Francaisdefrance's Blog

10/04/2011

Guéant veut prendre son temps pour nettoyer les rues occupées par les « fidèles »…

La voix de son maître… Jouer les prolongations… Car notre gouvernement, qui a besoin des voix des muzz pour 2012, ne veut délibérément pas trop tirer sur la ficelle… Avec déjà cette fameuse « loi » sur la dissimulation du visage dans les lieux publics sauf…, on voit très bien le petit manège en cours pour ne pas trop heurter la sensibilité de l’électorat musulman, avant les législatives et les présidentielles 2012. L’occupation de nos rues pour la prière et dont les muzz se délectent, c’est du même acabit. Nos « Hautes Autorités » pensent qu’en jouant la carte du temps, les Français vont oublier…

De toutes façons, et je l’ai déjà évoqué ici même, la seule solution que le gouvernement aura pour stopper l’occupation des rues pour la prière, c’est de construire des mosquées aux muzz ou leur filer des locaux pour y prêcher les conneries que l’on sait. Et  c’est d’ores et déjà prévu. Le reste est pour « amuser la populace ». Les muzz vont avoir ce qu’ils veulent mais ce n’est pas pour autant qu’ils voteront UMP en 2012… Les vrais Français non plus. Mais ceux-ci, qui en ont marre d’être pris pour des cons, ont déjà fait entendre leur voix lors des dernières cantonales… Et ça, ce n’est que le début…

FDF

.

Après son aveu d’échec sur l’immigration « incontrôlée », le ministre avoue qu’il va prendre son temps pour déloger les islamistes…

« J’ai engagé des concertations qui me laissent penser que d’ici à quelques mois, il n’y aura plus,en France, de prières dans la rue » Le Figaro- 7 avril

Aussi dans la même interview, il ment effrontément en disant qu’ « Il n’est pas possible qu’un usager du service public, un élève ou ses parents exige que le service public s’adapte à sa pratique religieuse. »...alors que les cantines de Grenoble ont banni la viande, remplacée par des steack de soja (révélation de Europe 1 mardi dernier) et que les cantines scolaires de Lyon ont abdiqué depuis longtemps…sans parler des centaines d’autres cas !

Alors qu’il prétend qu’il va (enfin) faire baisser l’immigration légale -après 10 ans de pouvoir absolu UMP- Le Parisien révèle que du 1er janvier 2010 au 31 août 2010, 122 246 autorisations de long séjour ont été accordées, soit une hausse de 9,7% par rapport aux huit premiers mois de l’année 2009…les deux pays principalement concernés étant le Maroc et l’Algérie…

Mais le ministre de l’Intérieur esquive la question des titres courts séjours, s’élevant à 500 000 pour les seuls trois pays du Maghreb -(Maroc-Tunisie-Algérie) et la Turquie. Bizarrement, les chiffres de 2009 et 2010 sont censurés par l’Intérieur…ce qui laisse présager le pire.

Source: http://www.islamisation.fr/

02/01/2011

La logique implacable de l’islamisation par l’occupation…

Regardez les faire; écoutez les… Tout est sournoisement organisé pour l’occupation de nos rues pour la soi-disant prière. La prière, c’est le prétexte. L’islamisation, c’est le but recherché… La preuve en images…

FDF

.

27/12/2010

Rue Myrha: il est interdit de filmer les prières illégales!

(Cherche appartement rue Myrha avec vue sur…)

C’est ce que disent les musulmans qui depuis 15 ans, occupent illégalement cette rue… Ils vont nous imposer leurs lois encore longtemps??? Ce n’est que provocation car la plupart des fidèles viennent d’ailleurs. Ils peuvent donc prier ailleurs. Voir: http://www.islamenfrance.fr/2010/12/25/prieres-a-la-rue-myrha-rue89-retablit-la-verite/

S’ils viennent prier rue Myrha, ce n’est que pour alimenter la polémique. Semer la merde, si ces termes ne vous choquent pas…

FDF


 

