Francaisdefrance's Blog

13/03/2012

Immigration: Collard explose Marie-George Buffet !!!

Ca va finir par « rentrer », vous verrez…

Merci Gilbert.

FDF

.

http://www.prechi-precha.fr/2012/03/13/immigration-collard-explose-marie-george-buffet/

.

Merci à T. et à DG…

04/02/2012

Grigny: un militant communiste se lache sur les musulmans.

Non mais! C’est de l’incitation à la haine, ça! Ah oui, c’est vrai. Il est communiste; il ne risque rien…

En tout cas, c’est ce qu’on nomme être pris la main dans le sac. Le problème est que la communauté musulmane du coin va tomber de haut; et « mal » voter…

Enfin. « Heureux qui communiste… »

FDF

.

DEUX VIDÉOS INTÉRESSANTES   A VOIR   ET ECOUTER ICI :

http://www.al-har.fr/blog/2011/02/24/grigny-essonne-un-militant-de-mr-claude-vazquez-maire-communiste-de-la-ville-se-confit-en-camera-cachee-et-se-lache-sur-les-musulmans/

.

Excellent ! Un habitant de la ville de Grigny dans l’Essonne (91) a piégé avec une caméra cachée un militant de Claude Vazquez, le maire communiste de la ville, lors d’une distribution de tracts dans un supermarché.

Alors qu’en façade, la mairie et le PC font toujours de belles promesses aux Grignois (il faut dire qu’a Grigny, lors des dernières élections municipales, une liste citoyenne « surprise », arrivée comme un cheveu sur la soupe dans le processus électoral, et composée de citoyens comme vous et moi, a fait 25 %… ), on constate qu’en « off », les militants de terrain tiennent un tout autre discours, et n’hésitent pas à essayer de chasser sur les terres du FN en jouant sur les inquiétudes potentielles des gens et en se voulant rassurant.

A vous de juger… en espérant que le maire de Grigny Mr Claude Vazquez s’exprimera au sujet de cette vidéo. (Merci de patienter un peu que la vidéo se charge, on est pas sur Youtube, et c’est bien !)

Ajouté à l’article le 3 mars : l’auteur de la vidéo a sorti une nouvelle version dans laquelle on voit la bouche d’un des intervenants, afin de prouver que les voix n’ont pas été ajoutées. Sur BEUR fm, il a également été dit que les personnages étaient des acteurs…
Donc pour que les partisans de Mr Vazquez cessent de creuser le trou dans lequel ils se trouvent, il me parait nécessaire de rappeler que l’auteur de la vidéo « cricridegrigny » a déclaré que la vidéo avait été recadrée afin de préserver l’anonymat des militants du Front National de Gauche de Grigny, mais qu’il pouvait, si cela s’avérait nécessaire, en diffuser la version originale…

Merci à JC JC…

31/08/2011

Claude Barzotti : la chanson qui fait scandale…

Et cette fameuse chanson ne date pas d’hier (1999)… Bizarrement, c’est maintenant qu’on se réveille. Et le parti communiste s’en mêle; je ne savais même pas qu’il existait encore.

Bref. Ca donne l’occasion de stigmatiser l’extrême Droite, d’emmerder les « racistes » et de donner du foin (halal) aux associations bobo-pro Maghreb… Et si on pouvait coller Barzotti en justice, ça rapporterait du fric pour les fameuses assocs spécialisées dans le racisme anti-blanc; même si soit disant celui-ci n’existe pas…


Bon courage, Claude. Ces associations, je les ai déjà eues sur le dos; et elles sont reparties « la queue basse ».

FDF

.

Claude Barzotti sera-t-il comme prévu demain jeudi sur la scène de la halle d’Occitanie à 21h pour l’ouverture des fêtes? En tout cas, certains réclament l’annulation du concert du chanteur auteur d’un morceau aux paroles racistes titré «La France est aux Français» datant de 1999. Une chanson qui n’a jamais été commercialisée mais qui circule quand même sur internet et qui alimente la polémique dans la cité du Jacquemart depuis quelques jours. Le Parti communiste dans un communiqué dénonce la venue du chanteur : «Les fêtes générales de Lavaur ne doivent pas servir de tribune au racisme et à l’extrême-droite. C’est le concert de Claude Barzotti qui ouvrira ces fêtes. Or les paroles de sa chanson « La France est aux français » est un tissu d’énormités injurieuses, abjectes et violemment racistes. Le fait que l’auteur dise qu’il ne faut pas prendre sa chanson au premier degré ne change rien à l’affaire. Avec la tuerie d’Oslo, on a vu ce que peut provoquer la diffusion de propos haineux à l’encontre d’une partie de la population», écrit Christiane Odetti, conseillère municipale communiste.

