crimes contre l’humanité venant des mosquées et les fatwas de ses imams ensanglantent depuis toujours et partout dans le monde depuis 14 siècles.
Veuillez maintenant prendre connaissance d’un document exceptionnel, révélateur de l’application de l’islam dans la société musulmane.

Sur les étranges œuvres théologiques musulmanes

de l’Ayatollah Khomeiny

Où l’on voit que l’islam rend fou…

Cette théocratie criminelle génère en son sein des monstres, psychopathes, véritables malades mentaux mûrs pour l’asile, des aliénés qui pourtant détiennent le pouvoir politique.

Ce pouvoir est exercé à l’aide de la Charia, loi coranique musulmane, le tombeau des droits de l’homme grâce à laquelle les pires méfaits contre la population  peuvent s’exercer sans craindre l’opposition.

En effet, celle-ci est qualifiée de lutte contre Dieu comme chef d’accusation devant les Tribunaux  islamiques et passible de la peine de mort.

Les sentences sont souvent exécutées sur le champ.

L’islam est un nœud coulant que les dirigeants glissent autour du cou des musulmans (homme soumis en arabe) qu’ils peuvent serrer à leur guise, au nom d’Allah, bien entendu.

L’idéologie musulmane a sacralisé le crime crapuleux qui constitue l’essentiel de la vie de Mahomet le faux prophète d’un faux Dieu, après l’hégire de 622 jusqu’à sa mort en 632

Comment peut-on ne pas tout faire pour faire barrage à des constructions de mosquées !

L’islam est illicite en droit et laisser s’édifier des centres d’endoctrinement à des thèses musulmanes du djihad et de la « Guerre Sainte » est un délit passible des Tribunaux de la République.

Sans compter l’immoralité, la lâcheté et le cynisme inhérent à ce genre de délinquance en col blanc des élus et des juges complices.

La loi du 29 juillet 1881 art. 24 est pourtant très claire sur la répression pénale de la diffusion des thèses de la haine et du crime organisé, les articles du code pénal relatifs aux atteintes des intérêts supérieurs de la Nation et de la sureté de l’Etat, exemple art.222-18-1 :

« Lorsqu’elles sont commises à raison de l’appartenance ou de la non appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, les menaces prévues au premier article 222-7 sont punies de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amendes, » celles…

Dans le Coran et la biographie de Mahomet, les exemples abondent sur la discrimination et les menaces de mort ainsi que les exécutions en masse de son fondateur l’immoral et usurpateur faux Prophète du crime organisé (Le Coran contre la République de Laurent Lagartempe, les versets incompatibles, éditions de Paris) et « La biographie du prophète  Mahomet » de Wahib Atallah Editions Fayard.

Vous allez lire dans les « Principes politiques » de l’Ayatollah  une incroyable succession, pour nous occidentaux, de perversité, d’altération mentale, de dérangement cérébral le plus inouï que vous n’ayez probablement jamais lu.

Cet imam est quand même le Guide Sublime, le Chef spirituel, le Patriarche, le Chef vénéré, Sa  Sainteté l’Ayatollah Suprème Imam Rouhallah  Moussavi  Khomeiny tel que le définit son éditeur.

Il est le plus haut dignitaire de l’islam chiite, le fondateur de la République islamique d’Iran

Celui considéré comme « saint » et dont le portrait figure partout et en toutes occasions en Iran ainsi que dans toutes les manifestations du Hezbollah, parti de Dieu au Liban et en Syrie dans sa haine contre Israël et l’Occident.

Vous verrez que dans ses directives, la sodomie entre les hommes au sein même de la famille, voulue ou imposée, on ne sait trop, ainsi qu’avec les animaux, bœufs, ânes, chameaux, sont à peu près la norme.

Les fillettes à partir de moins de 9 ans sont qualifiées de « femme » et mariées de gré ou de force à des hommes majeurs ou même à des vieillards dans des « mariages » qui peuvent être temporaires, une heure, un jour, un mois, ce qui est en fait une prostitution d’Etat et transforme le père de famille vendeur de sa fille en proxénète protégé par les lois musulmanes.

La pédophilie, le viol de fillettes dans des rapports sexuels contre leur gré  est la norme islamique.

L’Ayatollah vous explique comment déféquer par rapport à l’orientation de la lune, de la Mecque, et de quelle façon musulmane vous essuyer l’anus.

La discrimination totale et définitive envers les femmes, les non-musulmans, les juifs, les chrétiens est bien entendu  réaffirmée.

