Francaisdefrance's Blog

02/09/2011

Sachez le: « dans le XVIIIe, les prières de rue ne dérangent personne » (Daniel Vaillant)…

Daniel Vaillant ne doit pas habiter dans le XVIIIe… C’est pas possible !

Il peut en être le maire, mais n’est pas forcé d’y résider… Il peut y avoir une adresse à son nom. Il suffit aussi qu’il y loue un bien immobilier (une mosquée ?), qu’il y paye des impôts fonciers et c’est tout…

Bref; ne perdons pas de temps avec ces questions; venons en au fait: je demande aux habitants du XVIIIe de me donner leur avis (en commentaires ici-même) concernant les propos de Daniel Vaillant. Pourtant, je ne suis pas leur maire; mais j’aime puiser les infos à la source…

FDF

Bonus: http://youtu.be/GVJYsQ00OQo

.

Nous décernons à Daniel Vaillant, maire du XVIIIe arrondissement et ancien ministre de l’Intérieur, la palme du faux-culisme de cette rentrée 2011.

L’occupation illégale de l’espace public depuis des années « ne dérange personne ». Par contre, les réactions des politiques, qui à l’instar de Marine Le Pen, jugent intolérable cette violation des lois de la République, sont « inadmissibles ».

Selon le maire PS du XVIIIe, les récriminations seraient venues de la France entière mais aucune de son arrondissement. D’ici quinze jours, les musulmans de son quartier ne pourront pourtant plus prier dans la rue.

Les prières de rue, c’est quelque chose qui n’est pas acceptable, directement attentatoire au principe de la laïcité et il faudra que ça cesse“, avait prévenu le 8 août Claude Guéant, ministre de l’Intérieur. Il avait alors annoncé que les musulmans du XVIIIe arrondissement qui priaient dans la rue, en attendant la construction de deux nouvelles salles de prières d’ici à fin 2012 début 2013, pourraient pratiquer dans une ancienne caserne désaffectée située porte de Clignancourt à partir du 16 septembre.

A J-15, aucun accord n’a été trouvé. Selon l’imam Cheikh Salah Hamza de la mosquée Khaled Ibn al Walid, rue Myrha, “les négociations se poursuivent“. L’imam Moussa Niambélé de la mosquée Al-Fath, rue Polonceau, confirme que “rien n’est signé” pour l’instant.

Pour l’un comme pour l’autre, plusieurs problèmes se posent sur ce nouveau site : pas de séparation entre hommes et femmes pour les prières engendrant de fait une enfreinte à la sacralité, un loyer de 10 000 euros annuel proposé par la préfecture de police de Paris et jugé “excessif” pour un un jour d’utilisation hebdomadaire ou encore l’absence d’une salle d’ablution.

Metro: Quand est arrivé le phénomène des prières de rue dans le XVIIIe arrondissement ?

Daniel Vaillant : Cela remonte au milieu des années 90 environ. Il y a plusieurs explications à cela : d’abord parce qu’il y a plus de pratiquants, notamment dans les milieux africains, ensuite, parce que la fermeture de la mosquée Adda’wa, rue de Tanger (XIXe) il y a cinq ans a engendré un report de fidèles sur notre quartier.

Metro : Les habitants du XVIIIe se sont-ils plaints de ce phénomène ?

Daniel Vaillant : Je n’ai jamais demandé d’interdit concernant ces prières de rue. C’était une forme de tolérance en attendant qu’une solution définitive et digne soit trouvée. Aucune récrimination locale par rapport à ce phénomène ne m’a été adressée. J’ai eu des lettres, certes, mais venant de toute la France ou d’autres quartiers de Paris. Ici, les prières de rue ne dérangent personne.

Les habitants de la Goutte-d’or ont pris l’habitude et ils y a pour eux des occupations de l’espace public beaucoup plus préoccupantes, notamment les vendeurs de cigarettes à Barbès, la prostitution à Château Rouge ou encore les trafics de drogue… Ces problèmes surviennent 12 heures sur 24, la prière, c’est 1h30 une fois par semaine le vendredi ! Il faut relativiser, ce ne sont pas des prêches intempestifs, bruyants et permanents… Ce n’est pas de l’islam extrémiste qui se développe chez nous !

Metro : Les réactions de certains politiques vous semblent donc excessives…

Daniel Vaillant : Quand Marine Le Pen a fait sa déclaration hors sol (la présidente du Front National avait déclaré en 2010 que “ceux qui pratiquent les prières sur la voie publique se comportent comme des occupants” ndlr), c’était inadmissible. La réaction de Monsieur Guéant, comme d’autres personnalités de droite ou d’extrême-droite, qui ont suivi aussi.

Metro : La solution transitoire de l’Etat, avec cette caserne désaffectée, en attendant les locaux définitifs actuellement en construction, vous semble-elle adéquate?

