Francaisdefrance's Blog

09/08/2011

C’est pas moi, m’sieur !

Encore un délinquant que tout accuse mais qui nie l’évidence. On a l’habitude… Dans le cas présent et vu sa situation, il risque l’expulsion. Va t’il bénéficier lui aussi de la clémence de la justice? Affaire à suivre…

FDF

.

Condamné pour violence, un père dénonce un complot familial…

« Je n’ai jamais utilisé de couteau, c’est un complot contre moi », se défend Mohamadi, 31 ans, jugé hier, en audience de comparution immédiate pour violences avec arme à l’encontre des proches de son ex-femme.

Le 16 juillet, cet homme se rend à Ramonville-Saint-Agne pour récupérer son enfant dans le cadre d’un droit de visite autorisé par la justice. Mais très vite, le rendez-vous tourne au pugilat. Son ex-épouse venue avec son frère et un ami lui demande s’il possède un siège pour bébé dans sa voiture. Le ton monte et la rencontre dégénère. Le jeune père sort un couteau et se bat avec les deux autres hommes devant des témoins. Les gendarmes interviennent et interpellent Mohamadi.

Hier, le prévenu qui comparaissait libre, a maintenu ses dénégations. « C’est un complot pour que je quitte le pays », a-t-il dit. Titulaire d’une carte de résidant qui arrive a expiration, le jeune homme était en attente de son renouvellement. Sauf écart de sa part. Dans la salle, les trois parties civiles, l’ex-femme, son frère et un ami, assistent à l’audience soutenues par leur avocat Me Frédéric David. La procureure Claudine Viaud a requis six mois de prison avec sursis à l’encontre du prévenu, jamais condamné auparavant.

Le tribunal correctionnel a finalement condamné Mohamadi à une peine de deux mois de prison avec sursis. Il doit également verser 200 € à chacune des parties civiles au titre des dommages et intérêts.

Source: http://www.ladepeche.fr/