A  savoir veiller à surtout ne pas être dirigé par un juif dans une entreprise, ne pas accepter une marchandise provenant d’un non-musulman, n’avoir aucun contact direct avec un mécréant dont lui- même ainsi que ses habits sont « impurs ».

Les unions avec un non-musulman sont interdites

La haine contre l’Occident, l’Amérique, Israël est proférée avec les menaces habituelles d’extermination à la clef contre lesquels tout musulman doit obligatoirement se préparer à la guerre, « Guerre Sainte » bien évidemment.

Les menaces également contre les autres pays musulmans pas assez islamiques à ses yeux, qui peuvent éviter la guerre à condition d’être très obéissants. Comme quoi l’hostilité envers Israël et les juifs est en fait dirigé contre tout le genre humain. Avec de pareils ennemis aussi significatifs qu’Ahmadinejad, Khomeiny, le Hamas, le Hezbollah parti d’Allah, l’OLP (et dans le passé les hitlériens), chacun peut voir clairement que l’agressivité autant verbale que physique contre l’Etat d’Israël est le signe avant coureur, indubitable d’une attaque générale contre l’humanité toute entière et ses droits de l’homme.

Ce sont les Editions Libres Hallier 1979, textes choisis et traduits du persan par Jean Marie Xavière qui ont rassemblé ces écrits.

Ils proviennent de trois ouvrages majeurs de l’Ayatollah

Le royaume du docte (Valayaté-Faghih)

La clé des mystères ( Kachfol-Asarar)

L’explication des problèmes (Towzihol-Masaël)

Voici donc les « Principes politiques, philosophiques sociaux et religieux de l’Ayatollah Khomeiny »:

De la façon d’uriner et de déféquer

3. Au moment de déféquer ou d’uriner, il faut s’accroupir de façon à ne pas faire face ou à ne pas tourner le dos à la Mecque .

4. Il ne suffit pas de dévier son sexe, tout en faisant face ou en tournant le dos à la Mecque ; et il ne faut pas avoir le sexe exposé face à la Mecque ou en direction opposée à la Mecque

9. Pendant l’évacuation, on ne doit pas s’accroupir en face du soleil ou de la lune, sauf si on couvre son sexe. Pour déféquer, il faut aussi éviter de s’accroupir exposé au vent, ou dans les endroits publics, ou à la porte de la maison, de manger, de s’attarder, et de se laver l’anus avec la main droite.

De la façon de manger et de boire

  1. Le maître de maison doit commencer à manger avant tous les hôtes et terminer avant eux ; il doit se laver les mains en début de repas avant les autres, suivi de la personne se trouvant à sa droite,et ainsi de suite jusqu’à la personne se trouvant à sa gauche ; après le repas cet ordre doit être inversé. Faire l’éloge de Dieu à la fin du repas, se lécher les doigts .

3         Six principes sont à observer quand on boit de l’eau ;

a) l’aspirer et non la boire par gorgées

b) boire debout

c)invoquer le nom de Dieu avant de commencer à boire et après

d) boire en trois temps

f)  se remémorer le martyre de Hazrat et maudire leurs assassins après avoir bu

8. Il n’est   pas permis d’absorber les excréments d’animaux ou leurs sécrétions nasales. Mais mélangés dans une proportion infime aux autres aliments leur consommation n’est pas défendue.

9. La viande de cheval, de mulet et d’âne n’est pas recommandée. Elle est strictement défendue si l’animal a été sodomisé de son vivant par un homme. Dans ce cas, il faut emmener l’animal hors de la ville et le vendre.

10 Si on commet un acte de sodomie avec le boeuf, le mouton ou le chameau, leur urine et leurs excréments deviennent impurs, et leur lait même n’est plus consommable. Il faut alors tuer l’animal au plus vite et le brûler, et en faire payer le prix au propriétaire par celui qui l’a sodomisé.

De la pureté et de l’impureté

1.       Onze choses sont impures : l’urine, l’excrément, le sperme, les ossements, le sang, le chien, le porc, l’homme et la femme non-musulmane, le vin, la bière, la sueur du chameau mangeur d’ordures.

5. Les ossements d’un animal trouvé mort ou d’un animal tué contrairement aux rites musulmans sont impurs.

15. Tout homme ou femme qui nie l’existence de Dieu, ou qui croit en ses partenaires, ou bien encore qui ne croit pas en son Prophète Muhammad est impur ( au même titre que l’excrément, l’urine, le chien, le vin). Il l’est même s’il met en doute un seul de ces principes.