Daniel Vaillant : Je ne m’y oppose pas. Si les imams et l’Etat arrivent à trouver un accord, et ceux d’ici quelques jours, c’est très bien. Je ne suis pas pour la prière dans la rue mais je n’étais pas pour une contrainte d’interdire sans solution… Ne rencontrant pas de difficultés majeures avec les habitants, je m’étais fait à l’idée que l’on pouvait tolérer ces prières dans la rue le vendredi…

Metro : Si l’Etat et les imams ne trouvent pas d’accord avant le 16 septembre, redoutez-vous des tensions dans le quartier de la Goutte-d’Or?

Daniel Vaillant : Si l’ouverture de cette caserne pour la prière et la fin de la prière dans la rue ne pose pas de problème, je m’en réjouis. Si elle en engendre, je ne pourrai pas assumer. Je ne sais d’ailleurs pas si la police a prévu un dispositif spécifique de sécurité à cette date. Car c’est certain, il y a des musulmans qui ne voudront pas aller prier porte de Clignancourt. Ceux de la rue Polonceau ont semble-t-il accepté de se déplacer, pour ceux de la rue Myrha, ça semble plus difficile…. Il y aura probablement et malheureusement quelques tensions…

Paru sur Metro France
Via: http://www.bivouac-id.com/billets/daniel-vaillant-dans-le-xviiie-les-prieres-de-rue-ne-derangent-personne/

http://www.metrofrance.com/paris/daniel-vaillant-dans-le-xviiie-les-prieres-de-rue-ne-derangent-personne/mkia!74POTIdsZmI9g/

20/05/2011

En France, à Lille, les collabos du PS banalisent l’islam à l’école…

Une petite vidéo pour vous rafraîchir la mémoire… En ces périodes où l’on parle beaucoup du Parti Socialiste…

Marine; VITE !!!

FDF

.

Lire:

05/02/2011

Halal pour tous à l’Institut Catholique de Lille !

Et ça étonne quelqu’un? A Lille, dont Martine Aubry ( l’amie des islamistes) est le maire ? Ces comportements arbitraires sont indignes de NOTRE République Française !

Bientôt les élections cantonales…

FDF

.


La nourriture halal s’étale sur tous les présentoirs. Impossible d’y échapper. Depuis quelques jours, vous pouvez tomber par hasard dans les couloirs du RU, sur deux affiches qui énoncent clairement que la viande servie a été abattue selon le rituel musulman. Les Jeunes Pour la France ont été stupéfiés de découvrir que lorsque vous mangez de la volaille, c’est de la viande halal qui vous sera délivrée. Cette certification est d’ailleurs en vigueur depuis février 2010.

Le problème qu’engendre la viande halal c’est qu’elle participe au financement du culte islamique. Elle doit être certifiée par des organismes agréés. Cette certification a un coût qui vient financer indirectement les mosquées. Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée de Lyon, l’une des trois habilitées à délivrer des certifications, déclarait le 12 août au Parisien : « Par kilo de viande, la certification halal coûte entre 10 à 15 centimes d’euros ».

Acheter halal, c’est verser un impôt à l’Islam, contraire aux principes de laïcité!


Les Jeunes Pour la France du Nord dénoncent fermement le manque d’informations, qui entrave à la fois une liberté individuelle fondamentale, de choisir librement et en conscience de manger « halal » ou non, mais également le principe de laïcité. Nous sommes les seuls à avoir décelé, dévoilé puis dénoncé ces faits.

Il est invraisemblable que l’on impose des choix religieux. Le manque d’information de la part des responsables du RU démontre bien la volonté masquée et non assumée de cette démarche, sans vous avertir. Quand bien même deux petites affiches ont été mises en place, elles ne sont pas visibles pour autant.


Nous sommes pour le respect de chacun, mais contre les dérives qu’engendrent ces comportements quasi arbitraires ! Cette offensive communautariste supplémentaire piétine des principes de la République. La viande « halal » dans ce « Resto-U » lillois est, une fois de plus, un signe probant de l’avancée progressive et inquiétante du communautarisme et de l’islamisation de la France.

Source : Jeunes pour la France.

09/08/2010

La Provence, une grande région musulmane ? N’allons-nous pas vers un futur Kosovo ???

Citation d’un élu de la République…



Voilà une très bonne raison de cibler nos « traitres »…

Qui a  osé le dire:

« Je suis fier d’être le président d’une grande région musulmane »

C’est Michel VAUZELLE, président PS de la région PACA , le 30 Avril, lors d’un discours à ISTRES !!!

‘(  Source: Valeurs actuelles N°3833 du 13 au 18 Mai 2010 )

.