Le vendredi 10 décembre, l’auteur s’est rendu dans l’enclave musulmane du quartier Barbès (Paris, 18e arrondissement), et y a filmé des images qui prouvent que, un an après sa première vidéo dénonçant les prières musulmanes illégales, ce scandale continue et s’aggrave, sans aucune intervention des autorités françaises pour y mettre fin : (1) (2)

Le soir même, Marine Le Pen déclarait, lors d’une réunion du Front National à Lyon, que les prières musulmanes sur la voie publique sont « une occupation », ce qui n’est rien d’autre qu’un simple et évident constat. (3)

Suite à cette déclaration, c’est un véritable tollé médiatico-politique qui a déferlé sur la France, provenant des traîtres islamo-collabos que sont un bon nombre de journalistes, de dirigeants politiques et de membres d’organisations prétendument antiracistes. (4)

Le vendredi 17 décembre, l’auteur s’est rendu une nouvelle fois dans la rue Myrha.

En y arrivant, à 12h40, il y constata la présence, pour la première fois, de plusieurs cameramen, devant les barrières qui, comme chaque vendredi depuis 15 ans, barraient cette rue.

Ces journalistes étaient en train d’interroger l’imam de la mosquée Myrha…

Suite et source: http://jean-marielebraud.hautetfort.com/archive/2010/12/26/interdit-de-filmer-ou-de-prendre-des-photos.html

Par Maxime Lépante

18/12/2010

Ces musulmans qui se stigmatisent en priant dans la rue…

C’est pas beau, la France? On s’étonne d’avoir encore du tourisme…

C’est bien de la provocation. Car s’ils le veulent bien, les musulmans, ils peuvent prier chez eux en attendant un lieu de culte. En outre, la grande mosquée de Paris n’est pas si loin de ces rues parisiennes qu’ils monopolisent chaque vendredi, en semant une pagaille monstre. Si ça les amuse de se geler le c.., c’est leur problème.

Et la colère des résidents monte… Retour sur l’islamisation par l’usure.

FDF

.

Alors que Daniel Vaillant, le maire du XVIIIe arrondissement de Paris, promet la création d’un grand lieu de prières pour les musulmans en 2012, à l’heure des prières dans la rue, la polémique fait rage. Reportage à la Goutte-d’Or. Voir la VIDEO

A l’angle du boulevard Barbès et de la rue des Poissonniers, des barrières bloquent l’accès aux voitures. La mosquée El Fath est située une vingtaine de mètres plus haut, au coin de la rue Polonceau. Mais depuis le boulevard, à perte de vue, on ne voit qu’une marée d’hommes, agenouillés en rang sur la chaussée. « C’est en réaction aux propos de Marine Le Pen ? », s’enquiert une passante. « Non, c’est comme ça tous les vendredi ! La galère », soupire une habitante, avant de faire un détour avec sa poussette…
Il est 13 heures. Combien de musulmans sont réunis, dans ce froid glacial ? Plusieurs centaines ? Un millier ? Sur le trottoir, un passage est laissé libre pour les riverains. Une dizaine d’hommes, brassard orange au bras, veillent à la sécurité et préservent l’accès aux rares commerces – non-musulmans – ouverts. De petites enceintes retransmettent le prêche de l’imam, en arabe.

« Vous croyez que ça nous amuse de prier dehors ? »

Soudain, le silence. La prière débute. Comme un seul homme, les fidèles se prosternent, se relèvent, au nom d’Allah. Face à une agence de voyages, face à une bagagerie, peu importe. La scène est saisissante. « C’est comme s’immiscer dans une cérémonie privée… mais en pleine rue ! », glisse un touriste mal à l’aise. Quelques minutes plus tard, chacun se relève. Les chaussures sont renfilées, les tapis roulés. La foule se disperse. Il est 13 h 30. « Vous croyez que ça nous amuse de prier dehors ? On n’a pas le choix », lance Dahaman, venu du Val-de-Marne pour faire ses courses et prier au passage. Pour tous, les mots de Marine Le Pen n’ont qu’une visée électoraliste. « Son père Jean-Marie a passé sa vie à parler des musulmans, maintenant il est retraité, et il ne sera jamais président. Sa fille va faire pareil ! » Un jeune fidèle ajoute : « C’est beau de voir des gens se prosterner. On ne fait rien de mal, on prie. On n’est pas en train de voler des sacs ! » Dans la rue, la vie reprend son cours. Les vendeurs à la sauvette ont remplacé les fidèles.

