Francaisdefrance's Blog

13/02/2012

Oussama Ben Laden n’aurait pas voulu que ses enfants prennent le chemin du Djihad !

Info ou intox? En tous cas, je ne pense pas qu’il soit un jour canonisé par un futur pape…

FDF

.

JE NOTE QU’IL AVAIT  5  FEMMES   !!!!!   C’EST PAS UNE DE TROP CA ???????   ATTENTION C ‘EST HARAM   JE CROIS

ET PUIS IL   VOULAIT QUE
« SES ENFANTS AILLENT ÉTUDIER EN OCCIDENT   AIENT UNE BONNE ÉDUCATION ET QU’ILS NE   SUIVENT PAS SON CHEMIN »

S’il était  nécessaire d’apporter la preuve   que leur islam, leur djihad,  leur coran   c’est du pipeau ………………  en voici une incontestable.

Ben Laden voulait que ses enfants étudient en Occident et « vivent en paix »

Le beau-frère du chef terroriste assure que la famille du chef d’al-Qaida ne devait pas suivre comme lui la voie du Djihad.

JC JC…

.

Oussama Ben Laden voulait que ses enfants et petits-enfants aillent faire des études en Occident et vivent paisiblement, plutôt que de s’engager comme lui dans la voie du Djihad, a déclaré son beau-frère dans une interview au Sunday Times publiée dimanche.
« Il a dit à ses enfants et petits-enfants : allez en Europe ou aux États-Unis et recevez une bonne éducation« , a expliqué au quotidien britannique Zakaria al-Sadah, dont la soeur Amal, une Yéménite, était la cinquième épouse du chef d’al-Qaida, tué il y a neuf mois au Pakistan. Selon Zakaria al-Sadah, Ben Laden était résolu à ce que ses enfants « ne suivent pas comme lui la voie du Djihad ». « Vous devez étudier, vivre en paix et ne pas faire ce que je fais ou ce que j’ai fait », leur a dit Ben Laden, d’après son beau-frère.

Le chef d’al-Qaida a été abattu en mai 2011 par un commando américain dans la maison où il se cachait depuis plusieurs années à Abbottabad, dans le nord-ouest du Pakistan.

Confinés dans un appartement de trois pièces

Dans cet entretien, son beau-frère explique que les trois femmes et les neuf enfants qui vivaient avec lui dans la maison sont confinés depuis des mois dans un appartement de trois pièces, sans fenêtre, à Islamabad, sous la surveillance constante des services secrets pakistanais. Le Sunday Times publie avec cette interview une photo de six des enfants, prise par Zakaria al-Sadah, qui dit avoir été autorisé plusieurs fois à les voir depuis novembre, en présence de gardes.
Ces enfants, « traumatisés » par l’attaque du commando, « ont besoin d’un autre environnement que d’une prison – quoi qu’on pense de leur père et quoi qu’il ait fait », a-t-il jugé. Quant à sa soeur Amal, blessée pendant le raid, « elle n’a joué aucun rôle dans ce qu’a fait son mari et ne doit pas être punie pour cela », a-t-il poursuivi. D’après lui, Amal et les autres femmes de Ben Laden ont entamé une grève de la faim. La commission pakistanaise chargée d’enquêter sur la présence du chef d’al-Qaida au Pakistan et les circonstances du raid américain, a interdit en septembre à tous ceux qu’elle comptait entendre de quitter le pays.

Source: http://www.lepoint.fr

28/12/2010

Islamisation par la violence: le Pape a réagi, dimanche, après le Noël sanglant qui a frappé le Nigeria et les Philippines.

Là, c’est le Pape qui s’en mêle… Peut-être va t’on écouter son message?

FDF

.

 

Benoît XVI dénonce la persécution des chrétiens.

La méditation de Benoît XVI, à Rome, pendant la messe de minuit, sur «la lumière de bonté» de Noël, opposée au «bâton de tortionnaire» , au bruit des «chaussures des soldats» et à la vision des «manteaux couverts de sang» , a trouvé un écho dramatique dans l’actualité du week-end.

