Francaisdefrance's Blog

10/12/2010

La France compte 6,7 millions d’immigrés !

Et combien d’abonnés aux aides sociales, parmi eux? Pas de quoi faire péter une bouteille de champagne… On devrait plutôt retrousser les manches.

FDF

.

La France compte 6,7 millions d’immigrés, soit 11% de sa population, mais constitue un des pays d’Europe d’où l’on s’expatrie le moins, selon une étude de l’Institut national des études démographiques (Ined) rendue publique mercredi [ce jour].

La France arrive derrière les Etats-unis qui comptent (42,8 millions), la Russie (12,3), l’Allemagne (9,1), l’Arabie Saoudite (7,3), le Canada (7,2). Elle devance le Royaume-uni (6,5) et l’Espagne (6,4), selon cette étude qui définit un immigré comme une « personne née dans autre pays que celui où elle réside » La France est en revanche l’un des pays d’Europe d’où l’on s’expatrie le moins « contrairement à une idée bien reçue ».

Si les Etats-unis accueillent le plus grand nombre d’immigrés au monde, les pays du Golfe sont les plus attractifs proportionnellement à leur population, et les immigrés y sont parfois majoritaires.

Sur la base de la proportion, l’étude définit cinq groupes de pays.

Dans le premier, les immigrés forment 86% de la population au Qatar, 70% aux Emirats arabes unis, 69% au Koweït. L’arabie Saoudite, le Bahreïn, Oman et Bruneï ont des taux compris entre 28 et 40%. Ce sont tous des pays « peu peuplés mais richement dotés de ressources pétrolières ».

Le deuxième groupe compte par exemple Monaco (72%), Macao (55%) et Singapour (41%). Ce sont de « très petits territoires » ou des « micro-Etats, souvent dotés d’un statut particulier, notamment sur le plan fiscal ».

Dans le troisième groupe, on trouve l’Australie (22%) et le Canada (21%), des pays « dotés d’immenses espaces mais encore faiblement peuplés ».

La France, avec 11% d’immigrés, se trouve dans le groupe quatrième groupe des démocraties industrielles occidentales, derrière l’Autriche (16%), la Suède (14%), l’Espagne (14%) et les Etats-unis (13%). Elle devance les Pays-Bas (10%), le Royaume-uni (10%), la Belgique (9%) et l’Italie (7%).

Un cinquième groupe est formé de pays dits de « premier asile », comme la Syrie qui héberge un million de réfugiés irakiens (5% de sa population) ou le Tchad qui accueille près de 350.000 Soudanais (3%).

Les Etats-unis et la France sont des pays d’immigration « ancienne » qui « s’est constituée progressivement » alors que l’Espagne est un « nouveau pays d’immigration » qui s’est constituée « en un temps très court » depuis le début des années 90. Le Royaume-Uni comptait en 2000 presque autant d’immigrés (4,9 millions) que d’émigrés (4,2 millions).

En tête des pays de départ, se trouve le Mexique avec 10% de sa population, suivi de l’Afghanistan (9,9), du Maroc (9), du Royaune-uni (7,1), de l’Algérie (6,7), de l’Allemagne (4,9) ou de la Turquie ‘4,5).

Au total, les immigrés seraient 214 millions en 2010, soit 3,1% de la population mondiale.

Source: http://www.polemia.com/