A quelques centaines de mètres, la rue Myrha. Ici aussi, des centaines de pratiquants empiètent sur la chaussée. « Ça ne dure que 30 minutes, on ne dérange personne », glisse un épicier. Un commerçant se montre plus circonspect : « Prier, c’est comme prendre un bain, ça devrait être privé ! », dit-il, glissant qu’il n’a pas d’autre choix que de tirer le rideau.

Ils se croient tout permis »

Dans ce quartier populaire, les ressentis diffèrent. Pour Nicole, 69 ans, « les musulmans bloquent tout, ils gueulent comme des fous, ils se croient tout permis ! ». Pour sa voisine, « ils ne sont pas du tout dans une démarche de provocation. Et les riverains restent cools ». Jusqu’à quand ? Ce vendredi, avant la prière, le recteur de la mosquée de la rue Myrha, Hamza Salah, confiait sa « hantise » d’un accident : « L’islam a besoin d’espace et de visibilité. C’est tout ce qu’on demande. On en a marre d’être des boucs émissaires. » Selon lui, ses fidèles viennent tous du quartier. Et quand la nouvelle mosquée sera ouverte, en 2012, plus personne ne priera dehors…

Isabelle, aux premières loges dans sa boutique, en doute. Pour elle, elle en est sûre, rien ne changera : « 80 % des fidèles ne vivent pas ici ! Ils racolent juste du monde pour montrer qu’ils ont besoin de place. » Elle a longtemps connu des intimidations, des dégradations. « Depuis un mois, ça va mieux. Un homme de la mosquée fait la police, et empêche les gens de prier sur mon paillasson ! Le problème, c’est qu’à chaque fois qu’un imbécile stigmatise l’islam, on voit ressortir les barbus et les burqas. La tension monte. Et pendant ce temps, on détourne l’attention des vrais enjeux. »

Source et vidéo: http://www.francesoir.fr/societe-religion/ces-musulmans-qui-prient-dans-la-rue.73955

Suisse: que la rue soit votre mosquée…

L’occupation des rues de France par les musulmans vue par nos amis Suisses. Pas triste…

FDF

.

178_udc_affice, 11.2.2006.jpgAprès le test en Suisse de prière des musulmans devant le Palais fédéral, le 11 février 2006, les musulmans européens élargissent leur champ d’action en priant dans les rues de Paris et d’autres villes françaises.

La preuve est donc définitivement apportée, s’il en était encore besoin, que les minarets ne sont pas un élément indispensable pour pratiquer l’islam. Les Suisses ont ainsi visiblement eu raison d’interdire leur construction. Ils ont aussi eu raison de ne pas interdire celle de mosquées, car rappelons-le, les rues servent ordinairement à la circulation.

Bien entendu à l’exception de Genève, où un Service de la mobilité à été créé dont la fonction principale est plutôt d’assurer un maximum d’immobilité (par exemple ces jours-ci à Vernier).

Source: http://pierrescherb.blog.tdg.ch

17/12/2010

Nos dirigeants installent à nos frais, dans nos villes, une administration bis musulmane…

Tiens; Gérard Brazon est de retour. Et il ne perd pas de temps…

FDF

.

Islam: la France est-elle occupée. C’est aussi mon avis!

De retour en France, je m’aperçois que ce n’est décidément plus possible de s’absenter de mon pays. Ils n’en loupent pas une ces bien pensants de gauche ou de droite.

Marine le Pen fait un commentaire qui vaut ce qu’il vaut et tout le monde lui tombent dessus lui faisant, de ce fait une belle publicité. Qu’a-t-elle dit ? « Les prières de rues s’apparentent à l’occupation allemande » ! La belle affaire se disent nos bien-pensants, nos lessiveuses de cerveaux, nos arracheurs de racines, nos découpeurs de cheveux en quatre.