16. L’enfant impubère est impur si ses parents et ses aïeux ne sont pas musulmans, mais s’il a un musulman dans son ascendance il est pur.

18. Le vin et toutes les autres boissons enivrantes sont impures, mais l’opium et le haschich ne le sont pas.

23. L’homme qui a éjaculé par suite d’un coït avec une femme autre que la sienne, et qui éjacule à nouveau en faisant le coït avec sa femme légitime, n’a pas le droit de faire ses prières s’il est en sueur ; mais s’il fait d’abord le coït avec sa femme légitime et ensuite avec une femme illégitime, il peut faire ses prières même s’il est en sueur.

28. Il est défendu de toucher un feuillet du Coran avec quelque chose d’impur ; si cela arrive, il faut tout de suite laver la feuille.

31. Il faut éviter de remettre le Coran à un infidèle ; il est même recommandé de le lui arracher s’il l’a déjà dans les mains.

De la purification

1.       b) Pour purifier la plante du pied ou la chaussure souillée par une impureté, il faut faire quinze pas ou plus, même si l’impureté disparaît entre temps.

f)  L’islam.  L’homme ou la femme non-musulman que se convertit à l’Islam a automatiquement le corps, la salive, les sécrétions nasales et la sueur purs. Quant à leurs habits, s’ils ont été en contact avec leur corps en sueur avant leur conversion, ils resteront impurs.

l) Les restes de nourriture du chien, du porc, de l’homme et de la femme non musulmans sont impurs :

De la nature de l’eau

5) On peut prouver que la quantité d’eau est suffisante pour être purifiante de deux façons : que l’on en soit personnellement convaincu, ou que deux hommes dignes de foi l’affirment.

De l’ablution

2.       Dans le cas d’ablution « par étapes », il faut d’abord proclamer à voix haute ou basse l’intention de faire ses ablutions : ensuite se laver la tête et la nuque, puis la moitié droite du corps, puis la moitié gauche. Si cet ordre précis n’est pas respecté, volontairement ou par ignorance, ces ablutions ne sont pas valables.

8. Lors du coït, si la verge pénètre dans le vagin de la femme ou l’anus de l’homme, complètement ou seulement jusqu’à l’anneau de circoncision, les deux personnes deviennent impures, même si elles sont impubères, et doivent alors faire leurs ablutions

9. Si l’homme pense qu’il n’a pas pénétré dans le vagin de la femme au-delà de l’anneau de circoncision, l’ablution n’est pas nécessaire.

10. Si l’homme-que Dieu l’en garde-fornique avec un animal, et qu’il éjacule, l’ablution est nécessaire

Des cinq « namaz »

3.       Pendant qu’il accomplit ses prières quotidiennes, l’homme doit prendre garde de couvrir, même si on ne les voit pas, son sexe et son postérieur. Il vaut mieux qu’il couvre toute la partie entre le nombril et les genoux.

10. Il n’est pas recommandé de laisser entrer dans une mosquée un faible d’esprit, un enfant ou quelqu’un qui vient manger de l’ail.

Du jeûne

1.       Le coït annule le jeûne, même  si la verge ne pénètre dans le vagin que jusqu’à l’anneau de circoncision, et même s’il n’y a pas éjaculation.

2.       Si la verge pénètre moins profondément dans le vagin et qu’il n’y a pas éjaculation, le jeûne reste valable.

11. Si, pour sauver quelqu’un du naufrage, on plonge la tête dans l’eau pendant une période de jeûne, celui-ci perd sa valeur, même si cela était inévitable pour sauver la vie du naufragé.

De l’égorgement des animaux

1.       La chair de tout animal sauvage ou domestique, reconnu pur par la religion musulmane, peut être mangé à condition que cet animal ait été abattu selon les rites musulmans. Mais si l’animal a été possédé sexuellement de son vivant par un homme, de façon normale ou sodomique, ou s’il avait l’habitude de manger des excréments, sa viande ne peut être mangée après l’abattage, sauf s’il a été purifié avant sa mort selon les procédés islamiques.

7         L’égorgement d’un animal selon les rites musulmans consiste à lui trancher complètement les quatre vaisseaux (artère et veines) du cou, à l’endroit précis de la partie saillante de sa gorge. Il ne suffit pas d’ouvrir seulement ces vaisseaux.

9.c)  Egorger l’animal dans la direction de La Mecque.

d)  Invoquer le nom de Dieu au moment de porter la lame à la gorge de l’animal, en proclamant à haute voix son intention de l’égorger. Sans quoi la chair devient impure, sauf dans le cas d’oubli.

