Francaisdefrance's Blog

23/12/2010

La Suède sera islamisée avant la France…

Ca ne rassure pas pour autant…

FDF

.

Pat Condell : Adieu la Suède


« Voici une vidéo que j’aurais aimé ne pas faire.

Aucun pays en Europe n’a fait plus pour adopter le cauchemar multiculturel, je veux dire le rêve, que la Suède. C’est-à-dire qu’aucun pays n’a ouvert les bras plus largement à l’immigration musulmane.

Et ces derniers temps, les informations qui nous parviennent de Suède sont de plus en plus préoccupantes. Aujourd’hui, nous apprenons que le gouvernement suédois est à ce point déterminé à diluer sa propre culture, à effacer son existence, qu’ils ont changé la constitution sans consulter le peuple. Il n’est plus nécessaire aujourd’hui d’être un citoyen suédois pour occuper des postes sensibles ou haut placés au gouvernement, y compris celui de procureur général, ce qui est assez intéressant.

Et les Suédois sont obligés, de par la constitution, de pratiquer le multiculturalisme. Autrement dit , il est maintenant anticonstitutionnel de défendre les valeurs suédoises en Suède, parce que les gens qui dirigent ce pays pensent tout simplement qu’il existe quelque chose d’intrinsèquement honteux ou de méprisable dans le fait d’être suédois.

Et je trouve cela tout à fait stupéfiant, parce que tous les Suédois que j’ai connus ont toutes les raisons d’être fiers de qui ils sont, et de ce que leur pays est, ou de ce qu’il fut. Et qu’il pourrait redevenir un jour s’ils recouvrent jamais la raison.

Si quelqu’un en Suède s’inquiète de savoir quelle image leur pays renvoie au monde extérieur, je dois dire que cette image a considérablement changé  ces dernières années.

Autrefois considéré comme l’un des pays les plus agréablement sûrs et civilisés au monde, la Suède est désormais officiellement la capitale européenne du viol, avec deux fois plus de viols par habitant qu’aucun autre pays, et vingt fois plus que certains.

Selon vous, qu’est-ce qui peut bien avoir causé un changement aussi fondamental du caractère national suédois ? C’est bien le dernier endroit où l’on se serait attendu à voir une épidémie de viols.

Cela, naturellement, ne peut  en rien être lié à la culture islamique des immigrants, car rien de mauvais n’y est jamais lié. Est-ce la culture qui enseigne aux jeunes hommes que toute femme non couverte des pieds à la tête souhaite être violée ? Oui, c’est celle-là !

Donc, en étant réaliste, il ne peut y avoir qu’une seule explication pour quiconque n’est ni partial, ni raciste : c’est qu’il doit y avoir quelque chose qui ne va vraiment pas chez les hommes suédois. Ils devraient peut-être recourir à la psychiatrie ? Sérieusement les gars : vous en avez besoin !

Vous n’entendrez pas beaucoup parler de violeurs immigrés en Suède parce que depuis des années, le gouvernement et la presse de ce pays ont conspiré contre leur propre peuple pour le maintenir dans l’obscurité, non seulement l’hiver mais l’été aussi.

Les journaux suédois sont largement subventionnés par le gouvernement, et les journalistes censurent systématiquement les informations afin de s’assurer que jamais les immigrés ne soient  présentés sous un mauvais jour, ou que les criminels non-suédois soient  identifiés comme tels. Ceci crée une illusion douillette qu’il n’y a pas de violeurs étrangers en Suède.

Et c’est très étrange parce que juste à côté en Norvège, ils n’ont à peu près que ça : selon la police d’Oslo, tous les viols aggravés commis dans cette ville au cours des trois dernières années — 41 cas recensés —, tous donc, ont été commis par des immigrés du Moyen-Orient ou d’Afrique, et se sont caractérisés par une violence abjecte. Mauvaise nouvelle pour les femmes norvégiennes.

Mais si vous vivez en Suède, vous n’avez pas à vous en soucier, parce qu’il n’y a pas de violeurs immigrés en Suède. Il suffit de le demander aux journalistes…

Pour ceux d’entre nous qui regardent de l’extérieur, particulièrement après les évènements récents, il est difficile de ne pas conclure que nous assistons, au grand jour, à la mise à sac  d’un pays tout entier. Et tout ce que nous pouvons faire, c’est regarder avec horreur et stupéfaction.