Pour ma part, même si j’ai pensé que c’était plutôt incongru de comparer l’expression d’une religion pratiquée par des provocateurs et des adeptes du nazislamisme dans les rues de France et de Navarre à des soldats allemands pendant l’occupation,  je n’ai fait que trouver cela curieux, un peu gonflé mais vraiment pas de quoi fouetter un chat.

Elle a confirmé n’avoir fait que décrire une réalité. « Mes propos ne constituent en aucune manière un dérapage, mais bien une analyse tout à fait réfléchie, d’autant plus assumée qu’elle ne procède que d’une banale constatation d’une réalité physique et juridique« , a expliqué Marine Le Pen. Et la dirigeante du FN de donner une liste de rues de Paris et d’autres villes victimes selon elle d’un « phénomène d’occupation de rues loin d’être marginal ». « Ces occupations physiques du domaine public, qui interdisent les rues toutes les semaines, sont souvent accompagnées de haut-parleurs qui diffusent le prêche en arabe à de très forts volumes dans toute la rue, audibles sur plusieurs pâtés de maisons« .

L’occupation des rues est bien réelle et sur ce blog cela fait des mois que j’en parle et parfois sous les quolibets et les sarcasmes de certains lecteurs de gauche qui ne voient en moi qu’un suppôt du FN au minimum, un fasciste voire un nazi pour d’autres.

Il y a aussi, mais de moins en moins désormais, des « amis politiques » qui m’encourageaient à écrire de la poésie plutôt que de continuer à m’exprimer sur le blog de Puteaux-Libre.

Aujourd’hui, tout bascule semble-t-il ! Tout craque et tout lasse dans cette population de France. Le bon sens populaire que beaucoup s’acharnent à qualifier de populiste revient en force.

Le peuple, dans son expression, réalise peu à peu, dans les rues, dans les médias, aux informations, les actualités que ce que nous disons à Résistance Républicaine depuis des mois, a du sens. Que ce ne sont pas des affabulations pour attardés mentaux face à l’intelligente raison politique que veullent incarner les politiques. Ceux là même qui ne font que lâcher du lest en permanence à l’ogre des libertés qu’est Bruxelles (organisme non élu) et à sa politique immigrationiste à outrance et d’acculturation des nations européenne. Une immigration essentiellement d’origine musulmane.

L’occupation des rues est bien réelle disais-je ! Cette occupation est  voulue, acceptée par les autorité de l’état sous la protection des forces de l’ordre. Elle a sa milice à travers des agents de sécurité portant un brassard ou est inscrit non pas Police mais Mosquée dessus. C’est tout dire.

Il n’échappera à personne que la rue est publique. La liberté publique est manifestement perturbée par  des hommes portant des brassards qui interdisent l’accès à certaines de nos rues de France. De quel droit ? De celui qu’ils ont obtenu des autorités publiques comme d’autres avant eux avaient obtenu de la part des occupants allemands d’autrefois.

Car il faut bien remonter à cette période sombre de notre histoire pour voir une milice interdire le libre accès à un espace publique !

Alors quoi ? Est-ce une occupation ou non ? C’est une évidence que c’est une occupation affirmée et voulue par des islamistes qui cherchent à imposer leur système politico-religieux aux autorités naïves (parce que je suis gentil) qui nous gouvernent dans nos villes et nos régions de France. Ces même autorités sont incapables d’assumer la responsabilité de nos lois hormis celle sur la route. A commencer par celle de 1905 affirmant la laïcité de notre république.

Il est douloureux d’entendre ceux qui nous gouvernent dirent qu’ils n’ y peuvent rien ! Que l’islamisation est inévitable, que la France devra s’adapter comme elle l’a toujours fait. Oubliant les pauvres fous, la grandeur de la France, son rôle d’éclaireuse des Libertés, son apport des droits de l’homme, son humanisme, bref ses lumières. Des lumières qui pour eux ne sont plus que des bougies ou le Président du CFCM (en attente de sa naturalisation) n’aura plus qu’à souffler dessus pour éteindre  l’ultime flamme avant l’imposition de l’obscurantisme islamique. Ce fameux islam d’amour et de paix (sic) qui pend, lapide, assassine par ailleurs comme d’autres, par obscurantisme politique, déportaient des juifs, des homosexuels, des mal-pensants et des résistants il y a 65 ans.