10. Il est hautement recommandé de suivre les directives suivantes au moment d’égorger des animaux :

a)  Pour le mouton, lui enchaîner les deux pattes de devant mais une seule patte de derrière, et lui laisser l’autre patte libre :

pour le bœuf, lui enchaîner les quatre pattes, mais lui laisser la queue libre :

pour le chameau, lui enchaîner entièrement les deux pattes de devant et laisser libres les pattes de derrière……

De la chasse et de la pêche

1.       On peut manger le gibier tué à la chasse si les cinq conditions suivantes sont remplies :

b) Que le chasseur soit musulman ou fils de musulman sachant distinguer le bien du mal. La chair est interdite à la consommation si la bête a été abattue par un chasseur non musulman, ou par quelqu’un se déclarant ennemi de la descendance du Prophète.

2.       Si deux personnes chassent ensemble un même gibier et que seulement l’une d’elles soit de religion musulmane, ou si étant musulmanes toutes les deux une seule invoque le nom de Dieu, et que l’autre s’en abstienne volontairement, la chair devient impure.

3.       Si le gibier tombe dans l’eau après avoir été atteint, sa chair est impure.

4.       Si on tue un gibier à la chasse, ou si on l’égorge, et qu’un nouveau-né sort de ses flancs, la chair du petit peut être mangée si on l’égorge conformément aux rites musulmans ; faute de quoi sa chair est impure.

7         c)  Que celui qui ordonne au chien de poursuivre soit musulman ou fils de musulman ; il est interdit de manger la chair d’un gibier tué par le chien d’un maître infidèle ou blasphémant la descendance du Prophète.

10. Le poisson que l’on prend ou que l’on achète chez un musulman, qu’il ait été pêché mort ou vivant, peut être mangé ; par contre il est interdit de le manger s’il vient de chez un infidèle, même si celui-ci affirme l’avoir pêché vivant.

De la femme et de ses règles

15. Sodomiser une femme menstruée ne nécessite pas ce paiement ( allusion au paiement obligatoire du mari qui fait le coït à sa femme pendant les menstrues).

Du mariage, de l’adultère et des rapports conjugaux

1.       La femme peut appartenir légalement à l’homme de deux façons : le mariage continu ou le mariage temporaire. Pour le premier il n’est pas nécessaire de préciser la durée : pour le second on indique, par exemple, qu’il s’agit d’un période d’une heure, d’un jour, d’un mois, d’un an au plus.

7. Toute fille majeure, c’est-à-dire capable de distinguer son intérêt, doit pour se marier, si elle est vierge, obtenir l’autorisation de son père ou de son aïeul paternel. La permission de la mère ou de son frère ne s’impose pas.

22. La femme musulmane ne peut pas épouser un homme non musulman ; l’homme musulman n’a pas non plus le droit d’épouser une femme non musulmane en mariage continu, mais il peut prendre une juive ou une chrétienne en mariage temporaire.

25. La mère, la sœur et la fille d’un homme qui a été sodomisé par un autre homme ne peuvent pas épouser ce dernier, même si les deux hommes ou l’un des deux étaient impubères ; mais si celui qui a subi l’acte ne peut le prouver, sa mère, sa sœur ou sa fille pourront épouser l’autre homme.

27. Si l’homme sodomise le fils, le frère, ou le père de sa femme après son mariage, ce mariage reste valide.

28. La femme qui a contracté un mariage continu n’est pas autorisée à sortir de la maison sans la permission de son mari ; elle doit être à sa disposition pour chacun de ses désirs, et ne peut pas se refuser à lui sans une raison religieusement valable. Si elle lui est complètement soumise, le mari doit lui assurer sa nourriture, son habillement et son logement, qu’il en ait les moyens ou pas.

29. La femme qui se refuse à son mari est coupable, et ne peut exiger de lui ni nourriture, ni habillement, ni logement, ni rapport sexuel ultérieur ; elle garde pourtant le droit au dédommagement si elle est répudiée.

33. Le mari doit avoir un rapport avec sa femme au moins une fois tous les quatre mois.

45. La femme doit cacher son corps et sa chevelure au regard des hommes. Il est hautement recommandé qu’elle les cache même aux garçons impubères, si elle soupçonne qu’ils ont des vues luxurieuses.

51. Si un homme ou une femme se trouve forcé, pour donner des soins médicaux, de regarder les parties génitales de quelqu’un, il doit le faire indirectement, dans un miroir, sauf en cas de force majeure.

