Francaisdefrance's Blog

28/02/2012

« Ils » estiment être au dessus de NOS lois…

Encore un bel exemple d’intégration réussie et de « chances pour la France ». De « bienfaits de l’immigration », aussi.

FDF

.

Ils estiment que les policiers n’ont qu’à dégager, que la loi ne s’applique pas à eux » à tel point que ce sont les agents qui subissent outrages, rébellion et coups s’indigne le procureur Douglas Berthe.

Quatre mois de prison tombent sur le père et quatre mois de sursis sur le second prévenu.

Le conflit familial finit en rixe dans la rue. La scène se déroule vers 18 h 25 le 21 novembre. Des agents sont amenés à intervenir suite au comportement violent d’un homme sur son épouse.

Mais quand les policiers arrivent, ils sont très mal accueillis par le mari qui estime que c’est une affaire strictement privée.
À tel point que ce sont les agents qui subissent outrages, rébellion et coups. Hier, c’est donc le père, Zoubir Elgarni, 40 ans, qui comparaît de même qu’un proche, Nadir, 18 ans.

Le second comparaît bien sûr uniquement pour l’affaire avec les policiers qui a provoqué un attroupement. « Même la soeur de madame a été étranglée ; ils estiment que les policiers n’ont qu’à dégager, que la loi ne s’applique pas à eux » s’indigne le procureur Douglas Berthe. « Je divorce » annonce la victime. Quatre mois de prison tombent sur le père et quatre mois de sursis sur le second prévenu.

Source:  http://www.nordeclair.fr/

Dessin d’illustration

.

Merci à JC JC…

19/01/2012

« La délinquance est en baisse depuis neuf années consécutives » (Claude Guéant)…

On doit lui cacher des choses, à Claude Guéant…

FDF

.

A l’issue d’une course poursuite entre Toulouse et Cugnaux, deux policiers ont été blessés lors de deux interpellations musclées. L’un d’eux a été hospitalisé.

Une course-poursuite a failli virer au drame, vers 3 heures, dans la nuit de mardi à mercredi, à Cugnaux. Deux fonctionnaires de police ont été blessés dont un a dû être hospitalisé pour des blessures importantes.

L’équipée a débuté quelques minutes avant, dans le centre ville de Toulouse. Une voiture de police en patrouille repère, boulevard Lascrosses, au niveau de l’avenue Honoré-Serres, un véhicule Renault clio, avec trois personnes à son bord, qui roule à très vive allure. Le conducteur grille les feux rouges.

Les policiers le prennent en chasse. Bien que la voiture de police soit clairement identifiée, le chauffard n’obtempère pas et continue de filer à vive allure dans les rues de Toulouse. Les policiers le poursuivent jusqu’à la route de Saint-Simon puis en direction de Cugnaux, route de Tournefeuille, dans le secteur de La Ramée.

Le conducteur, qui semble bien connaître les lieux enchaîne les petites rues jusqu’au chemin de La Parisette à Cugnaux. Une arme est jetée dans le fossé. Là, la voiture s’arrête puis redémarre soudainement en marche arrière avant de percuter de plein fouet le véhicule de police. Les trois sortent alors et tentent de s’échapper. Les policiers parviennent à en interpeller deux, dont le conducteur, mais ils ne se laissent pas faire. Entre-temps, une quinzaine de gens du voyage habitant de cette rue est arrivée sur les lieux et cherche à empêcher les interpellations. Un fonctionnaire de police tente de plaquer l’un des fuyards qui résiste et essaie de dérober l’arme de service. Le policier est roué de coups de poings, de coups de pieds. Il est blessé à l’arcade et à la tempe. Il souffre d’une lésion de la hanche. Son collègue, lui aussi agressé, est plus légèrement blessé. Les deux jeunes, âgés de 25 ans, sont finalement interpellés, grâce à l’arrivée de renforts et notamment d’équipages de la brigade anticriminalité.