Alors Madame le Pen n’aurait pas dû par parler de l’occupation allemande ? C’est bien de la dernière occupation qu’il s’agit. Sans doute aurait-elle dû parler de l’occupation anglaise avant la guerre de cent ans ?  Nos politiques se battent avec des mots qui dans leur bouche ont perdu leur sens premier.

–          Ils parlent de liberté alors qu’elle est agressée tous les jours dans la rue sans qu’ils ne fassent rien d’efficace pour la protéger.

–          Ils parlent de l’autorité de l’état alors que la police est sans cesse désavouée et remise en cause par une certaine justice et ses associations supplétives prêtent à mordre aux moindres faux pas du franchouillard lambda .

–          Ils parlent d’égalité alors que manifestement d’autres sont bien plus libre d’occuper une rue, des quartiers. Alors que vous n’avez plus le droit de circuler librement sans faire attention à obéir aux religieux et aux normes vestimentaires et autres diktats religieux alimentaires (On fouille vos poubelles pour savoir si vous êtes un bon musulman). Les infidèles, ce sera pour plus tard selon le Coran j’imagine.

–          Ils parlent de justice alors que l’on voit des voyous être présentés 50 ou 100 fois devant la justice pour un simple rappel à l’ordre. Elle en libère d’autres avant même que les rapports de police aient eu le temps de sécher.

–          Ils parlent de cette justice qui emprisonne un homme en légitime défense chez lui pour ne pas troubler l’ordre public d’une minorité communautaire agissante qui leur fait peur.

–          Ils renvoient au nom de l’autorité et de la justice, des clandestins par avions avec 300 € et qui reviennent deux mois plus tard envahir les trains, les métros, les RER et les places publiques avec des bébés en plein hiver !

–          Ils parlent de liberté alors qu’ils se censurent par le système du politiquement correct et censurent tout ce qui n’est pas dans la norme.

–          La liste est trop longue de ces abandons de pouvoirs et de souveraineté.

Alors la France a la gueule de bois. La France se sent mal à l’aise. La France se pose des questions. Ce n’est pas bon que la France se pose des questions sur sa liberté. Nous connaissons son histoire à cette France. Elle a le réveil brutal.

Nos gouvernements successifs de droite comme de gauche, la pointe de l’épée européenne dans les reins  n’a pas encore terminé son brassage de population, son repeuplement de masse, son mixage de cette France millénaire. Pourtant, ils devraient savoir que l’on ne mélange pas l’huile au vinaigre.

Nos immigrants d’aujourd’hui n’en n’ont d’ailleurs pas l’envie de se mélanger. Pourquoi faire puisqu’ils sont assurés qu’ils auront ce qu’ils veulent  par les maternités et le droit au regroupement familiale.

Déjà, dans le département de la Seine saint Denis, ce n’est plus la France de nos parents. La Basilique n’est plus qu’une mosquée en devenir. Les allah ou akbar retentiront dans cette Basiliques ou dorment nos rois de France. La république s’en fout bien puisque cette Basilique tombent presque en ruine. Mais c’est notre Histoire ! Nos racines !  Moi, je ne m’en moque pas même si je peux sembler pour certains dépassé, suranné bref, vieux con.

Alors oui, aujourd’hui je me sens occupé. Mon pays vit sous l’occupation des autorités européennes. Je me sens occupé par des acteurs religieux qui veulent m’imposer leur choix religieux à mes frais. Je me sens occupé dans la rue, dans le métro, dans le RER, dans des quartiers ou la présence de l’islam se fait de plus en plus oppressante à travers les choix vestimentaires.

Je me sens occupé par la présence permanente sur les antennes de radios, de télévisions de cette communauté politique et juridique surtout qui se veut religieuse et qui ne cesse pas de pleurer sur son sort pour mieux nous enfumer.

