Francaisdefrance's Blog

30/01/2012

Et encore de la discrimination !!!

S’il vous plait, les racailles, laissez en aux Français, des actes de délinquance aggravés! Avec vos conneries, nous autres les webmestres, on se trouve en position d’accusés de discrimination sans arrêt rien qu’avec le fait d’en parler. Ou bien, dites aux journalistes de changer vos patronymes et origines! C’est vrai, quoi!

C’est marrant, quand on parle de « jeunes », on pense tout de suite à mal…

FDF

.

Un homme, âge de 61 ans, avait perdu la vie jeudi à Limoges alors qu’il venait récupérer la voiture d’un des membres de sa famille, dérobée quelques jours plus tôt par des malfaiteurs.

Les deux principaux suspects seraient en fuite au Maroc, selon le vice-procureur.

Ils auraient réussi à gagner le Maroc en 48 heures, selon le vice-procureur de Limoges. Et ce « malgré l’important déploiement policier et le signalement effectué rapidement » suite à la rixe mortelle spectaculaire qui a eu lieu à Limoges ce jeudi.

Dans les faits, Martunik Aslanian, la victime, s’était rendue dans le quartier du Val de l’Aurence pour récupérer le véhicule de l’un des membres de sa famille dérobé dix jours auparavant. Accompagné de celui-ci et de son fils, la victime âgée de 61 ans avait rendez-vous avec les malfaiteurs.

Les deux voleurs présumés du véhicule s’étaient présentés à l’heure convenue, mais sans le véhicule et en compagnie d’une bande de jeunes.

Le sexagénaire voulait résoudre ce problème qui touchait à sa famille et leur avait assuré qu’il n’irait pas alerté la police s’il récupérait la voiture. Mais les malfaiteurs n’ayant pas tenu leur promesse, très vite, la tension était donc montée. Un jeune avait alors sorti un fusil à pompe, tirant en l’air. Un autre se serait ensuite saisi du fusil blessant légèrement au bras le fils de la victime, âgé de 26 ans. C’est à ce moment là que la victime se serait interposée. Touché à son tour d’une balle dans le dos, le sexagénaire a succombé dans la nuit de jeudi à vendredi au CHU de Limoges où il avait été transporté.

Deux jeunes Limougeauds identifiés
« Grâce aux témoignages, et notamment celui du fils de l’homme décédé, deux jeunes Limougeauds ont pu être identifiés comme étant les auteurs des coups de feu », a indiqué Georges Borg, le vice-procureur de Limoges. Plus de précisions ont également pu être obtenues. Selon le magistrat, c’est un mineur de douze ans qui a d’abord tiré en l’air, avant qu’un jeune majeur (19 ans) ne s’empare du fusil pour viser les deux victimes. Les deux tireurs présumés, d’origine marocaine tous les deux n’auraient aucun lien de parenté. Ils étaient déjà connus de la justice, selon la même source. Les agents de liaison au Maroc ont identifié et confirmé leur arrivée dimanche dans la journée. « Un mandat d’arrêt international va être délivré contre ces deux garçons afin de les faire extrader vers la France, ce qui ne posera aucun problème vu qu’il s’agit de deux citoyens français », a encore poursuivi le procureur. Une information judiciaire devrait également être ouverte dès lundi après-midi et un juge d’instruction « nommé dans la foulée ».

Source: http://www.francesoir.fr/

Merci à JC JC…

26/06/2011

C’est reparti !!!

Je vous passe les dizaines de grossièretés qui sont sortie de ma bouche d’infidèle (que je sois maudit par le Prophète!) pour trouver le problème de mon serveur; et autant pour le résoudre.

Tout un poème: أقبل الليل
أقبل الليل يا حبيبي وناداني حنيني وسرت ذكراك طيفاً هام في بحر ظنوني ينشر الماضي ظلالاً كان أُنساً وجمالا فإذا قلبي يشتاق إلى عهد شجوني وإذا دمعي ينهل على رجع أنيني يا هدى الحيران … في ليل الضنى أين أنت الآن … بل أين أنا أنا قلبٌ خفاق في دنيا الأشواق أنا روح هيمان في وادي الأشجان تاه فكري بين أوهامي وأطياف المنى لست أدري يا حبيبي من أنا أين أنا

Mais bon, c’est fait. Tout m’a l’air maintenant réglé…  Et ben, c’est reparti! Et son parlait de la condition des femmes dans l’islam en France en 2011; et de ceux qui les ont épousées s’ils ne sont pas de « bons musulmans »? Et s’ils ne sont pas Algériens, en plus. Il y a du ménage à faire.

FDF

.

Sa femme vit « à la française » : ses beaux-frères le passent à tabac !

Lu dans le Midi Libre :

« On va te juger. » Mercredi, vers 1 h, voilà ce qu’a entendu un homme de 29 ans après la visite surprise de ses trois beaux-frères dans son appartement de la rue Roucher, dans l’Écusson.

Ces individus, âgés de 17, 18 et 25 ans, ont frappé violemment à sa porte, avant d’entrer, de refermer, de confisquer la clé et de sommer le beau-frère et sa femme – leur sœur donc – de s’asseoir sur le canapé.

Ces jeunes Français d’origine algérienne ont donc “jugé” l’homme en lui reprochant d’être d’origine marocaine… Pire, selon les déclarations des victimes, « ils l’ont accusé de laisser leur sœur vivre à la française, à savoir fumer, boire et ne pas porter le voile », révèle-t-on au commissariat.

La sanction n’a pas tardé à tomber : le beau-frère a été frappé à coups de pied et de poingil a notamment le nez cassé et de nombreux hématomes au visage. Même son épouse a été battue lorsqu’elle a tenté de s’interposer… […]

Source: http://www.islamisation.fr/