54. L’homme dont le père ou la mère était musulman au moment de sa conception, et qui a lui-même embrassé la foi musulmane après sa puberté, voit son mariage aboli en cas d’apostasie.

Du divorce

7. La femme dont les neuf ans ne sont pas révolus, et la femme ménopausée, peuvent se remarier tout de suite après le divorce, sans attendre les cent jours habituellement obligatoires.

8. La femme qui a  neuf ans révolus, ou qui n’est pas encore ménopausée, doit attendre trois périodes de règles après son divorce pour pouvoir se remarier.

9. Si la femme qui n’a pas  neuf ans révolus, ou qui n’est pas ménopausée, se marie temporairement, elle doit à la fin du contrat ou quand le mari l’en a exemptée d’une partie attendre deux périodes de règles ou quarante cinq jours pour se remarier.

13. Si le père ou l’aïeul paternel d’un garçon lui fait épouser une femme pour un mariage temporaire, il peut l’annuler prématurément dans l’intérêt de ce garçon, même si ce mariage a été contracté avant la puberté du garçon.

Du rituel mortuaire

15. L’ablution de l’enfant mort, fils d’un musulman, même bâtard, est nécessaire. Par contre,

l’ablution d’un homme ou d’une femme non musulman et de ses descendants, aussi bien que la mise en cercueil de son corps, sont interdites.

33. Il est défendu d’enterrer un musulman dans le cimetière des infidèles, ou d’enterrer un infidèle dans un cimetière musulman.

De la finance et des impôts

1. Toute transaction commerciale est déclarée nulle et non avenue dans les cas suivants :

a) de commerce de l’urine, des excréments, des boissons alcooliques ;

d) de commerce des instruments de musique et des accessoires pour le jeu .

5. Tout commerce d’objets de plaisir, tels que les instruments de musique, même les plus petits, est strictement illicite.

Addenda à la dernière édition du livre

1. Il est hautement réprouvé de ses raser le visage, que ce soit avec des rasoirs à lame ou des appareils électriques ayant la même fonction.

4.       Il n’est pas permis à un musulman de travailler dans une entreprise juive s’il a la certitude, ou le simple doute que cette entreprise apporte de l’aide à Israël. L’argent ainsi gagné est impur.

5.       Il n’est pas strictement défendu à un musulman de travailler dans une entreprise dirigée par un musulman qui emploie aussi des juifs, sil le travail ne sert pas Israël d’une façon ou d’un autre. Cependant, c’est un honte d’être sous les ordres d’un chef de service juif.

6.       Il est absolument interdit de disséquer le cadavre d’un musulman, mais la dissection du cadavre d’un non-musulman est permise.

10. La femme qui désire poursuivre ses études en vue de gagner sa vie par un travail décent, et qui a un homme pour professeur, peut le faire si elle se couvre le visage et si elle n’a pas de contacts avec les hommes ; mais si cela est inévitable et nuit aux  principes religieux et moraux, elle doit renoncer à ses études.

.

Bon. Je vous laisse méditer tout ça…

FDF

14/11/2010

Islam: le sujet qui fait peur en politique…

Pillé chez http://puteaux-libre.over-blog.com/

 

.

Islam: Asia Bibi et les conseils de mes « amis politiques »!

Mes amis politiques me disaient hier encore, en ce jour du 11 novembre, que mon blog était par trop obsédé par l’Islam. Que j’en faisais trop! Qu’il me nuisait et qu’au fond, sans doute, si je parlais moins de l’islam, peut-être que je n’aurais pas connu mes derniers échecs électifs. Fichtre…

Alors quoi répondis-je, il ne faut plus parler de ce qui pose un vrai problème à notre pays. Celui de l’incompatibilité des règles juridiques et politiques totalitaires d’une religion  qui souhaite s’installer en France et en Europe?

Il m’a encore fallu dire que mon problème n’était pas les musulmans qui bien souvent, à titre individuel, ne posent pas de soucis particuliers et se conforment relativement bien à nos règles de la laïcité. Mais bien à l’intégrisme islamique qui lui, pousse ces musulmans à se radicaliser. Mais rien n’y fit. Ils sont persuadés ces bonnes âmes que si l’on n’en parle pas, tout se calme et tout rentrera dans l’ordre.

Chez mes « amis politiques », qu’ils soient centristes ou non, ce sujet fait peur. Toujours cette vieille crainte bien chevillée d’être taxé de « fasciste », « d’islamophobe ». On alla même me raconter, lors des cérémonies, que certains se dépêchèrent de présenter aux instances dirigeantes, une vidéo des infos de France 3 ou j’étais présent lors de la réunion de Résistance Républicaine à la Bourse. Rien d’absolument étonnant car je suis le responsable de Résistance Républicaine pour Paris-Ouest (une association apolitique qui lutte contre la charia.) J’ai les noms des mouchards! Mais je m’en fiche totalement.

