Francaisdefrance's Blog

12/07/2011

Un 14 juillet sous le signe du « vivre ensemble »…

Ceci rejoint un post précédent. Avec tout le fric piqué aux contribuables, SOS Racisme se permet d’ organiser une manifestation anti-républicaine le jour de NOTRE Fête Nationale… Avec la bénédiction de la mairie de Paris. Est-ce pour nous donner un avant-goût du défilé de l’armée Algérienne l’an prochain? Probable. On va aller y faire un tour, tiens…

FDF

Vivre ensemble…

.

SOS MACAQ !

La bienveillance de la mairie de Paris vaut à SOS Racisme, association à subventions publiques inversement proportionnelles aux cotisations de ses membres, d’organiser le 14 juillet prochain sur le Champ-de-Mars, une grande teuf, un feu d’artifice géant et un concert pour l’égalité promouvoir le racisme anti-blanc dont la phraséologie ne surprendra personne.

Au beau milieu de cette non-surprise-partie on trouvera un « village des associations ».

Bien fréquenté, évidemment.

Scoop : il y a déjà eu des singes sponsorisés par la gauche sur le Champ-de-Mars !

Scoop : il y a déjà eu des singes sponsorisés par la gauche sur le Champ-de-Mars !

L’ambition de ce concert géant et gratuit (synonyme de payé essentiellement par les contribuables) n’a rien pour surprendre : « Il vise à réunir tous ceux qui, face à une ambiance lourde, faite de libération de la parole raciste et de la stigmatisation de plus en plus décomplexée de fractions croissantes de la population, sont attachés au vivre-ensemble et refusent de voir se construire une société de la haine de l’autre, de la méfiance, de la peur et de l’aigreur. Ces dernières années ont en effet été marquées par une offensive qu’il est temps de stopper : l’offensive de tous ceux qui, face à leurs angoisses ou à leur cynisme, ont cru que le temps était venu de détricoter les conditions du vivre-ensemble et de pilonner les principes de l’humanisme le plus élémentaire. »

On ne sait plus trop où se situe la stigmatisation … mais ne soyons pas trop dialectiques, ce n’est plus à la mode, même à gauche.

En tout cas, se réuniront, à cette occasion, dans un village édifié pour elles, 60 associations, toutes meilleures pensantes les unes que les autres. Elles forment un vrai hit-parade des amies de la mairie delanoiste et de ses crédits libéralement dépensés : Fasti, FIDL, France Libertés, Paris Foot gay, Sos homophobie, Fête de l’Huma, Inter LGBT, UNEF, UEJF, Centre LGBT, etc … elles y sont toutes !

Au beau milieu de ces organismes politiquement irréprochables, nos lecteurs noteront avec amusement la présence de MACAQ qui, la semaine dernière encore, défrayait nos colonnes : voir ICI.

Ce singe, avec son pouce peu mobile, parviendra-t-il à « retricoter les conditions du vivre-ensemble » ? Cela mériterait un beau feu d’artifice, c’est sûr.

Source: http://www.delanopolis.fr/

16/12/2010

Qatar 2022: je discrimine, tu discrimines, ils discriminent…

Mais nous, nous n’avons pas le droit de discriminer… Nous, nous n’avons pas (encore) la charia… Nous avons notre police de la pensée; c’est suffisant… J’oserais dire que c’est pareil…

FDF

.

Qatar 2022 – le Mondial interdit aux gays

Dans le pays qui organisera la Coupe du monde en 2022, l’homosexualité est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 90 coups de fouet. Et le sujet, visiblement, amuse beaucoup le président de la Fifa…

Sepp Blatter a déclaré que les gays devaient « s’abstenir de toutes activités sexuelles » pendant le mondial…

Peut-on rire de la barbarie ? Variante à peine modifiée de l’indémodable « peut-on rire de tout ? », la question vient au football avec acuité depuis que Sepp Blatter a cru bon d’ironiser sur la question des droits des homosexuels au Qatar, qui organisera la Coupe du monde en 2022. Interrogé sur l’accueil que réservera ce pays aux supporteurs gays qui viendront suivre cet événement, le président de la Fifa a lancé, lundi, sur le ton de la boutade : « Je pense qu’is devraient juste s’abstenir de toute activité sexuelle » le temps du Mondial. « Que cela soit de l’humour ou non ne change rien, regrette Pascal Brethes, le président du Paris Foot Gay (PFG). Une nouvelle fois, on entend un poncif réduisant l’homosexualité à la sexualité et c’est malheureux, mais ce qui me choque le plus c’est le peu de cas que M. Blatter semble faire de la situation des gays dans des pays comme le Qatar. Je lui rappelle que dix Etats punissent encore l’homosexualité de la peine de de mort, et que soixante autres, dont le Qatar, la condamnent. »

En l’occurrence, le pays qui accueillera la Coupe du monde dans un peu plus de dix ans prévoit cinq ans d’emprisonnement et… 90 coups de fouets pour les homosexuels. Des pratiques moyenâgeuses voire barbares, donc, dans un pays où les lois s’inspirent largement de la charia. « C’est encore un sujet très tabou, soupire une journaliste française établie à Doha. Je n’ai vu qu’une seule fois un reportage traitant des problèmes rencontrés par les homosexuels au Qatar, et les témoignages, évidemment, étaient anonymes. C’est une thématique très difficile à évoquer avec les Qatariens », confirme-t-elle.

Rouyer : « Il y aura forcément des homos au Mondial »

La question, donc, méritait – et mérite toujours – une autre réponse que celle apportée par le président de la Fifa…

Suite et source: http://tinyurl.com/2cv85t4