Francaisdefrance's Blog

26/01/2012

Les assurances halal. Nihya veut séduire les musulmans…

J’avais cru lire Réduire, au lieu de séduire, dans le titre… Je me disais, voilà un nouveau pote; ben non.

Tiens, c’est un domaine où ils n’ont pas encore mis les babouches, les muzz. L’oubli est réparé… Et la fameuse « carte verte »; déjà aux couleurs de l’islam, mon frère.

FDF

.

Taqiya et  communautarisme, quand tu nous tiens  !!!!!!!   

DÉFINITION  de La Taqiya   afin que vous ne puissiez pas dire que  vous ne saviez pas .
Toutes les obédiences islamiques ont recours à cette pratique qui consiste à recourir au mensonge, à la dissimulation et s’il le faut à de faux témoignages et à de faux serments quand l’intérêt de l’Islam l’exige, ou tout simplement quand un avantage personnel se présente.

« ILS »  sont en train d’installer  petit à petit   une société parallèle à la  nôtre,   leur but étant d’effacer à terme notre société, notre civilisation pour la remplacer  par la leur.   En l’occurrence, il dit que le fait d’être taxé de communautaire ne le dérange pas……………..BINE SUR   « ON  » laisse faire !!!!

Le cabinet d’assurances qui a ouvert le 6 janvier dans ce quartier orléanais propose des produits classiques ainsi que des services spécifiquement dédiés aux personnes de religion musulmane. « Cela ne me dérange pas d’être taxé de communautaire. Je ferai la même réponse que celle formulée par Quick lorsqu’il a lancé la gamme halal : business is business.

Ceci  implique de lourdes conséquences  pour notre société  :  fonctionnement,  emplois,   coutumes, laïcité   etc etc etc etc

C’est pour quand  l’apartheid  en  FRANCE ?   CHEZ NOUS?   DANS NOTRE PAYS?  SUR NOS TERRES CHRÉTIENNES ?

JC JC…

.

Le sujet divise. Mais le business communautaire est aujourd’hui en pleine croissance. Nouvel exemple avec les assurances Nihya.
Le document publicitaire a été distribué la semaine dernière aux habitants d’Orléans La Source. Sur la plaquette, le ton est donné : vert comme couleur dominante, motif artistique arabe, présence discrète d’un religieux barbu…

Le cabinet d’assurances qui a ouvert le 6 janvier dans ce quartier orléanais propose des produits classiques ainsi que des services spécifiquement dédiés aux personnes de religion musulmane. « Cela ne me dérange pas d’être taxé de communautaire. Je ferai la même réponse que celle formulée par Quick lorsqu’il a lancé la gamme halal : business is business. La communauté avait un besoin et il n’existait pas d’offre », répond Mohamed Ouardad. Avec son associé, Abel Biver, il a ouvert le cabinet Nihya qui signifie « sain d’esprit » en arabe.

Parmi les produits proposés, figure un remboursement pour l’opération médicale effectuée à l’occasion de la circoncision. « Il s’agit d’une mutuelle santé classique avec un petit plus communautaire. Aujourd’hui, se faire circoncire coûte entre 700 et 850 euros. Sauf en cas d’infection, ce n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. La mutuelle proposée par Nihya prend en charge le coût de cet acte religieux ».

Ce produit communautaire a été établi avec la mutuelle MMC. Autre contrat spécifique, celui prend en charge le rapatriement du corps du défunt. « C’est une prestation qui est déjà proposée par d’autres organismes en France, des banques notamment. »

La cible que vise ce cabinet est la communauté marocaine, importante en région Centre. On comptabilise 30.000 ressortissants.

Source: http://www.larep.fr/

Et en bonus, la fameuse plaquette « pleine de messages »:

02/11/2011

Y’a de l’espoir… Orléans : regroupement familial autorisé pour un algérien sans-papier !

Il ne faut tout de même pas abuser des « chances pour la France ». On y prend vite goût…

La France est une grosse passoire; à gros trous.

FDF

.