Cette vidéo m’aurait desservi me glissa-t’on dans l’oreille. Diantre, nous en sommes donc là! Que dois-je donc en penser? Rien. Ce sont de petits sujets de conversations pour politiciens sans envergures. Ceux qui comptent vraiment me connaissent bien et savent qui je suis.

Mais voilà que tombe une nouvelle dramatique: Au Pakistan, Asia Bibi, trente sept ans, mère de famille de cinq enfants, a été condamnée à mort par pendaison pour avoir simplement osé dire à propos de Mahomet : « Qu’a fait ce dernier pour les hommes quand Jésus s’est sacrifié pour le péché des hommes ? » Une chrétienne Asia Bibi est condamnée à mort au Pakistan pour avoir blasphémé!

« Cette ouvrière des champs a exprimé cela dans une discussion avec les femmes travaillant avec elle. Pour ces dernières, parce qu’elle était chrétienne, elle avait rendu « impure » l’eau qu’elle était allée chercher !

Pour cette simple phrase, relevant d’une élémentaire liberté d’expression, les femmes se mirent à la lyncher, ce dont elle fut sauvée par la police pour être emprisonnée et condamnée à mort par le tribunal de l’ordre politico-social  islamique de ce Pakistan, puissance nucléaire, pays allié des Etats-Unis et de la France.

Que disent mes « amis politiques »? Rien. Ils se taisent car si la christianophobie de l’islam n’est pas reconnue en France, l’islamophobie l’est! Même si la LICRA à l’ONU a démonté le principe de cette expression comme étant une déviance linguistique.

Alors je regarde mes « amis politiques »! Je pense à toutes les Asia Bibi du monde musulman, à celles qui furent défigurées, mariées de force, vendues, à toutes celles qui se battent pour la liberté des femmes en Algérie mais aussi partout dans ce monde ou elles sont persécutées. Je pense à tous ceux qui luttent pour un monde juste et qui se sont battus pour que les humains naissent libres et égaux entre eux.  Alors je vous dis, chers « amis politique »  que mon blog continuera son combat pour elles, pour eux, pour vous aussi et pour la liberté d’expression, pour la laïcité, cette grande et belle maison, notre maison commune ou tous, pouvons vivre comme nous l’entendons. Alors vos remarques, vos commentaires, vos regrets, mes pauvres et ridicules positions sur un éventuel échiquier politique n’ont pas beaucoup d’importance lorsque je me regarde dans la glace.

Gérard Brazon

05/09/2010

Marine Le Pen affiche sa fidélité à la ligne du FN.

Moi, je l’aime bien, Marine. Pas froid aux yeux et ne parle pas dans le vide, comme certains… Et ses idées sont…………………… républicaines. Elle saura « haut la main » reprendre le flambeau.

FDF
.
04/09/2010

Marine Le Pen estime être dans une meilleure «dynamique» que Bruno Gollsnisch pour se présenter en 2012.

Marine Le Pen estime être dans une meilleure «dynamique» que Bruno Gollsnisch pour se présenter en 2012. Crédits photo : AFP

En lice contre Bruno Gollnisch, l’eurodéputée a entamé vendredi dans le Var sa tournée pour succéder à son père à la présidence du Front national.

Préférence nationale, rétablissement de la peine de mort et «maîtrise des frontières» : Marine Le Pen a entamé vendredi soir devant les militants du Var sa tournée pour conquérir la présidence du Front national (FN), en restant très fidèle à la ligne du mouvement d’extrême droite.

Du slogan historique «Les Français d’abord» à «la nationalité, ça s’hérite ou ça se mérite», la fille de Jean-Marie Le Pen a passé en revue la panoplie de la rhétorique frontiste, en n’oubliant pas de rendre plusieurs fois hommage à son père, qui passera la main lors du prochain congrès (15-16 janvier 2011, Tours) et lui a déjà apporté son entier soutien.

Sous les arbres du domaine viticole de Cuers où se déroulait la réunion, et devant quelques centaines de sympathisants – près de 500 selon le FN -, la députée européenne a visiblement eu pour objectif de rassurer ceux qui pourraient craindre un «adoucissement» du discours frontiste. Et, du coup, être tentés de choisir son adversaire Bruno Gollnisch. Peu avant sa prestation, lors d’une conférence de presse à Toulon, Marine Le Pen s’est dite victime d’«une petite diabolisation interne» qui consisterait notamment à l’accuser de vouloir s’allier à l’UMP, ce qu’elle réfute.

