Francaisdefrance's Blog

31/10/2010

BOBIGNY: Un « adolescent » se tue sur une moto volée… Source d’émeutes?

Triste pour le môme. Mais l’affaire va être certainement monter en mayonnaise . On a l’habitude… Des émeutes? Pourquoi pas. Tout maintenant est sujet à émeutes… Pauvre France…

A noter: le non port du casque à moto, en France, est  puni par la législation par 45 euros d’amende. Dur de mourir pour si peu… Mais quand on s’efforce à ignorer volontairement la loi et qu’on le paye de sa vie… C’est un choix.

En France, « nul n’est censé ignorer la loi »… Enfin, ça dépend de qui est en cause…

FDF

.

Un « adolescent » de 16 ans est mort hier matin, après un dramatique accident de moto survenu mercredi près de la cité de l’Etoile à Bobigny. Peu avant 18 heures, il a perdu le contrôle du deux-roues qu’il conduisait pour finir sa course dans un pylône. Il n’était pas casqué et roulait très vite en faisant une roue arrière.

Ces éléments, les policiers ont pu les recueillir auprès de pompiers, témoins de l’accident. Avec l’entrée des urgences de l’hôpital Avicenne juste à côté, la rue Romain-Rolland est une voie particulièrement empruntée par les secours qui conduisent des blessés aux urgences.

Mardi soir, des pompiers ont aperçu ce jeune motard sans casque qui a perdu le contrôle de la moto au moment de reposer la roue avant. Il a violemment percuté un pylône puis un mur. Grièvement blessé à la tête, il a été conduit en urgence et dans un état très préoccupant à l’hôpital, où il est décédé quelques heures plus tard.

L’adolescent vivait avec sa famille, et depuis de nombreuses années, dans la cité de l’Etoile de Bobigny. C’était un jeune homme au parcours chaotique, suivi depuis l’école primaire par des éducateurs.

Lorsque la police est arrivée, la moto n’était plus là. Elle a été retrouvée un peu plus loin, déplacée derrière un bâtiment et en partie incendiée, peut-être pour faire disparaître des empreintes. Le deux-roues avait été volé à Pantin. Une veillée funèbre devait avoir lieu hier soir dans une salle située au-dessus de la mairie annexe du quartier.

Ce n’est pas la première fois que de telles conduites à risques se terminent aussi tragiquement. A Stains, en septembre, un adolescent est mort après avoir percuté une voiture au Clos-Saint-Lazare. Il faisait une démonstration de roue arrière, lui aussi sans casque. Il avait 17 ans.

Source: http://tinyurl.com/33ff26p

Merci à DG pour le tuyau…