Orléans. Une décision du préfet refusant à une femme de Saint-Pierre-des-Corps une demande de regroupement familial a été annulée

Le tribunal administratif a annulé la décision du préfet ainsi que la décision ministérielle du 12 novembre 2010 rejetant le recours hiérarchique formé contre elle. Les juges ont enjoint au préfet d’Indre-et-Loire d’accorder à cette requérante de Saint-Pierre-des-Corps le bénéfice du regroupement familial pour son époux dans un délai de deux mois à compter de la notification du présent jugement.

Cette femme, née en juin 1981, résidant en France depuis 1999, de nationalité algérienne, a épousé, en 2004, à Villeurbanne (Rhône), A. L. qui résidait alors en France en situation irrégulière. Ils habitent en France depuis leur mariage avec leurs deux enfants nés en 2004 et 2006.

En juillet 2008, à l’occasion d’un séjour en Algérie, son mari a été empêché de revenir sur le territoire français en l’absence de titre de séjour régulier.

Source: http://reacosphere.odigale.fr/2011/10/orleans-regroupement-familial-autorise-pour-un-algerien-sans-papier/

27/11/2010

Pas mal: 5 dealers remis en liberté par erreur…

A noter: ils sont présumé coupables alors qu’ils viennent de se taper un an de préventive… Outre les « gants » pris par l’auteur des lignes qui suivent concernant ces fumiers de trafiquants de drogue, notre Justice devient encore la risée de tout le monde… Et les présumés trafiquants sont dehors… Mais avec un « contrôle judiciaire sévère », les pauvres chéris… Pas beau, ça?

FDF

.

Cinq trafiquants présumés de stupéfiants ont été remis en liberté par le juge des libertés et de la détention du tribunal de grande instance d’Orléans après avoir bénéficié d’une erreur de date lors de la convocation de leurs avocats, révèle la République du Centre. 

Les 5 prévenus, impliqués présumés dans trois trafics distincts d’héroïne et de cocaïne sur la région d’Orléans, et suivis par trois juges d’instruction différents avaient déjà effectué un an de détention préventive, selon le quotidien. Le juge des libertés devait décider le 16 novembre dernier de leur maintien en prison mais le courrier adressé le 10 novembre à leurs avocats ne respectait pas le délai obligatoire de 5 jours ouvrables avant la date de l’audience, compte tenu du 11 novembre, jour férié, explique la République du Centre.

D’où la décision prise il y a une dizaine de jours de remettre les cinq prévenus en liberté, avec toutefois un contrôle judiciaire sévère. Les mis en cause qui comparaîtront libres à leur procès encourent, selon les cas, entre dix et vingt ans de prison ferme. Un problème informatique serait à l’origine de l’affaire. Au palais de justice d’Orléans, on explique notamment qu’habituellement, lorsqu’une personne mise en examen et écrouée voit sa période de détention provisoire arriver à échéance, une alerte informatique en informe le juge d’instruction et le juge des libertés et de la détention quelque temps auparavant. Apparemment, cette alerte n’a pas fonctionné, rapporte le quotidien.

25/11/2010

Racaille. Un collégien agressé par trois autres: il y laisse la rate !

On ne parle plus de « jeunes », maintenant. Ce sont des « collégiens »… Bon. Le problème n’est pas là. La violence scolaire atteint des sommets. A trois contre un, ces cons. Et le gosse agressé doit subir l’ablation de la rate. Infernal! On croit rêver! J’ose espérer qu’ils auront au moins droit au conseil de discipline, ces coquins… Et que l’on va punir le corps enseignant, aussi. Ca se pratique; si si.

FDF

.

