Francaisdefrance's Blog

10/01/2012

C’est un crime de dénoncer l’islamisation rampante de notre France !!!

Et pourtant, en période de conflits (car nous sommes en plein dedans) il est généralement de bon ton de prévenir un peuple de l’imminence de son invasion…

En France, non. C’est le contraire. On cache, on punit ou on censure; c’est selon…

FDF

.

Le journal Riposte Laïque gène le landernau du politiquement correct et ses supplétifs que sont les associations anti-racistes depuis qu’il ose ouvertement dénoncer, à juste titre, l’islamisation rampante de notre Pays.

Les femmes niqabées  et les prières dans les rues ont été la manifestation visible d’une offensive de l’islam contre les fondements de notre République laïque.

S’il n’y avait pas eu Riposte Laïque pour médiatiser ces atteintes inadmissibles à la dignité de la femme et dévoiler au grand public grâce aux vidéos de Maxime Lepante  l’occupation de l’espace public par les islamistes rue Myrha  en plein Paris , le pouvoir politique actuel ne s’en serait pas accaparé en prenant les mesures qu’il a prises sur l’interdiction du port du voile intégral dans le pays de Voltaire et des prières dans l’espace public de ces fanatiques islamiques qui manipulent une population musulmane soumise au diktat de Mahomet.

L’objectif de l’islam est de contrôler et diriger tous les aspects de la vie des gens et de les endoctriner en les obligeant à se conformer aux  dogmes, aux rites et aux préceptes de la charia.

Comme le révèle le site Poste de veille dans un article publié le 2 février 2011 :
« En France, on constate que des mosquées islamiques sont plus souvent construites que des églises catholiques romaines, et qu’il y a maintenant plus de musulmans pratiquants que de catholiques pratiquants. Par ailleurs, des groupes musulmans en France ont demandé à l’ Église catholique romaine la permission de faire usage des églises vides comme solution pour résoudre les problèmes de circulation occasionnés par les milliers de musulmans qui prient sur les voies publiques. Cette demande, qui a été décrite par des commentateurs politiques français comme étant « alarmante », « audacieuse », et « sans précédent », est un autre exemple de l’arrogance croissante des musulmans en France.
En octobre, un rapport fait état que les banlieues décrépies sont en passe de devenir des «sociétés musulmanes séparées» du reste de l’ État, selon une étude récente importante  intitulée « Banlieues de la république » qui examine la propagation de l’islam en France.
Les immigrés musulmans rejettent de plus en plus les valeurs et l’identité française et préfèrent s’immerger dans l’islam, selon ce rapport, qui prévient également que la charia est en train de remplacer rapidement le droit civil français dans les banlieues parisiennes. Les auteurs du rapport démontrent que la France, qui compte entre cinq à six millions de musulmans (soit la population musulmane la plus grande en Europe) est au bord d’une grave explosion sociale parce que les musulmans ne s’intègrent pas dans la société française.
La loi française controversée interdisant la burqa est entrée en vigueur en avril. La nouvelle loi interdit, dans tout l’espace public en France, la burqa couvrant tout le corps et le niqab couvrant le visage ; elle a été adoptée dans un contexte de frustration croissante devant le manque d’intégration des 6,5 millions de musulmans. »

Riposte Laïque, ses rédacteurs et ses contributeurs ont le courage d’affronter cette provocation des islamistes, car ils ont la conviction profonde que notre démocratie est en danger…

…Suite et source: http://tinyurl.com/7bqh7bl

15/12/2011

Deux niqabées arborent fièrement leurs condamnations… Ca se passe en France, bien sûr…

DE QUI PARLE -T -ON???
MEME A L’ETRANGER ON PARLE DE NOS BÂCHEES :  LE SUJET INQUIETE,  COMME INQUIETE LA MONTEE DE L’INTEGRISME MUSULMAN  EN EUROPE.
NE SONT-ELLES PAS MIGNONNES AVEC LEURS BÂCHES DIFFORMES,  COMME DES BELPHEGORS ARBORANT FIEREMENT LEURS CONDAMNATIONS?

ELLES VEULENT RIDICULISER  NOTRE REPUBLIQUE,
MAIS ELLES SE RIDICULISENT AUSSI,  les pauvres  – HORREUR!!!!!!!!  il y en a une qui ne porte pas de gants  : c’est un appel au viol ça!!!!!!!!
ET COMME LE DIT L’ARTICLE  ELLES VONT BIEN FINIR EN PRISON –

(NB :  pour la traduction:    GOOGLE TRADUCTION)

JC JC

.

Désolé; je n’ai pas eu le temps de traduire… Mais en est-il besoin?

Vous aurez compris qu’il s’agit de l’affaire de Meaux : http://tinyurl.com/3lq36vy

FDF

.

L’une des deux provocatrices.

.

.