Si j’étais bookmaker, je ne prendrais plus de paris pour savoir si la Suède deviendra le premier état islamique d’Europe, car ce n’est plus désormais qu’une question de temps.

Et si quelqu’un doute encore que le mensonge multiculturel est autre chose qu’un euphémisme pour “islamisation délibérée”, vous serez intéressé d’apprendre qu’en dépit du féroce appétit de la Suède pour les musulmans, plus de musulmans, et encore plus de musulmans, aucun pays n’a déporté plus de chrétiens irakiens vers l’Irak, pour y être massacrés comme des dindes de Noël, pour le crime de ne pas être musulmans.

Parce qu’en Suède, il semble que seuls les musulmans aient un plein droit aux droits de l’homme.

Vous ne serez pas non plus surpris d’apprendre que la Suède est aussi à la pointe du nouvel antisémitisme politiquement correct que nous voyons de développer en Europe. Les juifs ne se sentent plus en sécurité dans ce pays.

Félicitations, les Suédois, c’est un sacré doublé : viol et antisémitisme. Vous vous taillez une vraie réputation là-bas, au pays du soleil de minuit. Ou doit-on dire du croissant de lune ?

Quand il a été rapporté plus tôt, cette année, que les Juifs demeurant dans la ville de Malmö depuis plusieurs générations en ont été chassés par, devinez qui, les immigrés musulmans, le maire de cette ville s’en est lavé les mains avec l’impassibilité de Ponce Pilate. Il s’est abaissé jusqu’à accuser le gouvernement israélien pour [dissimuler] sa propre lâcheté morale.

Et il a déclaré que les juifs de Suède devraient, pour éviter d’être maltraités, se distancier des actions d’Israël. C’est semble-t-il la façon dont les choses marchent en Suède ces temps-ci. Pour éviter d’offenser les criminels, il est devenu plus facile de s’en prendre aux victimes, et dans ce cas, d’adopter la position du terroriste musulman qui présuppose que chaque Juif est un fantassin d’Israël.

Détail incommodant, cependant : le Coran enseigne aux musulmans de haïr les juifs en tant que juifs, et non à cause de la Palestine. Le coran ne mentionne pas la Palestine. Et si Israël disparaissait demain, les Juifs de Suède, et partout en Europe, seraient toujours persécutés et agressés par des immigrés musulmans ignorants et haineux du fait même qu’il sont juifs, et sans autre raison.

Et alors vous, les dhimmis multiculturalistes serviles, auriez à trouver une autre fausse excuse pour détourner le regard…

…Suite et source: http://tinyurl.com/37l3rkm

16/12/2010

18 juin-18 décembre : deux initiatives historiques contre l’islamisation.


Vidéo:          http://www.youtube.com/watch?v=xo93pbeLaiE&feature=player_embedded#at=97

Le 18 juin 2010 avait lieu l’Apéro Saucisson-Pinard qui a alerté la France entière sur l’islamisation de La Goutte d’Or. Ce samedi 18 décembre 2010, six mois après jour pour jour, vont avoir lieu, à l’Espace Charenton à Paris,  les Assises sur l’islamisation de l’Europe. Dans cette vidéo de 6 minutes, Pierre Cassen, Michel Onfray, Fabrice Robert, Anne Zelensky, Pascal Hilout, Christine Tasin et Pat Condell parlent de l’islam.
Merci à JLB pour le rappel…

05/12/2010

« Ceux qui se sentent offensés peuvent aller se faire foutre! » Pat Condell

Tiens. Pat Condell pense comme moi et ose le dire… En fait, nous sommes de plus en plus nombreux à penser ainsi. Et nous allons être de plus en plus nombreux à le crier sur les toits. Si par hasard certains se sentaient visés, une petite fatwa serait fort sympathique…

FDF

.

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=0iQHu8UsJDI

 

15/11/2010

Islam: «Ceux qui se sentent offensés peuvent aller se faire foutre !» !

