Francaisdefrance's Blog

19/01/2011

Les éternels « offensés »…

Là, ils faut qu’ils arrêtent de nous bassiner avec leur nouveau statut d’offensés. Après la stigmatisation, qui commence à s’éculer, il leur fallait trouver autre-chose pour chialer, se faire plaindre et éventuellement en tirer profit…

Alors, je prends ma plume et je leur écrit ça, aux muzz: quand vous égorgez des otages occidentaux (Michel Germaneau, par exemple); quand vos nichées de racailles brûlent nos voitures pour le plaisir de faire du mal; quand vous tuez des européens qui ont publié des caricatures de votre « prophète »; quand vous apprenez à vos « élèves » la haine de l’Occident dans les écoles coraniques que nous vous payons, ne croyez-vous pas que NOUS, on pourrait se sentir offensés? Arrêtez de jouer cette carte qui n’est qu’un jocker.

Nous, les Occidentaux, qui vivons en l’an 2011, on ne va pas s’offenser pour tout ça; on va agir. Et quand ça va commencer, vous n’allez pas aimer ça du tout… Soyez en sûrs.

FDF

.

« L’histoire a été publiée dans le journal “El Diario de Cádiz” : Un élève musulman a dénoncé son professeur pour avoir parlé de « jambon » en classe. Et la famille a porté plainte, au motif que le jeune garçon aurait été offensé.

« C’est un fait divers sans importance, l’affaire n’aura pas de suite », penserez-vous? Pas sûr.

L’information a été reprise par la presse internationale (voir Le Point du 6 janvier page 14)!

On saura désormais que la simple mention du porc ou d’un produit porcin, devant une assemblée majoritairement chrétienne dans un pays européen, est de nature à offusquer et à provoquer la protestation d’un musulman présent, relayée par la presse. Pour avoir la paix, mieux vaut donc s’abstenir… Pour l’instant…

La stratégie des petits pas est à l’oeuvre, pour  propager l’islam dans nos sociétés avachies prêtes à toutes les démissions. » Pour l’instant, aussi…