Repris par les néonazis

Il ne faut pas être un expert du web pour trouver trace de la chanson : «Claude Barzotti la France est aux français». Le moteur de recherche vous donne des pages entières sur le sujet. Des groupuscules néonazis notamment se servent désormais de cette chanson pour faire passer leur nauséabonde propagande. Sur Youtube, site internet de partage de vidéos, vous la retrouverez même chantée par l’artiste. Nous avons essayé à plusieurs reprises de joindre Claude Barzotti au téléphone. Impossible d’entrer en contact avec lui. Son secrétaire est catégorique : «Claude Barzotti n’est pas raciste et il a fait un procès quand cette chanson a été diffusée sur le net». Lors de l’un des rares entretiens accordés en 2006 à un confrère belge, Claude Barzotti expliquait qu’il voulait monter une comédie musicale «Les nouveaux nomades». Dans cette comédie musicale, il y a 28 chansons et neuf personnages. Parmi eux, il y a des bons, des gentils et des crapules. Et c’était le rôle d’une crapule qui devait chanter la chanson qui fait scandale.

Extraite du contexte

«La chanson est sortie de son contexte», affirme son secrétaire. Un contexte qu’on ne connaîtra certainement jamais puisque le projet de comédie musicale n’a pas abouti. Barzotti n’a jamais interprété cette chanson en public, mais elle lui colle aux basques sur les forums et les sites internet. Demain soir, le concert doit avoir lieu à guichets fermés. «Nous demandons l’annulation de ce concert», réclament les communistes. Ses fans, toujours nombreux préfèreront se souvenir des premières strophes de son tube «Je suis Rital et je le reste»: « A l’école quand j’étais petit, je n’avais pas beaucoup d’amis, j’aurais voulu m’appeller Dupont…, Avoir les yeux un peu clairs, je rêvais d’être un enfant blond».


Extrait de la chanson

Voici les premières strophes de la chanson qui fait scandale. Sachant que tout le reste est du même tonneau, voire pire. «Barrez-vous, cassez-vous, Retournez donc chez vous, Vous foutez la pagaille, Il n’y a plus de travail, Barrez-vous, cassez-vous, On a déjà donné. Du balai, du balai, La France est aux Français, aux Français Où est passé Paris ? C’est Casa, Djibouti Y a plus que des métèques, De La Roquette à Barbes. Maintenant ça suffit.»

Au comité des fêtes, on « tombe des nues »

«Je tombe des nues, lâche Michel Delon, président du comité des fêtes en apprenant la polémique. La chanson «La France est aux Français» ne correspond pas au chanteur.  Personne dans le comité ne connaissait l’existence de ce morceau. Claude Barzotti est un fils d’immigré, c’est un homme gentil, c’est imprensable, la chanson est sortie de son contexte.»

Bernard Carayon, le député-maire UMP de Lavaur,  partage cette analyse.  «J’ai écouté le début de cette chanson que je ne connaissais pas. Je me suis arrêté après les premières strophes, affirme-t-il. Je rappelle que Barzotti n’a jamais chanté cette chanson en public, a fortiori à Lavaur. En fait, il exprime ce qu’il déteste, puisque c’est extrait d’une œuvre inachevée. La réaction du PCF est stupide, ils sont incapables de comprendre le second degré. J’ajoute que c’est pourtant ce que disait Georges Marchais dans un texte rendu célèbre à la fin des années 70. »

Source: http://www.ladepeche.fr/

La « chanson maudite »: http://youtu.be/a-olAIw4bWM

26/02/2011

Pas contents, les momos…

Ben vous savez ce qu’il vous reste à faire…

En attendant, quelle mouche à donc piqué les cocos? Se rendraient ils enfin à la raison? Pourtant, habituellement, cocos et momos font bon ménage. Sans doute que les cocos ont compris qu’il y allait avoir un grand ménage » aux cantonales… Ils vont faire comme pas mal de membres de l’UMP: se rallier au Front National.

FDF

.

 

 

Lu sur Oumma.com:

Des militants de gauche sur le terrain : « Moins de mosquées, moins de noirs, moins d’arabes » !

« Il promettait une mosquée à ses administrés musulmans en 2011, mais quand ses militants oeuvrent sur le terrain et s’adressent aux « bons français », finis les salamaleks électoralistes !

Tracts à la main, ces fervents militants de Claude Vasquez, le maire communiste de Grigny (91) et conseiller général de l’Essonne, entonnent une toute autre ritournelle, où les leitmotivs sont d’extrême-droite, ultra nationalistes, policiers, avec un gimmick reconnaissable entre tous : « Moins de mosquées, moins de noirs, moins d’arabes ».

Cette vidéo en caméra cachée révèle une alarmante dérive du prosélytisme politique, notamment de gauche, prêt à attiser la haine pour conserver des baronnies locales.