Je me sens occupé lorsque je vois les programmes scolaires être aménagés pour cette communauté, que des professeurs enseignent la charia dans des écoles publiques et prétendument laïques de fait.

Je me sens occupé quand j’entends des islamistes affirmer qu’ils leur faut encore plus de mosquées. Comme la géante de Poitiers avec minarets (hasard ?. Ce n’est pas qu’une simple salle de prière une mosquée, une sorte d’église ou de temple mais bien des centres culturels et cultuels  avant tout. Des centres ou est enseigné non seulement le Coran mais aussi son corollaire obligé qu’est la Charia si désastreuse pour les droits des femmes et si contraire à nos droits républicains. C’est aussi un lieu administratif et juridique ou peuvent et se décident déjà la vie des croyants musulmans. En fait, nos dirigeants installent à nos frais, dans nos villes une administration bis musulmane.

A quand le dernier acte de l’occupation effective. Marine le Pen a parlé de l’occupation allemande ? Même si ce n’est pas les allemands qui nous occupent aujourd’hui,  c’est tout de même bien d’une occupation que l’on parle.

Gérard Brazon

La soumission du PS…

Récupération électorale à plein nez, au PS, suite aux propos de Marine Le Pen concernant l’occupation des rues par les musulmans… Rien d’étonnant. Il faut savoir une chose: RIEN n’interdit aux musulmans de prier chez eux, là où ils habitent, RIEN! Mais ces gens-là adorent la stigmatisation et foutre le b….. C’est dans leurs gènes. Et le PS d’embrayer joyeusement; en évitant d’évoquer la loi de 1905, bien sûr. Terrain glissant…

FDF

Sandrine Mazetier, secrétaire nationale du PS à l’immigration et députée de Paris:

« Les fidèles ne prient pas dans la rue par plaisir »

La polémique n’en finit pas après les propos de Marine Le Pen, assimilant les prières des fidèles de la Goutte-d’Or en pleine rue à une « occupation ». Secrétaire nationale à l’immigration du PS, Sandrine Mazetier, également députée de Paris, estime que son parti ne doit pas tomber dans le piège de l’UMP et qu’il doit s’en tenir à ses valeurs sur la question de la laïcité.

/

Benoît Hamon, porte-parole du PS, a pris position sur la question des fidèles qui, faute de mosquée, prient dans la rue Myrha à Paris. Selon lui, la situation ne peut pas perdurer. Vous l’approuvez ?

Benoît Hamon a plus répondu à une question que pris position. Je suis élue de Paris, et la question de la rue Myrha n’est ni nouvelle, ni très grave en soi. Il est surtout étonnant que le gouvernement ne s’en charge pas. Le ministre de l’intérieur se trouve être aussi en charge des cultes et des collectivités territoriales.

La situation n’est satisfaisante pour personne. Les fidèles ne prient pas dans la rue par plaisir, ils le font car ils n’ont pas de lieu de culte. Il n’y a pas de raison qu’ils soient obligés de prier dans la rue. Des solutions existent, mais elles demandent l’implication des pouvoirs publics, qui doivent faire asseoir tout le monde autour d’une table, et pas jouer aux pompiers pyromanes…

Suite et source: http://www.lemonde.fr/

16/12/2010

Rues occupées: les mensonges de M. Vaillant

Et une petite vidéo qu’on ne se lassera pas de regarder… On ne vous félicite pas; monsieur Vaillant. Pris en « flag » !!!

FDF

.

54 % des sympathisants de l’UMP d’accord avec Marine Le Pen. Ca fait mal…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:26
Tags: , , , , ,

Avant-goût des présidentielles 2012. Sarkö Ier doit fumer… La Gauche braille mais ça, on a l’habitude. Bravo, Marine !

FDF

.

Propos de Marine Le Pen : 54 % des sympathisants UMP approuvent


//

Ils partagent sa comparaison entre les prières de certains musulmans et l’Occupation.

54 % des sympathisants de l’UMP approuvent le parallèle établi par la vice-présidente du Front national (FN) entre les « prières de rue » des musulmans et l’occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale, selon un sondage IFOP pour France-Soir mercredi.