Trois collégiens de 15 ans ont été placés en garde à vue mercredi à Orléans après l’agression violente d’un autre élève, qui a subi une ablation de la rate, selon une source judiciaire. D’après la principale-adjointe de ce collège, cette agression a suivi légère altercation avec un élève difficile de sa classe.
«Le démarrage, c’est un échange verbal un peu difficile dans une classe lundi, c’était vraiment quelque chose de tout petit», entre Vivien, délégué de classe, et un autre élève, a expliqué Sylvie Méry. Ce dernier, apparemment vexé, a appelé à l’aide un camarade et un début de bagarre a éclaté le lendemain dans l’enceinte de l’établissement entre Vivien et l’autre garçon, un élève difficile. «C’était un gamin qu’on suivait depuis longtemps, un élève ascolaire, très compliqué à mettre dans un cours», a expliqué la principale-adjointe de cet établissement calme de 550 élèves, situé dans un quartier populaire

Suite et source: http://tinyurl.com/3699jqr

29/10/2010

Une mosquée avec l’argent du contribuable ! Comme toutes les autres, en fait…

Et l’on se fout encore de nous. Bafouant la loi de 1905, les mosquées sont tout de lêmes financées par l’Etat. Mais le subterfuge est qu’on ne les nomme pas « mosquées »; mais « centres culturels et cultuels ». mais une fois construites, ce sont vraiment des mosquées… Les tribunaux administratifs devraient être plus souvent saisis. C’est le seul moyen d’enrayer ce cancert vert qui ronge la France en ce qui nous concerne…

FDF

.


Posté par NP Info Centre

Communiqué de Bernard Chauvet, conseiller régional du Centre

À l’initiative de M. Grouard député-maire UMP d’Orléans, la ville a vendu un parking de 2.550 m2 (déclassé du domaine public), 102.000 euros, à des associations musulmanes, pour construire une nouvelle mosquée.

Il se paie vraiment de la tête du contribuable ! Ce terrain aurait dû être vendu autour de 400.000 euros (160 € le m2)

Et puis, les musulmans n’ont pas besoin de mosquées pour prier. « La terre est leur mosquée » disent-ils. La plupart des fédérations islamiques refusent les femmes : elles prient donc chez elles ! Dans les entreprises, ils exigent des salles de prière, et Ribéry prie dans les stades (!), donc les mosquées sont superflues !

Le maire ne peut invoquer le manque de lieux de culte et le pluralisme religieux : 16 mosquées et lieux de prières sont recensées dans l’agglomération d’Orléans !! Par contre la démagogie dont il fait preuve favorise le communautarisme.

Ces exigences religieuses et ces combines sont inacceptables et non conformes à la loi de séparation de l’Église et de l’État. C’est le laxisme des pouvoirs successifs, c’est Sarkozy et son CFCM (Conseil français du culte musulman) qui les engendrent ! Orléans a enregistré un nombre de demandeurs d’asile impressionnant entre 2000 et 2003 : 1.500 par an dont les 2/3 étaient musulmans rappelle l’adjoint « Nouveau Centre », qui est « ému » de voir son projet de mosquée enfin aboutir !!!

En 78, il y avait 72 mosquées. En 2002, autour de 1.600 (L’Express 27 sept. 2002). En 2008, 1.890 d’après le ministère de l’Intérieur. Aujourd’hui, plus de 2.000 et le CFCM reconnait qu’il va falloir passer à 4.000 !

ÇA SUFFIT ! Le Front National dit non aux mosquées mais oui aux églises et aux cathédrales !

Bernard Chauvet
Secrétaire départemental du FN 45
Conseiller régional

Source: http://www.nationspresse.info

28/10/2010

Gardien d’immeuble HLM, une profession qui joue un rôle capital dans les cités sensibles…

Un rôle capital, certes, mais certainement pas facile tous les jours… Un gardien d’immeubles doit voir des choses réelles que nous ne pourrions pas voir.

FDF

.


 

C’est le cas de Mauricette dans le quartier de La Source à Orléans. Dans sa résidence HLM où vivent 600 personnes, souvent dans des situations très précaires, elle fait la police et joue les assistantes sociales.

Bien qu’elle soit parfois menacée par les jeunes de la cité, elle n’hésite pas à intervenir si elle suspecte par exemple un trafic de scooters volés dans les caves.
Portrait d’une gardienne qui joue les anges gardiens de sa cité.

