Francaisdefrance's Blog

07/04/2011

Jean-Marie Le Pen relaxé dans l’affaire des affiches FN anti-islam.

Enfin, la Justice a commencé à réfléchir que le racisme n’était pas là où l’on voulait qu’il soit… Et que la diabolisation du Front National était obsolète… Et le « non à l’islamisme », ça tient toujours. Le MRAP avait déposé plainte pour incitation à la haine raciale. Ce qui implique que les musulmans sont une race: y’a longtemps?

Profond, le MRAP, profond…

FDF

.

Jean-Marie Le Pen, accusé par le Mrap d’incitation à la haine raciale pour avoir diffusé lors des élections régionales des affiches de campagne jugées offensantes à l’encontre des musulmans, a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Nanterre.


Jean-Marie Le Pen a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Nanterre. Il était accusé par le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (Mrap) d’incitation à la haine raciale pour avoir diffusé lors des élections régionales des affiches de campagne jugées offensantes à l’encontre des musulmans. Le président d’honneur du Front National avait déjà été acquitté pour les mêmes faits début décembre par le tribunal correctionnel de Paris, qui avaient débouté les associations plaignantes pour des questions de procédures.


De nombreuses plaintes de la part de l’Algérie

La polémique avait débuté en mars 2010, quand le Front national  et Jean-Marie Le Pen avaient été condamnés en référé à retirer des affiches de campagne des élections régionales qui avait suscité des « protestations » de la part de l’Algérie. « Les autorités algériennes ont fait part de leurs protestations légitimes quant à l’usage extrêmement choquant qui est fait du drapeau algérien », avait alors déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. L’affiche litigieuse représentait une femme intégralement voilée à côté d’une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dressaient des minarets en forme de missiles, avec pour titre « Non à l’islamisme » Elle avait d’abord été diffusée par le mouvement jeunesse du FN en PACA, où Jean-Marie Le Pen était tête de liste aux régionales, et sur le site internet du parti. Peu après, elle était  devenue visible partout en France.

Après la décision du tribunal de Nanterre, l’avocat du Mrap, Me Khaled Lasbeur, s’est déclaré « surpris ». Une peine d’emprisonnement avec sursis avait été requise le 1er mars contre l’ancien président du FN.

Voici l’affiche qui a créée la polémique en 2010.

 

Source: http://www.francesoir.fr/

31/10/2010

Marine Le Pen: «Il n’y aura pas d’alliance avec l’UMP»…

C’est ce qui fera la différence avec Bruno Gollnisch…Vu le poids du FN sur l’échiquier politique, s’allier avec l’UMP, ce serait donner un second mandat à Sarkö Ier. Pour Marine le Pen, ce n’est même pas envisageable, une alliance. Le FN a toujours été seul au combat; Sarkö s’est d’ailleurs fait élire en reprenant certains de ses « chevaux de bataille ». Mais chassez le naturel; il continue à diaboliser le seul parti patriote de France. Sauf que la tradition perdure… En 2012, il y aura des surprises…

FDF

.

La vice-présidente du FN répond au député UMP Christian Vanneste…

Même si ça ne faisait sans doute pas l’ombre d’un doute pour l’extrême droite, il fallait que ça sorte. La vice-présidente du FN Marine Le Pen a déclaré samedi qu’il n’y aurait «pas d’alliance avec l’UMP», quelques jours après les propos polémiques du député UMP Christian Vanneste favorable à l’émergence d’une «large droite» incluant le Front national pour l’échéance présidentielle de 2012.

«Je soupçonne ceux qui ont lancé ce bouchon d’être insincères», a déclaré Marine Le Pen à des journalistes en marge d’une rencontre avec une petite centaine d’adhérents et de sympathisants du FN dans un restaurant routier à Proyart (Somme), dans le cadre de sa campagne pour succéder à son père Jean-Marie Le Pen à la tête du parti.

Elle se voit déjà au second tour contre Aubry

«Je pense qu’ils ont surtout à craindre pour leur réélection. Nous ne sommes pas là pour servir de béquille. Il n’y aura pas d’alliance avec l’UMP», a-t-elle poursuivi, estimant que «le FN continue à pousser sur sa dynamique».

«Nous serons la surprise de 2012», a par ailleurs estimé Marine Le Pen, évoquant de nouveau l’hypothèse d’un duel face à la première secrétaire du PS au second tour de l’élection présidentielle.

«Entre Marine Le Pen et Martine Aubry, je ne pense pas que les électeurs voteront Aubry», a-t-elle déclaré, ajoutant que «l’image du FN s’est considérablement améliorée». «Demain face à un candidat PS, les électeurs voteront pour nous», a-t-elle affirmé…

Source: http://www.20minutes.fr/