En revanche, ces propos de Marine Le Pen sont désapprouvés par une large majorité de Français (61 %) contre 39 % partageant le point de vue de celle qui veut prendre la tête du FN.

Les sympathisants de gauche sont 82 % à condamner ces propos, quand 98 % des sympathisants FN les approuvent.

Source: http://www.lepost.fr/

Savez vous pourquoi les musulmans prient dans les rues?

Et bien après avoir mûrement réfléchi, j’en ai déduit que c’était à cause de ça:

.

Attentat-suicide près d’une mosquée en Iran: 39 morts

 

Un double attentat-suicide a fait au moins 39 morts et 90 blessés mercredi pendant une cérémonie chiite organisée devant une mosquée du sud-est de l’Iran, près de la frontière pakistanaise, selon l’agence de presse officielle IRNA. Un groupe armé sunnite de la région a revendiqué l’attaque.

L’attentat perpétré par deux kamikazes, d’après les autorités, a eu lieu devant la mosquée de l’imam Hussein, à Chahbahar. Il visait un groupe de fidèles lors d’une cérémonie de deuil à la veille de l’Achoura, date centrale du calendrier chiite, qui commémore la mort de l’imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, dans une bataille au VIIe siècle. Parmi les 39 personnes tuées figurent trois femmes et un nouveau-né, selon un responsable de la médecine légale, Fariborz Ayati, cité par IRNA.

L’un des assaillants a fait sauter une bombe devant la mosquée et l’autre au milieu d’une foule de fidèles, a rapporté la télévision officielle, faisant état de l’arrestation d’un troisième individu. Les forces de sécurité ont tiré sur l’un des kamikazes sans parvenir à l’empêcher de déclencher ses explosifs, a déclaré le vice-ministre de l’Intérieur, Ali Abdollahi….

http://tinyurl.com/3xbekhq

.

Mais non; j’déconne…



FDF

13/12/2010

Prières musulmanes dans les rues. Malin, Boubakeur; il prend la balle au vol…

Et il se montre moins idiot que nos politiques en furie en profitant de cette affaire nationale « frisant le terrorisme » pour réclamer plus de mosquées… Un malin, le Dalil, un malin… Il remonte dans mon estime, tiens. Facile, quand on voit les réactions « bas de plafond » de nos politiques.
FDF

.

Dalil Boubakeur répond à Marine le Pen : « Oui, il faut plus de mosquées ».

Au cours d’une réunion de campagne vendredi à Lyon, Marine le Pen avait comparé les « prières dans les rues » des musulmans à l’Occupation. Des propos qui ont suscités tout ce week-end des réactions très critiques. Cet après-midi, le MRAP a même annoncé le dépôt d’une plainte pour incitation à la haine raciale. Le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, prend lui la vice présidente du Front national à contre-pieds. Il estime lui aussi que les prières dans la rue ne sont pas satisfaisantes, et donc qu’il faudrait davantage de mosquées.
France Info - Pour Dalil Boubakeur, il n’y a pas assez de lieux de culte pour les musulmans Pour Dalil Boubakeur, il n’y a pas assez de lieux de culte pour les musulmans
© fotoember – Fotolia.com
 

“Ma première impression c’est qu’elle a dû oublier l’apport important des musulmans durant les épreuves nationales de la France”a d’abord affirmé Dalil Boubakeur sur France Info. Puis le recteur de la Grande mosquée de Paris a en parti donné raison à Marine le Pen. Lui aussi préfèrerait que les musulmans ne soient pas obligés de prier dans les rues. Et pour cela, il faudrait construire davantage de mosquées :

