Francaisdefrance's Blog

10/02/2012

COUP DE GUEULE D’UN AGENT DE LA P A F :(Police de l’Air et des Frontières) .

Je ne sais pas si ce qui suit est de source fiable. Mais force est de constater que c’est bien « envoyé »…

FDF

.

Lui, Français, aimerait bien avoir du boulot…

.

« Comme vous le savez, mon métier m’amène désormais à filtrer ce qui entre dans notre cher pays, du moins ce qui arrive par les airs dans la région Rhône-Alpes.
Depuis une quinzaine de jours j’assiste à ceci: (je vous laisse juge).

– Vol en provenance d’Istanbul : 96 turcs avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signé par un représentant du groupe ACCOR, 1438,80 € brut par mois – spécialité : cuisiniers –nourris -logés blanchis – lieu de travail : Megève – Courchevel – les Arcs – Vol aller/retour payé par l’employeur.

– Vol en provenance de Djerba : 92 tunisiens avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signés par une représentante du groupe CLUB MED, 1477,99 € brut par mois – spécialité : cuisinier ou serveur – nourris logés blanchis – lieu de travail : les 2 Alpes – Méribel -les Ménuires- la Plagne – Vol aller/retour payé par l’employeur.

Et enfin la crème :
– Vol en provenance de Casablanca : 128 marocains avec chacun un visa en règle sur le passeport et contrat de 5 mois de travail signé par une représentante du groupe CLUB MED, de 1477,99 € à 1530,47 € brut par mois – spécialité : cuisinier ou serveur – nourris logés blanchis – lieu de travail : les 2 Alpes – Avoriaz – Chamonix – Tignes – Vol aller/retour payé par l’employeur.

La moyenne d’âge varie entre 25 et 50 ans (je dirais que 80% d’entre eux ont plus de 40 ans), la totalité ne parle quasi pas un mot de français mais ont tous le même sourire de « faux-cul » rivé sur la face au moment du contrôle (surtout dans le vol n°3) avec des « merci chef » ou « merci bocou missiou » qui puent la franchise de l’âne qui recule…

BREF… Tout ça pour dire qu’au lieu d’embaucher des locaux, il est plus rentable, pour ces groupes hôteliers, d’aller chercher ces types qui n’hésitent pas une seconde à mettre 5 mois de leur existence entre parenthèses chaque année (car ça fait longtemps que ça dure apparemment) pour s’expatrier dans un pays dont ils ne pratiquent pas la langue et trimer en cuisine pour un peu plus de 1000 € par mois.

Faut dire qu’avec les 5000 € qu’ils empochent et qu’ils ramènent au bled, ils font vivre leurs familles pendant bien plus longtemps et font construire des villas car, bien évidemment, ce ne sont pas ces gens-là qui vont faire marcher le commerce en dépensant leurs économies en France…

(Comme quoi ces dirigeants ont tout compris chez nous…)
Mais ce qui me déglingue encore un peu plus, c’est que la quasi totalité d’entre eux (toutes provenances confondues) sont musulmans, probablement pratiquants vu les âges et ils viennent bosser dans la restauration, qui plus est en montagne… et qu’est-ce qu’on mange le plus souvent en montagne l’hiver ? Ben des diots, des raclettes, des tartiflettes, des fondues avec l’assiette de charcuterie qui va bien avec… bref du PORC !!!

Alors ils en font quoi de leur religion et des ses putains de principes quand ils doivent trancher et disposer le jambon, le saucisson, le lard et le reste dans les plats et sur les assiettes hein ???!!!!! Ce n’est pas du « halal » là !!!!!!
Pour 5000 €, il n’y a plus d’Allah et de volonté divine ???

Chapeau la bouffe traditionnelle montagnarde française… « préparée par des cuistots du pays… avec amour et savoir-faire ancestral… » et ben non !!!

Alors voilà : je vous invite à faire passer le mot mais surtout à BOYCOTTER
ces groupes hôteliers « aux pieds des pistes » pour privilégier les petits chalets
ou les chambres d’hôtes, les restaurants « bien de chez nous »,
ce qui souvent, revient moins cher pour le séjour une fois tout ajouté. » 

28/12/2010

Haïti: les « orphelins » sont arrivés. Leurs parents suivent ?

Ca me fait doucement rire, cette affaire. Après une attente interminable, les soi-disant orphelins d’Haïti ont comme par hasard été remis à leurs parents adoptifs à la veille de Noël; effet médiatique garanti. Les médias ont vomi tout ce qu’ils avaient sous la main sur le sujet, ça occupe le peuple. Ce que l’on ne sait pas, c’est combien les heureux parents français ont du débourser pour pouvoir adopter les enfants. Car ça n’a pas du être gratuit. Le gouvernement haïtien avait du bien faire ses comptes. Et personne ne saura jamais si c’étaient bien des orphelins…

Autre chose: voici que comme par hasard également, on arrête peu après des sans-papiers venant tout droit d’Haïti. On ne va tout de même pas les renvoyer dans leur pays, non? L’effet médiatique des « orphelins » est encore bien ancré dans les mémoires… Allez; on va les régulariser, ou les lâcher dans la nature. On n’est pas comme ça, en France, terre d’accueil. Pourvu que ces clandestins n’aillent pas réclamer la paternité des mômes…

C’est marrant comme le hasard, parfois… Ca sent l’arnaque.

FDF

.

Plusieurs Haïtiens sans papiers arrêtés à Orly et Roissy.

lls ont été placés en zone d’attente et certains relâchés

Seize Haïtiens sans visa qui souhaitaient rejoindre une partie de leur famille en France ont été interpellés à l’aéroport d’Orly et placés en zone d’attente, a-t-on appris lundi de source judiciaire. Seize autres Haïtiens, arrivés en France le même jour, seraient retenus en zone d’attente à Roissy-Charles-de-Gaulle, selon l’association Réseau éducation sans frontières (RESF).

Présentés lundi devant un juge des libertés et de la détention (JLD) de Créteil, plusieurs des Haïtiens retenus à Orly ont été remis en liberté pour vices de procédure ou en raison de leur garantie de représentation. Le parquet a fait appel, a-t-on appris de source judiciaire.

RESF s’indigne

Agés de 20 à 29 ans, ces Haïtiens, qui ont tous de la famille en France, sont arrivés jeudi de Port-au-Prince munis de visas pour se rendre au Bénin. Ils ont alors été arrêtés par des fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) qui les soupçonnaient d’utiliser ces visas de transit pour s’établir illégalement en France.

Source: http://www.20minutes.fr