Offensés, outragés, offusqués, les musulmans intégristes ou non ont ajouté à leur langage déjà fort limité ces trois mots après les avoir testé lors de « profanations » de mosquées, par exemple… Mais ne parle t’on pas d’amour et de tolérance, dans ce torchon qu’est le coran? On ne comprends plus, là…

FDF

Pillé chez: http://www.bivouac-id.com/

Par Pat Condell:

« Je m’oppose à l’islam pour la simple raison que l’islam s’oppose à moi, et à tout ce je crois juste. Et je me fiche de ce qu’éprouvent les musulmans »

« La vérité, c’est qu’en Europe aujourd’hui, la gauche est bel et bien devenue la nouvelle extrême-droite.»

http://www.youtube.com/v/0iQHu8UsJDI?fs=1&hl=fr_FR

En Europe, le génie est sorti de la bouteille, et aucun fasciste de la diversité multiculturelle ne pourra l’y remettre.

Le multiculturalisme en Europe est mort, et bien mort ».

Extraits principaux :

« Le multiculturalisme en Europe est mort, et bien mort.

Des milliers de gens donnent déjà de la voix et se font entendre, pour s’opposer à l’incessante islamisation de la société.

Et ils seront bientôt des millions : des gens qui en ont assez du politiquement correct, qui en ont assez qu’on leur dise ce qu’ils ont le droit de dire ou de penser, et qu’on leur ordonne de respecter une religion qui ne respecte absolument personne.

Ces gens découvrent, lorsqu’ils s’expriment, qu’ils ne sont pas seuls, et qu’ils ne sont en rien des fascistes, des agitateurs haineux, ou des racistes, malgré ce que ne cesse de répéter une presse lâche et malhonnête.

Comme beaucoup de ces gens, moi, je m’oppose à l’islam. Pour la simple raison que l’islam s’oppose à moi, et à tout ce je crois juste. Et je me fiche de ce qu’éprouvent les musulmans, ou n’importe qui d’autre.

Je pense que le traitement infect des femmes dans l’islam est un crime contre l’humanité, et rien de moins. Il est totalement immoral. Il n ‘y a pas de zone intermédiaire. Il est injustifiable, impardonnable, et il empoisonne la terre entière.

Tous ceux qui se sentent offensés peuvent continuer à l’être et aller se faire foutre, avec tout le respect que je leur dois.

Qu’ils passent toutes les lois qu’ils veulent [contre la liberté d’expression] ! Ils peuvent en faire des guirlandes, ou les agiter comme autant d’étendards du haut des minarets de chaque mosquée.

Nous résisterons à ces lois, et nous les renverserons.

Car ce sont des lois de lâches, d’amadoueurs, dont les mensonges multiculturels frelatés ne seront bientôt plus qu’une embarrassante souillure de l’histoire.

Et le plus tôt sera le mieux. »

——————————-

«L’objectif [du procès Wilders et du procès autrichien] est de réduire au silence toute opposition. Et de montrer que vous serez, vous aussi, traité comme un criminel si vous osez exprimer une opinion négative sur la religion la plus arriérée, la plus violente et la plus intolérante de la planète. »

——————————-

Texte intégral :

L’Europe d’aujourd’hui est pour le monde entier l’exemple éclatant de comment “l’on pisse dans sa propre eau potable”.

Partout sur ce continent, des lois sont votées pour étouffer la liberté d’expression, et les gens sont traînés devant la justice pour avoir exprimé leur opinion.

En Autriche, bientôt, Elisabeth Sabaditsch-Wolff passera au tribunal : elle est accusée d’avoir dénigré une religion, une accusation toute droit sortie de l’Inquisition. Son crime ? Avoir pointé du doigt les passages du Coran qui autorisent un homme à battre sa femme. Elle encourt pour cela une peine de trois ans de prison.

Voilà la nouvelle justice, style Eurabia.

Pendant ce temps, des politiciens hollandais s’inquiètent de la réputation de leur pays dans le monde car le Parti de la Liberté (Wilders) est aujourd’hui impliqué dans le gouvernement. lls ont tort de s’inquiéter. La réputation de leur pays ne pourrait être plus mauvaise qu’elle l’est maintenant, et ce grâce à eux.

Grâce aussi à une loi scélérate qui autorise à traîner l’homme politique le plus populaire du pays devant la justice pour avoir dit la vérité, et y être jugé par une commission de juges clairement partisans qui n’ont même pas été capables de tenir correctement leur rôle dans ce procès médiatique truqué, car ils n’ont eu ni la sagesse, ni la rigueur nécessaire pour garder secrète leur partialité.