Mauricette sonne à la porte :

Les enfants sont derrière la porte, ils lui demandent « qui est-ce » en arabe.

– Comment ça se fait que des gens sont enfermés comme ça à l’intérieur, ils n’ont qu’un trousseau de clefs où…?
– Des fois c’est le mari qui enferme.

 

http://www.youtube.com/watch?v=Sr2PUHAHO6E&feature=player_embedded#at=156

Merci à JLB…

25/10/2010

Deux mosquées pour le prix d’une à Orléans la Source !

Qu’est-ce qu’on dit, les muzz? Merci monsieur le maire ! La mosquéphilie devient une pandémie…

FDF

.

mosquelasource.jpgLa communauté musulmane du quartier de La Source, répartie en trois associations cultuelles, disposait jusqu’ici d’une mosquée installée dans un préfabriqué, pouvant accueillir environ 500 personnes (photo ci-contre).
Capacité devenue insuffisante devant l’afflux des sakozimmigrés, de plus en plus nombreux.
Qu’à cela ne tienne, le maire UMP d’Orléans, Serge Grouard, a trouvé une solution.
Le conseil municipal vient en effet de voter le déclassement du dommaine public d’un parking de 2550 m2 pour être revendu aux associations musulmanes.

Lire la suite »

Source: http://tinyurl.com/2c7exvn

27/09/2010

Racailles: et ça continue !!!

Ils aiment brûler? No problemo: on va ressortir le napalm pour nous défendre…

FDF

.

Orléans: flambée de violence à l’Argonne !

Le commissariat, après une tentative d’incendie par voiture-bélier, a essuyé des jets de cocktail molotov comme en atteste la façade:

Des voitures-béliers visant le commissariat et la mairie durant la nuit de vendredi à samedi, puis heurtant une voiture de police la nuit suivante : une bande met le quartier sous pression. Cela ferait suite à des interpellations.

Samedi soir, des individus coupent d’abord l’éclairage public dans le quartier de l’Argonne afin d’agir en toute impunité, dans l’espoir de rendre les caméras de vidéosurveillance inopérantes.

Dans le même temps, une Ford Fiesta volée débouche place Mozart. Le conducteur emprunte une portion de trottoir dans l’espoir de projeter le véhicule contre le commissariat de secteur, inoccupé puisque les fonctionnaires de police n’y travaillent qu’en journée.

Un plot métallique résiste à la tentative d’assaut et contrarie le projet. La Fiesta est alors incendiée à quelques mètres du commissariat qui essuie plusieurs jets de cocktails Molotov.

Attaques coordonnées

Parallèlement, à quelques centaines de mètres du rond-point de l’avenue des Droits-de-l’Homme, des plots en plastique sont incendiés. À l’endroit précis où la chaussée décrit un goulet d’étranglement en raison des travaux. Feu « stratégique » pour tenter de retarder l’intervention des véhicules de pompiers et policiers.

Dans le même temps, une Ford Mondeo volée à proximité, est projetée contre la baie vitrée de la mairie de proximité avant d’être incendiée. Le déclenchement des alarmes permet l’intervention rapide des secours.

Ils foncent contre une voiture de police

Si la ville a refusé le renfort de CRS afin d’éviter une surenchère sécuritaire, la nuit de samedi à dimanche n’a pas été calme. Deux véhicules ont été incendiés, rue du Petit-Pont, et une dizaine de jeunes au visage masqué ont tenté d’incendier le transformateur EDF du Clos-Gautier.

Deux Ford Fiesta ont également voulu intimider les véhicules de police en patrouille. Si l’une des Fiesta a frôlé les forces de l’ordre, la seconde a carrément heurté l’arrière de la voiture de la police municipale, sans lui causer de gros dommages. Il n’y a pas de blessés à déplorer.

Ces trois dernières semaines, les forces de l’ordre avaient procédé à plusieurs arrestations liées à des affaires de stupéfiants et d’escroquerie avec violences.

Source: http://tinyurl.com/34gv37y