Francaisdefrance's Blog

13/10/2010

Pays-Bas : La chef des Verts encourage la gauche à critiquer l’islam !

Ca part d’un bon sentiment, néanmoins…

FDF

.

Bravo ! Mais il reste que dans un pays où la critique de l’islam vaut à Geert Wilders d’être inculpé pour incitation à la haine et à la discrimination envers les musulmans, son appel risque de tomber dans l’oreille d’un sourd.

Les médias, qui ont qualifié d’extrême-droite les ardents défenseurs des droits des gays et des femmes Ayaan Hirsi Ali, Pim Fortuyn et Theo Van Gogh, vont-ils soupçonner Mme Halsema de virer à droite ?

GroenLinks__milieuv_497721b

________________________________

Femke Halsema, chef du parti Vert (GroenLinks), un parti de gauche, estime que les politiciens et penseurs progressistes doivent oser critiquer l’islam. Ceux-ci acceptent trop facilement, dit-elle, la pression exercée par les musulmans radicaux sur la communauté islamique.

Halesema affirme qu’il est grand temps que les politiciens de gauche soient aussi critiques à l’égard du statut des femmes et des homosexuels dans les communautés islamiques qu’ils le sont quand il s’agit du christianisme. Ce n’est pas le cas à l’heure actuelle, a-t-elle expliqué lors d’une conférence sur la liberté de religion à l’église Jacobi d’Utrecht.

Halsema condamne cette perspective. Pour elle, tous sont libres de croire à ce qu’ils veulent, dans la mesure où il s’agit d’un libre choix, ajoutant que «le courant salafiste orthodoxe jouit d’un large soutien au sein de la communauté islamique néerlandaise. (…) Ces vues sont imposées de force d’en haut et ont de graves conséquences, en particulier pour la liberté des femmes et des homosexuels». «L’énergie que nous mettons aujourd’hui à permettre aux homosexuels pratiquants d’avoir accès aux écoles chrétiennes réformées (…) devrait également être déployée en vue d’assurer un libre choix aux lesbiennes et aux homosexuels musulmans», a déclaré Halsema.

Halsema estime que les politiciens de gauche devraient soutenir le conseil d’une école belge qui veut interdire le port du foulard islamique afin de protéger celles qui sont forcées de le porter. Elle croit toutefois que les musulmanes qui choisissent de porter le foulard de leur plein gré devraient être autorisées à le faire.

Source : GroenLinks Calls on Left to Criticize Islam, NIS, 12 octobre 2010