A diffuser, sans modération afin que tout le monde sache que le Parti Socialiste est pour, et reconnait  l’islamisation de la FRANCE !

Comment peut on encore voter Socialiste ?

24/07/2010

Niqab : un fonds d’un million pour payer les amendes ! Le PS cautionne…

Port du niqab non autorisé: la riposte s’organise… Ils ont la trouille, comme tous « bons » musulmans qui se respectent… Des trouillards de chez trouillards; on commence à les connaître, et fourbes, en plus. Et ils s’organisent déjà pour récolter des fonds pour payer les amendes, ces malades… Le pire est ces 1 342 maires de France qui cautionnent... Récupérons les noms de ces dhimmis et sonnons l’hallali !

FDF


Un particulier met en place un fonds de soutien pour les femmes en niqab verbalisées dans la rue. Il compte ainsi payer toutes leurs contraventions de 150 euros.

Le projet de loi destiné à interdire le port du voile intégral doit être adopté mardi par les députés. Le texte devra ensuite être examiné par le Sénat en septembre prochain. Même si un délai de six mois doit être consacré à la médiation et à l’explication du texte, les amendes, d’un montant de 150 euros, pourront commencer à tomber à partir du mois de septembre pour toute personne portant un niqab dans l’espace public, et à fortiori dans la rue.
Dans ce contexte, un ancien candidat malheureuxà la candidature à l’élection présidentielle de 2007 (ndlr : faute de parrainages suffisants, il avait dû abandonner), Rachid Nekkaz, annonce la création d’un fonds pour financer toutes les amendes des femmes verbalisées pour ce motif dans la rue. Sa position se rapproche de l’avis du Conseil d’Etat, qui s’est en effet prononcé défavorablement au mois de mai, à titre consultatif, estimant qu’une interdiction générale serait «exposée à de fortes incertitudes constitutionnelles et conventionnelles».
Patron d’une agence immobilière, Rachid Nekkaz adhère au Parti socialiste depuis fin 2009. Pour l’instant, le parti ne commente pas son initiative.


Lefigaro.fr : Comment avez-vous procédé pour créer ce fonds ?
Rachid Nekkaz : J’ai créé l’association «Touche pas à ma Constitution». Avec ma femme, nous avons tout simplement ouvert un compte sur lequel nous avons déjà viré la somme de 200.000 euros. D’ici au mois de septembre, il y aura un million d’euros de disponible pour les femmes sanctionnées pour avoir porté le niqab dans la rue. Pour réunir cette somme, je vends des biens immobiliers dont je suis propriétaire en banlieue parisienne. Et par ailleurs, je reçois beaucoup de contributions de la part de particuliers. En 24 heures, depuis la parution d’une dépêche Agence France Presse, j’ai eu 36.000 euros de fonds supplémentaires. J’insiste, je ne suis soutenu par aucune organisation et les fonds que je reçois ne proviennent que de particuliers.
En pratique, comment allez-vous aider ces femmes ?
Nous avons relayé l’information sur tous les sites de soutien à leur cause pour qu’elles soient au courant de notre démarche. Elles n’auront ensuite qu’à nous envoyer leur amende et, comme cela n’est pas encore interdit, nous enverrons un chèque à leur place. Toutes les amendes qui nous seront envoyées pour ces cas précis, seront intégralement payées.
Votre soutien s’arrête aux femmes qui portent le niqab dans la rue. Pourquoi ?
Je suis favorable à l’interdiction du port du voile intégral dans les lieux publics mais je considère, à l’image du Conseil d’Etat, que l’interdire dans la rue est une violation des principes constitutionnels. Notre objectif est donc de lutter contre ce que j’appelle la «délinquance présidentielle» qui consiste à imposer des principes illégitimes. Nous empêcherons donc la mise en application de cette loi anticonstitutionnelle. Dans une démocratie, la liberté, c’est sacré.
Qu’est-ce qui motive votre combat ?
Je suis un homme de convictions. Et je pense réellement que le principe de verbaliser le port du niqab dans la rue est la porte ouverte à toutes les interdictions. Après ce sera la kippa, puis pourquoi pas la soutane, ou les homosexuels qui seront stigmatisés…
Avez-vous reçu des soutiens ?
Nous avons envoyé des fax aux 36.000 maires de France. Pour l’heure, 1.342 nous ont apporté leur soutien. Sur ce total, plus de 750 sont au Parti socialiste, les autres sont sans étiquette, ou bien divers droite. On espère que notre initiative sera de plus en plus connue et reconnue.

10/03/2010

Régionales 2010: Ce que les socialistes veulent vous cacher !

Filed under: dhimmitude,racaille — francaisdefrance @ 09:20
Tags: , , , , , ,

A voir sur http://www.youtube.com/watch?v=Djtujyg3z-Y