26/08/2010

Suisse: initiative controversée pour rétablir la peine de mort.


Source: Marie Maurisse, dont vous noterez l’impartialité notoire…

FDF

25 août 2010

« Le projet fait froid dans le dos. Aujourd’hui, une initiative populaire fédérale a été formellement lancée en Suisse par des partisans de la peine capitale. Ce groupe «apolitique» réclame en effet la réintroduction de la peine de mort pour les auteurs de meurtres en association avec un crime sexuel sur un enfant, une contrainte sexuelle ou un viol.
Examiné ce matin par la Chancellerie fédérale, le texte a été formellement validé. D’ici février 2012, les partisans de cette idée devront récolter les 100 000 signatures nécessaires à l’aboutissement de cette initiative.
La Confédération helvétique a totalement aboli la peine de mort en 1992 et aucune exécution n’a eu lieu depuis 1944. En février 2010 avait même lieu à Genève le quatrième Congrès mondial contre la peine de mort (image ci-contre)…
En Suisse, cette initiative, révélée récemment dans les médias, suscite la polémique. «La peine de mort est inutile, injuste et inhumaine, et surtout indigne de la Suisse, a ainsi déclaré Daniel Bolomey, Secrétaire général de la Section suisse d’Amnesty International. J’appelle à une mobilisation massive, notamment des partis politiques, pour renseigner la population suisse et éviter que cette initiative ne récolte suffisamment de signatures pour être soumise à une votation populaire.»
Au cas où les 100 000 signatures seraient recueillies, il n’est pas sûr que le Parlement suisse autorise le peuple à se prononcer sur le projet. La peine de mort est en effet contraire à la Convention européenne des droits de l’homme, que la Suisse a signé. En cas de vote, la décision populaire serait ainsi inapplicable. Heureusement, la démocratie directe a parfois ses limites. »

22/08/2010

Délinquance: une femme torturée pendant 2 jours…

La guillotine, je vous dis, la guillotine…

FDF

.

22/08/2010

Une jeune femme de 23 ans a été séquestrée et torturée pendant deux jours dans un cabanon isolé près de Prades (Pyrénées-Orientales), par quatre marginaux, dont une femme, selon le procureur de la République à Perpignan Bruno Albouy.

Originaire de Prades, la victime avait emmené les marginaux, qu’elle connaissait, à la féria de Béziers. Sur le chemin du retour, ils l’ont accusée de leur avoir volé de la drogue et l’ont amenée dans un cabanon situé entre les villages de Villerach et Clara.
Deux des hommes l’ont alors rouée de coups à plusieurs reprises, ont coupé ses cheveux avec un couteau dont ils menaçaient de l’égorger, a-t-elle raconté à des journalistes. Le troisième homme et la femme ont assisté aux violences sans rien dire, a-t-elle précisé.

Une plainte déposée

Les tortionnaires auraient été sous l’empire de l’alcool et de la drogue. « J’ai cru que je ne m’en sortirais jamais », a déclaré la jeune femme, qui portait encore des traces d’ecchymoses sur son visage.
Dans la soirée de mardi, les trois hommes du groupe sont finalement partis chercher du ravitaillement en se servant de la carte de crédit qu’ils avaient extorquée à leur victime, laissant celle-ci à la garde de la femme.

Inquiète de la tournure que prenait la séquestration, la marginale a arrêté une voiture sur la route voisine et l’automobiliste a conduit la jeune femme à la gendarmerie, où elle a relaté son calvaire avant d’être transférée à l’hôpital de Perpignan.
Une plainte a été déposée et une enquête ouverte par la gendarmerie afin de retrouver la trace des tortionnaires qui ont réussi à prendre la fuite, a précisé le procureur de la République.
« Je vais me sortir du milieu des marginaux », a dit la jeune femme aux journalistes.


Source: http://tinyurl.com/23xyjmn

21/08/2010

Suisse: une initiative veut rétablir la peine de mort; pourquoi pas ?

