Francaisdefrance's Blog

20/12/2011

Le 11 septembre de Liège…

Ca part d’une bonne intention. Je suis.

Ce qu’il ne faudra pas oublier non plus, c’est la tête de l’assassin:

FDF

.

Liège le 13/12 : notre 11 septembre !

liegeb1c

Certains diront que c’est un peu osé comme comparaison. Nous ne le pensons pas ! Car à l’échelle de la Belgique, le traumatisme d’avoir subi en quelques minutes, 5 morts et 125 blessés (dont 5 toujours entre la vie et la mort ! ) est comparable. Même s’il se confirmait qu’il s’agissait d’une tuerie gratuite commise par une crapule décervelée, et non d’un attentat politique

En tous les cas, plus jamais rien ne sera jamais comme avant, comme pour les victimes du 11 septembre !

Et s’il est bien de montrer sa solidarité envers les victimes, il importe aussi aujourd’hui de la montrer de manière engagée !

Il n’est plus temps d’être prudent, mesuré ou de ne pas vouloir récupérer cette tragédie… Alors que les politicards ne se gênent pas.

C’est pourquoi, nous demandons à tous nos membres, militants, sympathisants ainsi qu’à toutes nos organisations amies, de Belgique ou de l’étranger, de diffuser ce dessin.

Et ceci afin de montrer notre tristesse, notre colère mais aussi notre détermination !

Nous n’oublierons pas ! Nous ne pardonnerons pas !

Bonus:

Scandaleux : pas de deuil national pour le drame de Liège !

—————-

Mouvement NATION

—————-

Communiqué du 14 décembre 2011

Le gouvernement du socialiste Di Rupo a décidé de ne pas organiser de journée de deuil national après le massacre de Liège.

Ceci est tout bonnement inadmissible !

On peut se demander si la décision aurait été la même si le tueur avait été un belge de souche et que le moindre soupçon de racisme existerait…

Les politiciens veulent manifestement que l’émotion disparaisse au plus vite pour faire oublier qu’ils sont les premiers responsables du drame du 13 décembre dernier.

Ils peuvent compter sur NATION pour néanmoins le leur rappeler sans cesse !

A  diffuser massivement autour de vous !

Source: http://www.nation.be/

16/12/2011

Tueur de Lièges: c’en était « une »…

Une quoi? Voyez sa photo et son nom… Une « chance pour la Belgique »…

FDF

.

Le tireur de Liège était un spécialiste des armes, en plus…

Nordine Amrani.
Nordine Amrani.

  Nordine Amrani s’était vu retirer 9500 pièces d’armes qu’il détenait à son domicile. Connu des services de police, l’homme avait fait plusieurs séjours en prison et était en liberté conditionnelle.

Nordine Amrani, soudeur d’origine marocaine, est né le 15 novembre 1978. L’auteur de la tuerie de Liège avait été condamné en 2008 à 4 ans et 10 mois de prison pour détention d’un arsenal et culture de plus de 2000 plants de cannabis puis remis en liberté le 8 octobre 2010. Face aux interrogations du public, la justice a assuré mercredi que la loi, qui prévoit que la liberté conditionnelle peut être accordée lorsque les 2/3 de la peine ont été purgés, avait été appliquée.

L’homme avait en effet été acquitté en 2010 de sa condamnation pour détention d’armes, car il possédait les permis nécessaires. Selon son avocat, joint par la Dernière heure, «il était convenu que les armes soient transférées chez un armurier». Amrani, qui restait condamné pour la culture de cannabis, n’avait pas le droit de récupérer ses 9500 pièces d’armes. La justice devrait néanmoins lui verser la contre-valeur. D’après les médias belges, Amrani était un spécialiste des armes, qu’il savait réparer, et pour lesquelles il avait même fabriqué des silencieux.

Malgré son passé, rien ne laissait présager d’un tempérament violent, explique le procureur de Liège : «À aucun moment, dans les procédures judiciaires à son encontre, on n’a relevé un quelconque déséquilibre le concernant». Selon son avocat, Jean-François Dister, qui lui a parlé au téléphone peu avant la tuerie, son client était «nerveux» et «assez inquiet par la possibilité de retourner en prison».

