Francaisdefrance's Blog

20/03/2012

Passage à tabac pour non-respect du ramadan à Lyon: prison ferme pour les « justiciers » d’Allah !

Et pan dans la tronche, les fanas de l’idéologie d’amour, de paix et de tolérance! J’espère qu’en prison on leur servira du non-halal sans leur dire; tout de suite, du moins…

FDF

.

Dessin: Dilem

.

Deux hommes de 24 et 25 ans ont été condamnés hier à des peines de cinq et trois ans de prison pour avoir passé à tabac un quadragénaire d’origine sénégalaise sous prétexte qu’il ne respectait pas le ramadan.

« Vous avez détruit la vie » d’Amarra Diarra, a lancé le substitut du procureur de la République de Lyon réclamant devant le tribunal correctionnel 6 ans de prison à l’encontre d’Idriss Zamor et Abderrezak Khakled. Tous deux étaient poursuivis pour « violences volontaires en réunion ayant entraîné une ITT de plus de 8 jours », « avec la circonstance aggravante de l’appartenance supposée à une religion ». Un troisième prévenu, mineur au moment des faits, sera jugé ultérieument.

L’après-midi du 13 août 2010 à Lyon, Amarra Diarra buvait un café à la terrasse d’un snack dans un quartier populaire de Lyon lorsqu’il a été violemment pris à parti par trois « jeunes » lui reprochant de fumer une cigarette pendant le ramadan.

Resté plusieurs semaines entre la vie et la mort, Amarra Diarra avait subi une « ablation du crâne » (?) pendant dix mois pour réduire l’hématome, « l’obligeant à porter un casque en permanence », et souffre toujours d’»importantes séquelles physiques et neurologiques ».

Source: http://www.estrepublicain.fr/

11/09/2011

Christianophobie barbare…

De pire en pire… Ces gens sont à isoler définitivement du reste du monde. En fait, ces braves fidèles n’ont fait que respecter l’enseignement de Mahomet(rde): « celui qui quitte l’islam, tuez le !

Oh mais: c’est de l’incitation à la haine raciale, ce que je viens d’écrire! Mais non: c’est de l’incitation au monde Occidental à ouvrir les yeux. En outre, les musulmans ne sont pas une race; ça se saurait…

FDF

Photo d’illustration

.

Un chrétien ébouillanté pour non respect du ramadan !


“Ali” – c’est un prénom fictif – est un jeune Afghan, ancien musulman converti au christianisme, qui réside dans le centre d’accueil pour demandeur d’asile de la ville de Hå (district de Jaeren, comté de Rogaland).

Vendredi dernier, au motif qu’il ne respectait pas le ramadan, trois autres demandeurs d’asile de ce centre d’accueil, musulmans ceux-là, l’ont agressé dans sa chambre. Tandis que l’un le maintenait à terre, un autre lui a versé le contenu d’un récipient d’eau bouillante sur le cou et le dos, tandis que le troisième saccageait la chambre.

La police, alertée, n’est arrivée sur place qu’une heure après l’agression. Décidément, la police norvégienne n’est pas très rapide… Transporté à l’hôpital où il reçut des soins pour ses sérieuses brûlures et y passa la nuit, “Ali”, de retour au centre, et rendu prudent par l’agression subie, s’aperçut que la poignée de la porte de sa chambre était couverte d’une substance douteuse : il s’agissait d’un produit hautement corrosif destiné à lui brûler la main.

Menacé de mort par les musulmans du centre, “Ali” prend très au sérieux ces menaces : «Ils veulent vraiment me tuer et n’auront pas de repos avant d’y arriver».

Source: http://prophetie-biblique.com/

15/08/2011

Miramas. Il n’observe pas le ramadan: un de ses proches le « massacre »…

« Religion » de tolérance… Boutez nous ça hors de France ! Quelle bande de sauvages.

FDF

.

Il avait « succombé à la tentation »: Photo d’illustration

.

Passé à tabac pour non-respect du ramadan !

Un jeune homme de 17 ans, roué de coups par un membre de sa famille pour non respect du jeûne du ramadan, a été découvert dimanche soir ligoté dans un appartement de Miramas (Bouches-du-Rhône).

Les secours, policiers et pompiers, sont intervenus vers 22 h après avoir été alertés par des voisins. Ils ont trouvé l’adolescent avec les poignets et les chevilles entravés. Le jeune homme a expliqué aux enquêteurs qu’il avait été frappé pour ne pas avoir respecté le jeûne du ramadan.

Une enquête a été ouverte.

Source: http://www.ladepeche.fr/

17/09/2010

Agression lors du ramadan à Lyon: le suspect (tout de même) mis en examen.

Et pourtant, il n’a qu’à dire que ce n’est pas lui, qu’il ne comprend pas son geste, que c’est la main d’Allah qui l’a guidé ou que sais-je encore… Et hop: libéré!!!

FDF

.

17/09/2010

Un Lyonnais de 24 ans, soupçonné d’être à l’auteur principal de l’agression d’un quadragénaire d’origine sénégalaise sous prétexte qu’il ne respectait pas le ramadan, le 13 août à Lyon, a été mis en examen aujourd’hui, a annoncé le parquet de Lyon qui a requis le mandat de dépôt.

Interpellé mardi à son domicile, cet intérimaire, père de famille, a été mis en examen pour « violences volontaires ayant entraîné une invalidité permanente, en raison de l’appartenance vraie ou supposée à une religion », a précisé le procureur de la République Marc Désert, lors d’une conférence de presse, ajoutant qu’il « encourt 15 ans de réclusion criminelle ».

« Il a été formellement reconnu par plusieurs témoins, deux d’entre eux ayant témoigné sous X et un troisième à visage découvert et plusieurs éléments donnent à penser qu’il est à l’origine de la bagarre », a dit le magistrat.

Ce « petit délinquant de banlieue déjà condamné à plusieurs reprises » notamment pour violences et vols en réunion, « faisait l’objet d’écoutes téléphoniques dans une affaire de stupéfiants et a été confondu grâce à elles« , a-t-il expliqué.

« Il est apparu qu’il s’intéressait de très près à l’affaire et qu’il avouait quasiment en être l’auteur », a-t-il dit.

Lors de sa garde à vue, il n’a toutefois passé que des « aveux partiels », reconnaissant avoir « donné une gifle à la victime car elle le menaçait avec une chaise », a poursuivi le procureur.

« L’argument religieux est un prétexte et le ramadan est tout à fait instrumentalisé », a souligné M. Désert selon lequel tout « donne à penser qu’il n’appartient pas à la mouvance intégriste ou islamiste et qu’il ne pratique pas ».

« Trois ou quatre co-auteurs » sont toujours recherchés.

« Mon client conteste être l’auteur principal des blessures et le mobile religieux de l’agression », a déclaré dans un appel à l’AFP l’avocat du prévenu, Me David Metaxas.
Le 13 août, Hamara Diarra, 46 ans, buvait un café et fumait une cigarette en compagnie d’amis à la terrasse d’un café lorsqu’il a été pris à partie par le prévenu lui reprochant de ne pas respecter le ramadan.

Après plusieurs jours dans le coma, la victime « est aujourd’hui partiellement paralysée, inaudible, et gardera une incapacité permanente importante », a-t-il dit.

Source: http://tinyurl.com/2edlzpy