“ Je ne pense pas que les musulmans cherchent à prier d’eux même dans la rue, ou qu’ils recherchent des trottoirs pour faire leur prière…Il y a un nombre important de fidèles comme dans toutes les religions. Mais il y a un tel retard dans la construction des mosquées que la foi musulmane, la religion musulmane ne trouve pas suffisamment de lieux de cultes décents. Et cela a été le problème pendant des années… Et je le dis en toute sérénité, en tout esprit national et citoyen, je dis oui il faut qu’on donne aux musulmans le moyen de pratiquer leur culte d’une façon décente. Personne ne conteste que les musulmans sont amenés à prier dans des lieux qui ne sont pas des lieux de culte et qui sont la voie publique. Je le regrette et nous le regrettons tous. Mais la raison de ces insuffisances du culte musulmans ne sont pas de la faute des musulmans. ”
Source: france-info.com

Occupation des rues: notre état laïc est bafoué…

On n’ a pas fini d’en causer, de cette intervention de Marine Le Pen qui a déclenché la polémique du siècle. Ceux qui croient ainsi la dénigrer ne font, par leurs cris d’orfraie, que lui faire une excellente publicité. Il faut toujours réfléchir avant d’agir. Surtout si près d’échéances électorales… Quand « ils » auront compris ça… Les muzz jouent sans cesse la carte de la stigmatisation et ça fonctionne très bien pour eux. Nos politique sont en train de le faire à l’encontre de Marine Le Pen. Devinez qui va en récolter les fruits?

Le Front National va  encore monter en puissance; grâce à ses ennemis. On en reparle aux cantonales 2011?

FDF

.

L’islam dans les rues de Paris, un mensonge ?

http://www.youtube.com/v/7ueTenRc0B8&hl=fr_FR&feature=player_embedded&version=3 Visionnez ce petit film, qui montre bien que tout le monde sait, que la gauche parisienne n’hésite pas à mentir sur un plateau de télévision, et comment notre état laic est bafoué…

Source: http://front-national-de-touraine.hautetfort.com/

12/12/2010

Bien sûr que les prières dans la rue, les voiles, le halal et les mosquées sont des symboles d’occupation et de conquête !

Et Riposte Laïque d’engranger… Merci à vous!

FDF

.

La bien-pensance politico-médiatique française nous joue depuis samedi un de ces grands numéros de lynchage qui font partie des armes du politiquement correct, depuis plus de vingt ans. La cible désignée, cette fois : Marine Le Pen. La cause : la fille à son père a osé parler « d’occupation » en évoquant les prières musulmanes illégales qui se multiplient dans les rues de France.

http://videos.tf1.fr/infos/2010/propos-de-marine-le-pen-sur-les-prieres-de-rue-indignation-au-ps-6183821.html

C’est bien évidemment immédiatement la curée ! Les Montebourg, Mrap, Mennucci, Lozes et autres Copé, relayés par des journalistes aux ordres, défendent à qui mieux mieux leur fonds de commerce, et participent activement au lynchage. Marine Le Pen, la fille à son père, est forcément nostalgique de l’Occupation, c’est une méchante fasciste, et elle insulte gravement les musulmans qui auraient – le ridicule ne tue pas – libéré Marseille, si on en croit Mennucci, et elle incarnerait un courant de pensée qui s’est vautré dans la collaboration !

http://www.youtube.com/watch ?v=O46G4bfnOMw

Riposte Laïque, qui dénonce, grâce aux vidéos de Maxime Lépante, depuis plus d’un an, les prières musulmanes illégales dans les rues de Paris d’abord, et d’autres villes de France, ne peut que se réjouir qu’une personnalité politique présidentiable relaie cette dénonciation. Certes, les républicains de droite préféreraient que cela vienne de l’UMP ! Certes, les Républicains de gauche préféreraient que cela vienne du PS ou du Parti de Gauche. Mais force est de constater que ceux-ci, non seulement sont silencieux sur ce scandale, mais, pire, le cautionnent, par la politique de Delanoé-Vaillant ou celle des différents ministres de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy.

Nous affirmons que l’islam n’est pas une religion, mais un projet politico-religieux totalitaire, et qu’il ne sait exister que par la conquête. Il faut aujourd’hui être aveugle, sot ou complice pour ne pas voir, dans le quotidien, cet esprit de conquête, en France et dans nombre de pays européens…

Suite et source: http://www.ripostelaique.com/Bien-sur-que-les-prieres-dans-la.html