Francaisdefrance's Blog

14/06/2011

La mosquée de Tarare (France), victime d’un incendie. Commentaires d’Outre-France…

Reçu par mail d’un pays frontalier…

FDF

.

« La mosquée de Tarare (France), victime d’un incendie. Cette mosquée située 9 Rue Boucher de Perthes est gérée par l‘Association Cultuelle pour la connaissance de l’islam.

Il s’agirait d’un incendie d’origine criminel dans la mesure où, après des tags, des traces d’essence ont été retrouvées devant la porte d’entrée de la mosquée.

Mais, contrairement au prescrit de la Loi de 1905, la Mairie Socialiste veut reconstruire la Mosquée à neuf ! Elle devra cependant attendre 2012. Car le PS a annoncé son intention de financer massivement la construction de mosquées avec l’argent public en remettant en cause la loi de 1905 qui garanti la laïcité et la séparation de l’Etat avec les religions !

Arguments électoraux directement à l’intention des musulmans…

Mais un PS qui veut construire des mosquées « à tour de bras », c’est quoi ça… 

On est en droit de se demander si le PS ne confond pas « Parti Salafiste » avec « Parti Socialiste »…  Mais en ce cas, muer dans les faits en parti musulman radical, c’est illégal !

Comment le gouvernement français, comment les partis traditionnels, comment les Français pourraient-ils accepter un pareil outrage au Code Civil français et à la démocratie ?

Comment se fait-il que les socialistes français – bouffeurs de curés et rempart oublié de la laïcité –, ne montent-ils pas aux créneaux pour attaquer ces provocations ?

Pourquoi nos bons socialistes « progressistes », après avoir bouffé du curé jusqu’à la nausée, ne goûtent-ils pas à un peu d’imam ?

Il faut progresser, messieurs les « progressistes »…

Les curés d’aujourd’hui sont devenus une espèce en voie de disparition, donc par définition, une espèce à protéger ! Alors que les imams, il en sort de partout ! Ça pullule, comme les rats et les cafards, comme des porcinets dans une porcherie ! Alors, messieurs du PS, à vos fourneaux, à vos couverts, car il y a de l’imam à cuisiner, de l’imam à bouffer …

Allons enfants de la patrie… »