Cette nouvelle agression fait bondir le syndicat de police Alliance. « Malheureusement, on déplore de plus en plus de violences et de moins en moins de respect des forces de l’ordre. Le moindre petit fait tourne à la rébellion et à l’outrage », s’indigne Gilles Rouziès, secrétaire zonal adjoint Midi-Pyrénées. Hier soir, le policier était sorti de l’hôpital. Les deux personnes arrêtées étaient toujours en garde à vue.


Une policière blessée

Une semaine tout juste avant ces faits, le mardi 10 janvier, deux policiers avaient été blessés à Toulouse, par un automobiliste en fuite qui avait délibérément percuté leur véhicule pour échapper à une interpellation entre le boulevard des Crêtes et la route de Castres. Une fonctionnaire, passagère avant, blessée à un bras et au dos, souffrait d’un trauma facial. Elle avait été transportée à l’hôpital Rangueil après une longue désincarcération. Elle avait dû être opérée et est restée une semaine hospitalisée. L’un de ses collègues avait également été blessé. Le chauffard âgé de 22 ans a été jugé en comparution immédiate. Il a écopé de 6 mois de prison ferme.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Merci à Henri…

08/11/2011

Honteux ! G20: la nuit à 37 000 € de Sarkozy !

Le plan d’austérité commence bien ! Français: travaillez plus pour qu’il gagne plus ! « Je serai le président du pouvoir d’achat », qu’il promettait, le roi du monde !

Cela devient cynique; et outrageant.


FDF

.

En pleine crise économique, et alors que le gouvernement racle les fonds de tiroirs à la recherche des milliards manquants, le prix de la nuit d’hôtel de Nicolas Sarkozy à Cannes, la semaine dernière pour le sommet du G20, frise la provocation.

En dépensant un peu plus de 37 000 € pour une nuit dans une suite de l’hôtel Majestic de Cannes, le Président français se hisse sur la plus haute marche du podium des dirigeants peu regardants à la dépense. Il devance Barack Obama et Silvio Berlusconi, hébergés au Carlton voisin, pour respectivement 35 000 € et 29 000 € la suite. Le président chinois Hu Jintao, objet de toutes les attentions, a payé trois fois moins cher sa chambre au Gray d’Albion, soit 11 600 €. Sans pour autant dormir dans un Formule1, le Premier ministre anglais David Cameron peut s’enorgueillir d’avoir été le plus économe des dirigeants présents à Cannes. Il n’aura déboursé « que » 1950€ pour une nuit au Marriott. C’est toujours 300 € de plus que le salaire mensuel médian en France. On est loin de la « République irréprochable » du candidat Sarkozy en 2007. Il ne suffira pas de geler le salaire du Président et des ministres pour y parvenir.

Source: http://www.ladepeche.fr/

10/10/2011

Lérida (Espagne): les chiens « offensent » les musulmans…

La connerie n’a décidément pas de limites. Nous avons intérêt à faire attention, nous les « sous-chiens » et « chiens d’infidèles »… Quelle bande de tarés.

On peut contrer ces malades en adoptant un cochon comme animal domestique et le promener, comme un chien; ce n’est pas interdit par NOS lois, à ce que je sache?

FDF

.

Faute d’obtenir l’interdiction des chiens « impurs » dans les rues par la municipalité, les musulmans de Lerida passent à l’action. Outragés, les Espagnols organisent des rondes de surveillance et escortent les promeneurs.

Les autorités espagnoles enquêtent sur les décès récents par empoisonnement de plus d’une douzaine de chiens à Lérida, une ville dans la région du nord de la Catalogne, ville colonisée au centre des débats sur la place de l’islam en Espagne. Tous les chiens ont été empoisonnés en Septembre (presse locale ici, ici, ici, ici et ici) dans les quartiers ouvriers de Lérida de Cappont et La Bordeta, les districts qui sont fortement peuplées par des immigrés musulmans et où de nombreux chiens ont été tués au cours des dernières années. Les habitants disent que les immigrés musulmans ont tué les chiens, car selon l’enseignement islamique chiens sont des animaux « impurs ».