Si aucune victime n’a été à déplorer en Irak, où les mesures de sécurité avaient été renforcées devant les églises chrétiennes, le bilan a été très lourd au Nigeria et aux Philippines.

À Jos, dans le centre du Nigeria, 32  personnes ont été tuées et 74 blessées dans une série de sept explosions visant des églises et deux quartiers où la foule faisait ses achats avant la fête de la Nativité. Dimanche encore, dans la même ville, de nouveaux incidents ont fait un mort. Plusieurs maisons ont été incendiées. Jos est située à la limite du nord, majoritairement musulman, et du sud, principalement chrétien. La veille de Noël, cinq personnes, dont un pasteur baptiste, avaient également été tuées, dans une église à Maiduguri, dans le nord du Nigeria. Cette attaque a été attribuée à une secte islamiste, Boko Haram.

Les extrémistes islamistes de l’île de Jolo…

Suite et source: http://tinyurl.com/25hxlse

18/09/2010

Menaces contre le Pape : 5 musulmans arrêtés !


Cinq personnes ont été arrêtées à Londres aujourd’hui pour « suspicion de commission, préparation et instigation d’actes de terrorisme ». La police britannique a précisé que les cinq hommes étaient âgés de 26 à 50 ans. Selon Le Guardian, qui cite des sources proches de l’enquête, ils sont musulmans. Sky News croit savoir qu’ils sont tous les cinq Algériens. Les cinq hommes ont été interpellés à 5h45 dans le centre économique de Londres et emmenés au commissariat où ils sont interrogés en ce moment, a précisé Scotland Yard.

La police avait reçu des informations sur une menace potentielle contre le Pape durant la nuit. Une perquisition a été menée dans les locaux d’une société, d’autres dans des habitations du nord et de l’est de la ville. Cela dit, la police n’a pas voulu démentir ou confirmer les informations des médias selon lesquelles ces arrestations sont en lien avec la visite de quatre jours du souverain pontife.  « A la suite des arrestations, nous avons réexaminé les procédures mises en place pour la visite papale et nous sommes satisfaits de constater que nos procédures restent adaptées », a déclaré la police dans un communiqué. « L’itinéraire n’a pas été modifié. Il n’y a pas de changement dans le niveau de sécurité au Royaume-Uni ».

Le Vatican a d’ailleurs fait savoir que le Pape était « calme » et que la situation n’était « pas particulièrement dangereuse ». « Nous avons confiance dans la police, qui prend des mesures nécessaires » a-t-il ajouté.

source : lefigaro.fr

11/09/2010

Le « panzer Pape » fait des siennes…

11 09 2010

En attendant, il va accueillir Sarközy… Pour se « faire la main »…

FDF


.

Des immigrés Roms bientôt accueillis à… Rome !

.

Des « gens du voyage » en pélerinage en terre papale.

Le pape accueillerait prochainement des Roms* expulsés, dans sa résidence d’été de Castel Gandolfo !

On sait que, dimanche 22 avril 2010, le pape Benoit XVI a appelé -en français- , depuis sa résidence de Castel Gandolfo, les pélerins français « à accueillir les légitimes diversités humaines, à la suite de Jésus venu rassembler les hommes de toutes nations et de toutes langues ».  Le même jour, le Père Arthur, prêtre lillois défenseur des Roms a rendu sa médaille du Mérite en protestation contre les reconduites de Roms à la frontière.

Selon une information en provenance d’une source généralement bien informée, très proche des autorités vaticanes, il semble que le Saint-Père Benoît XVI, fidèle aux principes d’accueil et d’hospitalité qu’il a ainsi rappelés, serait sur le point d’accueillir des Roms…à Rome.

Cette décision serait prise à la suite de la mesure d’expulsion de nomades originaires de Roumanie, adoptée par le gouvernement français et fortement critiquée par l’opposition hostile à la politique du président de la République Nicolas Sarkozy. Le pape Benoît XVI, qui s’est dit attristé d’une telle mesure, serait sur le point d’ouvrir aux réfugiés les portes du domaine de Castel Gandolfo, la résidence d’été des papes.