Au moment même où le monde entier avait les yeux tournés vers la justice hollandaise, les juges véreux d’Amsterdam se sont montrés à la hauteur : il ont donné une telle démonstration d’incompétence et de partialité que le procès a dû être stoppé.

Plus soucieux d’idéologie que de justice, ils se sont révélés incapables de présider ne serait-ce qu’un concours du plus beau bébé. L’un d’entre eux à même eu le culot d’accuser Wilders de saper la justice ! Ils n’ont guère besoin de lui pour cela : ils le font très bien eux-mêmes. Ils sapent non seulement le système judiciaire hollandais, mais les fondations mêmes de la civilisation occidentale.

Le ministère public souhaite abandonner les poursuites, car il n’y a pas d’infraction caractérisée. Mais les juges veulent continuer, et faire un nouveau procès, car ils sont bien décidés à faire tomber Wilders.

L’objectif visé dans cette affaire, de même qu’en Autriche, n’a jamais été de faire un procès équitable. L’objectif est de réduire au silence toute opposition, en faisant des “exemples”. De montrer que vous serez, vous aussi, traité comme un criminel de droit commun si vous osez exprimer une opinion négative sur la religion la plus arriérée, la plus violente et la plus intolérante de la planète.

Voilà où nous en sommes en Europe aujourd’hui, comme au beau temps de l’Union Soviétique. Je suis surpris qu’ils n’aient pas encore essayé d’interner Wilders en hôpital psychiatrique. Ca viendra peut-être.

Pour rendre les choses encore pires, bien pires, il faut composer non seulement avec des juges véreux et des législateurs veules, mais aussi avec des journalistes paresseux et sectaires, qui tordent les mots pour mieux masquer la vérité, et accusent quiconque se lève pour défendre les valeurs occidentales d’extrême-droitisme, de fascisme, d’incitation à la haine, de racisme (c’est le sens du mot extrême-droite).

La vérité, c’est qu’en Europe aujourd’hui, la gauche est bel et bien devenue la nouvelle extrême-droite.

Cela se manifeste très crûment, en Grande-Bretagne, par cet étrange assortiment de gens qui se haïssent eux-mêmes, d’anti-démocrates, de relativistes, d’étudiants boutonneux, d’islamistes, d’antisémites et de fascistes d’extrême-gauche, qui composent l’organisation ironiquement dénommée “Unis contre le fascisme”.

Son mode d’action principal est d’attaquer violemment les manifestations pacifiques avec lesquelles ils sont en désaccord, comme le feraient des casseurs et des gros bras nazis Ils craignent la liberté d’expression, car ils savent qu’ils défendent l’indéfendable. “Unis contre le fascisme”, mais pas contre le fascisme religieux… Cela pourrait offenser les fascistes. Il ne faut pas y songer !

Ne vous inquiétez pas… Inutile de vous sentir coupable (comme si c’était possible) Nous le faisons à votre place, et nous payons, avec intérêts…

Et tout ça se passe partout en Europe.

Quiconque organise une manifestation pacifique pour défendre la démocratie ou les valeurs européennes doit s’attendre à être physiquement agressé par des bandes de bigots et de tarés belliqueux, qui doivent leur propre liberté à d’autres qui la défendent, et dont le maigre horizon se limite à la censure de contestations légitimes. Quelle avancée !

Ces gens ne sont bien sûr en rien “anti-fascistes”. Ils sont contre la liberté, contre la libre pensée, contre la libre parole anti toute liberté, sauf bien sur celle de recevoir des subsides de l’état. Les gauchistes et les islamistes partagent ce profond désir d’être reconnu par une société qu’ils font semblant de mépriser.

Et ils sont unis dans l’hypocrisie, l’intolérance, l’ignorance, la stupidité, et la haine. Le multiculturalisme en Europe est mort, et bien mort. comme l’ont montrées toutes les élections récentes.

Même les hommes politiques l’admettent aujourd’hui.

Certains s’accrochent encore à cette illusion, comme les Soviets s’accrochaient au communisme. Mais c’est terminé. Ces procès médiatiques et ces violentes attaques de manifs sont les symptômes de son agonie.

Ce sont les actes désespérés de gens aux abois, prêts à tout, et totalement égarés.