«Une dent contre la justice»

Le matin de la tuerie, Nordine Amrani était en effet convoqué au palais de justice pour «une histoire de mœurs». Selon son avocat Jean-François Diester, «il semblait que ce nouveau dossier n’était pas d’une gravité extrême mais M. Amrani pensait qu’on lui en voulait. Il m’a expliqué qu’il avait été entendu dans une enquête d’enlèvement. D’après mon client, c’était un coup monté et on voulait lui nuire. M. Amrani avait une dent contre la justice. Il pensait avoir été condamné à tort pour certains faits.»

Né à Bruxelles et orphelin très jeune, le tueur était «un délinquant qui a, toute sa vie, connu des difficultés: le tribunal pour la jeunesse, le tribunal correctionnel, les cours d’appel, etc.», a résumé le procureur général. Selon son ancien avocat, le jeune homme a été «usé» par les différentes affaires judiciaires dans lesquelles il était impliqué et se sentait «harcelé» par les policiers.

Les policiers ont découvert mercredi que Nordine avait tué la femme de ménage de sa voisine, âgée de 45 ans, dans son immeuble de la rue Campine, avant de se rendre sur la place Saint-Lambert. Le corps a été découvert dans un hangar, attenant à son domicile, qu’il utilisait notamment pour la culture de cannabis. Les enquêteurs s’interrogent sur les raisons pour lesquelles le forcené a tué cette femme. Avait-elle découvert quelque chose de compromettant ou l’a-t-elle croisé au mauvais moment?

Après la tuerie, Nordine Amrani s’est suicidé d’une balle en plein front. Selon le procureur du roi, il n’aurait laissé aucun message. La radio RTL avait dans un premier temps parlé d’un mot laissé à sa compagne, accompagnée d’une importante somme d’argent. En l’absence de témoignage écrit, le mobile précis de la tuerie pourrait bien rester à jamais mystérieux.

Source: http://www.lefigaro.fr/

14/12/2011

« Chances pour la Belgique »: 4 morts et 122 blessés ! (BIS)…

Merci à Niklas de son info sur la page Facebook « supprimée ». Il fallait s’y attendre… Ahhhhhhhhhhhhh, le liberté d’information… Car sur son compte Facebook, à ce malade, j’ai pu voir à temps qui était très lié avec des groupuscules islamistes et parlait d’Allah…

« Tueur présumé »… Faut arrêter de nous prendre pour des cons. Selon les lois, un criminel est dit « présumé » jusqu’à ce qui ait reconnu sa culpabilité… Celui-ci est mort; cherchez l’erreur…

FDF

.

Mise à jour du billet:

Le tireur du marché de Noël a fait trois morts, dont un bébé, avant de se suicider. La justice confirme par ailleurs que le corps d’une femme a été retrouvé chez l’auteur de l’attaque.

Le procureur général de Liège a révélé mercredi que le cadavre d’une femme a été retrouvé chez l’auteur de la tuerie de la veille, confirmant une information du journal local La Meuse. Cette femme de ménage sortait de chez sa voisine lorsqu’elle aurait croisé, le tueur « présumé », Nordine Amrani. Il l’aurait attirée chez lui avant de la massacrer. Une autopsie a été menée pour déterminer si elle a été violée. Le cadavre a été retrouvé dans un hangar utilisé par le tueur pour ses plantations de cannabis.

Ce meurtre aurait été perpétré mardi matin, juste avant l’attaque du marché de Noël, a précisé le procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé. Après avoir tué la femme de ménage, Nordine Amarani, 33 ans a semé la terreur en plein centre de la ville belge. Selon le récit de la procureur du Roi de Liège, Danièle Reynders, l’homme vêtu d’un treillis s’est installé sur le toit d’une boulangerie sur la place principale de la ville et a commencé à tirer au hasard sur les passants avec un fusil d’assaut Kalachnikov. Il a ensuite lancé trois grenades sur la foule faisant quatre morts et 122 blessés. «Il était seul et semblait très maître de ses actes. Il voulait toucher le plus de gens possible», a relaté un journaliste, témoin de la scène.

Le tireur s’est ensuite suicidé, a confirmé le procureur mercredi matin. Dans un premier temps, l’hypothèse d’un décès accidentel – provoquée par l’une de ses grenades – avait été évoquée. Au moment de sa mort, le tireur possédait encore plusieurs cartouches sur lui.

Source: http://www.lefigaro.fr/international/