Ce geste spectaculaire, inspiré par la générosité naturelle de Benoît XVI, ne fait pourtant pas l’unanimité au sein de la Curie romaine. Ainsi, Monseigneur Antonio Maria Veglio, en charge du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, favorable à l’accueil des réfugiés roms, se trouve en opposition sur ce point avec Monseigneur Fernando Filoni, substitut du cardinal Tarcisio Bertone pour les Affaires Générales, qui a une vision plus réaliste des problèmes pratiques, et disons-le, politiques, qu’une telle décision ne manquera pas d’entraîner.

Latrines du Latium

La position plus que réservée adoptée à cet égard par le Secrétaire d’Etat, véritable premier ministre du Vatican, tient compte des questions d’hygiène qui existent déja sur le territoire de la Commune de Castel Gandolfo. Cette jolie petite ville du Latium, située sur la rive du lac d’Albano, connaît en effet déja de graves difficultés avec sa station d’épuration de Santa Maria delle Mole, qui est quelque peu sous-dimensionnée pour les besoins de ses 9.000 habitants.

Le maire, Maurizio Colacchi, et son adjoint Paolo Gasperini, qui sont en poste depuis mai 2007, sont conscients qu’un afflux important de populations nomades entraînera inévitablement une augmentation significative du volume d’effluents à traiter, et par conséquent, une pollution impossible à gérer dans le respect des normes sanitaires auxquelle l’équipe municipale en place est d’autant plus attachée, que son programme comportait précisément une amélioration et non une dégradation des installations et conditions d’assainissement de la ville.

Il faut rappeler que, en vertu des accords de Latran de 1929 créant l’Etat du Vatican, le domaine pontifical de Castel Gandolfo, dont la superficie est de 55.000 hectares, bénéficie du statut d’extraterritorialité, ce qui peut permettre au Saint Père de s’affranchir de l’autorité de la Commune et même de celle de l’Etat italien. Allons nous assister à une nouvelle version de la Comedia dell’Arte, façon Giovannino Guareschi, avec Don Camillo et Peppone ressuscités ?

C’est prometteur. Affaire à suivre, donc…

* Gens du voyage … en « langue de bois » dans le texte )


Source: http://tinyurl.com/37784f2

26/08/2010

Et pan! Bruno Gollnisch suggère que les Roms s’installent au Vatican.

Ah ben ça, c’est envoyé. C’est comme les abrutis qui hurlent haut et fort qu’il faut aider les sans-papiers à tout prix. A qui je suggère donc de commencer par les héberger chez eux, pour voir…
FDF
.

Bruno Gollnisch (FN) a suggéré mercredi que les Roms s’installent « place Saint-Pierre de Rome », en réponse à l’appel du pape Benoît XVI à accueillir les « légitimes diversités humaines« , qui a été interprété comme une désapprobation de la politique du gouvernement français. « Le pape n’engage pas son infaillibilité sur ces sujets », a réagi le vice-président du Front national, réputé proche des catholiques traditionalistes, au micro de RMC-Info. Comme on l’interrogeait sur la phrase prononcée par le pape lors de l’Angélus dimanche, il a ajouté : « Je pense que les Roms pourraient peut-être s’installer place Saint-Pierre de Rome, et puis on en reparlera. »

« Je suis un peu irrité par ce genre de discours de certains clercs. Je voudrais qu’ils me disent » si « la France a le devoir d’ouvrir ses frontières à tous ceux qui veulent s’y installer », a déclaré M. Gollnisch, en compétition avec Marine Le Pen pour succéder, en janvier 2011, au président du FN, Jean-Marie Le Pen. « Est-ce que c’est une obligation morale pour un dirigeant, catholique, ou pas catholique d’ailleurs, de laisser les frontières ouvertes au détriment de ses propres ressortissants, et notamment des plus pauvres et des plus marginaux », a-t-il poursuivi.

Le député européen et conseiller régional en Rhône-Alpes a également estimé que la France devrait renégocier les traités européens « qui donnent aux ressortissants de ces pays (d’où sont originaires les Roms, ndr) le droit de venir en France sans aucune autorisation préalable ».

Source: http://tinyurl.com/2czwt63