Criminaliser les opinions revient à admettre ouvertement que le législateur a perdu le contrôle. Il a créé une situation qu’il ne peut plus gérer. C’est ce qui arrive quand jamais on ne demande leur opinion aux gens, ou quand cette opinion est ignorée quand ils l’expriment.

Désormais, on ne peut plus l’ignorer, et cette opinion ne sera pas ignorée. Quoi qu’il arrive lors de ces deux procès, ce n’est que le début.

En Europe, le génie est sorti de la bouteille, et aucun fasciste de la diversité multiculturelle ne pourra l’y remettre. Des milliers de gens donnent déjà de la voix et se font entendre, pour s’opposer à l’incessante islamisation de la société.

Et ils seront bientôt des millions : des gens qui en ont assez du politiquement correct, qui en ont assez qu’on leur dise ce qu’ils ont le droit de dire ou de penser, et qu’on leur ordonne de respecter une religion qui ne respecte absolument personne.

Ces gens découvrent, lorsqu’ils s’expriment, qu’ils ne sont pas seuls, et qu’ils ne sont en rien des fascistes, des agitateurs haineux, ou des racistes, malgré ce que ne cesse de répéter une presse lâche et malhonnête. Comme beaucoup de ces gens, moi, je m’oppose à l’islam.

Pour la simple raison que l’islam s’oppose à moi, et à tout ce je crois juste. Et je me fiche de ce qu’éprouvent les musulmans, ou n’importe qui d’autre. Et personne ne devrait me dire que j’ai à m’en soucier.

Je pense que le traitement infect des femmes dans l’islam est un crime contre l’humanité, et rien de moins. Il est totalement immoral. Il n ‘y a pas de zone intermédiaire. Il est injustifiable, impardonnable, et empoisonne la terre entière. Il n’est pas différent, ou à relativiser. Il est arriéré et inhumain. Rien ne peut l’excuser, et rien ne peut excuser qu’on le défende.

Voila ce que je pense, et je le pense très, très fortement. Vous pouvez ne pas être d’accord. C’est votre droit. Comme j’ai le droit de le dire. Et j’INSISTE sur ce droit à le dire aussi ouvertement, aussi souvent, et aussi fort que je le veux.

Et tous ceux qui se sentent offensés peuvent continuer à l’être  et aller se faire foutre, avec tout le respect que je leur dois. Tout particulièrement en République islamique d’Autriche.

Limiter la liberté d’expression, c’est comme mettre un impôt sur l’air. Personne n’en a le droit, qui qu’ils soient, ou qui qu’ils pensent être, quel que soit le badge à la mode qu’ils portent, et quel que soit le livre sacré qu’ils tiennent dans leurs mains malpropres.

Qu’ils passent toutes les lois qu’ils veulent ! Ils peuvent en faire des guirlandes, ou les agiter comme autant d’étendards du haut des minarets de chaque mosquée. Nous résisterons à ces lois, et nous les renverserons. Car ce sont des lois de lâches, d’amadoueurs, dont les mensonges multiculturels frelatés ne seront bientôt plus qu’une embarrassante souillure de l’histoire.

Et le plus tôt sera le mieux, si vous me permettez. Paix. Ça, oui.

30/08/2010

La dernière vidéo de Pat Condell, du 28 août 2010, consacrée à la mosquée de Ground Zero…

Pillé chez Bivouac-ID. Une excellente analyse de Pat Condell, qui résume bien l’idéologie qu’est l’islam.

FDF

Pat Condell : « L’islam tolérant ? Personne ne croit plus à ces foutaises. »

30 août 2010

« Une religion de paix ? Ce que les gens voient, c’est une religion d’intolérance, d’agression, de plaintes bidon montées de toutes pièces, de brutalités hystériques, qui manipule pour obtenir des droits spéciaux et des privilèges exorbitants, une religion faite de misogynie caractérisée, d’homophobie, d’antisémitisme, et de violence.»

Le propos s’élargit à l’islam en général. Le temps de sous-titrage nécessaire étant trop long, nous vous proposons une traduction textuelle intégrale (voir sous la vidéo).

(Le texte étant traduit, nous faisons appel à des volontaires pour le sous-titrage.)