   Au cours des derniers mois, les riverains promenant leurs chiens ont été harcelés par les colons musulmans opposés à la vue de chiens en public. Les musulmans ont aussi lancé un certain nombre de campagnes anti-chien sur les sites islamiques et les blogs basée en Espagne. En réponse au « manque de policiers suffisants pour protéger le quartier« , 50 résidents locaux ont établi des patrouilles de citoyens, par groupe de six, en alternance, pour escorter les gens qui promènent leurs chiens.

En Juillet, deux groupes islamistes basés à Lérida ont demandé à la municipalité  de réglementer la présence des chiens
dans les espaces publics afin qu’ils n' »offensent pas les musulmans. » Les musulmans exigent que les chiens soient interdits dans tous les transports publics, y compris tous les autobus de la ville ainsi que de tous les endroits fréquentés par les immigrés musulmans. Les musulmans de Lérida disent que la présence de chiens viole leur liberté religieuse et leur droit de vivre selon les principes islamiques.

Source: http://www.islamisation.fr/

20/05/2011

Toulouse: insultes sexuelles contre la juge !

Mohamed à la juge: « Ton jugement, tu peux te le foutre au cul ! Sale P…, je t’en….!». Et il ne prendra QUE TROIS MOIS ! C’est pas beau, l’immigration?


FDF

.

Mohamed E., 28 ans, n’a pas apprécié, le 10 mai dernier, d’écoper d’une peine de prison de 18 mois ferme pour avoir harcelé et menacé de mort par téléphone son ancienne copine avec qui il a un enfant. Alors, à l’énoncé du verdict il s’est écrié en regardant la présidente du tribunal correctionnel : « Ton jugement, tu peux te le foutre au cul ! Sale P…, je t’en….!». Des propos d’une extrême violence et grossièreté qui l’ont conduit à repasser devant les juges lundi. D’entrée d’audience, Mohamed a tenté d’atténuer son outrage. « J’arrivais de garde à vue. J’étais épuisé et je n’avais pas pu prendre mes médicaments pour traiter mon épilepsie. Je n’avais pas fumé depuis 48 heures alors que je fume deux paquets par jour » a-t-il expliqué avant d’ajouter : « Ce que j’ai dit je ne le pense pas. J’ai honte. Je n’ai rien contre les magistrats. La dernière phrase était destinée à mon ex qui passe pour la gentille et moi le méchant ».

Mais, le procureur Boyer va rappeler que durant cette audience du 10 mai, Mohamed ne s’est pas contenté de cet outrage. « Pendant tous les débats, il n’a eu de cesse d’interrompre le président et le tribunal ». Le représentant du ministère public a également regretté que par ses insultes, Mohamed « ait réduit les gens à une sphère bucco- anales. Ce qui est inacceptable ». Il a alors requis 6 mois contre le jeune homme grossier.

Mohamed a été condamné à 3 mois. Cette fois, il a gardé son calme à l’énoncé du jugement.

Source: http://www.ladepeche.fr/

20/11/2010

La femme grillagee; par Pierre Perret… Une fatwa, vite !!!

Une très belle chanson de Pierre Perret… Oh combien d’actualité. Mais il va se ramasser une fatwa, notre Pierrot national ! Pourtant cette  mélodie est pleine de tendresse. Mais, chez ces gens là, même la tendresse est un mot absent de leur dictionnaire…

FDF

.

Voir: http://www.youtube.com/watch?v=BmZYoNetjvU&NR=1

Bonus: http://tinyurl.com/2dkxmem

Et la réaction du gros con de service (Cortex): http://www.youtube.com/watch?v=wxcy3phuvgw&NR=1

.

Comment se fait il que cette sous-merde de Cortex puisse encore répandre sa haine sur le NET alors que n’importe quel souschien se retrouve avec la Halde et SOS Racailles au cul pour bien moins que ça? Quelqu’un peut répondre?

FDF