Honteux et hautement condamnable dans une République qui se targue de ses valeurs humanistes ! Il reste à espérer que les états majors de gauche, PS, PCF, NPA, Front de gauche… s’indigneront publiquement et sanctionneront cette mauvaise graine de militants, dont l’action préjudiciable ne fera qu’accroître une défiance des électeurs, déjà record, à l’égard de ceux qui les gouvernent. »


30/12/2010

Le coche et la mouche…

Cette fois, les communistes ont manqué le coche quelles mouches les a piqué ?

 

Le Coche et la Mouche

Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé, Et de tous les côtés au soleil exposé, Six forts chevaux tiraient un coche.
Femmes, moine, vieillards, tout était descendu. L’attelage suait, soufflait, était rendu. Une mouche survient, et des chevaux s’approche,
Prétend les animer par son bourdonnement, Pique l’un, pique l’autre, et pense à tout moment. Qu’elle fait aller la machine,
S’assied sur le timon, sur le nez du cocher. Aussitôt que le char chemine,  Et qu’elle voit les gens marcher,
Elle s’en attribue uniquement la gloire, Va, vient, fait l’empressée: il semble que ce soit.  Un sergent de bataille allant en chaque endroit
Faire avancer ses gens et hâter la victoire.  La mouche, en ce commun besoin, Se plaint qu’elle agit seule, et qu’elle a tout le soin;
Qu’aucun n’aide aux chevaux à se tirer d’affaire. Le moine disait son bréviaire: Il prenait bien son temps! Une femme chantait:
C’était bien de chansons qu’alors il s’agissait! Dame mouche s’en va chanter à leurs oreilles,  Et fait cent sottises pareilles.
Après bien du travail, le coche arrive au haut: «Respirons maintenant, dit la mouche aussitôt: J’ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
Cà, Messieurs les Chevaux, payez-moi de ma peine.»
Ainsi certaines gens, faisant les empressés,  S’introduisent dans les affaires:  Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être chassés.


1980 : le parti communiste et le bulldozer de Vitry

Le 24 décembre 1980, la municipalité de Vitry, conduite par son maire, bloque au bulldozer la construction d’un foyer de travailleurs immigrés devant abriter 300 travailleurs maliens. Le maire Paul Mercieca est soutenu par Georges Marchais puis par une résolution du Comité central du parti. Georges Marchais affirme alors qu’ « il faut stopper l’immigration officielle et clandestine ».

Une campagne médiatique se déclenche alors contre le parti communiste. Etre allié de l’Union soviétique et défendre le goulag ne l’empêchait pas du tout de disposer d’un accueil favorable dans les médias ; en revanche, refuser l’immigration l’expose à la diabolisation. Pour y échapper, et malgré le soutien des populations locales, le parti communiste plie et se soumet aux dogmes de « l’antiracisme ». Il y perdra progressivement la totalité de son électorat populaire aujourd’hui partiellement remplacé par l’électorat immigré.
http://www.dailymotion.com/video/xctabd_le-communisme-a-la-papa_news

09/08/2010

Le Stade de France pour accueillir les Roms… Peut-être pas le truc à faire.

Ouhla ! Présenté ainsi, ça a des relents d’Histoire du siècle dernier que beaucoup préféreraient oublier…Mais bon.

Mauvais mélange, pour Saint Denis… Les racailles « issues de l’immigration » et les Roms, ce n’est pas forcément idéal pour retrouver la paix civile… C’est qui, déjà, le maire? Ah oui: Didier Paillard (un « PCF » pure souche), né à Saint-Denis le 1er décembre 1954, qui a élevé dans une famille ouvrière qui a été profondément marquée par la seconde guerre mondiale et la résistance à l’occupation nazie… Sans commentaires…

FDF

.


Ce sont en tout quelque 150 Roms qui ont trouvé refuge près du Stade de France, à Saint-Denis. Expulsés le 8 juillet dernier, la commune de Saint-Denis a déclaré pouvoir les accueillir pendant un an.

(LaVieImmo.com) – Dans un contexte de répression musclée décidée par le Président de la République ces dernières semaines, la commune joue la carte de l’apaisement. «Il était hors de question de les expulser à nouveau et nous avons choisi une approche alternative», a indiqué au Parisien Florence Haye, première adjointe (PCF) à Saint-Denis.

Une situation transitoire…

L’objectif est de loger de façon transitoire les gens du voyage, le temps de parvenir à une table ronde entre élus et concernés. Rappelons que l’objectif du gouvernement est de « démanteler » quelque 300 camps illégaux, décision prise après deux faits divers ayant impliqué des gens du voyage.

Source: http://tinyurl.com/296w2hm