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=oJQ4bwGPRuk

Traduction intégrale :

« « Il semble bien que le projet de mosquée à Ground Zero a réussi a diviser l’Amérique en deux. Même le président a une opinion. Enfin… En quelque sorte… L’histoire de cette mosquée a désormais fait le tour du monde. Et tout le monde attend la suite. Nous savons tous que si l’islam arrive à se sortir d’un coup comme celui-là aux États-Unis, il pourra tout se permettre.

Les gens continuent de présenter l’affaire comme un problème de liberté religieuse. Mais il y a une différence entre pratiquer sa religion — ce que tout le monde a le droit de faire — et jeter sa religion au visage de l’autre, en geste de triomphe politique. Ce qui est bien le cas ici.

J’aimerais bien savoir la gravité qu’une insulte doit avoir pour ne plus être protégée par le 1er amendement de la constitution américaine. Après tout, le 2e amendement de la constitution donne le droit aux Américains de porter des armes. Mais il faut tout de même un permis pour se balader avec un flingue, et tout le monde ne peut pas en obtenir un, malgré le 2e amendement.

Je me demande aussi si le soutien inaltérable au projet de Bloomberg, le maire de New-York, n’est pas moins lié à son souci des libertés religieuses qu’à ses intérêts financiers à Dubai, où sa société tente de s’implanter comme  l’un des plus gros pourvoyeurs de services financiers “charia-compatibles” au Moyen-Orient. Peut-être faudrait-il lui demander…

Les commentateurs libéraux [i.e. la gauche américaine] n’arrêtent pas de nous répéter qu’il ne s’agit pas réellement d’une mosquée, mais d’une sorte de centre communautaire, et de salles de prières, et que ce n’est même pas à Ground Zero.

Une mosquée est à la fois un centre communautaire et une salle de prière. Et la mosquée de ce bâtiment occuperait les deux derniers étages [sur 13], ce qui signifie qu’elle surplomberait directement la scène de Ground Zero, et c’est pour cela que  le site a été choisi.

Quand le gouverneur de New York a proposé de trouver un autre site pour la construction de la mosquée, les promoteurs n’ont même pas voulu en discuter. Déplacer la mosquée aurait fait perdre la raison même du choix de ce site, qui est de narguer les américains et de leur jeter le 11 septembre au visage. S’ils ne peuvent pas construire la mosquée à cet endroit, il n’y a aucune raison de la construire ailleurs…

Personne ne sait d’où vient l’argent, et personne ne veut en parler. Le promoteur était serveur dans un restaurant il y a quelques années. Et voilà aujourd’hui qu’il investit des millions de dollars, cash, dans un immeuble de Manhattan… Les clients du restaurant ont dû lui laisser de gros pourboires…

Quant au soi-disant imam “modéré” qui est derrière tout cela, il défend la sharia, il soutient le régime théocratique iranien, il refuse de condamner le terrorisme, et refuse même de condamner l’utilisation d’enfants pour réaliser des attentats-suicide à l’explosif, et reporte la faute du 11 septembre sur les États-Unis.

Et l’on apprend récemment que cet imam est à l’origine du discours d’Obama au Caire, souvenez-vous, ce discours dans lequel il léchait les bottes des musulmans et appelait cela “être un homme d’état“. Et si c’est vrai, ce n’est pas une mince influence !

« Il ne faut pas s’étonner que tant d’Américains pensent qu’Obama est musulman. Car c’est le genre de chose que seul un musulman pourrait dire. Ou un homme politique européen, bien sûr.. » Je me demande s’il a aussi quelque chose à voir avec le récent discours du président à l’occasion du ramadan, dans lequel Obama a loué l’islam pour sa promotion de la justice, du progrès, de la tolérance,  et la dignité de tous les êtres humains. Oui, le président Obama a vraiment déclaré tout cela. Et en gardant son sérieux… Il ne faut pas s’étonner que tant d’Américains pensent qu’Obama est musulman. Car c’est le genre de chose que seul un musulman pourrait dire. Ou un homme politique européen, bien sûr…

On sait combien le président des USA veut être populaire dans le monde musulman. J’imagine qu’il a dû se dire qu’il fallait prononcer de belles paroles, car son auditoire était remplie d’activistes musulmans, qui l’auraient sinon accusé d’islamophobie, de racisme, ce qui l’aurait obligé à suivre des cours intensifs de dialogue des civilisations et de tolérance multiculturelle… Et cela aurait été bien embarrassant pour le premier président noir.