21.08.2010

Je ne vois pas pourquoi elle a disparu, en France, la peine de mort. Au nom des Droits de l’homme? Laissez moi rire. Est ce que les meurtriers, barbares, assassins qui ont déjà sévi sur notre sol se sont soucié des Droits de l’Homme, quand ils ont sciemment donné la mort? Si elle voyait à nouveau le jour, la peine de mort ferait chuter fortement le taux de criminalité et de délinquance… Resterait à fixer les limites. Mais,on pourrait mettre la barre très basse, au vu de tout ce que l’on peut noter de plus en plus souvent dans les « faits divers »…

Aux suisses, on leur demande leur avis, sur ce point. A nous, ça m’étonnerait, comme habituellement, que l’on nous consulte si un projet de ce genre venait un jour sur le tapis; il y aurait trop de (mauvaises) surprises…

FDF

.

Les Suisses pourraient être appelés à voter sur la réintroduction de la peine capitale pour les meurtres doublés de violences sexuelles. Le débat s’enflamme, alors que la récolte des signatures n’a pas commencé.

Et si la peine de mort faisait son retour en Suisse? Impensable? C’est pourtant ce que réclame une initiative populaire pour les cas de meurtre avec violences sexuelles. A peine révélée hier par la Neue Zürcher Zeitung , l’information suscite l’émoi. Si la récolte de signatures n’a pas commencé, le feu vert de la Confédération serait imminent, selon nos informations. La Chancellerie fédérale a reçu le texte il y a un mois et l’analyse actuellement sur le plan formel. Si le texte est approuvé, il sera publié dans la Feuille fédérale , et les initiants auront 18 mois pour récolter les 100 000 signatures nécessaires.

Qui sont ces partisans d’un rétablissement de la peine capitale, abolie en Suisse en 1942? Des proches d’une victime, a indiqué à l’ATS Marcel Graf, représentant du comité, lequel tenait hier à son anonymat. Conscient que la peine de mort est contestée, l’initiant estime que le but sera atteint si cette mesure permet d’éviter ne serait-ce qu’une seule victime. Il ajoute que ce groupe n’est lié à aucun mouvement politique.

Hier, personne ne saluait publiquement la démarche des initiants. A l’Association Marche blanche, connue pour son combat contre les crimes pédophiles, on s’étrangle. «Je n’ai jamais entendu parler de ce comité! réagit Christine Bussat, présidente. Cette initiative me choque. Bien sûr, lorsque nous faisons signer nos propres initiatives sur la question des pédocriminels, la plupart des gens disent qu’il faut rétablir la peine de mort. Je comprends leur émotion. Mais de là à l’inscrire dans la Constitution…» D’autant que la Suisse, en rétablissant la peine capitale, «violerait ses engagements internationaux», comme le rappelle le conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE). Notre pays est en effet signataire des protocoles 6 et 13 de la Convention européenne des droits de l’homme, qui excluent la peine de mort. Amnesty International a pour sa part rappelé que l’exécution n’a aucune vertu préventive, ajoutant qu’en Europe, seule la Biélorussie l’applique encore.

«Aux juges de décider»
Peut-on faire voter le peuple sur un tel projet? En cas de succès de la récolte de signatures, il reviendra au parlement de valider l’initiative, passage obligé avant de la soumettre au peuple. Les Chambres avaient donné leur feu vert aux initiatives contre les minarets ou pour l’internement à vie des délinquants sexuels, contrevenant pourtant à des dispositions du droit international et aux droits fondamentaux. Que feront-elles cette fois-ci? «Le droit à la vie n’est pas négociable, réagit le conseiller national Oskar Freysinger (UDC/VS). Rendre le mal pour le mal ne fait pas partie de mes principes ni des valeurs d’un Etat démocratique. Le parlement rejettera le texte.»

Encore faut-il qu’il puisse s’appuyer sur une base légale pour le faire. Une initiative peut en effet être invalidée lorsqu’elle viole les règles contraignantes du droit international, comme la prohibition du génocide ou l’interdiction de la torture. «Mais la peine de mort ne fait pas partie de cette notion de règles contraignantes, par ailleurs très floue, précise Andreas Auer, professeur de droit constitutionnel à l’Université de Zurich. L’Assemblée fédérale pourra donc difficilement invalider l’initiative sur cette base.» Le peuple voterait donc. Mais en cas de oui, prévient le constitutionnaliste, le texte ne pourra pas s’appliquer en Suisse car en contradiction avec les droits de l’homme garantis par des conventions internationales ratifiées par la Confédération.

Que faire pour que les citoyens ne se déplacent plus aux urnes «pour rien»? Modifier notre ordre juridique pour permettre au Tribunal fédéral de contrôler la validité des initiatives contraires au droit international, prône Andreas Auer, parmi d’autres. «C’est à des juges et non au parlement de trancher

Source: http://tinyurl.com/2cek84a