French mother, 32, set to become first woman to be jailed for wearing banned Islamic veil

A 32-year-old mother from France is set to become the first woman ever to be sent to prison for wearing an Islamic veil.

Hind Ahmas refuses to accept the legitimacy of a Paris court which has ordered her to spend 15 days learning her civic duties.

She was sentenced by magistrates in Meaux, a Paris suburb, yesterday – after being arrested wearing an outlawed veil outside the Elysee Palace in the French capital on April 11.


Facing jail: Hind Ahmas, left, could be sentenced to two years in prison for wearing a banned Islamic head covering in France

That was shortly after Nicolas Sarkozy’s government introduced a ban on all forms of Islamic head coverings, including the niqab and the burka.

Ahmas was not allowed into the hearing at Meaux Criminal Court because she refused to remove her face covering.

But prosecutors made it clear to her lawyer, Gilles Devers, that Ahmas now faces two years in prison and a £27,000 fine.

‘There is no possibility of me removing the veil,’ Ahmas said.

‘I’m not taking it off. The judge needs citizenship lessons, not me.’

Ahmas, who has already refused to pay a fine of around £100 for wearing a veil on another occasion, intends to take her case to the European Court of Human Rights.

She has launched a pressure group, Do Not Touch My Constitution, along with Kenza Drider, another veil wearer who wants to run for president in the Spring.


New law: Ahmas, 32, pictured with would-be presidential candidate Kenza Drider, is taking her case to the European Court of Human Rights

If Ahmas does become the first woman in the world to go to prison for wearing a veil, then it will be seen as a huge propaganda coup for Islamic-rights campaigners.

Mr Sarkozy said the ban on head coverings was not aimed at persecuting Muslims, but merely to make France a more tolerant, inclusive society.

When it was introduced, he said the ban was aimed at stopping criminals – from terrorists to shoplifters – disguising their faces from security staff and CCTV.

But the sight of a young mother being led away to the cells merely because she refuses to take off her veil will cause outrage around the world.

Mr Devers said the veil ban was ‘unconstitutional’, while senior police officers have told judges that it is unenforceable without persecuting women.

France became the first country in Europe to outlaw the veil, while similar legislation has since been passed in Belgium and Holland.

One has been mooted in Britain by a number of politicians, including Conservative backbenchers, but there are no immediate plans to introduce one.

Source: http://www.dailymail.co.uk/

11/04/2011

« L’Etat doit protéger les femmes qui retirent leur voile intégral ».

Eh bien, en voilà au moins une, d’idée intelligente… C’est drôle, an France, on n’était plus habitués…

Pour celles qui ont choisi délibérément de se voiler, on ne peut plus rien pour elles. C’est en outre de la provocation. La loi sera appliquée.

En revanche, celles qui sont obligées de porter le voile par leurs barbus, là, il faut faire quelque-chose…

FDF

.

La loi interdisant le port du voile intégral est entrée en vigueur ce lundi. Depuis six mois, des « ambassadrices de la laïcité » sensibilisent les femmes à la mise en application du texte. Diaryatou Bah, l’une d’entre elles, raconte sa mission.

A quoi sert une « ambassadrice de la laïcité »?

La mission d’une ambassadrice de la laïcité est d’aller à la rencontre des femmes voilées. A quatre ou à cinq, nous nous réunissons autour d’un café et nous discutons de sujets variés: chômage, travail, enfants… Puis, petit à petit, nous abordons les thèmes de la laïcité, du voile intégral. L’idée est de les mettre en confiance pour qu’elles puissent s’exprimer librement.

Les ambassadrices de la laïcité

Financée à hauteur de 80 000 euros par le ministère de l’Immigration, l’opération « Les ambassadrices de la laïcité », montée par l’association Ni Putes ni soumises, vise à expliquer aux femmes la loi interdisant le port du voile intégral dans les lieux publics via des « réunions d’appartement » dans les quartiers sensibles.

Pour que cette opération fonctionne, les ambassadrices de la laïcité doivent impérativement habiter dans le quartier où elles interviennent. Cette règle est essentielle pour que l’entourage des femmes ciblées ne devine pas l’objet de notre visite. Certaines femmes voilées sont oppressées par leur mari, il faut les protéger.

Comment vos propos ont-ils été accueillis?

Depuis que la loi a été votée, le débat autour de l’interdiction du port du voile intégral s’est dépassionné. Les discussions se sont plus orientées sur les raisons du port du niqab.

Si l’initiative a bien été accueillie en règle générale, certaines femmes y étaient réticentes, dans un premier temps. Au fur et à mesure des « réunions d’appartement », les langues se sont déliées.

De ces ateliers ressortent deux profils de femmes voilées: celles qui choisissent par conviction religieuse de le porter, et celles à qui on l’impose. Pour ces dernières, la loi apparaît comme un véritable soulagement, presque une consigne salvatrice…

Suite et source: http://tinyurl.com/5w6lr2l