Mais quelle que soit la personne qui a conseillé à Obama de prononcer ces âneries politiquement correct, elle devrait être renvoyée sur le champ. Car cela donne l’impression qu’Obama n’a aucune considération pour l’intelligence du peuple américain. Ce qui revient aussi à dire qu’il veut n’effectuer qu’un seul mandat…

« Tout le monde, absolument tout le monde, sait que l’islam ne fait absolument RIEN en faveur de la justice, du progrès, de la tolérance, ou la dignité de l’homme. Pour qui nous prend Obama ?  »Tout le monde, absolument tout le monde, sait que l’islam ne fait absolument RIEN en faveur de la justice, du progrès, de la tolérance, ou de la dignité de l’homme. Pour qui nous prend Obama ? La pire chose que l’on puisse faire, c’est d’exposer toutes ces notions à l’influence de l’islam. Et prétendre le contraire est simplement un mensonge éhonté.

Obama ne réalise-t-il pas que personne ne croit plus à ces foutaises [crap]. Obama a dû voir les sondages d’opinion. Il SAIT que des millions de gens, partout dans le monde occidental, ne font plus aucune confiance à cette religion, parce que de façon répétée, encore et encore, ils ont vu ses partisans exploiter nos libertés en toute mauvaise foi, comme c’est le cas à Ground Zero.

Les gens ont vu que, quand on en vient à la question de l’islam, la tolérance et le respect sont toujours, et dans tous les cas, à sens unique.

Une religion de paix ? Certainement pas. Ce que les gens voient, et ce qu’ils ont vu depuis 20 ans, depuis l’affaire Salamn Rushdie, c’est une religion d’intolérance, d’agression, de plaintes bidon montées de toutes pièces, de brutalités hystériques, qui manipule pour obtenir des droits spéciaux et des privilèges exorbitants, une religion faite de misogynie caractérisée, d’homophobie, d’antisémitisme, et de violence.

« Tout dans cette religion est matière à confrontation. C’est pour cela qu’elle n’est pas la bienvenue en Occident, parce qu’elle s’est rendue elle même détestable. »Quiconque s’élève contre cette religion  peut s’attendre à être menacé de représailles violentes. Tout dans cette religion est matière à confrontation. C’est pour cela qu’elle n’est pas la bienvenue en Occident, parce qu’elle s’est rendue elle même détestable.

Et c’est cela qu’Obama aurait dû déclarer aux activistes islamistes, s”il veut se donner un titre du genre “leader du monde libre“. Et il aurait aussi dû leur dire que cette mosquée de Ground Zero rend leur religion encore plus malvenue que jamais.

Construire cette mosquée est certainement l’acte le plus stupide qu’un musulman pourra jamais vouloir. A moins qu’ils n’agissent en toute mauvaise foi, auquel cas, ils le sont certainement, stupides.

Ce n’est pas une raison pour que des imbéciles agressent des musulmans, comme cela s’est passé récemment. Car cette affaire provoque la consternation au sein des musulmans également. Certains, donnons leur ce crédit, se sont élevés contre le projet de mosquée, et l’ont condamné comme une provocation inutile.

Et de façon prévisible, une femme qui a agi de la sorte lors d’un meeting à New York, a reçu des menaces par téléphone. Quelle classe…

Si rien d’autre de bon ne sors de toute cette pagaille, l’affaire aura au moins donné aux politiciens politiquement correct une occasion de se dresser pour quelque chose, pour une fois. Ca à du être une sacrée expérience pour certains…

Et je suis sûr qu’ils doivent être ravis d’apprendre que ce projet va continuer car rien — d’un point de vue légal — ne peut être fait pour l’arrêter.

Les gens derrière tout cela n’ont manifestement ni l’intelligence, ni le savoir vivre nécessaire pour retirer ce projet. Même s’ils savent également, comme nous tous, que si la situation était inversée,  si  une insulte calculée comme celle-là était dirigée contre l’islam, il n’y aurait strictement aucune chance que ce projet puisse se poursuivre, constitution ou pas.

Paix. Et vous savez que c’est vrai… »

Source: http://www.bivouac-id.com